Contenu

Le coup de la vague

Quatrième de couverture
Bouchoteur, se déplaçant à moto et appréciant le billard, Jean a toujours vécu heureux avec ses deux tantes, à Marsilly. Mais un incident lui fait découvrir que son village n'est pas aussi serein qu'il le paraît et que ses tantes elles-mêmes cachent des secrets.
Durée: 3h. 50min.
Édition: Paris, Gallimard, 2021
N° de notice: 73043
ISBN: 9782072899317
Collection(s): Folio

Documents similaires

Lu par: Michel Guesdon
Durée: 3h. 26min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 74280
Quatrième de couverture: Ce qui se passait, en définitive, c'est qu'une des sept filles s'était envolée. Il en avait fallu du temps, puisque l'aînée avait 27 ans, mais c'était fait et, le plus étrange, c'est que la coupable était celle qui semblait la plus sérieuse de toutes. Dans la seconde histoire, Marie Dudon surprend sa propriétaire en train d'empoisonner son époux et décide de la faire chanter.
Lu par: Michel Guesdon
Durée: 5h. 1min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 71074
Quatrième de couverture: Le bruit saccadé de la machine à écrire le réveilla et il vit, comme d'habitude, les draps pâles du lit de sa femme de l'autre côté de la table de nuit. Qui avait décidé qu'il y aurait des lits jumeaux ? Après dix-huit ans, il n'aurait pu le dire avec certitude. D'ailleurs, les événements de cette époque-là étaient confus et, pour des raisons qu'il n'essayait pas de démêler, il préférait les chasser de sa mémoire. C'était probablement elle. Et il n'avait pas protesté. Il ne protestait jamais. En définitive, il ne leur était pas arrivé une seule fois de dormir ensemble.
Lu par: Michel Guesdon
Durée: 8h. 34min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 69020
Quatrième de couverture: Huit heures du soir. Pour des millions d'humains, chacun dans sa case, dans le petit monde qu'il s'est créé ou qu'il subit, une journée bien déterminée s'achève, froide et brumeuse, celle du mercredi 3 février. Pour René Maugras, il n'y a pas d'heure ni de jour et ce n'est que plus tard que la question du temps écoulé le tracassera. Il est encore tout au fond d'un trou aussi obscur que les abysses des océans, sans contact avec l'univers extérieur. Son bras droit, pourtant, à son insu, commence à s'agiter d'une façon spasmodique, cependant que sa joue se gonfle comiquement à chaque expiration.
Lu par: Amélie Ardiot
Durée: 1h. 16min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 16300
Quatrième de couverture: Pourquoi remettre en état la Marie-Galante, vieille goélette abandonnée dans le port de Fécamp ? Pourquoi lui faire prendre le large en pleine nuit comme un vaisseau fantôme ? Qui est la femme dont on a retrouvé le corps dans le réservoir ? Et qui l'a tuée ? Autant de questions auxquelles doit répondre G.7, pour sa première enquête comme détective privé. Mais un vilain rhume le cloue au lit !
Durée: 3h. 37min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 2296
Quatrième de couverture: Mentir. Chaque jour. Être surveillé dans ses moindres faits et gestes. Avoir deux soeurs qui lisent dans vos pensées et comptent le moindre centime. Jules Guérec a quarante ans. Il est le frère qui subit. Celui qui cache ses désirs, ses passions. Jusqu'au jour où l'irréparable arrive. Un accident. Le drame. De ces enchaînements de circonstances qui mènent au tragique. Roman de l'intime et de l'égoïsme, roman d'une ville vouée à la mer et au crachin, Les demoiselles de Concarneau est aussi le portrait d'une époque et d'un milieu, celui de la pêche, où Simenon aura su, une nouvelle fois, voir tout ce que l'humanité aimerait tant cacher d'elle-même.
Durée: 5h. 4min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 19307
Quatrième de couverture: Quelque chose de fatal s'est glissé dans l'existence de Lucien Gobillot, à un moment où son succès professionnel et sa réputation mondaine sont devenus les fruits d'un mariage ambitieux et de quelques complaisances juridiques. Ce qui aurait pu n'être qu'une passade sans lendemain, pareille à celles que sa femme Viviane lui consent avec une complicité protectrice, a pris peu à peu une importance telle que l'avocat s'est mis à en relater l'évolution dans un dossier très personnel : « En cas de malheur. » Tout a commencé par cette fille dévergondée, Yvette, surgie dans son cabinet avec une cause difficile à défendre : l'agression d'un vieil horloger, dans sa boutique, pour le voler. La jeune délinquante, pour se faire accepter malgré son manque total de ressources, dévoile ses charmes à l'avocat, qui n'en paraît même pas ému. Gobillot réussit à la faire acquitter. Le soir même, il va la rejoindre : c'est la passion et l'aventure. Femelle instinctive qui ne sait pas résister aux hommes, Yvette s'attache néanmoins à Gobillot comme à un sauveur, au point qu'à sa demande, elle rejette un amoureux fanatique, Mazetti, prêt à l'épouser...
Lu par: Jacques Dupond
Durée: 3h. 21min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 18929
Quatrième de couverture: Lorsque Ferdinand Fumal, homme riche et puissant, fait demander par l'intermédiaire d'un ministre que Maigret assure sa protection, le célèbre commissaire est réticent. Ils sont du même village, et Maigret a gardé depuis l'enfance une profonde antipathie pour lui. Boucher en gros, Fumal a fait fortune en ruinant ses concurrents. Il se sent menacé, mais Maigret doute de cet individu manipulateur, qui martyrise son entourage, sa propre épouse, sa secrétaire, son personnel de maison. Fumal est tué dans son bureau : chacun de ses proches a une bonne raison d'être suspecté ! (feryane-fr)
Lu par: Hervé Detrey
Durée: 3h. 43min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 15989
Quatrième de couverture: Etrange solitaire, Monsieur Hire passe ses soirées à épier sa voisine d'en face, la jeune Alice. Ainsi voit-il une fois ce qu'il n'aurait jamais dû voir et devient-il le jouet d'Alice, décidée à tout pour sauver son amant que la police soupçonne à juste titre de meurtre.
Durée: 5h. 8min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 16209
Quatrième de couverture: Les affaires les plus empoisonnantes sont celles qui ont l'air si banales au début qu'on ne leur attache pas d'importance. C'est un peu comme ces maladies qui commencent d'une façon sourde, par de vagues malaises. Quand on les prend enfin au sérieux, il est souvent trop tard. C'était Maigret qui avait dit ça, jadis, à l'inspecteur Janvier, un soir qu'ils s'en revenaient tous les deux par le Pont-Neuf au Quai des Orfèvres. Mais, cette nuit, Maigret ne commentait pas les événements qui se déroulaient, car il dormait profondément, dans son appartement du boulevard Richard-Lenoir à côté de Mme Maigret. S'il s'était attendu à des embêtements, ce n'est pas à l'hôtel George-V qu'il aurait pensé, un endroit dont on parle plus souvent à la rubrique mondaine des journaux que dans les faits divers, mais à la fille d'un député qu'il avait été obligé de convoquer à son bureau pour lui recommander de ne plus se livrer à certaines excentricités.
Durée: 6h. 46min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 16715
Quatrième de couverture: N'ayant trouvé d'autre consolation que le vin depuis dix-huit ans que sa femme l'a abandonné, l'avocat Hector Loursat ne plaide plus. Il vit à Moulins avec sa fille Nicole qu'il n'aime pas, dans une grande maison aux trois quarts inhabitée. Il y découvre un soir un inconnu qui vient d'être assassiné. Ce sera une révélation de toute la vie secrète de sa fille.
Durée: 11h. 17min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 20558
Quatrième de couverture: Charlotte a tué d'un coup de feu son ancien employeur et amant, alors qu'elle voulait lui extorquer de l'argent pour aider un groupe d'anarchistes. Elle fuit Paris avec son ami Jef (Joseph Mittel) et gagne Dieppe. Là, ils se font accepter sur le « Croix-de-Vie », dont le capitaine, Mopps, vieux contrebandier resté très vert, devient vite l'amant de Charlotte, tandis que Mittel est relégué à la chauffe. Le cargo transporte des armes destinées à des révolutionnaires équatoriens. Mais, après diverses péripéties, Mopps arrive trop tard à Buenaventura : les révolutionnaires ont été écrasés, les armes n'ont donc plus d'acquéreurs. Mopps passe alors un arrangement avec l'inquiétant Dominico, homme d'affaires sans scrupule, immensément riche : il lui cède ses armes pour un prix dérisoire...
Durée: 5h. 19min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 20968
Quatrième de couverture: Jules Malétras est un homme d'origine modeste qui a réussi. Pourtant, malgré son argent et son statut dans la bonne société du Havre, il reste un homme brutal et sans éducation dont la vie est loin d'être aussi parfaite qu'elle le paraît. Son fils est mort, sa fille l'évite ; quant à sa femme, chaque fois qu'il la regarde, c'est pour se rappeler qu'ils ne sont pas du même milieu. Un soir, presque par accident, il étrangle sa jeune maîtresse. Ce geste insensé marquera-t-il le début d'une nouvelle vie ?