Contenu

Une mort très douce

Résumé
L'auteur analyse la pire des violences infligées à l'homme - celle de la perte d'un être cher - à travers le récit de la mort de sa propre mère. Quatrième de couverture: La journée du mardi se passa bien. La nuit, maman fit des cauchemars. "On me met dans une boîte", disait-elle à ma soeur. "Je suis là, mais je suis dans la boîte. Je suis moi, et ce n'est plus moi. Des hommes emportent la boîte !" Elle se débattait : "Ne les laisse pas m'emporter !" Longtemps Poupette a gardé la main posée sur son front : "Je te promets. Ils ne te mettront pas dans la boîte." Elle a réclamé un supplément d'Equanil. Sauvée enfin de ses visions, maman l'a interrogée : "Mais qu'est-ce que ça veut dire, cette boîte, ces hommes ? - Ce sont des souvenirs de ton opération ; des infirmiers t'emportent sur un brancard." Maman s'est endormie.
Durée: 3h. 13min.
Édition: Paris, Gallimard, 1964
Numéro du livre: 15493

Documents similaires

Durée:9h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15578
Résumé: Deuxième roman de Simone de Beauvoir, Le sang des autres raconte l'histoire d'un jeune bourgeois dans les années 30, Blomart, sensible à la cause du prolétariat et qui décide, en dépit de ses origines sociales, de se mêler aux ouvriers afin de mener avec eux leur combat politique ; qui devient, qui est le sien. Au cours du roman se développe alors toute une reflexion sur l'engagement politique. Sur la liberté, la liberté de choisir quand la liberté des autres et leur vie même sont enchaînées à nos choix, en particulier nos choix politiques. Bientôt la guerre est là et rapidement les soldats nazis prennent leurs quartiers dans Paris, la necessité de résister implique alors de sacrifier le sang des autres, non sans poser de nombreuses questions au protagoniste ainsi qu'au lecteur.
Durée:3h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70069
Résumé: Les Inséparables est un court roman inédit de Simone de Beauvoir qui évoque son grand amour de jeunesse pour son amie Zaza dont la mort tragique provoquée par les préjugés et les diktats de la société de l’époque, la hantera toute sa vie. Mais bien au-delà, Les Inséparables met en scène l’éducation sexuelle et intellectuelle de deux jeunes filles « rangées » et rebelles dans un monde qui prétend leur interdire de devenir des femmes libres et pensantes pour les cantonner à un rôle d’épouse et de mère au service de la société. Ce texte autobiographique évoque avec émotion et lucidité les expériences fondatrices de la révolte et de l’œuvre de la grande philosophe féministe : son émancipation mouvementée et l’antagonisme fondamental entre les intellectuels et les bien-pensants, qui formeront le socle des Mémoires d’une jeune fille rangée.
Lu par:Pierre Biner
Durée:16h. 42min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:65634
Résumé: «J'ai passé quatre mois en Amérique : c'est peu ; en outre j'ai voyagé pour mon plaisir et au hasard des occasions ; il y a d'immenses zones du nouveau monde sur lesquelles je n'ai pas eu la moindre échappée ; en particulier, j'ai traversé ce grand pays industriel sans visiter ses usines, sans voir ses réalisations techniques, sans entrer en contact avec la classe ouvrière. Je n'ai pas pénétré non plus dans les hautes sphères où s'élaborent la politique et l'économie des U.S.A. Cependant, il ne me paraît pas inutile, à côté des grands tableaux en pied que de plus compétents ont tracés, de raconter au jour le jour comment l'Amérique s'est dévoilée à une conscience : la mienne.»
Durée:5h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17250
Résumé: " Non ", elle a crié tout haut. Pas Catherine. Je ne permettrai pas qu'on lui fasse ce qu'on m'a fait. Qu'a-t-on fait de moi ? Cette femme qui n'aime personne, insensible aux beautés du monde, incapable même de pleurer, cette femme que je vomis. Catherine : au contraire lui ouvrir les yeux tout de suite et peut-être un rayon de lumière filtrera jusqu'à elle, peut-être elle s'en sortira... De quoi ? De cette nuit. De l'ignorance, de l'indifférence.
Durée:16h. 13min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:16998
Résumé: « Je rêvais d'être ma propre cause et ma propre fin ; je pensais à présent que la littérature me permettrait de réaliser ce voeu. Elle m'assurerait une immortalité qui compenserait l'éternité perdue ; il n'y avait plus de Dieu pour m'aimer, mais je brûlerais dans des millions de coeurs. En écrivant une oeuvre nourrie de mon histoire, je me créerais moi-même à neuf et je justifierais mon existence. En même temps, je servirais l'humanité : quel plus beau cadeau lui faire que des livres ? Je m'intéressais à la fois à moi et aux autres ; j'acceptais mon "incarnation" mais je ne voulais pas renoncer à l'universel : ce projet conciliait tout ; il flattait toutes les aspirations qui s'étaient développées en moi au cours de ces quinze années. »
Durée:2h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31151
Résumé: Après la mort de son père, l'auteur se réfugie dans l'écriture pour tenter de garder vive sa mémoire. Né en Iran, envoyé en France pour ses études, il participe aux événements de 1979 en faisant de son appartement parisien un refuge pour les révolutionnaires en exil. Dans ce récit, il brosse le portrait d'une multitude de personnages improbables. Prix André-Dubreuil du premier roman 2012 (SGDL).
Durée:14h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31152
Résumé: Hortense Schneider a dix-sept ans lorsqu'elle quitte le foyer familial et son emploi de fleuriste pour... à vingt ans, être remarquée par le directeur du théâtre d'Agen où elle elle restera quand même deux ans avant de monter vers Paris où Berthelier la présente à un jeune musicien du nom de Jacques Offenbach.
Durée:3h. 3min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70746
Résumé: « Che-vro-let ! Che-vro-let ! » : début XXe siècle, l’Amérique est ébahie devant les prouesses de Louis Chevrolet. Né en Suisse en 1878, le jeune homme a grandi en Bourgogne où il est devenu mécanicien sur vélo avant de rejoindre, près de Paris, de florissants ateliers automobiles. En 1900, il quitte la France pour le continent américain. Très vite, au volant des bolides du moment, Fiat ou Buick, il s’impose comme l’un des meilleurs pilotes de course. En parallèle, il dessine, conçoit et construit des moteurs. Ce n’est pas tout, avec Billy Durant, le fondateur de la General Motors, Louis crée la marque Chevrolet. Billy Durant la lui rachète pour une bouchée de pain et obtient le droit d’utiliser le nom de Chevrolet en exclusivité. Des millions de Chevrolet seront vendues sans que Louis ne touche un sou. Peu lui importe. L’essentiel est ailleurs. Pied au plancher, Michel Layaz raconte la vie romanesque de ce personnage flamboyant qui mêle loyauté et coups de colère, bonté et amour de la vitesse. À l’heure des voitures électriques, voici les débuts de l’histoire de l’automobile, avec ses ratés, ses dangers et ses conquêtes.
Durée:3h. 40min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74447
Résumé: Enfant, le dimanche, Bruno Pellegrino se réveille tôt: il lui faut vider et reclasser son bureau. Dans le tiroir du bas: les objets à sauver le jour où la maison brûlera. Devenu adulte, il cherche toujours une issue entre la hantise de perdre et l'obsession de s'alléger, qu'il trie les archives d'une écrivaine décédée, se lance sur la piste d'une poétesse inconnue ou cherche à fixer un souvenir d'enfance. Des pages lumineuses sur notre besoin de conserver et le bonheur de lâcher du lest.
Durée:7h. 8min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:38123
Résumé: Dans La Musique engloutie, Christian Haller explore un pan mythique de son histoire familiale, l’enfance de sa mère dans le Bucarest florissant de 1920 : des premières années idylliques qui ont brutalement pris fin avec l’exil en 1926 et ont laissé une blessure jamais refermée. Pour soulager sa mère vieillissante, « apprendre pourquoi elle s’est éteinte de son vivant comme une espèce de l’ère primaire », Haller décide de partir à son tour pour la Roumanie. Là, il rencontre un passé plus récent, celui de l’ère Ceau?escu. Objets, matières et textures, architecture et photographies sont autant de moyens pour voyager dans le temps, pour revivre l’Âge d’or de la Mitteleuropa ou les années noires de la Seconde Guerre mondiale puis de la dictature. La Musique engloutie réinvestit de manière chatoyante les grands bouleversements qui ont secoué l’Europe du XXe siècle, en mariant la petite histoire à la grande.
Durée:1h. 40min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:39281
Résumé: Sous forme de prolongement du Journal d'Amiel, écrivain suisse dont l'œuvre fait dix-sept mille pages, Roland Jaccard imagine les derniers moments de la vie d'Amiel. Chaque jour est le dernier pour Henri-Frédéric Amiel et c'est pourquoi il conjure son angoisse de la mort en tenant son journal. Roland Jaccard se substitue à lui alors qu'il agonise et se remémore ce que fut sa vie. Et, paradoxalement, il y trouve plus de raisons de se réjouir que de se lamenter. Cet inlassable séducteur tergiverse sans fin sur les avantages et les inconvénients du célibat. Travaux pratiques à l'appui. Ce mélancolique fait tourner les têtes sans pour autant y sacrifier la sienne. Rien ne saurait pourtant lui faire oublier sa tendre Cécile qui s'est suicidée à la fleur de l'âge...
Durée:6h. 27min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:35155
Résumé: La vie de l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson (1850-1894) recèle des mystères jamais élucidés. Grand voyageur, rêveur et chef de clan, Stevenson passe les dernières années de sa vie sur les îles Samoa, mais la fortune qu'il y affiche ne peut provenir de ses succès littéraires. Et s'il avait pris la chasse au trésor à la lettre ? Parti sur ses traces, Capus livre un passionnant récit d'aventure qui, s'il fourmille de pirates et de trafics en tout genre, fait aussi la part belle aux trésors de l'âme, matière première de tout écrivain.