Contenu

Le chant de la grande Dixence

Résumé
L'aventure de la Grande Dixence à laquelle nous convie Maurice Chappaz est étroitement mêlée à celle de l'aventure des barrages hydrauliques dans le canton suisse du Valais au vingtième siècle. La technique et les hommes y sont à l'honneur et Chappaz leur rend hommage dans ce joli petit recueil de poésie qui sonne comme un hymne à ces bâtisseurs de rêve. Au-delà du thème très spécialisé, il reste la plume de Maurice Chappaz, alerte et aiguisée pour sculpter avec des mots des images aussi imprenables que les sommets des Alpes bordant sa Suisse de coeur.
Genre littéraire: Poésie
Durée: 49min.
Édition: Vevey, Bertil Galland, 1975
Numéro du livre: 1078
CDU: 841

Documents similaires

Durée:39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16517
Résumé: " Bien des notaires qui ne prêtent pas attention à leurs épouses goûtent, tâtent, regardent, respirent, mirent une carafe de vin dans un rayon de soleil comme s'il s'agit d'une personne, de leur vraie femme, de leur enfant. Ils ont des gestes câlins pour prendre leur verre, une bouche futée, des mots d'amoureux. (...) Tirer sa nourriture d'un champ et se taire, voilà sans doute la moins vaine des occupations humaines." Lyrique, mystique, panique, ce Chant est d'abord un hommage à la matérialité de la vigne.
Lu par:Claude Fissé
Durée:2h. 58min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:32572
Résumé: Dans le Testament du Haut-Rhône, Chappaz déroule une prose poétique aux images vibrantes et mélancoliques, abordant sa vie, son rapport à la nature et la beauté du paysage valaisan, pressentant les bouleversements tragiques qui menacent les vallées. Les Maquereaux des cimes blanches (1976) est une collection de trente textes poétiques et satiriques dans lesquels Chappaz plaide pour la nature et dénonce ceux qui sont prêts à sacrifier la montagne sur l'autel du profit. Il s'attaque à la vaste maffia valaisanne qui, à la fin du xxe siècle, a entrepris de brader les Alpes aux entrepreneurs. Grâce à ces textes, le poète valaisan a fait prendre conscience aux Valaisans que les Alpes sont plus qu'une simple ressource économique à surexploiter, et doivent être protégées et respectées.
Durée:33min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:73196
Résumé: Au rythme des annonces, des stations, du roulement, les entrailles de la terre soupirent, déversant flux et reflux de passagers. Les images, la lumière et les sons bercent les citadins qui passent, anonymes, se croisent et s’ignorent… Pourtant la routine les amène inlassablement sur ces mêmes lignes. Un voyage dans le métro berlinois.
Durée:1h. 42min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71438
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quietter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, ila a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvet plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leru pensée. Il a eu à son tour envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs.
Durée:1h. 44min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:70148
Résumé: "Quand je suis né, coquin de sort, Mon oeil gauche était presque mort. L'autre n'étairt pas bien vaillant, Je m'en suis servi tout le temps..."
Durée:1h. 11min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71939
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quietter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, il a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvert plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leur pensée. Il a eu à son tour envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs.
Durée:1h. 40min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:68077
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quitter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, il a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvert plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leur pensée. Il a eu envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs. Ils sont plutôt descriptifs. C'est sûrement dû à son handicap. Quatrième de couverture "Elle paraît si frêle, la petite hirondelle, tsigane dans le vent"...
Durée:21min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:69864
Résumé: Dans ce recueil d’une trentaine de poèmes, Philippe Jaccottet livre une version moderne des grands textes qui l’ont inspiré. Nous traversons le royaume des ombres sur les traces d’Orphée, d’Ulysse, célébrons les travaux et les saisons, prenons part à des fêtes chargées de mystère. On perçoit en filigrane des références aux traductions de l’auteur (Homère, Ungaretti, Dante) qui viennent flouter le cadre temporel pour donner toute sa nuance de madrigal au recueil, comme un écho à Claudio Monteverdi. Les Madrigaux apparaissent dans l’œuvre du poète comme le point d’orgue de son art �: sa virtuosité dans l’usage du vers libre, son extrême musicalité, le fil continu du jeu de l’ombre et de la lumière.
Lu par:Yves Cuendet
Durée:6h. 5min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71414
Résumé: Un choix qui reprend l’ensemble d’un parcours, mais qui apparaît surtout comme la reprise continue d’une suite de questionnements. Car si la voix de Philippe Jaccottet semble si naturelle, si évidente, elle n’a de cesse pourtant de contester ce surgissement, cet afflux de paroles, cette profération d’encre qui ne brûle pas le papier et rarement les songes. Quel risque y a-t-il à écrire ? Pourquoi tant d’exaltations, de fictions, de tourments à blanc ? N’y a-t-il pas dans le réel des espaces moins vains en marge de l’écume des mots et au coeur même des choses ? Face à son art, qui n’a que peu à voir avec une activité littéraire, mais qui voudrait éveiller, agir ou non-agir en connaissance de cause, l’attitude de Philippe Jaccottet est d’abord éthique. « J’aurais voulu parler sans images, simplement pousser la porte », confie-t-il. Comment, par le leurre de l’écriture lever le voile qui couvre le monde et le temps ? Philippe Jaccottet se veut un promeneur attentif, disponible, capable d’émerveillement aussi bien que d’effroi, et qui transmet son approche lucide, sombre ou éblouie, de la lumière en chacune de ses métamorphoses.
Durée:24min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:36709
Résumé: Premier recueil du poète. Pour la plupart de ses textes, Raphaël utilise une écriture brute et spontanée. Ce recueil est un voyage composé de 27 poèmes qui vous emmène à travers l’obscurité et la lumière. On y rencontre « L’Indien », « Le Sculpteur », « L’Alcoolique » ou encore « La Musique » ou « La Quête ».
Durée:1h.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:34745
Résumé: « Orpheline de Claire Genoux [...] sonne juste, extrêmement juste. Vous lisez ses mots et, instantanément, vous adhérez. Vous savez ce qu'elle veut dire. Vous éprouvez ces émotions puissantes que sont le chagrin, et son corollaire l'espérance, vous sentez l'odeur des lieux, vous enterrez sa mère avec elle. Et après avoir lu son livre, qui est de fait un recueil d'une centaine de poèmes courts répartis en neuf chapitres, vous ne savez plus vraiment si vous avez lu un roman, ou des nouvelles, ou vu un film, ou fait un rêve. » Isabelle Falconnier, dans L'Hebdo
Durée:27min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:33945
Résumé: Deux regards innocents tounés vers le lointain...Avec des photographies de l'auteur