Contenu

La nuit au pas

Résumé
Isabelle Cornaz a vécu longuement à Moscou où elle a travaillé en qualité de journaliste. Se remémorant les détails de sa vie moscovite, elle dresse, dans La nuit au pas, un portrait ambivalent de la ville. S'y dévoile le corps de Moscou, ses cours intérieurs, ses lieux invisibles et les marques de sa gentrification. Le récit s'éloigne ponctuellement de la capitale depuis la proche banlieue jusqu'au cercle polaire, en survolant les villes secrètes de Russie. Entre le songe des souvenirs et la réalité de la guerre qui traverse le récit comme des déflagrations, on avance au pas dans ce paysage désormais inaccessible à l'auteure. "J'ai commencé ce texte en me questionnant sur mon rapport à la ville, sur le désir et la difficulté de la saisir, d'en décrire les pulsions et les motifs - et je l'ai terminé avec le sentiment d'un territoire sombrant, s'autodétruisant au point de se dissoudre". La nuit au pas est un récit sur notre rapport à l'espace, à la mémoire et à la disparition.
Genre littéraire: Essai/chronique/langage
Mots-clés: Moscou
Durée: 1h. 33min.
Édition: Genève, La Baconnière, 2023
Numéro du livre: 75096
ISBN: 9782889601202

Documents similaires

Durée:7h. 51min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:15386
Résumé: Présentation de l'éditeur : Véritable curiosité architecturale, La Maison haute, un des sept gratte-ciel de Moscou, est une ville dans la ville. Edifiée en 1952 par des détenus du Goulag, elle est l'un des emblèmes de l'" épopée " stalinienne. Pour approcher au mieux la Russie d'aujourd'hui, Anne Nivat s'est intéressée aux habitants de ce gratte-ciel. Qui sont-ils ? Comment ont-ils passé les cinq dernières décennies ? Comment acceptent-ils la transition vers la démocratie ? A travers une suite de portraits de ses occupants - des acteurs, écrivains, poètes et compositeurs célèbres, ainsi que des " nouveaux Russes " -, l'auteur déroule un tableau vivant, foisonnant, composite, parfois touchant, toujours nuancé, de la société russe contemporaine.
Lu par:Mouna Zappeli
Durée:4h. 50min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:5153
Résumé: Moscou, 1930. Dès la gare centrale c'est la pénurie : queue qui bat la semelle à la consigne, hôtels bondés ou hors de prix, capitale blême, engorgée de clochards, où rien d'heureux ne survient qu'à la faveur du désordre... " Ella Maillart, qui n'a rien à perdre - aucune passion politique - loue une paillasse dans le deux-pièces de la comtesse Tolstoï, vit de thé et de pain noir, rame sur la Moskova avec de jeunes ouvriers et visionne la production soviétique d'Eisenstein à Dovjenko. Elle passe les meilleures heures de cette période ingrate dans la cabine de montage de Poudovkine, qui l'a prise sous son aile et lui explique son travail.
Durée:3h. 6min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:17561
Résumé: Des églises du Kremlin aux bistrots borgnes imbibés de vodka, Armand Silvestre (1837-1901), poète symboliste et libertin, s'avère un guide passionnant pour découvrir tout les secrets de la ville aux " sept fois soixante-dix clochers d'or ". Curieux de tout, ébranlé par le spectacle de la piété orthodoxe des moujiks, passionné par un monde inconnu et proche à la fois, il laisse libre court à sa plume qui passe volontiers des anecdotes les plus cocasses à de belles envolées lyriques.
Durée:11h. 4min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66544
Résumé: Pauline, jeune française vendeuse de mode installée à Moscou, est l’amoureuse rebelle d’un prince insurgé. Quand ce dernier fut condamné, en 1825, avec 120 autres camarades décembristes, à « l’exil éternel » aux confins de l’empire russe, elle lui promit: « Je te suivrai en Sibérie ».
Durée:1h. 55min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:31341
Résumé: En hommage à Blaise Cendrars et à La Prose du transsibérien paru en 1913, une équipe de la radio suisse, accompagnée par Christian Garcin, est partie un siècle plus tard sur les traces de ce voyage mythique. De 1913 à 2013, un siècle défile derrière les fenêtres du transsibérien sur un itinéraire de plus de 9000 km entre Moscou et Pékin.
Durée:2h. 58min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71037
Résumé: Moscou, 1939. Le biologiste Rudolf Mayer a parcouru plus de huit cents kilomètres pour présenter aux autorités ses recherches sur une souche hautement virulente de la peste. Ce n'est qu'après cette réunion qu'il comprend qu'il a été contaminé, et que toutes les personnes qu'il a croisées peuvent l'être également. La police soviétique déploie alors un très efficace plan de mise en quarantaine. Mais en ces années de Grandes Purges, une mise à l'isolement ressemble à une arrestation politique, et les réactions des uns et des autres peuvent être surprenantes. Dans ce texte datant de 1988, Ludmila Oulitskaïa donne à voir ce qui peut se passer lorsqu'une épidémie éclate au coeur d'un régime totalitaire. Découvert en Russie au printemps 2020, ce texte inédit, plein d'humour et d'humanisme, résonne singulièrement dans le contexte mondial de la pandémie de coronavirus.
Durée:2h. 58min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:70476
Résumé: Avec Jacob, personnage biblique de la Genèse et compagnon d’insoumission, Laurence Verrey a engagé sa lutte: déjouer les pièges du silence et le poids du passé pour accéder au droit à l’existence, à la terre vierge de l’écriture. La quête de sa voix singulière, sa part de sel, a lieu de nuit. Cette traversée évoque les tourments de l’enfance, l’affrontement avec l’homme, le lien entre l’écriture et la mère, et se vit avec l’ange, allié et révélateur invisible. Le récit retrace l’histoire de Jacob lorsqu’il revient au pays de sa naissance pour retrouver son frère et combat avec le mystérieux adversaire qui le blesse et le bénit. Si le manuscrit a mis une trentaine d’années pour voir le jour, il garde le même caractère d’urgence.
Durée:20min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:70716
Résumé: Poète et prosatrice, Anne Fontaine a cherché ses sources d'inspiration dans la grande tradition lyrique française. Son œuvre, raffinée et existentielle, célèbre la beauté du monde et les métamorphoses de la vie et du cœur. Elle a beaucoup publié dans des revues et des quotidiens vaudois.
Durée:2h. 56min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:67828
Résumé: En vingt-neuf instantanés, l’auteur retrace cinquante ans de cinéma et raconte les moments clés de son parcours de réalisateur. On rencontre en coulisses quelques monstres sacrés tels Béjart, Chessex ou Carla Del Ponte, mais aussi de parfaits inconnus qui ont marqué par leur empreinte les ?lms du cinéaste. Pour Schüpbach, l’expérience du réel a souvent dépassé la ?ction, semant son chemin de petits cailloux blancs.
Lu par:Janick Quenet
Durée:2h. 52min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:35158
Résumé: "La Fée Valse" voudrait ne pas être un recueil de fantasmes éculés, mais une féerie. Éros y jouerait volontiers, au sens le plus large et comme dans un rêve où la chair est tellement plus réelle – comme dans un poème dont le verbe exulterait. Car ce serait avant tout une affaire de mots que ce livre de baise, au sens rabelaisien, sans rien de la gauloiserie égrillarde trop souvent liée à ce qualificatif. Ainsi ce recueil kaléidoscopique serait-il joyeux et grave, allègre et pensif, tendre et mélancolique, sérieux et ludique au sens du jeu le plus varié ; aussi "La Fée Valse" découlerait-elle de la même recherche d’une pureté sans âge dégagée des corsets de la morale, sans obsession morose ni provocation criseuse, lâchée dans ses cabrioles matinales et vivant ensuite au gré des journées, de la jeune baise aux vieux baisers, sans cesser de rire ni de sourire à la bonne vie divine.
Durée:11h. 49min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:33628
Résumé: Des fragments poétiques, des réflexions en prose, une par minute...
Durée:3h. 4min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:73566
Résumé: Objet bâtard comme le fruit des amours d’un teckel et d’un lévrier afghan, ce livre concentre des formes et des sujets variés: essais convoquant des personnalités de la pop culture (Burt Lancaster, Dirk York), de l’art et de la littérature (Flannery O’Connor, Marina Abramovic, Allen Ginsberg, Paul Thek, Dean Martin, Paul Newman), fictions fabriquées à partir d’oeuvres d’artistes contemporains (Nina Childress, Jean-Luc Manz, Joëlle Flumet), poèmes bricolés se servant de matériaux trouvés (manuels de développement personnel, injonctions contemporaines au bonheur), ainsi qu’une lettre d’aveux de l’auteure à ses filles à propos d’une paire de cochons d’Inde.