Contenu

Une chance minuscule

Résumé
Quand Mary Lohan monte dans l’avion pour l’Argentine, elle entreprend un voyage bien plus important pour elle que le caractère professionnel qu’il revêt officiellement. Car Mary Lohan, bostonienne depuis de nombreuses années, est aussi Marilé Lauria, née dans la banlieue de Buenos Aires. Elle avait alors les yeux bleus, elle a aujourd’hui les yeux marrons. Entre temps : un drame, la fuite, une femme rompue, et vingt années écoulées. Elle s’était promis de ne jamais revenir, elle portait en elle cette blessure qu’elle savait à jamais sienne, même si le temps lui permettait parfois de l’oublier, certes à peine une seconde, mais c’était déjà tellement ! Mais l’heure est au retour, le moment est venu de fouler le sol de ce pays qui a été le sien si longtemps, et peut-être de le croiser, lui, de le rencontrer, lui, celui qu’elle a voulu protéger par amour, celui pour qui elle a tout quitté – lui qu’elle a abandonné ? Alors le temps est aussi venu d’écrire, de lui expliquer, de lui raconter, de se raconter sans rien espérer, ou si peu… Un roman tout en pudeur pour décrire un drame, celui d’une vie qui a basculé en quelques secondes.
Mots-clés: Drame
Durée: 9h. 15min.
Édition: Arles (Bouches-du-Rhône), Actes Sud, 2017
Numéro du livre: 69462
ISBN: 9782330075378
Collection(s): Lettres latino-américaines

Documents similaires

Durée:3h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30185
Résumé: Un coeur dessiné au rouge à lèvres, transpercé d'un «je t'aime» et signé «A toi». Il n'en faut pas davantage à la perspicace Inès pour découvrir que son mari la trompe, puisque, bien sûr, A toi ce n'est pas elle... Drapée dans sa dignité, elle sauve les apparences mais n'en exerce pas moins une vigilance active. C'est ainsi qu'elle surprend une conversation téléphonique sans équivoque et décide de filer discrètement le mari volage. Elle assiste alors impuissante (et soulagée ?) à l'assassinat d'A toi par les mains de son doux et, d'ordinaire du moins, si prévisible Ernesto qui vient de se défaire de sa secrétaire. Et l'auteur de déployer un thriller tragicomique addictif, avec une femme au bord de la crise de nerfs, prête à toutes les audaces pour éviter l'humiliation publique des femmes bafouées. Surtout ne jamais ressembler à sa pitoyable mère. Pendant qu'elle sillonne la ville de Buenos Aires, sanglée dans un ravissant tailleur de soie beige, subtilisant sans vergogne des pièces à conviction ou interrogeant habilement de présumés témoins qui n'ont rien vu, sa fille adolescente semble de bien méchante humeur. Se pourrait-il qu'elle ait des soucis autrement plus préoccupants ? Un portrait au vitriol des vicissitudes de la vie domestique dans la classe moyenne argentine.
Durée:4h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17884
Résumé: Pour Elena, atteinte de la maladie de Parkinson, le temps se mesure en cachets de dopamine. Son cerveau n'est plus qu'un roi détrôné, incapable de se faire obéir sans ce capricieux émissaire. Quand on lui annonce l'invraisemblable suicide de sa fille, Rita, elle sait qu'il lui faut mener sa propre enquête, et qu'elle a besoin d'aide. Vingt ans plus tôt, elle a sauvé des griffes d'une faiseuse d'anges une jeune femme qui lui envoie chaque année un émouvant gage de bonheur familial. Alors, au prix d'un effort titanesque rythmé par ses pilules, elle traverse Buenos Aires pour demander à Isabel, qu'elle n'a jamais revue, d'acquitter sa dette : prêter son corps valide pour retrouver le meurtrier supposé. Mais le malentendu est abyssal entre les deux femmes. Qui doit payer et pour quoi ?
Durée:4h. 18min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70220
Résumé: Afin de fuir la répression qui règne en Argentine et d’échapper aux débordements qu’elle engendre, le protagoniste — avocat et écrivain comme Héctor Tizón — abandonne sa maison et tente de gagner la frontière bolivienne. Dans l’univers silencieux et immobile des hauts plateaux commence alors le travail de la mémoire : pour que le vent ne balaie pas toutes les traces ; pour que subsistent, par-delà les stigmates de la dictature et son cortège de désolation, les gestes, les visages et les parfums. Ecrit en demi-teinte, servi par une plume qui suggère plus qu’elle ne dévoile, voici le récit d’un exilé attentif à la vanité des mots et aux enseignements du silence.
Durée:4h. 6min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:67449
Résumé: L'amour impossible de Bérénice, reine de Judée, pour Titus, empereur des Romains : un même thème, l'impossibilité d'aimer face au devoir d'Etat, traité par deux grands dramaturges du XVIIe siècle.
Lu par:Colin Hubert
Durée:7h. 14min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:67423
Résumé: Une édition enrichie d'une analyse de Michel Corvin en guise de préface, présentant la version définitive ainsi que celle éditée en 1947. L'éditeur a également inséré un court texte intitulé "Comment jouer Les bonnes" que Genet donnait à lire avec la pièce depuis 1963.
Lu par:Yves Cuendet
Durée:5h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74484
Résumé: Dans une rue de Buenos Aires, une feuille se détache d'un arbre. Au cours de sa chute, elle va rendre compte des vies des habitants des immeubles devant lesquels elle passe. Ailleurs dans la ville, rue du 14 Juillet, dans un quartier autrefois industriel abritant des travailleurs anarchistes duquel il ne reste rien, ni usines, ni ouvriers ni idéologies, seul le fantôme de la modernité, du progrès, de l'égalité, de la liberté, qui le hante encore, trois chiens sont dans un jardin. Leur maître les observe tandis qu'ils creusent, dans la terre et dans la mémoire. Ces deux romans provocateurs, fous et pourtant extrêmement lucides, révolutionnaires par leur langue et leur ambition viennent composer le portrait multifacettes de notre époque. Ils nous poussent à réfléchir sur nos illusions, nos peurs, la marchandisation globale et jusque de nos désirs, du concept même de désir.
Durée:2h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73029
Résumé: Sur une île, sous le regard de la population, trois hommes luttent contre une raie géante qui vit dans le fleuve. Un hymne à la nature dans lequel l'auteure démystifie l'amitié masculine, sa violence et sa loyauté.
Durée:3h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70163
Résumé: Bonne élève est le portrait d’une jeune femme de Buenos Aires qui a fait de brillantes études en histoire de l’art dans une université du nord de l’Angleterre. De retour en Argentine, elle ne trouve pas de travail, et repart en Angleterre quelques années plus tard. Sa mère lui a donné un an pour se bâtir une nouvelle vie, l’entretenant grâce à l’héritage du père. Mais le pays est en crise lui aussi. Déclassée, elle loue des chambres de plus en plus minables, travaille dans une bibliothèque universitaire en attendant un mieux qui ne vient pas, rattrapée par la précarité. On ne peut lâcher ce premier roman optimiste et désespéré de Paula Porroni qui a créé une anti-héroïne, naufragée volontaire qui ne cherche pas à se faire aimer, comme à des années-lumière de sa propre vie.
Lu par:Manon
Durée:8h. 18min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36181
Résumé: Après plusieurs années d'absence, le scénariste Federico Souza rentre pour quelques jours à Chivilcoy, le village de la pampa ou il est né et ou il a grandi. Il aurait préféré rester à Buenos-Aires, mais son père, Bicho Souza, l'a appelé tôt un matin pour lui annoncer qu'un vieil ami de la famille, Pajarito Lernu, était mort et lui avait laissé en cadeau une vache. Cet étrange héritage devient le point de départ d'une vaste cartographie du souvenir dessinée avec des lignes fines, successives et arborescentes. Federico replonge dans sa propre histoire, celle de sa famille, de son village, et d'une certaine façon, du pays tout entier. Hernan Ronsino élabore ici une mythologie minimaliste et singulière de Chivilcoy, traversée d'intenses éclats de poésie-les lueurs de la pampa-, à l'image du mystérieux manuscrit enterré par Pajarito Lernu et dont les fragments cachent, sous la terre sud-américaine, un secret inavouable et saisissant.
Durée:15h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31362
Résumé: Ce troisième roman - présenté d'emblée par Sabato comme son dernier - est la chronique des persécutions endurées par l'écrivain pour avoir osé peindre un monde sans esprit, livré à tous les modes de terreur. Chronique du combat d'un créateur mêlé à l'univers de ses propres personnages, chronique d'un pays où les chambres de torture voisinent avec les salons littéraires, ce livre décrit enfin une civilisation marquée par le triomphe des " ténèbres ", triomphe que symbolise cette lettre dans laquelle un anonyme, s'adressant à l'ONU, demande à être radié de la race humaine
Durée:3h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33662
Résumé: Comédienne sur la touche, Violeta est dans une impasse : sa carrière s'enlise, ses amours sont un fiasco. Quand, à la suite d'un banal accident, elle perd une main, sa vie bascule soudain : même si elle a pu bénéficier d'une greffe, la cohabitation avec ce corps étranger est loin de se passer comme prévu, d'autant que sa main greffée semble dotée d'une personnalité singulière. D'où vient-elle ?À qui a-t-elle appartenu ? Et quel message tente-t-elle de faire passer à sa nouvelle propriétaire ? Bien décidée à découvrir la vérité, Violeta se lance alors dans une enquête pour le moins rocambolesque, à la recherche de celle à qui a appartenu sa main. Métaphore de la difficulté d'apprivoiser l'étrangeté en soi, ce roman décapant explore avec humour l'insoumission des corps pour mieux dévoiler l'omniprésence des pulsions.
Durée:7h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29492
Résumé: Avoir à la fois envie et peur de savoir. Désirer comprendre et être, d'avance, terrifié à cette seule idée. Tel est le conflit qui hante ce roman de Leopoldo Brizuela sur le Mal argentin des années de dictature et sa persistance jusqu'à ce jour. Une nuit de 2010, l'écrivain Leonardo Bazán est témoin d'une effraction au domicile de ses voisins. Il ne s'agit pas d'un simple cambriolage mais d'une opération montée par une bande organisée escortée par une voiture de police : voilà qui réveille en lui le souvenir d'une intrusion similaire, dans la même maison, en 1976. Une intervention dont lui-même et ses parents ont été les témoins et aussi, en quelque sorte, les protagonistes. Leonardo se trouve alors confronté à une vérité insupportable qu'il ne pourra se révéler à lui-même qu'en essayant de l'écrire. Et en acceptant de plonger au cœur des ténèbres. La Nuit recommencée est une enquête abyssale qui conduit le lecteur à se poser les mêmes questions que le narrateur : comment réagissons-nous lorsque l'autre est en danger et jusqu'où avons-nous conscience de notre propre lâcheté ?