Contenu

La Suisse : pays le plus heureux du monde

Résumé
En cinq ans, la Suisse a subi deux chocs violents : d'abord, le secret bancaire a été jeté à la poubelle ; puis, en février 2014, une votation populaire "contre l'immigration massive" a mis les Suisses au ban de l'Europe. Et gare aux sanctions qui s'annoncent. La Suisse, pays le plus prospère sur la planète, se remettra-t-elle de ces épreuves ? Notre réponse : évidemment ! La Suisse est d'abord une puissance industrielle, fondée sur des centaines de milliers de PME. Xénophobe la Suisse ? C'est le pays qui, en Europe, a accueilli le plus d'étrangers sur son sol ces dix dernières années. La Suisse est un pays coriace ! L'Etat y est léger, peu coûteux, les élites y sont autant rurales que citadines. Bien formée, la population vote ses impôts, finance un système de formation hors norme, du primaire jusqu'aux niveaux supérieurs. Si la machinerie fonctionne à la perfection, c'est que la population se mêle de tout, tout le temps, de manière pacifique. Par comparaison avec tous les pays qui l'environnent, la Suisse apparaît comme un modèle d'efficacité politique et économique.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 8h. 48min.
Édition: Paris, Tallandier, 2015
Numéro du livre: 30883
ISBN: 9791021007468
CDU: 949.4

Documents similaires

Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:12589
Résumé: La Suisse, pays de mesure par excellence, éprouve paradoxalement une peine inouïe à se regarder dans le miroir. Hésitant toujours entre l'autoglorification et l'autoflagellation, les Suisses s'entre-déchirent en lisant leurs principaux auteurs ou le rapport Bergier ou devant une sculpture de Tinguely. Leur image semble toujours truquée. Les deux jeunes parlementaires Patrice Mugny et Fernand Cuche, portraiturés et interrogés par Alain Maillard, brisent le miroir et s'expriment en toute liberté sur leur itinéraire politique, sur le fonctionnement du Parlement fédéral et sur leur vision de la Suisse et du monde. Au moment où la sacro-sainte neutralité helvétique est remise en question par la mondialisation et où la société se transforme à toute allure, oubliant de replacer l'homme au coeur de la création, les courageuses prises de position de nos deux députés s'avèrent salutaires. Deux voix différentes, fraîches et vivifiantes dans le concert classique du Parlement fédéral. Deux voix authentiques et souvent indignées mais qui inspirent confiance et laissent une place à l'espérance. Vouloir une autre Suisse, vouloir bâtir un autre monde exige une force intérieure inaltérable et une énergie sans cesse renouvelable. Tant que la démocratie helvétique parvient à produire et à élire de telles sensibilités, on se dit qu'une autre Suisse ou qu'un autre monde est possible.
Lu par:Michel Joyet
Durée:5h. 16min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:11867
Résumé: « Rêveries et ordre du jour » contient les discours les plus récents de M. Leuenberger, pour l'essentiel ceux prononcés au cours de son année présidentielle. Pour le président de la Confédération, "un discours n'est pas un monologue, mais un dialogue". A travers ses discours, il souhaite associer le public à une démarche dialectique cherchant à nourrir le débat politique.
Durée:6h.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:18832
Résumé: Si Brigitte Perrin est journaliste à la Télévision suisse romande, et politologue, Paul Grossrieder a été dominicain, diplomate, puis directeur du Comité international de la Croix-Rouge et vit aujourd'hui retraité à Charmey, en Gruyère, après une vie bien remplie. Ces deux Suisses qu'une génération sépare - exactement trente ans - abordent dans ce livre quelques grands thèmes qui n'ont rien à voir avec les images d'Epinal de vaches paissant dans de verts pâturages ou de chocolat incomparable, fabriqué par Lindt ou Nestlé. L'action humanitaire est une des caractéristiques helvétiques. Comme il y a beaucoup à faire dans ce domaine on ne sera pas surpris que Paul Grossrieder s'afflige que la Suisse ne consacre que 0.44% de son PIB à l'aide au développement, oubliant que ce genre d'aide publique n'est pas très morale puisqu'elle n'a rien à voir avec la générosité, mais tout à voir avec la charité forcée. Il ne faut pas oublier que les Suisses restent par ailleurs fort généreux, à titre privé, en dépit de la pression fiscale qu'ils subissent. On peut, de toute façon, s'interroger sur le bien-fondé d'une telle aide, qui permet de se donner bonne conscience, alors que dans le même temps d'aucuns s'affligent, comme Brigitte Perrin, que des produits en provenance de pays émergents viennent remplacer des produits suisses; alors que dans le même temps l'on empêche, par des mesures protectionnistes, des produits agricoles de l'hémisphère sud d'être vendus ici. Il faut savoir si l'on veut vraiment que ces pays se développent, sans leur faire l'aumône...
Durée:5h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:12304
Résumé: Depuis son accession aux fonctions politiques suprêmes en 1998, Pascal Couchepin a introduit un certain franc-parler dans le style feutré du gouvernement suisse. Jean Romain, philosophe et écrivain, auteur d'essais marquants sur les dilemmes sociaux et spirituels de notre époque, était l'interlocuteur idéal pour saisir à bras le corps les réalités suisses et mondiales du moment. Ces entretiens vifs et intenses font alterner vues d'ensemble et confidences circonstanciées. Tout en livrant son manifeste politique, Pascal Couchepin y révèle le fond de sa pensée. En prévision de sa présidence, en 2003, qu'il refuse de voir comme une tâche purement administrative et honorifique, il esquisse les projets de réformes importantes qui lui tiennent à coeur. Et révèle aussi la vocation foncière qui, dès sa jeunesse, l'a poussé dans les eaux de la politique. S'il s'attache à préciser ses idées directrices, Pascal Couchepin n'élude pas, néanmoins, les thèmes que développe Jean Romain, et qui préoccupent l'opinion suisse. Sans détour, il répond à des questions que tout citoyen helvétique aimerait poser à celui qui, en 2003, a été le premier représentant de son gouvernement.
Durée:4h. 56min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70985
Résumé: Elle a été la femme la plus puissante de la France contemporaine, mais personne n’a jamais raconté son histoire. Pendant près d’une décennie, Marie-France Garaud a régné depuis la coulisse sur la vie politique de notre pays. Conseillère de Georges Pompidou à l’Élysée, elle faisait et défaisait les carrières dans son bureau. Le gaullisme tourne alors la page du Général, et une nouvelle génération cherche à se faire une place. Avec son alter ego, Pierre Juillet, Garaud jette son dévolu sur Jacques Chirac, un jeune ministre ambitieux au caractère incertain, avec l’idée d’en faire un président à son image. Autoritaire et conservatrice, charmante et libre, la conseillère exerce sur lui un véritable empire. Telle Agrippine, mère et régente de Néron, cette Poitevine jouit du pouvoir par procuration. Jusqu’à la chute, et à la rupture. Cette enquête documentée et vivante jette enfin la lumière sur une femme iconique, la première « spin doctor » à la française.
Durée:9h. 25min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25495
Résumé: Le Chapeau de Vermeer est un livre brillant et singulier. Derrière ce titre mystérieux se cachent sept histoires passionnantes, sept voyages à travers le globe, que Timothy Brook déroule à partir de six tableaux de Vermeer et une faïence. Éminent sinologue s'offrant une incursion dans la Hollande de l'âge d'or, Brook nous convie en effet à une autre lecture des oeuvres de Vermeer. Non pas celle d'un historien d'art qui s'attacherait à l'usage de la lumière ou de la couleur, mais bien celle d'un historien qui focalise son attention sur un détail, un objet, une figure, autant de portes qu'il ouvre sur le vaste monde en mutation du xvue siècle, nous dévoilant l'ampleur des échanges culturels et commerciaux entre Est et Ouest, qui furent l'amorce de notre mondialisation actuelle. Ainsi, une simple jatte de fruits dans La Liseuse à la fenêtre (Dresde, Gemldegalerie) nous entraîne sur les routes du commerce maritime de la fameuse porcelaine bleu et blanc en provenance de Chine, tandis qu'un somptueux chapeau de feutre dans L'Officier et la jeune fille riant (New York, Frick Collection) nous mène au Canada, jusqu'aux fourrures de castor que Samuel Champlain soutire à ses alliés hurons. Une fascinante et convaincante approche d'histoire culturelle, fondée sur une érudition sans failles, qui insiste, avec un sens consommé du récit, sur les rapprochements et les interactions entre les différentes parties du globe.
Durée:10h. 40min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:23953
Résumé: Saviez-vous que la Lutèce des origines ne se situait pas sur l'île de la Cité, mais à Nanterre ? Que les derniers combattants gaulois massacrés par les Romains reposent sous la tour Eiffel ? Que les vestiges de la première cathédrale de Paris se trouvent sous le parking d'un immeuble moderne du Ve arrondissement ? Au fil de ses découvertes, Lorànt Deutsch vous emmènera vers ce qui fut le Pont-au-Change, ancêtre de la Bourse, puis chez ce bistrotier qui entasse ses bouteilles dans une cellule de la Bastille sauvée de la destruction, et tout au long des rues où se cachent des trésors que vous ne soupçonniez pas. Une promenade captivante, où défilent les seigneurs alliés comme les princes rebelles, et tout ce qui a forgé le pays. Vous verrez s'ériger des murailles contre l'envahisseur, s'agiter l'Église, s'imposer les marchands, s'ébrouer les artistes, l'Université s'installer sur des ballots de paille place Maubert, le peuple de Paris se soulever - violent, sanglant, emblématique -, et se construire ainsi toute l'histoire de France.
Durée:13h. 55min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:23238
Résumé: La Russie ne cesse de retrouver son passé impérial. Cette spectaculaire réconciliation a débuté en juillet 1998: lors de l'inhumation des restes de la fusille du dernier tsar, assassinée à Ekaterinbourg en 1918, Boris Eltsine demande publiquement pardon pour " les crimes du bolchevisme, du stalinisme et de leurs successeurs ". Jean des Cars, témoin privilégié de cette cérémonie, raconte coalisent la dynastie des Romanov, de 1613 à 1917, est à nouveau entrée dans l'Histoire. Si quelques hautes figures comme Pierre 1er le Grand ou Catherine II ont toujours été estimées, on assiste au retour dans la mémoire collective de Paul 1er Alexandre 1er ou encore Alexandre III. Le temps des tsars est reconsidéré après la désinformation imposée par la Révolution, la guerre civile et la dictature. Et la Russie d'aujourd'hui découvre enfin ses souverains, ceux qui ont bâti le plus vaste pays du monde.
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74398
Résumé: Le 16 avril 1942, un marchand de bétail, juif, disparaît lors de la foire de Payerne. On le retrouve, découpé en morceaux, dans des « boilles » immergées dans le lac de Neuchâtel. Arthur Bloch a été assassiné par un groupe de nazis dont le chef voulait ainsi témoigner son attachement à l’Allemagne hitlérienne qui menaçait d’envahir la Suisse. Comment le virus du nazisme a-t-il pu s’infiltrer au cœur d’une si paisible bourgade, dans ce pays préservé de la guerre ? Comment a pu naître l’idée de ce crime atroce, amorce de « solution finale » suisse? Que s’est-il passé dans le cœur et dans la tête des hommes simples qui commirent ce forfait ? Ce livre, basé sur des témoignages recueillis trente-cinq ans après les faits, laisse entrevoir ce qu’aurait été une Suisse occupée par les armées hitlériennes.
Durée:10h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75433
Résumé: Ils s'appelaient Hermann Oestrich, Heinz Bringer, Otto Ambros, Rolf Engel... Ils étaient scientifiques et ils étaient allemands. Ils étaient aussi des nazis engagés, et pourtant la France leur a déroulé le tapis rouge. Certains seront même décorés de la Légion d'honneur pour services rendus à la France. Une histoire occultée? Certainement. Effacée? Peut-être. Oubliée? Il semblerait. Par un tour de passe-passe dont le roman national a le secret, l'opération de recrutement massif, dès 1944, de scientifiques nazis par le pouvoir gaulliste a été gommée de l'histoire officielle. Au terme d'une enquête qui va le mener jusqu'aux lieux où ont vécu et travaillé ces Allemands, mais aussi dans le dédale des archives de la République, au travers d'entretiens avec les rares témoins encore en vie, d'échanges avec des historiens et de la consultation d'archives audiovisuelles, Michel Tedoldi met au jour un pan méconnu et sidérant de notre histoire contemporaine.
Durée:15h. 46min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68622
Résumé: Nous devons la découverte de ce livre à ce passage des Carnets de Goliarda Sapienza : « Fini de lire Le Détour de Luce d’Eramo, assurément le plus beau livre de ces dix dernières années et peut-être un chef-d’œuvre absolu; cela m’obligera à relire Si c’est un homme et Le Dernier des Justes, pour vérifier ce que je soupçonne. C’est-à-dire que le livre de Luce est le plus actuel sur ce sujet, le plus durement approfondi dans la démonstration de l’aventure nazie, le plus polémique et courageux.»
Lu par:Paula Viala
Durée:5h. 48min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72648
Résumé: Une enquête sur la collaboration idéologique et économique des vignerons français avec l'Allemagne nazie. Elle dévoile un affairisme débridé mêlant enrichissement considérable et évasion fiscale, couplé à une adhésion active de négociants bordelais et bourguignons, d'aristocrates et de patrons champenois au nazisme, considéré comme le seul rempart contre le bolchevisme.