Contenu

Rêveries et ordre du jour

Résumé
« Rêveries et ordre du jour » contient les discours les plus récents de M. Leuenberger, pour l'essentiel ceux prononcés au cours de son année présidentielle. Pour le président de la Confédération, "un discours n'est pas un monologue, mais un dialogue". A travers ses discours, il souhaite associer le public à une démarche dialectique cherchant à nourrir le débat politique.
Durée: 5h. 16min.
Édition: Chêne-Bourg/Genève, Georg éditeur, 2001
Numéro du livre: 11867
ISBN: 9782825707579
CDU: 320

Documents similaires

Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:12589
Résumé: La Suisse, pays de mesure par excellence, éprouve paradoxalement une peine inouïe à se regarder dans le miroir. Hésitant toujours entre l'autoglorification et l'autoflagellation, les Suisses s'entre-déchirent en lisant leurs principaux auteurs ou le rapport Bergier ou devant une sculpture de Tinguely. Leur image semble toujours truquée. Les deux jeunes parlementaires Patrice Mugny et Fernand Cuche, portraiturés et interrogés par Alain Maillard, brisent le miroir et s'expriment en toute liberté sur leur itinéraire politique, sur le fonctionnement du Parlement fédéral et sur leur vision de la Suisse et du monde. Au moment où la sacro-sainte neutralité helvétique est remise en question par la mondialisation et où la société se transforme à toute allure, oubliant de replacer l'homme au coeur de la création, les courageuses prises de position de nos deux députés s'avèrent salutaires. Deux voix différentes, fraîches et vivifiantes dans le concert classique du Parlement fédéral. Deux voix authentiques et souvent indignées mais qui inspirent confiance et laissent une place à l'espérance. Vouloir une autre Suisse, vouloir bâtir un autre monde exige une force intérieure inaltérable et une énergie sans cesse renouvelable. Tant que la démocratie helvétique parvient à produire et à élire de telles sensibilités, on se dit qu'une autre Suisse ou qu'un autre monde est possible.
Durée:8h. 48min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:30883
Résumé: En cinq ans, la Suisse a subi deux chocs violents : d'abord, le secret bancaire a été jeté à la poubelle ; puis, en février 2014, une votation populaire "contre l'immigration massive" a mis les Suisses au ban de l'Europe. Et gare aux sanctions qui s'annoncent. La Suisse, pays le plus prospère sur la planète, se remettra-t-elle de ces épreuves ? Notre réponse : évidemment ! La Suisse est d'abord une puissance industrielle, fondée sur des centaines de milliers de PME. Xénophobe la Suisse ? C'est le pays qui, en Europe, a accueilli le plus d'étrangers sur son sol ces dix dernières années. La Suisse est un pays coriace ! L'Etat y est léger, peu coûteux, les élites y sont autant rurales que citadines. Bien formée, la population vote ses impôts, finance un système de formation hors norme, du primaire jusqu'aux niveaux supérieurs. Si la machinerie fonctionne à la perfection, c'est que la population se mêle de tout, tout le temps, de manière pacifique. Par comparaison avec tous les pays qui l'environnent, la Suisse apparaît comme un modèle d'efficacité politique et économique.
Durée:5h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:12304
Résumé: Depuis son accession aux fonctions politiques suprêmes en 1998, Pascal Couchepin a introduit un certain franc-parler dans le style feutré du gouvernement suisse. Jean Romain, philosophe et écrivain, auteur d'essais marquants sur les dilemmes sociaux et spirituels de notre époque, était l'interlocuteur idéal pour saisir à bras le corps les réalités suisses et mondiales du moment. Ces entretiens vifs et intenses font alterner vues d'ensemble et confidences circonstanciées. Tout en livrant son manifeste politique, Pascal Couchepin y révèle le fond de sa pensée. En prévision de sa présidence, en 2003, qu'il refuse de voir comme une tâche purement administrative et honorifique, il esquisse les projets de réformes importantes qui lui tiennent à coeur. Et révèle aussi la vocation foncière qui, dès sa jeunesse, l'a poussé dans les eaux de la politique. S'il s'attache à préciser ses idées directrices, Pascal Couchepin n'élude pas, néanmoins, les thèmes que développe Jean Romain, et qui préoccupent l'opinion suisse. Sans détour, il répond à des questions que tout citoyen helvétique aimerait poser à celui qui, en 2003, a été le premier représentant de son gouvernement.
Durée:6h.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:18832
Résumé: Si Brigitte Perrin est journaliste à la Télévision suisse romande, et politologue, Paul Grossrieder a été dominicain, diplomate, puis directeur du Comité international de la Croix-Rouge et vit aujourd'hui retraité à Charmey, en Gruyère, après une vie bien remplie. Ces deux Suisses qu'une génération sépare - exactement trente ans - abordent dans ce livre quelques grands thèmes qui n'ont rien à voir avec les images d'Epinal de vaches paissant dans de verts pâturages ou de chocolat incomparable, fabriqué par Lindt ou Nestlé. L'action humanitaire est une des caractéristiques helvétiques. Comme il y a beaucoup à faire dans ce domaine on ne sera pas surpris que Paul Grossrieder s'afflige que la Suisse ne consacre que 0.44% de son PIB à l'aide au développement, oubliant que ce genre d'aide publique n'est pas très morale puisqu'elle n'a rien à voir avec la générosité, mais tout à voir avec la charité forcée. Il ne faut pas oublier que les Suisses restent par ailleurs fort généreux, à titre privé, en dépit de la pression fiscale qu'ils subissent. On peut, de toute façon, s'interroger sur le bien-fondé d'une telle aide, qui permet de se donner bonne conscience, alors que dans le même temps d'aucuns s'affligent, comme Brigitte Perrin, que des produits en provenance de pays émergents viennent remplacer des produits suisses; alors que dans le même temps l'on empêche, par des mesures protectionnistes, des produits agricoles de l'hémisphère sud d'être vendus ici. Il faut savoir si l'on veut vraiment que ces pays se développent, sans leur faire l'aumône...
Durée:13h. 59min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:18301
Résumé: L'état de la faim dans le monde et des moyens de l'éradiquer par celui qui fut, pendant près de dix ans, en charge du dossier auprès du Secrétaire général de l'ONU. Toutes les trois secondes, un enfant de moins de dix ans meurt de malnutrition, tandis que des dizaines de millions d'autres, et leurs parents avec eux, souffrent de la faim et de ses terribles conséquences physiques et psychologiques. Et pourtant, nous le savons aussi, l'agriculture d'aujourd'hui serait en mesure de nourrir 12 milliards d'êtres humains. Nulle fatalité, donc. Mais comment en sortir ? D'abord, prendre conscience des dimensions exactes du problème : un état des lieux documenté, mais vibrant de la connaissance du terrain, ouvre le livre. Comprendre ensuite les raisons de l'échec des formidables moyens mis en oeuvre depuis la Deuxième Guerre mondiale pour éradiquer la faim. Puis identifier les ennemis du droit à l'alimentation. Enfin, bien comprendre les deux grands mécanismes à travers lesquels progresse la faim aujourd'hui : la production d'agro-carburants et la spéculation sur les biens agricoles.
Durée:8h. 48min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:18831
Résumé: Grâce aux médias contemporains, le monde tout entier, à tout instant, nous est présent. Cela signifie-t-il que nous le connaissons mieux qu'auparavant ? Journalistes en tête, nombreux sont ceux qui craignent au contraire que l'information véritable ne survive pas à l'ère d'Internet. Les médias contemporains, c'est vrai, aggravent les défauts des médias de toujours : ils menacent de faire de nous des êtres irrationnels, sans mémoire, sans histoire, sans projet. Ils reflètent, donc intensifient toutes les contradictions d'une civilisation, la nôtre, qui condamne le progrès mais adore la technique informatique ; qui s'enthousiasme naïvement pour la révolution arabe, mais renie inconsciemment son propre humanisme. Les médias, qui devraient servir notre mémoire, servent souvent notre oubli. Mais rien n'est inéluctable. Nos moyens d'information, y compris Internet, sont et seront à notre image. Si nous gardons l'esprit critique, rien n'est perdu.
Lu par:Marie Meylan
Durée:3h. 55min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:35726
Résumé: Nous allons parler de la mort. Pas uniquement de celle des autres, mais de la nôtre. Celle qui va advenir bientôt. Notre audace ne nous inquiète guère, nous ne craignons pas la sanction. De toute manière, elle s’apprête à nous faucher, nous ne voyons pas ce qui pourrait nous arriver de pire. Nous voilà donc deux complices, proches par les origines et la culture, pétris de différences majeures, réunis par la proximité de la mort, par ces pages que nous allons écrire ensemble. Toujours bien vivants, nous ne savons pas vraiment ce que nous allons raconter. Mais, pas d’excuse, notre témérité ne nous effraie pas. En attendant, le défi est de cultiver la bonne humeur pour bien vivre ensemble le temps qui vient.
Durée:7h. 41min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73549
Résumé: Il est mort mais nous adresse ici un message de vie et d'espérance. Pendant vingt-cinq ans, Mikhaïl Gorbatchev s'est confié à Darius Rochebin comme il ne l'avait jamais fait, pour nous raconter, dans ces pages inédites, le miracle que fut son destin : un sursaut d'humanisme dans un système inhumain. Libéré de la langue de bois, Gorbatchev fait un récit plein de fraîcheur, sans rien cacher de ses erreurs : sa jeunesse paysanne, l'amour de Raïssa, l'ascension d'un communiste apparemment modèle, parvenu à la tête de l'empire, qui précipitera la chute de l'URSS en tentant de la réformer. Il dévoile les coulisses des événements qui ont changé le monde : Tchernobyl, la chute du mur de Berlin, le coup d'arrêt donné à l'escalade nucléaire. Mais il révèle aussi les rancunes qui ont alors germé, et qui explosent depuis lors entre l'Occident et la Russie. Gorbatchev fut l'anti-Staline. Homme de paix - jusqu'à la naïveté selon ses détracteurs -, il fait aujourd'hui figure d'anti-Poutine. Face à la crainte d'une autre guerre mondiale et au coeur de la bataille incertaine pour un nouvel ordre planétaire, cette voix d'outre-tombe a beaucoup à nous enseigner.
Durée:9h. 28min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:66065
Résumé: Personnalité connue en Suisse, l’auteur volontairement provocateur met en évidence l’échec de l’Europe et décrit comment la Suisse, avec son indépendance et sa souveraineté, pourrait la sauver. Guy Mettan dessine un véritable programme de gouvernance européenne.
Lu par:Jean Frey
Durée:9h. 32min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:32528
Résumé: Ce livre regroupe deux essais parus auparavant: L'Âge d'homme en Bosnie, petit guide d'une nausée suisse (éditions d'en bas, 1997) et Considérations salutaires sur le désastre de Srebrenica (éditions du Seuil, 1998, épuisé). Le premier essai interroge « le sens donné par une escouade d'assassins à certains mots (en l'occurrence et parmi d'autres: le sang, la pureté, l'ethnie, le peuple, le patriotisme, la nation, l'origine, la religion) et qui s'impose à certains écrivains et à leur éditeur », notamment une trentaine d'écrivains publiés par Vladimir Dimtrijevic fondateur de L'Âge d'Homme. Le deuxième essai d'après-guerre répond aux déambulations de l'écrivain Peter Handke chez les Serbes et à ses divagations dans la guerre de Bosnie (1992-1995) que rapporte notamment un Voyage hivernal tissé de nuit, de brouillard et de neige, dont la publication suscita une vive polémique en Europe. On y trouvera, en outre, une relation sur les tremblements de terre de Lisbonne (le 1er novembre 1755), d'Annecy (le 15 juillet 1996) et des Balkans... Ainsi que d'autres considérations salutaires sur l'autorité et sa trahison; sur le président Karadzic, le général Mladic et leurs agents littéraires en France...
Durée:8h. 36min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:9396
Résumé: Dans ce livre à la fois frénétique et apocalyptique, l'auteur relate son exploration de la jungle des mafias. Le tableau qu'il en dresse est effrayant. La criminalité organisée opère désormais à l'échelle mondiale et s'emploie à subvertir les Etats, ses traditionnels adversaires... Racket, proxénétisme massif, trafics d'êtres humains, de drogues, d'armes, escroqueries financières : tout est bon qui rapporte gros. L'auteur évoque sans trop s'attarder la Mafia sicilienne et les cartels colombiens, déjà largement explorés.
Durée:1h. 44min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65818
Résumé: Ce qu'on remarque d'abord ce sont les marques de scarifications sur leurs avant-bras...Tous égaux face au désépoir et la rage...