Contenu

Je voudrais être l'herbe de cette prairie

Résumé
"A Lisbonne, à Tallinn, à Saint-Pétersbourg, à Bruxelles, à Varsovie, j'ai regardé l'herbe. Pour voir quel usage en faisaient leurs habitants. Sil y en avait. S'ils s'y vautraient. Si l'humanité se divisait bien en deux, les inconditionnels du thé et les caféinomanes, ceux qui dorment avec leur montre et les autres sans, ceux qui offrent ou non leur corps au soleil, ceux que départage l'herbe. L'Estonie, qui a inspiré le titre de ce recueil, m'a beaucoup plu.
Genre littéraire: Nouvelle
Durée: 3h. 16min.
Édition: Vevey, Ed. de l'Aire, 2002
Numéro du livre: 14467
ISBN: 9782881086274

Documents similaires

Durée:9h. 18min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:7562
Résumé: Avec "Aubeterre", son cinquième livre, Corinne Desarzens cherche à sonder les secrets d'une famille de paysans établis dans la ferme du même nom. A la fois chronique, roman familial et poème, son livre louvoie entre les genres... il tranche singulièrement sur la timidité des autres productions romandes. Tout, ici, est excès : de l'histoire qu'on raconte, faite de violence et de passion, au style précis et sensuel, dont la seule règle semble être celle du plaisir.
Durée:9h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16990
Résumé: Un perroquet, une petite fille qui disparaît, cent requérants d'asile dans un abri anti-atomique, nés au mauvais moment et du mauvais côté du monde : l'envie de dire l'abîme qui sépare les sentiments de l'administration. Donner une voix, croiser un regard, éclater, de rire et de fureur, parler du temps qui passe. Montrer. Comment rester indifférents au courage, à la grande leçon de vie, et à la violence soft exercée jour après jour sur ces rescapés magnifiques, traités comme si les officiers de l'aéronautique giflaient les astronautes de retour de la lune.
Durée:8h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18126
Résumé: « Je menais une vie ordinaire... Mais j'étais en veilleuse, avec l'impression tout le temps de faire partie de ces gens, d'apparence classique, qui sont intérieurement incontrôlables. » Ainsi se décrit la narratrice de ce texte qui, alors qu'elle mène une vie paisible près de Genève, décide un jour de se battre pour les « requérants », terme qui, en Suisse, désigne les sans-papiers. Elle révèle la stupidité, l'injustice et la mauvaise foi d'une administration butée, et essaie par tous les moyens de lutter contre les expulsions et le triste sort réservé à ces « requérants ». Parmi ces hommes jeunes, il y en a un dont elle va tomber éperdument amoureuse : un Roi. Il est Ethiopien et soudain s'impose à elle l'idée de partir pour l'Ethiopie.
Durée:3h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18550
Résumé: ... Cela commençait par l'art pauvre d'apprêter des oeufs pour éloigner le loup, autrement dit la faim, qui appuie toujours sa truffe de l'autre côté de la porte. Pour les oeufs brouillés, la cuisson prendra peut-être une demi-heure. Il est impossible de l'accélérer. Pour les Eggs in Hell: Nous cassions dedans des oeufs, coupions le courant et attendions qu'ils eussent l'air cuit. M. F. K. Fisher rapportait les propos d'un certain vicomte de Mauduit: Manger est un art qui mérite de ?gurer au même rang que les autres méthodes que choisit l'homme a?n d'échapper à la réalité. Puis d'un personnage de Tolstoï, dans Guerre et Paix: Laisse-moi reposer sur le sol comme une pierre, ô mon Dieu, et me relever comme un pain tout frais. Les pages sur le pain en train de cuire embaumaient, vous laissaient comblés, en paix, et plus vides de mauvaises pensées qu'après n'importe quel traitement de chiropraxie. Préparer un poulet à la mode de Beaune revenait à proposer: Veux-tu qu'on s'aime?
Lu par:Claude Fissé
Durée:1h. 39min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:13647
Résumé: L'Engadine, canton suisse des Grisons, réunit la puissance germanique, le sourire italien, le savoir-faire le plus pointu, c'est aussi les chèvres de Heidi, une langue le romanche, des sirènes sur les façades des maisons, une pâtisserie fine, des pâturages fluo. en Engadine on voyage avec le coeur et le corps, c'est l'envie d'y venir et d'y revenir.
Durée:10h. 6min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66949
Résumé: Fortunato ne croit pas aux frontières. Pas à celles qui sont marquées par de petites croix, sur les cartes. Il trouvera sûrement des collaborateurs, pour son grand projet. Et puis, il voit toujours énormément de choses là où il n’y a rien à voir, ce qui lui évite bien des surprises désagréables. — Dirigée par Fortunato Bartolomeo De Felice, un moine italien défroqué, l’Encyclopédie d’Yverdon paraît dans cette petite ville suisse à un rythme effréné, entre 1770 et 1780. Une véritable aventure européenne en 58 volumes, 37378 pages, 1261 planches et autant de péripéties.
Durée:1h. 17min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:15922
Résumé: Le Repos du cavalier parut en 1958 à la Bibliothèque des Arts fait partie de ces recueils de prose construits dans le mouvement d'une errance qui se voulait disposition à percevoir (C. Jéquier). Avec son exigence de beauté et sa langue épurée, Gustave Roud tire le lecteur vers le haut, là où baigne le silence et l'harmonie. Parmi ceux qui vivent, parmi ceux qui jouent à vivre, les hommes dont on n â que faire, qui ne servent à rien, les inutilisable, attendent à l'écart, une question perpétuellement aux lèvres, qu'ils ont toute la vie pour poser. Les uns attendent la mort comme une réponde ; d'autres, le temps d'un éclair, sentent en eux-mêmes cette réponde confusément s'ébaucher, puis le silence retombe.
Durée:11h. 38min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:69046
Résumé: De sa découverte des pays à sa rencontre avec des élèves étrangers, l'auteure rend hommage à la spontanéité des langues en faisant le récit de quelques épisodes autobiographiques. Raconte son voyage en Erythrée, qu'elle a effectué pour comprendre d'où viennent certains migrants.
Durée:21min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:69864
Résumé: Dans ce recueil d’une trentaine de poèmes, Philippe Jaccottet livre une version moderne des grands textes qui l’ont inspiré. Nous traversons le royaume des ombres sur les traces d’Orphée, d’Ulysse, célébrons les travaux et les saisons, prenons part à des fêtes chargées de mystère. On perçoit en filigrane des références aux traductions de l’auteur (Homère, Ungaretti, Dante) qui viennent flouter le cadre temporel pour donner toute sa nuance de madrigal au recueil, comme un écho à Claudio Monteverdi. Les Madrigaux apparaissent dans l’œuvre du poète comme le point d’orgue de son art �: sa virtuosité dans l’usage du vers libre, son extrême musicalité, le fil continu du jeu de l’ombre et de la lumière.
Durée:2h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29882
Résumé: Retrouvant la forêt, un homme - la soixantaine - éprouve le besoin de célébrer ce milieu qui lui est cher, usant des mots à sa disposition. Pourtant, très vite, il réalise que cette présence-là - magique, mystérieuse, intimidante encore que familière - lui demande autre chose. Ce à quoi elle l'incite ? A écouter ce qu'elle a à lui dire. De lui. De ses chimères. Du temps qui passe. De sa fin qui approche. Et, plus généralement, du monde. De la Terre. Dju prodige qu'est la vie. D'abord interdit, l'homme choisit de céder à l'appel. De se mettre à l'écoute du sous-bois. Pour le coup, affranchies des décombres de sa mémoire, d'autres présences vont s'imposer à lui, requérant une semblable écoute. La rivière. Le feu. Le ciel nocturne. Les animaux. La légion de défunts qu'il transporte avec lui. Ainsi de suite. « Enfin l'apparition des spectres se tarit, livrant le chiffre neuf. Neuf seuils, totems ou sanctuaires. Neuf passages obligés, me mettant en demeure de cesser tout mouvement d'esquive. Etais-je prêt ? Ce fut la rivière qui, la première, me prit. » Requiem et chant de joie à la fois. Gratitude de Jil Silberstein contitue l'indispensable complément à La Terre est l'oreille de l'ours, grand et beau livre paru il y a deux ans, de même qu'à Une vie sans toi, bouleversant récit-hommage à sa défunte compagne. Le paradoxe silbersteinien consiste peut-être en ceci : tel l'arbre en forêt, Jil s'enracine toujours plus profondément en terre, enregistrant ses moindres vibrations avec un bonheur croissant ; pourtant cet écrivain est un arbre nomade, qui ne peut se contenter d'un seul sol : sa curiosité pour le Vivant est infinie, et sa soif de renouer avec l'homme vrai ne peut être étanchée. D'où sa quête généreuse, polyphonique, ici concentrée en neuf mouvements (de libération) intensément poétiques.
Durée:1h. 11min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71939
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quietter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, il a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvert plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leur pensée. Il a eu à son tour envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs.
Durée:1h. 42min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71438
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quietter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, ila a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvet plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leru pensée. Il a eu à son tour envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs.