Contenu

Recherche par lecteur : Suzanne Bettens

429 résultats. Page 1 sur 22.

Durée:10h. 1min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:30710
Résumé: Macabre découverte sur les hauts de Lausanne. Hier aux environs de vingt heures, une femme a été retrouvée morte dans les bois d'Echallens. Deux adolescents domiciliés dans la région se promenaient aux abords de la forêt quand leur regard a été attiré par une couleur vive. Il s'est avéré qu'il s'agissait du corps d'une femme dont la tête était coiffée d'une perruque rose.
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:30545
Résumé: La peur de souffrir, celle de ne plus se sentir respecté comme individu et celle de la perte de contrôle sont parmi les plus grandes préoccupations des malades en fin de vie. C'est pourquoi, à travers cet ouvrage, l'auteur voudrait nous aider à porter un regard lucide et serein sur la finitude de notre existence. Gian Domenico Borasio, professeur ordinaire de médecine palliative au Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, s'est spécialisé dans la médecine de la fin de vie d'abord en Allemagne, puis en Suisse. Critique avec les excès d'une médecine " techniciste" qui parfois s'acharne au rallongement artificiel de la vie, refusant la banalisation de l'assistance au suicide, il défend la voie tracée par la médecine palliative qui combine l'apaisement des souffrances physiques et l'accompagnement spirituel et social du mourant et de ses proches. Il aborde les thématiques centrales autour de la fin de vie, y compris le nouveau cadre légal suisse, les offres d'accompagnement existantes et les facteurs déterminants pour la qualité de vie des malades. Ce livre est une invitation à réfléchir dans le calme et sans tabou à nos priorités, nos valeurs, nos convictions et nos espoirs, si possible dans un dialogue avec les êtres qui nous sont chers. Au cours de notre existence, ces réflexions restent rares et nous nous y consacrons souvent tardivement. C'est notre liberté de prendre, ici et maintenant, le temps nécessaire à cette introspection.
Durée:9h. 39min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:30544
Résumé: « Un livre serré, dense, subtil. Un livre très " propre ", a-t-on envie d'écrire. Son sujet : les définitions, les repères, les techniques de la propreté culturelle entre Moyen Age et XXe siècle, avec les pratiques qui aujourd'hui ont charge d'assurer la netteté du corps [...]. Mais le livre est plus que cela. Il s'appuie, en effet, avec liberté et intelligence, sur les hypothèses proposées par le sociologue allemand Norbert Elias pour rendre compte du " processus de civilisation" qui caractérise les sociétés d'Occident entre XIIe et XIXe siècles [...]. Là est sans doute le prix de ce livre qui analyse le procès de civilisation occidental à partir de l'un de ses traits les plus fondamentaux : à savoir les transformations du rapport que les hommes ont eu avec leur corps. Séché, baigné, lavé. »
Durée:17h. 58min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:30531
Résumé: À travers les destinées des Gradov, grands médecins, grands militaires, et celles des petites gens qui les entourent, c'est toute la Russie qui respire... comme elle peut, en l'une des périodes les plus dramatiques qu'elle ait connues : 1924-1953, dates du «règne» de Staline. Les Gradov sont des personnages bien romanesques, pris dans une vie quotidienne faite d'ambition, de dévouement, de contradictions, de passions, de rires. [...] Les véritables sagas modernes sont, dans la littérature universelle, rarissimes. Celle-ci mérite bien son nom tant l'horizon qu'elle embrasse est vaste, tant sa phrase est exubérante et précise, tant ses personnages et leur fortune sont attachants. Telle est la magie d'un grand écrivain.
Durée:9h. 26min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:30425
Résumé: De Paris à New York, de jeunes artistes voient leur vie bouleversée par un étrange livre interdit, Le Roi en jaune. À travers celui-ci, c'est un univers de folie et de cauchemar qui fait irruption dans notre monde : celui de Hastur et de Carcosa, celui sur lequel règne le terrifiant Roi en jaune. Publié pour la première fois en 1895, Le Roi en jaune est un chef-d'oeuvre du fantastique décadent, salué par les plus grand critiques, et qui a exercé une profonde influence sur des auteurs aussi importants que H-P Lovecraft et Marion Zimmer Bradley. Il est aujourd'hui édité en français dans sa forme originale pour la première fois.
Durée:1h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30421
Résumé: Jacques a 18 ans. Il habite en province, dans une ville de taille moyenne, là où le chômage parait une ligne d'horizon inévitable et les sorties du vendredi soir un défouloir, un temps volé à l'ennui. Ses parents sont séparés, il «végète sans trouver de boulot», sans même en chercher. Lors d'une soirée arrosée, il commet l'écart de conduite de trop, celui qui va décider de son changement d'existence. Jean-Christophe Millois saisit ce moment si fragile où s'opère le passage à l'âge adulte. Il a voulu aussi, à la manière des nouvellistes américains, des émules de Raymond Carver, composer une histoire dont la dimension sociale, voire politique, est essentielle.
Durée:12h. 59min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:30422
Résumé: Le lieutenant Phoebe MacNamara est la meilleure négociatrice de crise de la police de Savannah. Libérer des otages lors d'un hold-up ou convaincre un forcené de relâcher son épouse et ses enfants constitue son lot quotidien. Elle ne redoute rien ni personne, jonglant avec un métier éprouvant, une mère agoraphobe et sa fillette de sept ans. Mais lorsque Phoebe est agressée à l'intérieur du commissariat, son assurance vacille. Devant une série de messages qui la menacent directement, elle n'aura d'autre choix que d'affronter ses peurs les plus enfouies.
Durée:3h. 55min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:30412
Résumé: Lorsque Henry David Thoreau écrit ses premiers essais, jamais traduits en français jusqu à ce jour, il a dix-sept ans. Le premier d'entre eux, « Suivre la mode », date de 1834 : Thoreau vient d'entrer à l'université de Harvard pour y étudier la rhétorique,le Nouveau Testament, la philosophie et les sciences grâce à une bourse. Il y rencontrera plus tard Ralph Waldo Emerson, qui deviendra son ami, puis son mentor. En 1837, l'année de l'essai « Barbarie et civilisation » qui clôt ce volume, Thoreau est encore seul mais déjà déterminé, selon les mots de Michel Onfray, à « refuser les fausses valeurs de la civilisation : la mode, l'argent, les honneurs, les richesses, le pouvoir, la réputation, les villes, l'art, l'intellectualisme, le succès, les mondanités ; et à vouloir les vraies valeurs de la nature : la simplicité, la vérité, la justice,la sobriété, le génie, le sublime, la volonté, l'imagination, la vie ».
Durée:10h. 41min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30400
Résumé: C'est une biographie en forme d'hommage que Stefan Zweig consacre en 1920 à Romain Rolland, l'un " des plus grands écrivains de la France actuelle " d'après lui. Hommage à un ami, puisque les deux hommes ont entretenu une longue correspondance, mais surtout à celui que Zweig présente comme un de ses " maîtres intellectuels ", un guide aux accents parfois prophétiques, une conscience. Décrivant à la fois le parcours de l'écrivain et l'œuvre, Zweig s'attache à en montrer la profonde unité. Esprit libre, tout imprégné de grandeur morale, l'auteur de Jean-Christophe met son art au service de l'humanité. Retraçant les engagements successifs de Rolland, Zweig souligne son courage, son héroïsme même quand, presque seul contre tous, il dénonce la folie belliciste qui s'est emparée de toute l'Europe en 1914. Paru pour la première fois en français en 1929, ce texte permet de redécouvrir une des grandes figures littéraires de la première moitié du XXe siècle. Il met en lumière les idéaux de Zweig, pacifiste convaincu et inlassable défenseur d'une certaine idée de la culture européenne, mais homme de lettres avant tout, quand son modèle - et cette différence jettera plus tard une ombre sur leur amitié - se voulait aussi un homme d'action. Une préface de Serge Niémetz, l'auteur de Stefan Zweig, le voyageur et ses mondes (Belfond, 1996), apporte un passionnant éclairage sur la complexité de la relation entre les deux hommes et son évolution en regard des enjeux qui secouent l'Europe dans les années 1930 et jusqu'à la mort de l'écrivain autrichien.
Durée:8h. 15min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:30346
Résumé: C'est à l'âge de dix-neuf ans que Robert Schumann fit la connaissance de Clara, enfant prodige du piano. Ils jouaient ensemble à quatre mains, il improvisait pour elle. Leur amitié passionnée se transmua bientôt en un amour conscient de lui-même, auquel s'opposa vigoureusement le père de Clara. Après trois années de souffrance et de clandestinité, ils passèrent outre le refus paternel et se marièrent le 15 septembre 1840. Les lettres publiées dans ce volume s'arrêtent à cette époque. Unique de simplicité et d'émotion romanesque, cette corres­pondance nous donne à voir deux existences pour lesquelles l'amour et la musique ne sont qu'une seule et même chose. Chez Clara, on découvre aussi un amour filial torturé, et ce que la vie de virtuose comporte, même dans le succès et la gloire, de travail forcené et de solitude. Chez Robert se dévoilent les tourments et les exaltations de la création. Un duo extraordinaire, où l'enthousiasme et la sagesse, la fierté et l'humilité, l'ardeur, et surtout l'appel constant de la musique se font entendre dans la joie et la douleur d'une adoration réciproque.
Durée:1h. 16min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:30333
Résumé: Ces textes écrits au quotidien des saisons composent un livre des heures bleues, celles des faits divers et des sentences auxquels Pierre-André Milhit invente une origine. Il décline un bestiaire savoureux et amoureux, empli des chuchotements de la nature et du murmure des hommes. Tout comme "l'inventaire des lunes", salué par la critique et reconnu bien au-delà des frontières valaisannes, ce nouveau chant célèbre la vie et ses mystères.
Durée:7h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30309
Résumé: Courtney Farell est une jeune fille révoltée de quinze ans. Depuis le divorce de ses parents, elle partage son temps entre Manhattan, où son père, figure absente, travaille dans l'édition, et Los Angeles, où sa mère, actrice oubliée, tente de se refaire un nom à Hollywood. Avec ses amis de débauche, mis à la porte de Yale ou d'Harvard les uns après les autres, Courtney s'efforce par tous les moyens possibles d'échapper à son quotidien. Roman mordant et désenchanté, mais aussi tendre, d'une adolescente qui s'éveille à l'amour avant de s'engouffrer dans les délices de l'alcool et du sexe, Chocolates for Breakfast a scandalisé l'opinion à sa parution en 1956. Soixante ans plus tard, il reste un témoignage poignant de la façon dont les jeunes filles se heurtent à l'adolescence, souvent avec fracas. Pamela Moore est la représentante d'une jeunesse gâtée, instruite, aimée, mais de telle sorte qu'elle finit par en pourrir. Ce n'est pas la faute de l'Amérique. Il y a des Pamela Moore partout où règne cette forme douce de la liberté : la licence. L'Express, 1956 Pamela Moore a écrit Chocolates for Breakfast à l'âge de 18 ans. Ce premier roman, pour lequel on l'a tout de suite comparée à Françoise Sagan, a connu un immense succès aux États-Unis, avant de devenir un best-seller international. Cette nouvelle édition est enrichie d'une postface de son fils, Kevin Kanarek, dans laquelle il revient sur la publication française du livre en 1956, mais aussi sur le suicide de sa mère en 1964, à l'âge de 26 ans. Elle permettra de découvrir ou redécouvrir un roman culte.
Durée:9h. 18min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30323
Résumé: Souvent comparée à Toni Morrison, Louise Erdrich, dont le talent a été récompensé par le National Book Award, est une des voix les plus singulières de la littérature américaine d'aujourd'hui. Salué lors de sa parution aux États-Unis comme son plus beau livre, L'Épouse Antilope est une véritable polyphonie qui mêle, de la fin du XIXe siècle à nos jours, l'histoire de deux familles, l'une indienne, l'autre blanche. Ce qui unit les destins des Shawano et des Roy autant que ce qui les sépare, c'est un amour obsédant, puissant, déchirant, qui comble et qui détruit, semblable au pouvoir de cette femme-antilope qui traverse le livre. Mi-esprit, mi-animal, l'Épouse Antilope cause la perte des hommes qui en tombent amoureux, car de proie elle deviendra vite chasseur et changera à jamais le cours de leur existence.
Durée:14h. 12min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:30319
Résumé: Henri III est le fils de Catherine de Médicis, frère aîné du duc d'Anjou. C'est un homme dont la piété confine à la superstition, intelligent mais de nature faible. Son bouffon, Chicot, lui prodigue des conseils. L'histoire se déroule en 1578, alors qu'Henri III a 27 ans et ne règne que depuis 4 ans. Il doit faire face à de nombreux complots dirigés par son propre frère, jaloux, qui se range auprès d'Henri de Navarre, un protestant. Le roman débute par le mariage d'un des favoris du roi, Saint-Luc avec Jeanne. Henri III, jaloux, le garde prisonnier auprès de lui au Louvre. Chicot réussit à réunir secrètement les deux jeunes mariés. Découvrant la supercherie, le roi précipite leur fuite vers le château de Méridor. Pendant ce temps Bussy, loyal gentilhomme du duc d'Anjou, est victime d'une embuscade tendue par des gentilshommes appartenant à Henri III. Redoutable bretteur, il met en fuite ses adversaires mais reçoit un coup d'épée. Il s'évanouit et au réveil découvre ses blessures pansées. Il ne se souvient de rien, sauf du visage d'une très belle jeune femme. Il n'a de cesse de retrouver le médecin qui l'a soigné et grâce à lui retrouve la jeune femme, Diane de Méridor. Les deux jeunes gens tombent éperdument amoureux l'un de l'autre. Mais Diane a une dette envers le comte, Bryan de Monsoreau, qui l'a sauvée des avances du Duc d'Anjou. Elle a promis de l'épouser. De son côté Chicot, profitant de la naïveté de son ami du moine Gorenflot, réussit à s'introduire dans une réunion secrète de la Ligue où le Duc de Mayenne et les Guise complotent pour s'emparer du trône. Ils disposent d'une généalogie écrite par un certain Nicolas David pour établir les droits des Guise à la couronne de France. Chicot et Gorenflot poursuivent Nicolas David, le tuent et récupèrent ces papiers. Cette intervention permet au roi d'être au courant de tous les détails du complot. Il se proclame alors chef de la Ligue à la place de son frère qu'il garde prisonnier au Louvre. Saint-Luc et sa jeune épouse trouvent le château de Méridor en deuil. Bussy conduit le baron de Méridor auprès de sa fille et tente de rompre les fiançailles avec le comte de Monsoreau en faisant intervenir le duc d'Anjou. Mais Monsoreau arrange un mariage précipité avec Diane après avoir menacé le duc d'Anjou de dénoncer ses projets criminels au roi. Monsoreau est nommé grand veneur par Henri III et se trouve séparé de sa femme qui rentre à Méridor. Bussy la suit en Anjou et devient son amant. Le duc d'Anjou se voit libéré du Louvre par Henri de Guise et vient s'installer à Angers où vit Bussy. Celui-ci retourne au service de son prince. Méfiant envers le duc d'Anjou, le Comte de Monsoreau retourne près de sa femme. Il découvre que Diane a un amant. Blessé par Saint-Luc, il décide de rentrer à Paris avec sa femme. Bussy se proclame ambassadeur du Duc d'Anjou auprès du roi. Henri de Guise, accompagné de ses ligueurs, se prépare à prendre la place du roi lors de la fête-Dieu. Chicot obtient des renseignements qui lui permettent de déjouer le complot en faisant boire Gorenflot. Le duc d'Anjou découvre la liaison entre Diane et Bussy et la rapporte indirectement au comte de Monsoreau. Celui-ci fait tomber Bussy dans une embuscade au cours de laquelle l'amant de Diane perd la vie non sans bravoure. Le comte est lui aussi blessé mortellement. Bussy se trouvait être à la veille d'un duel décisif avec trois gentilshommes du duc d'Anjou contre quatre autres d'Henri III. Bien que Bussy soit mort, les hommes du prince parviennent à remporter le duel. Le roi, attaché à ses gentilshommes, sombre dans la dépression et dans une haine profonde pour son frère. Diane s'enfuit et l'œuvre se termine sur une lettre du traître Gorenflot à Chicot.
Durée:15h. 25min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:30318
Résumé: Henri III est le fils de Catherine de Médicis, frère aîné du duc d'Anjou. C'est un homme dont la piété confine à la superstition, intelligent mais de nature faible. Son bouffon, Chicot, lui prodigue des conseils. L'histoire se déroule en 1578, alors qu'Henri III a 27 ans et ne règne que depuis 4 ans. Il doit faire face à de nombreux complots dirigés par son propre frère, jaloux, qui se range auprès d'Henri de Navarre, un protestant. Le roman débute par le mariage d'un des favoris du roi, Saint-Luc avec Jeanne. Henri III, jaloux, le garde prisonnier auprès de lui au Louvre. Chicot réussit à réunir secrètement les deux jeunes mariés. Découvrant la supercherie, le roi précipite leur fuite vers le château de Méridor. Pendant ce temps Bussy, loyal gentilhomme du duc d'Anjou, est victime d'une embuscade tendue par des gentilshommes appartenant à Henri III. Redoutable bretteur, il met en fuite ses adversaires mais reçoit un coup d'épée. Il s'évanouit et au réveil découvre ses blessures pansées. Il ne se souvient de rien, sauf du visage d'une très belle jeune femme. Il n'a de cesse de retrouver le médecin qui l'a soigné et grâce à lui retrouve la jeune femme, Diane de Méridor. Les deux jeunes gens tombent éperdument amoureux l'un de l'autre. Mais Diane a une dette envers le comte, Bryan de Monsoreau, qui l'a sauvée des avances du Duc d'Anjou. Elle a promis de l'épouser. De son côté Chicot, profitant de la naïveté de son ami du moine Gorenflot, réussit à s'introduire dans une réunion secrète de la Ligue où le Duc de Mayenne et les Guise complotent pour s'emparer du trône. Ils disposent d'une généalogie écrite par un certain Nicolas David pour établir les droits des Guise à la couronne de France. Chicot et Gorenflot poursuivent Nicolas David, le tuent et récupèrent ces papiers. Cette intervention permet au roi d'être au courant de tous les détails du complot. Il se proclame alors chef de la Ligue à la place de son frère qu'il garde prisonnier au Louvre. Saint-Luc et sa jeune épouse trouvent le château de Méridor en deuil. Bussy conduit le baron de Méridor auprès de sa fille et tente de rompre les fiançailles avec le comte de Monsoreau en faisant intervenir le duc d'Anjou. Mais Monsoreau arrange un mariage précipité avec Diane après avoir menacé le duc d'Anjou de dénoncer ses projets criminels au roi. Monsoreau est nommé grand veneur par Henri III et se trouve séparé de sa femme qui rentre à Méridor. Bussy la suit en Anjou et devient son amant. Le duc d'Anjou se voit libéré du Louvre par Henri de Guise et vient s'installer à Angers où vit Bussy. Celui-ci retourne au service de son prince. Méfiant envers le duc d'Anjou, le Comte de Monsoreau retourne près de sa femme. Il découvre que Diane a un amant. Blessé par Saint-Luc, il décide de rentrer à Paris avec sa femme. Bussy se proclame ambassadeur du Duc d'Anjou auprès du roi. Henri de Guise, accompagné de ses ligueurs, se prépare à prendre la place du roi lors de la fête-Dieu. Chicot obtient des renseignements qui lui permettent de déjouer le complot en faisant boire Gorenflot. Le duc d'Anjou découvre la liaison entre Diane et Bussy et la rapporte indirectement au comte de Monsoreau. Celui-ci fait tomber Bussy dans une embuscade au cours de laquelle l'amant de Diane perd la vie non sans bravoure. Le comte est lui aussi blessé mortellement. Bussy se trouvait être à la veille d'un duel décisif avec trois gentilshommes du duc d'Anjou contre quatre autres d'Henri III. Bien que Bussy soit mort, les hommes du prince parviennent à remporter le duel. Le roi, attaché à ses gentilshommes, sombre dans la dépression et dans une haine profonde pour son frère. Diane s'enfuit et l'œuvre se termine sur une lettre du traître Gorenflot à Chicot.
Durée:9h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30194
Résumé: Mr. Schmidt, veuf, retraité à Long Island, vit depuis deux ans avec Carrie, jeune Portoricaine d'une vingtaine d'années, et jouit d'un bonheur jalousement protégé. Mais le voici harcelé par sa fille, Charlotte, qui est en train de se séparer de son mari et lui demande son aide financière pour fonder une entreprise avec son amant. Schmidt, méfiant, refuse. Carrie fait la connaissance d'un milliardaire égyptien, Mansour, qui se prend d'amitié - envahissante - pour Schmidt et se met à vouloir régenter son existence : il ne devrait pas séquestrer ainsi sa jeune et belle compagne, qui a besoin de distractions, et il devrait retravailler pour retrouver toute son énergie et sa puissance virile. Mansour lui offre un poste de rêve. Le piège est tendu entre ces quatre personnages qu'unissent contradictoirement les liens du sang, du désir, de la culpabilité, de l'amour, de l'amitié, de la sujétion matérielle. Louis Begley peut développer avec humour et cruauté sa fable sur la domination : possède-t-on les sentiments d'un être qui dépend de vous, ou devient-on au contraire l'esclave des sentiments qu'il vous porte ? Comment s'affranchit-on de ce qui vous échappe ? Une formidable satire des valeurs de la bonne société américaine et une exploration jubilatoire de la face d'ombre d'un homme qui vieillit.
Durée:20h. 39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29979
Résumé: Durant les années 1970, Julie, 16 ans, passe une partie de son été à Spirit in the wood, une colonie de vacances. Elle y fait la connaissance d'un groupe de cinq jeunes adolescents qui se sont baptisés «Les Intéressants», par défi vis à vis des autres pensionnaires : Ethan, un surdoué des films d'animation, Goodman et sa soeur Ash, ainsi que Jonah, le fils d'une célèbre chanteuse folk icône de la contre culture, et enfin Cathy, une très belle fille qui rêve de devenir danseuse. Julie - rebaptisée Jules par les Intéressants - est fascinée par ces jeunes gens de son âge, cultivés, ironiques, talentueux et sûrs d'eux. Le roman suit l'évolution des Intéressants pendant près de quarante ans. Ethan épousera Ash. Ensemble, ils connaîtront le succès, même si Ethan reste profondément amoureux de Jules. Goodman, lui, devra faire face à la justice. Ash sera détourné de la musique. Et Jules... Jules se cherchera pendant de longues années et racontera leur histoire à tous. Que deviennent les talents et les aspirations de chacun ? Un don de jeunesse peut-il constituer le socle de toute une vie ? Et comment peut-on y rester fidèle malgré les choix qu'impose la vie adulte ? Chacun trahira à sa manière l'adolescent qu'il fut. Une fresque impressionnante, à la fois réaliste et sensible. Le roman d'un écrivain au sommet de son art.
Durée:9h. 52min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:29973
Résumé: Stockholm, fin de l'été 2013. Une jeune droguée, Rébecca Salomonsson, est abattue dans un foyer pour femmes. Trois étages plus haut, dans son appartement, Leo Junker est réveillé par les lumières des voitures de police. Flic, il travaille aux affaires internes, la division la plus mal vue, celle des «rats» qui enquêtent sur leurs collègues. Suspendu depuis «L'affaire Gotland», au cours de laquelle il a commis une erreur qui a coûté la vie à un policier, rongé par la culpabilité, Leo s'étiole dans son nouveau job. Alcool, errances nocturnes, sa vie ressemble à un lent naufrage. Mais, dans le meurtre Salomonsson un indice le frappe particulièrement, qui fait ressurgir à sa mémoire des personnages troubles de son adolescence : Julia et John Grimberg. De plus, des messages énigmatiques arrivent sur son portable. Et pourquoi a-t-il le sentiment diffus d'être suivi ? Quand la réalité se délite, à quoi peut-on s'attendre, sinon au pire ?
Durée:5h. 59min.
Genre littéraire:Pratique/cuisine/alimentation
Numéro du livre:29959
Résumé: Mettre de l'ordre dans votre intérieur afin d'améliorer votre quotidien et changer littéralement votre vie : voilà de quoi il s'agit ! Vous êtes dubitatif ? Laissez-vous surprendre par la méthode de Marie Kondo qui a déjà séduit plus de 2 millions de lecteurs dans le monde. Pourquoi un tel intérêt pour le rangement ? Parce que la vie commenceseulement (véritablement) une fois que l'on a fait du tri. Dans cet essai pratique déjà best-seller, l'auteur nous explique simplement, mais fermement, d'oublier nos bonnes vieilles habitudes : passer une journée par an à tout jeter ne sert à rien ! S'attaquer à chaque pièce l'une après l'autre non plus... En procédant ainsi, dans quelques jours, vous nagerez de nouveau en plein désordre. Le rangement doit être un moment privilégié. Et chaque objet qui nous entoure doit nous procurer de la joie. Vraiment. Si ce n'est pas le cas, alors il faut s'en débarrasser. Tout de suite. Vous voulez en savoir plus? Entrez dans le monde magique du rangement, et attendez-vous à quelques surprises, car lorsqu'on y voit clair, notre regard sur la vie change... Découvrez l'univers de Marie Kondo sur www.konmari.fr et sur la page Facebook de la méthode KonMari France !
Durée:13h. 24min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:29933
Résumé: Nella Oortman n'a que dix-huit ans ce jour d'automne 1686 où elle quitte son petit village pour rejoindre à Amsterdam son mari, Johannes Brandt. Homme d'âge mûr, il est l'un des marchands les plus en vue de la ville. Il vit dans une opulente demeure au bord du canal, entouré de ses serviteurs et de sa sœur, Marin, une femme restée célibataire qui accueille Nella avec une extrême froideur. En guise de cadeau de mariage, Johannes offre à son épouse une maison de poupée, représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend d'animer grâce aux talents d'un miniaturiste. Les fascinantes créations de l'artisan permettent à Nella de lever peu à peu le voile sur les mystères de la maison des Brandt, faisant tomber les masques de ceux qui l'habitent et mettant au jour de dangereux secrets.