Contenu

Instants de lumière: quand poésie rime avec photographie

Résumé
Deux regards innocents tounés vers le lointain...Avec des photographies de l'auteur
Genre littéraire: Poésie
Durée: 27min.
Édition: Lévis, Éd. du Lys dans les Étoiles, 2016
Numéro du livre: 33945
ISBN: 9782924459065

Documents similaires

Durée:33min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:73196
Résumé: Au rythme des annonces, des stations, du roulement, les entrailles de la terre soupirent, déversant flux et reflux de passagers. Les images, la lumière et les sons bercent les citadins qui passent, anonymes, se croisent et s’ignorent… Pourtant la routine les amène inlassablement sur ces mêmes lignes. Un voyage dans le métro berlinois.
Durée:21min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:69864
Résumé: Dans ce recueil d’une trentaine de poèmes, Philippe Jaccottet livre une version moderne des grands textes qui l’ont inspiré. Nous traversons le royaume des ombres sur les traces d’Orphée, d’Ulysse, célébrons les travaux et les saisons, prenons part à des fêtes chargées de mystère. On perçoit en filigrane des références aux traductions de l’auteur (Homère, Ungaretti, Dante) qui viennent flouter le cadre temporel pour donner toute sa nuance de madrigal au recueil, comme un écho à Claudio Monteverdi. Les Madrigaux apparaissent dans l’œuvre du poète comme le point d’orgue de son art �: sa virtuosité dans l’usage du vers libre, son extrême musicalité, le fil continu du jeu de l’ombre et de la lumière.
Lu par:Yves Cuendet
Durée:6h. 5min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71414
Résumé: Un choix qui reprend l’ensemble d’un parcours, mais qui apparaît surtout comme la reprise continue d’une suite de questionnements. Car si la voix de Philippe Jaccottet semble si naturelle, si évidente, elle n’a de cesse pourtant de contester ce surgissement, cet afflux de paroles, cette profération d’encre qui ne brûle pas le papier et rarement les songes. Quel risque y a-t-il à écrire ? Pourquoi tant d’exaltations, de fictions, de tourments à blanc ? N’y a-t-il pas dans le réel des espaces moins vains en marge de l’écume des mots et au coeur même des choses ? Face à son art, qui n’a que peu à voir avec une activité littéraire, mais qui voudrait éveiller, agir ou non-agir en connaissance de cause, l’attitude de Philippe Jaccottet est d’abord éthique. « J’aurais voulu parler sans images, simplement pousser la porte », confie-t-il. Comment, par le leurre de l’écriture lever le voile qui couvre le monde et le temps ? Philippe Jaccottet se veut un promeneur attentif, disponible, capable d’émerveillement aussi bien que d’effroi, et qui transmet son approche lucide, sombre ou éblouie, de la lumière en chacune de ses métamorphoses.
Durée:1h. 11min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71939
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quietter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, il a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvert plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leur pensée. Il a eu à son tour envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs.
Durée:1h. 42min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71438
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quietter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, ila a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvet plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leru pensée. Il a eu à son tour envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs.
Lu par:Simon Corthay
Durée:31min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:76346
Résumé: estrait : Marie j’aurais sans doute aujourd’hui mieux fait de t’offrir des fleurs ou n’importe quoi qui soit en couleurs Mais l’hier n’est pas une saison de couleurs, et de fleurs en hiver tu es la seule. Alors …
Durée:1h. 40min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:68077
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quitter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, il a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvert plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leur pensée. Il a eu envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs. Ils sont plutôt descriptifs. C'est sûrement dû à son handicap. Quatrième de couverture "Elle paraît si frêle, la petite hirondelle, tsigane dans le vent"...
Durée:1h. 44min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:70148
Résumé: "Quand je suis né, coquin de sort, Mon oeil gauche était presque mort. L'autre n'étairt pas bien vaillant, Je m'en suis servi tout le temps..."
Durée:30min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:30325
Résumé: Sa vie durant, Narcisse Praz a écrit des poèmes d'amour à ses "bonnes amies" comme il se plaît à les nommer, sans jamais les leur envoyer. C'est ainsi que ses tiroirs se sont progressivement remplis au fil de ces histoires.Du fond du tiroir est une sélection... et un regroupement de quelques-unes de ces feuilles volantes qui n'ont jamais trouvé leurs destinataires premières. Écrits selon les carcans classiques, restaurant entre autres la forme du rondeau redoublé ou de la villanelle, illustrés par la lausannoise Jenay Loetscher, ces poèmes détonnent par leur force d'évocation ainsi que par leur simplicité. Ils mettent en scène une symphonie du désir et de la désillusion où le jeu avec les paradoxes et l'humour semble être une échappatoire.
Durée:19min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:30369
Résumé: Né en 1941, habitant près de Fribourg depuis 1973, Bertrand Baumann a enseigné le français à des jeunes adultes venant de tous les pays du monde. Depuis sa retraite, il s'est réapproprié sa langue pour son usage personnel, lisant, écrivant, traduisant, enregistrant des textes pour ceux qui ne peuvent lire des yeux et, ces dernières années, interprétant des rôles de théâtre. Les poèmes que voici ont vu le jour parallèlement aux textes en prose. Certains sont des instantanés, d'autres reprennent et condensent plusieurs moments, des émotions répétées.
Durée:1h. 16min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:30333
Résumé: Ces textes écrits au quotidien des saisons composent un livre des heures bleues, celles des faits divers et des sentences auxquels Pierre-André Milhit invente une origine. Il décline un bestiaire savoureux et amoureux, empli des chuchotements de la nature et du murmure des hommes. Tout comme "l'inventaire des lunes", salué par la critique et reconnu bien au-delà des frontières valaisannes, ce nouveau chant célèbre la vie et ses mystères.
Durée:41min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:20925
Résumé: Le livre est partagé en 13 parties, autant que de lunes en 2009. Cette année-là a en effet comme caractéristique d'avoir deux pleines lunes dans le mois de décembre, le 2 et le 31. (Les autres, qui donnent leur datation à chacun des textes de Milhit ont eu lieu le 11 janvier, le 9 février, le 11 mars, le 9 avril, le 9 mai, le 7 juin, le 7 juillet, le 6 août , le 4 septembre, le 4 octobre, le 2 novembre.) Chacune des parties définies par Milhit convoque un environnement saisonnier ou culturel autour d'une de ces dates. Cette composition permet au recueil d'éviter le statisme, d'avancer vers sa conclusion en suivant des fils rouges, dans une suite de chapitres qui se répondent et se poussent. Rythmés par des anaphores, les poèmes évoquent la nature, les confins des villes, la montagne, la plaine. On y retrouve un narrateur dans la nuit, qui consigne visions, scènes et images, des personnages de passage, un fou, un sage, quelques renardes et renards, d'autres animaux...