Contenu

Dans le palais des rêves: la vie et l'époque du légendaire Chelsea Hotel de New York

Résumé
Sherill Tippins nous raconte l'histoire et la biographie du Chelsea Hotel de New York, à travers le récit captivant des vies que le Chelsea a croisées : de ses premiers jours en tant que communauté coopérative, après sa fondation en 1884 par l'architecte français Philip Hubert, en passant par ses périodes pop, rock et punk. Le Chelsea n'a cessé d'évoluer à travers les événements et les personnes qu'il a rencontrés. Les deux récessions de 1893 et 1903 ont obligé les propriétaires à transformer l'immeuble d'appartements en hôtel. Des invités inattendus sont arrivés : des survivants du naufrage du Titanic en 1912, des marins et des soldats de la Première Guerre mondiale, des artistes du nouveau Fillmore East au début des années 1970. Même des policiers de la ville y sont passés, au moins deux fois : après la mort de Dylan Thomas en 1953 et le meurtre de Nancy Spungen, la petite amie de Sid Vicious, en 1978. Il est difficile de citer les noms de nombreux écrivains, poètes, peintres et artistes américains importants qui n'ont pas vécu ou séjourné au Chelsea à un moment donné. De Dylan Thomas à Bob Dylan, de Virgil Thomson à Leonard Cohen, de John Sloan à Christo, le Chelsea ne s'est pas contenté de les héberger, il les a également nourris et inspirés. Mais le Chelsea reste un mystère : pourquoi et comment cet hôtel est-il devenu la plus grande et la plus ancienne communauté connue d'artistes ? Dans le palais des rêves en est l'histoire intime et fascinante.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 15h. 21min.
Édition: Dijon, Les presses du réel, 2023
Numéro du livre: 75048
ISBN: 9782378960285

Documents similaires

Durée:10h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:22289
Résumé: C'est sous le règne de Philippe Auguste que naît la villecapitale. Nommant baillis et prévôts, administrant un authentique budget, le roi façonne aussi le visage de Paris : en 1100, la construction de Notre-Dame est à demi achevée, les rues et les places de l'île de la cité sont pavées, et des murs d'enceinte se dressent autour de la rive gauche. La population - quelque 50 000 habitants - est aussi dense qu'elle est mélangée : prostituées et clercs vivent parfois dans la même maison, les unes au rez-de-chaussée, les autres à l'étage. Pour ressusciter cette ville dont le Paris d'aujourd'hui conserve des traces, John Baldwin, professeur d'histoire médiévale à l'université Johns Hopkins de Baltimore et grand spécialiste de Philippe Auguste, s'est fixé une règle : n'exploiter que des sources comprises entre 1190 et 1210. La méthode se révèle féconde, qui met au jour, tel un instantané, les unions rocambolesques de Philippe Auguste et ses démêlés avec le pape, les débats sur le crédit, l'essor de la scolastique ou encore l'art d'aimer des théologiens...
Lu par:Denis Gey
Durée:6h. 7min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:24558
Résumé: J'avais dix ans quand, par cette matinée ensoleillée du début août 1944, notre train est arrivé aux abords du camp de concentration d'Auschwitz... Dès que nous sommes descendus de notre wagon, les hommes ont reçu l'ordre de s'aligner d'un côté et les femmes de l'autre. Les SS n'arrêtaient pas de nous hurler d'avancer, en frappant et en donnant des coups de pied à ceux qui n'obéissaient pas tout de suite. J'avais trop peur pour pleurer ou même faire un signe de la main à ma mère et je suis resté tout contre mon père. Né en 1934 de parents juifs allemands, Thomas n'a pas encore cinq ans quand il connaît successivement ghetto et camps de travail, en Slovaquie où il vivait avec sa famille, puis en Pologne. Ensuite, ce sera Auschwitz, où il va être séparé de sa mère, puis de son père. Alors pourquoi se dit-il "enfant de la chance"? D'abord parce qu'il avait eu cinq ans pour apprendre à survivre dans des conditions inhumaines. Ensuite parce qu'il a échappé à la terrible sélection, à Birkenau, où aucun enfant n'était épargné. Il a traversé l'enfer, tous les jours, tout le temps. Jusqu'à onze ans. Mais le récit qu'il en fait aujourd'hui est stupéfiant. Il ne juge pas, ne commente pas, il raconte. Il a su redevenir le petit garçon qui voulait vivre un jour, une heure de plus. Pour qui un morceau de pain, une cuillerée de soupe, un peu de paille dans ses chaussures devenaient une question de vie ou de mort. Il a gardé la voix d'un enfant dont le courage, la résilience sont exceptionnels - bouleversants. Thomas Buergenthal est un des spécialistes les plus réputés mondialement en matière de droit international et de droits de l'homme. Il est aujourd'hui juge à la Cour internationale de justice de La Haye. L'enfant de la chance est traduit ou en cours de traduction dans quinze pays.
Durée:12h. 31min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:32868
Résumé: C'est en écrivain et romancier que David Treuer nous entraîne dans un voyage à la rencontre de l'une des faces cachées de l'Amérique contemporaine : celle des réserves indiennes. Il y en a plus de trois cents aux Etats-Unis : certaines ne font que quelques hectares, d'autres sont immenses. Quelques-unes sont prospères, la grande majorité connaissent une extrême pauvreté, mais toutes ont en commun d'être des lieux où vivent des communautés dynamiques et qui résonnent des échos d'un passé ancien et d'une histoire complexe. Parce qu'il a lui-même grandi sur une réserve, dans le nord du Minnesota, David Treuer nous permet de découvrir ce monde de l'intérieur et son talent d'écrivain, son sens de l'observation, font merveille. C'est autant un voyage à travers le continent américain qu'un voyage dans le temps. C'est une histoire que nous n'avions encore jamais entendue racontée ainsi, un récit passionnant et un formidable exemple de résilience.
Lu par:Anne Botte
Durée:4h. 30min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:22761
Résumé: Pieds nus sur la terre sacrée rassemble des textes appartenant au patrimoine oral ou écrit des Indiens d'Amérique du Nord. Cette sélection se propose d'apporter des éclaircissements sur l'histoire des Indiens et de montrer la pérénité de leur civilisation. Le ton de ces écrits, classés par ordre chronologique, est tour à tour celui de la sagesse, du lyrisme, de l'éloquence ou de l'émotion profonde. Portrait de la nature et de la destinée indiennes, ils sont avant tout la preuve de la renaissance d'une civilisation authentiquement indienne. Cette anthologie tend à mettre en relief les traits caractéristiques de cette civilisation où les considérations politiques et historiques s'estompent au profit d'une harmonie de l'homme et de la nature, dans laquelle la terre devient une création sacrée. Voilà un domaine de l'expérience indienne qui peut entrer dans notre héritage commun. Un émouvant témoignage des Indiens d'Amérique du Nord, qui racontent leur mode de vie en harmonie avec la nature : un exemple précieux pour l'homme moderne.
Lu par:Guy Landelle
Durée:9h. 7min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69314
Résumé: La vie de George Washington.
Durée:7h. 31min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:22059
Résumé: Un essai fourmillant d'anecdotes et d'informations sur le XVIIe siècle. Décrit Versailles et le mode de vie des nobles sous Louis XIV et fait ainsi découvrir tous les raffinements et merveilleuses futilités dus à ce monarque charismatique. Inconditionnel du luxe et de l'élégance sous toutes ses formes, ce souverain réalisa son projet de faire de la France le lieu du raffinement et du prestige.
Durée:11h. 7min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75712
Résumé: Fin 1943. Alors que chaque nuit, l'aviation alliée déverse ses bombes sur l'Allemagne nazie, un groupe de journalistes est embarqué lors d'une attaque sur Berlin. Parmi eux, un jeune reporter américain, Lowell Bennett, qui a fait ses premières armes à l'occasion de la campagne de Tunisie. Leur avion est touché par la Luftwaffe et Bennett capturé ; mais avant d'être interné, on le conduit à travers l'Allemagne, pour qu'il se rende compte des souffrances endurées par les populations civiles, cibles premières des bombardements alliés. Publié pour la première fois en français, présenté et traduit par Alan Bennett, fils de l'auteur, ce livre est un témoignage à la fois capital et de première main sur un épisode dramatique de la Seconde Guerre mondiale qui demeure largement méconnu à ce jour.
Durée:12h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:38107
Résumé: L'histoire vraie, trouble et tortueuse d'une série de meurtres qui comptent parmi les plus mystérieux et les plus monstrueux de l'Histoire des Etats-Unis. Dans les années 1920, les hommes les plus riches au monde étaient Amérindiens, et appartenaient à la tribu des Osages. Une fois le pétrole découvert sous leurs terres, dans l'Oklahoma, ils se sont mis à rouler dans des automobiles conduites par des chauffeurs, se sont fait construire de belles demeures et ont envoyé leurs enfants étudier en Europe. Puis, un par un, les Osages ont commencé à disparaître dans d'étranges circonstances. Dans ce Wild West où se croisaient desperados et magnats du pétrole, ceux qui osaient enquêter sur cette tuerie étaient assassinés à leur tour... Le nombre de morts ne cessant d'augmenter, le FBI se saisit de l'affaire, et perça les mystères d'une gigantesque conspiration, mettant au jour une série de crimes aussi choquante qu'effrayante. Fondé sur des années de recherche, La Note américaine est un chef-d'oeuvre de narrative nonfiction : David Grann mène l'enquête, et chacune de ses découvertes amène son lot de surprises sinistres, de rebondissements et de secrets lourds à porter. Un livre percutant, d'une grande puissance, qui constitue un témoignage littéraire bouleversant.
Durée:7h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:28433
Résumé: 1841, ville de Washington. Deux hommes abordent Solomon Northup et lui proposent de jouer du violon dans leur cirque itinérant. À peine a-t-il accepté de les suivre qu'il est drogué et enlevé. Son identité est effacée et il est contraint de se présenter comme un esclave de naissance. Pendant douze terribles années, Solomon est vendu de propriété en propriété, travaillant dans les champs de coton ou sur des chantiers de construction en Louisiane. Dormant à même le sol poussiéreux, affamé, fouetté, il est menacé de mort par des maîtres qui le considèrent comme un sous-homme. Seule sa volonté de fer lui permet de ne pas sombrer dans la folie. Car Northup n'a qu'un objectif : survivre pour retrouver sa femme et ses trois enfants. Il ne laisse pas la cruauté le briser, et n'oublie jamais qui il est réellement : un homme prêt à tout pour retrouver sa liberté. Il retrouve son statut d'homme libre au bout de douze ans. Il entreprend alors de raconter son histoire en analysant et en décrivant l'utilisation de cette main d'oeuvre peu coûteuse, essentielle à l'économie agraire du Sud des Etats-Unis.
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:26019
Résumé: 14 avril 1912, 23h30. Sur le plus luxueux paquebot du monde, la soirée s'achève. Les passagers du Titanic regagnent leur cabine. Dans la fastueuse salle à manger des première classe, jamais encore l'atmosphère n'avait été plus gaie, les femmes plus belles, les hommes plus élégants...Peu à peu, les lumières s'éteignent dans le grand salon. Seuls quelques bridgeurs s'attardent au fumoir. Sur la passerelle, le premier officier Murdoch prend son quart. La mer est d'huile, le ciel limpide. Sur le paquebot de la White Star, tout va pour le mieux...Quelques minutes plus tard, à 23h39'7'', le Titanic heurte un iceberg. Avant l'aube, mille cinq cents personnes auront péri dans les flots glacés de l'Atlantique nord. Pour reconstituer heure par heure, minute par minute, cette nuit d'épouvante, Walter Lord a réussi à retrouver et à interroger les survivants du drame, les parents des victimes, les sauveteurs, les employés des compagnies de navigation, tous ceux qui furent, à titre divers, mêlés au naufrage. Remettant chaque fait, chaque geste, chaque mot à sa place, il est parvenu, au terme d'un véritable travail de détective, à remonter le temps : nous sommes sur le Titanic...
Durée:13h. 32min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:24556
Résumé: Edith Hamilton est sans doute le deul auteur à avoir saisi toute l'importance que gardent, à notre époque, les mythes et les légendes, qui sont le fondement même de notre culture, et où nous puisons encore une si large inspiration. Remontant aux sources, c'est chez les poètes - Homère, Hésiode, Pindare, Ovide - qu'elle retrouve la substance des grends thèmes mythologiques et nous les restitue, dans leur spontanéité, leur efficacité, sous forme de merveilleuses histoires : Orphée et Eurydice, Philémon et Baucis, Tantale et Niobé, les travaux d'Hercule, le défi d'Icare, la descente de Thésée aux Enfers... De l'avis unanime, voici, sur la mythologie, l'ouvrage le plus clair et le plus complet. Avec trente illustrations et un index très détaillé.
Durée:25h. 40min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75733
Résumé: Hawaï, 7 décembre 1941, l’aviation japonaise bombarde Pearl Harbor, les États-Unis entrent en guerre et la vie de centaines de milliers d’Américains d’origine japonaise bascule soudainement dans l’inconnu. Internés dans des camps de fortune, confrontés au racisme le plus ignoble, contraints d’abandonner du jour au lendemain leurs possessions, de faire une croix sur leurs rêves et d’oublier leurs amis, quelques-uns auront le courage de surmonter ces obstacles pour s’engager dans l’armée et combattre les ennemis de la liberté. Ils étaient comme des géants évoque l’histoire méconnue des soldats nippo-américains qui ont participé à la libération de l’Italie puis de la France. Là, au cœur des Vosges, ils ont connu une horreur à nulle autre pareille dont bien peu sont ressortis indemnes. Avec ce récit haletant où s’entremêlent les destins singuliers de Japonais d’Hawaï, de fils de fermiers de Californie ou d’enfants d’immigrés venus des villes-champignons de l’ouest et même d’un objecteur de conscience, Daniel James Brown sort de l’oubli une aventure émouvante, faite d’héroïsme et de dévouement, d’amitié et de détermination, de sacrifices et de victoires sur la haine, quelle qu’elle soit.