Contenu

Une affaire de famille

Résumé
Au retour d'une nouvelle expédition de vol à l'étalage, Osamu recueille dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. Très vite, sa famille et lui comprennent que cette enfant est maltraitée, et décident de la garder. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de ce clan semblent vivre heureux — jusqu'à ce qu'un incident révèle leurs plus terribles secrets... Pour la première fois, le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda (Nobody Knows, Tel père, tel fils, Notre petite soeur, Après la tempête) a pris la plume, pour mettre en mots la trajectoire des héros d'Une affaire de famille, Palme d'or au festival de Cannes 2018. Explorant les liens profonds qui unissent les êtres au-delà de la filiation, cette fresque vibrante de douleur et d'amour est aussi un hommage aux laissés-pour-compte du Japon contemporain.
Durée: 5h. 10min.
Édition: Paris, Lattès, 2018
Numéro du livre: 65466
ISBN: 9782709663953

Documents similaires

Durée:11h. 3min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:21170
Résumé: "La propagation généralisée de la misère et de l'indigence est un scandale social évidemment inadmissible, surtout dans des sociétés parfaitement à même de l'éviter, constate Majid Rahnema. Et la révolte viscérale qu'elle suscite en chacun de nous est tout à fait compréhensible et justifiée. Mais ce n'est pas en augmentant la puissance de la machine à créer des biens et des produits matériels que ce scandale prendra fin, car la machine mise en action à cet effet est la même qui fabrique systématiquement la misère. Il s'agit aujourd'hui de chercher à comprendre les raisons multiples et profondes du scandale. C'est cette recherche qui m'amène aujourd'hui à montrer combien une transformation radicale de nos modes de vie, notamment une réinvention de la pauvreté choisie, est désormais devenue la condition sine qua non de toute lutte sérieuse contre les nouvelles formes de production de la misère."
Durée:16h. 15min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:30600
Résumé: Près d'un milliard de personnes vivent avec moins de un dollar par jour. Les politiques destinées à lutter contre la pauvreté semblent souvent incapables d'améliorer leurs conditions de vie. Cet échec pourrait-il être dû aux failles des théories qui sous-tendent ces programmes plutôt qu'au caractère écrasant de la tâche ? C'est cette hypothèse que défend cet ouvrage. Les experts ont pris l'habitude de décider à la place des pauvres de ce qui est bon pour eux sans prendre la peine de les consulter. Abhijit V. Banerjee et Esther Duflo ont initié la démarche inverse. À distance des réflexes partisans, ce livre aborde ainsi le défi du combat contre la pauvreté comme une série de problèmes concrets qui, une fois correctement identifiés et compris, peuvent être résolus un à un.
Durée:8h. 33min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68450
Résumé: Cette remarquable biographie du père Joseph Wresinski a été présentée par l’auteur au Conseil économique, social et environnemental le 17 octobre 2014, à l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère. Avec brio, Georges-Paul Cluny introduit le lecteur dans la pensée et la spiritualité du « Père Joseph ». Cette dernière permet de comprendre pourquoi, après être sorti de l’extrême misère de son enfance, devenu prêtre, le fondateur d’ATD-Quart Monde acceptera de partager à nouveau la vie des exclus et portera leur voix jusqu’aux plus hautes instances politiques nationales et internationales. Toute sa vie, ancrée dans une lecture de l’Évangile, le Père Joseph vivra avec les personnes « les plus pauvres », non pour les aider mais pour « être avec » elles. Jusqu’au bout, il défendra « l’homme pauvre » à la dignité intacte, alors que les regards soupçonneux, méprisants qu’il subit constamment ne peuvent que l’humilier. C’est cette vision de l’homme qui a fait évoluer les sociétés et bouger des politiques. Dans une très belle préface, Michel Rocard écrit : « Des hommes qui voulaient soulager la misère, j’en ai connu, et non des moindres ! Mais d’homme qui, connaissant comme lui ce champ de la blessure humaine, voulait la détruire, je n’en ai connu qu’un : lui. »
Durée:4h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37570
Résumé: À Port-au-Prince, la violence n’est jamais totale. Elle trouve son pendant dans une « douceur suraiguë », douceur qui submerge Francis, un journaliste français, un soir au Korosòl Resto-Bar, quand s’élève la voix cassée et profonde de la chanteuse, Brune. Le père de Brune, le juge Berthier, a été assassiné, coupable d’être resté intègre dans la ville où tout s’achète. À l’annonce de la mort de ce père qui lui a appris à « ne jamais souiller son regard », la raison de sa fille a manqué basculer. Six mois après cette disparition, tout son être refuse encore de consentir à la résignation. Son oncle Pierre n’a pas non plus renoncé à élucider ce crime toujours impuni. Après de longues années passées à l’étranger, où ses parents l’avaient envoyé très jeune – l’homosexualité n’était pas bien vue dans la petite bourgeoisie –, il vit reclus dans sa maison, heureux de rassembler ses amis autour de sa table les samedis. [Source: S. Wespieser, 2018]
Durée:12h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74762
Résumé: Un père et son fils de 8 ans tentent de survivre. Mangeront-ils aujourd’hui ? Où dormiront-ils ? Pourront-ils se laver ? Que faire si l’un d’eux tombe malade ? Ce roman ne se passe pas au 19e siècle, mais dans l’Amérique d’aujourd’hui, celle des villes meurtries par le chômage, la pauvreté, la violence. Pour ce duo toujours sur le fil, chaque acte et achat du quotidien est une odyssée cruelle, pour qui n’a presque plus d’argent - et presque plus d’espoir. Roman court inoubliable, à la fois ultra-réaliste et terriblement tendre, Abondance a été acclamé à sa parution pour sa réalité choc et sa finesse psychologique. Il a été sélectionné pour le National Book Award 2021.
Durée:14h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36990
Résumé: Le matin de Pâques, Adele quitte le quartier Labriola et part accoucher, seule. Parce que l'avenir n'existe pas pour les jeunes nés comme elle du mauvais côté de la ville, parce qu'elle n'a que dix-huit ans et que le père est en prison, elle envisage d'abandonner son bébé. A une poignée de kilomètres, dans le centre de Bologne, le désir inassouvi d'enfant torture Dora jusqu'à l'obsession. Autour de ces deux femmes au seuil de choix cruciaux, gravitent les témoins de leur histoire. Et tous ces géants fragiles, ces losers magnifiques, cherchent un ailleurs, un lieu sûr, où l'on pourrait entrevoir la vie parfaite. Avec un souffle prodigieux et une écriture incandescente, Silvia Avallone compose un roman poignant sur la maternité et la jeunesse italienne écartelée entre précarité et espoir.
Durée:9h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71240
Résumé: Rosary, Californie. Ici, pas de palmiers et de plage dorée mais une raffinerie de pétrole, une décharge de pneus et de fervents chrétiens évangéliques. C’est ici que Helen tente de vivre une adolescence normale, malgré le décès de sa mère et un père à côté de la plaque. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de sa bande d’amis plus ou moins marginaux, les « Têtes-de-bite », et sur celui de sa tante, une voyante mal tolérée par la communauté. Alors que les adolescents se cherchent à coups d’Action ou Vérité et d’antiques romans porno, la tension monte à Rosary : le cabinet de voyance de la tante de Helen est de plus en plus menacé, et quelques-uns de ses amis commettent des actes qui pourraient leur coûter cher. Des dieux sans majuscule déborde de personnages aussi tordus que touchants. À les voir se lancer dans l’exploration hasardeuse de leurs coeurs respectifs, on glane de quoi réviser sa copie sur l’art et la manière de bâtir une famille face à un avenir dont on ignore tout.
Durée:1h. 42min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69978
Résumé: Zoé vit avec sa mère, sa soeur et son chien Jean-Louis. Ils sont heureux, même si l'huissier vient régulièrement saisir des affaires pour payer leurs dettes. Mais cette fois, il emmène Jean-Louis. Zoé, qui jusque-là avait tout accepté, se révolte. Aidée de ses amis, elle se bat pour racheter son chien. Un roman abordant le thème de la pauvreté.
Durée:5min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:37712
Résumé: Tous les soirs, un petit garçon dort avec sa maman dans un appartement différent. Après l'école, il l'attend à la bibliothèque pour qu'elle l'emmène vers leur destination nocturne. Femme de ménage, sans domicile, cette maman termine sa tournée par une agence immobilière où elle trouve les clés d'appartements vides.
Durée:7min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:37994
Résumé: Fang et Wei ont beau trimer pour leur riche voisin de l’aube au crépuscule, ils ne récoltent que faim et épuisement. Ils se rendent un jour chez un mandarin, capable dit-on de changer la vie de ses visiteurs. « Agitez la clochette que voici, annonce le vieux sage, et un très vieil homme mourra, à l’autre bout du pays. Nul ne le saura, et vous hériterez de sa fortune. » Fang et Wei se regardent, effrayés. Toute la nuit, ils pèsent le pour et le contre, s’émerveillent, pleurent et se disputent. Au matin, leur choix est fait. Sereins, ils repartent sans toucher à la clochette, le cœur empli d’une joie nouvelle, bien décidés à prendre leur destin en main. [Source: Ed. Sarbacane, 2018]
Lu par:Simon Corthay
Durée:6h. 16min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73160
Résumé: L'East End est un véritable cauchemar. Petit à petit, année après année, la Grande-Bretagne perd toute une population rurale — qui ne se renouvelle pas — au profit de ce vaste dépotoir qui tue ses habitants en deux ou trois générations. Au crépuscule de l'ère victorienne, Jack London nous décrit un quartier de Londres surpeuplé, paupérisé voire sinistre : l'East End. De son immersion dans ces bas fonds il nous laisse un témoignage édifiant, consternant. Bienvenue en enfer !
Durée:9h. 54min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67426
Résumé: James Agee, journaliste, travaille pour Fortune, le magazine le plus libéral du pays. Tout ce qu’il hait. Alors quand son rédacteur en chef l’envoie dans son Sud natal pour une enquête sur la vie des métayers en Alabama, James se sent revivre. D’autant qu’on lui adjoint pour ce voyage un jeune photographe inconnu avec lequel il s’entend d’emblée. Le reportage deviendra un brûlot, un plaidoyer, un cri rageur face à la pauvreté des fermiers dans ces sinistres années trente. Puis un livre, un grand livre signé James Agee et Walker Evans, Louons maintenant les grands hommes.