Contenu

La conseillère: Marie-France Garaud, la femme la plus puissante de la Ve République

Résumé
Elle a été la femme la plus puissante de la France contemporaine, mais personne n’a jamais raconté son histoire. Pendant près d’une décennie, Marie-France Garaud a régné depuis la coulisse sur la vie politique de notre pays. Conseillère de Georges Pompidou à l’Élysée, elle faisait et défaisait les carrières dans son bureau. Le gaullisme tourne alors la page du Général, et une nouvelle génération cherche à se faire une place. Avec son alter ego, Pierre Juillet, Garaud jette son dévolu sur Jacques Chirac, un jeune ministre ambitieux au caractère incertain, avec l’idée d’en faire un président à son image. Autoritaire et conservatrice, charmante et libre, la conseillère exerce sur lui un véritable empire. Telle Agrippine, mère et régente de Néron, cette Poitevine jouit du pouvoir par procuration. Jusqu’à la chute, et à la rupture. Cette enquête documentée et vivante jette enfin la lumière sur une femme iconique, la première « spin doctor » à la française.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Mots-clés: Politique
Durée: 4h. 56min.
Édition: Paris, Fayard, 2021
Numéro du livre: 70985
ISBN: 9782213700908
Collection(s): Documents
CDU: 300

Documents similaires

Durée:15h. 14min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74555
Résumé: Du siège de Paris en 1870 aux crises des années 1920 en passant par la Grande Guerre, Paul Doumer est l'un des rares hommes politiques à avoir accompagné la IIIe République de bout en bout. Incarnation du modèle républicain, il participe à tous les grands dossiers politiques jusqu'à sa victoire à l'élection présidentielle de 1931.
Durée:7h.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:29395
Résumé: Le 11 janvier 1996, lors des obsèques de François Mitterrand, la France entière découvre le visage d'Anne Pingeot. La maîtresse de l'ancien président de la République, la mère de Mazarine, au premier rang à côté de Danielle, l'épouse officielle : l'image fera le tour du monde, émouvante pour les uns, scandaleuse pour les autres. Depuis ce jour, Anne Pingeot est retournée dans l'obscurité. Obstinément silencieuse. Que veut-elle dissimuler ? Sa force de caractère, seule femme qui savait tenir tête à François Mitterrand ? Ou son ambition, elle qui, comme les reines de France, a laissé son empreinte sur le patrimoine national, veillant à la réalisation du Grand Louvre et au réaménagement des Tuileries ? Par-delà l'exercice du pouvoir, ce livre raconte l'histoire d'une rencontre entre un homme mûr, voluptueux, d'une intelligence rouée, et une jeune fille de dix-huit ans qui n'a presque rien connu de la vie. L'histoire d'un amour interdit. D'une captivité. D'un secret d'alcôve devenu secret d'Etat.
Durée:9h. 42min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:25851
Résumé: "Chacun contribue à changer le monde, ne serait-ce que par sa façon de se comporter à l'égard de l'Autre. Puis-je immodestement affirmer que j'ai exercé une influence sur mon temps un peu plus que la plupart des gens ? Grâce à un ensemble de chances, même si, au départ, les circonstances ont relevé plutôt de la tragédie". Né en 1925, professeur à Sciences Po pendant trente-six ans ainsi qu'à Polytechnique, HEC, Stanford University, journaliste à La Croix, au Monde, à Ouest-France et dans les radiotélévisions allemandes, Alfred Grosser a effectivement été, durant soixante ans, un homme de réflexion et d'influence. Engagé pour la compréhension franco-allemande depuis 1947, il tient en Allemagne la place d'observateur-participant. Athée, il ne cesse de jouer un rôle un peu analogue dans le catholicisme français. Dans ce livre-bilan, il expose sa méthode de pensée et d'action, son rapport au politique, et fustige les abus des puissants de l'économie et la béance des inégalités dans notre société. La dénonciation de "la foire sur la place" que constitue le milieu parisien ne l'empêche pas de présenter ses joies culturelles qui comprennent aussi le sport, mais surtout la musique. Ces joies - étendues à celles du couple et de la famille - n'empêchent pas son interrogation insistante sur la souffrance et la mort, dans leur réalité et dans la façon dont elles sont perçues aujourd'hui. En fin de compte, Alfred Grosser rectifie l'image donnée par Albert Camus : il est un Sisyphe heureux parce que, à chaque chute, la pierre reste un peu plus haut qu'à la retombée précédente.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:18h. 45min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:31149
Résumé: Un journal où l'analyse se mêle à l'anecdote, aux coulisses diplomatiques, aux portraits des principaux acteurs politiques du conflit. Un essai sur l'état de l'Europe qui donne aussi à voir de l'intérieur ce qu'est un intellectuel à la fin du XXe siècle.
Durée:6h. 23min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72649
Résumé: Mêlant portraits, dialogues, souvenirs, récits de déjeuners à l'Elysée ou de promenades sur les quais de Seine, l'histoire de la dernière relation amoureuse secrète de F. Mitterrand avec Claire, jeune étudiante en droit de cinquante ans sa cadette, rencontrée en 1988.
Durée:43h. 22min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72774
Résumé: Une biographie du général de Gaulle qui évoque ses talents politiques, son pragmatisme mais aussi ses paradoxes et ses ambiguïtés. L'auteur narre son parcours en le rattachant aux faits politiques, intellectuels, sociaux et géopolitiques de son temps, tels que l'histoire coloniale de l'Europe, la place de la France dans le monde ou les institutions de la Ve République.
Lu par:François Goy
Durée:1h. 15min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:35875
Résumé: Un portrait de F. Mitterrand à l'adolescence qui permet de découvrir ses racines provinciales et catholiques dans une France de droite, entre 1916 et 1930. ©Electre 2017
Durée:9h. 24min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26658
Résumé: Il n'y a pas d'homme moins « normal » qu'un président de la République. On n'accède pas à l'Élysée par sa normalité. Quel homme normal sacrifierait ses jours et ses nuits pour y parvenir, puis exercer un pouvoir aussi difficile, presque impossible par ces temps de crise ? Ses amis disent de François Hollande qu'il est un galet : dur à l'intérieur, lisse à l'extérieur, résistant au flux et au reflux. L'histoire racontée dans ce livre, celle des débuts de son quinquennat, commence bien. Pourtant, à l'automne, la frontière entre le « rose » et le « gris » est devenue on ne peut plus imprécise. Reprenant la riche formule de ses Cahiers secrets de la Ve République, Michèle Cotta raconte les premiers mois du nouveau quinquennat grâce à plus d'une cinquantaine d'entretiens avec ceux qui, à gauche comme à droite, en ont été les observateurs les mieux renseignés ou les principaux acteurs, à commencer par le président de la République et son Premier ministre.
Durée:6h. 28min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65601
Résumé: Le Palais fédéral est une jungle. Une jungle dominée par quatre espèces : les élus, les fonctionnaires, les journalistes, et les lobbyistes. Dans les couloirs du Palais, ce petit monde se fréquente intensément, se parle beaucoup, et s’écoute un peu. Ou pas. On se tutoie, on boit des verres, on s’embrasse. Et plus, si entente. Parfois même sans entente. Bref, c’est un vaudeville en vase clos, voire à huis clos : les lobbyistes conseillent des élus qui font des lois dont parlent les journalistes dans des articles que lisent les fonctionnaires. En bougonnant. Car, en général, les fonctionnaires n’aiment ni les journalistes, ni les lobbyistes, et encore moins les parlementaires : derrière son apparente obséquiosité, l’administration n’oublie jamais qu’elle seule comprend vraiment les lois, et que c’est elle qui commande, au final. Bien que les fonctionnaires ne puissent rien faire sans des élus qui existent grâce aux journalistes et aux lobbyistes. Qui, eux, se nourrissent de la jungle. Et ainsi de suite. Bref, c’est un ménage à quatre légèrement incestueux, avec ses petits secrets, ses querelles, ses coups bas… mais qui finit toujours par s’entendre. En général. Car tout n’est pas toujours si simple : parfois, des politiciens français s’en mêlent…
Durée:1h. 30min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:10568
Résumé: Comment se fait-il que les hommes combattent pour leur servitude comme s'il s'agissait de leur salut ? Cette question, qui sera reprise par Spinoza et réactualisée par la domination totalitaire, est au cœur du Discours de la servitude volontaire de La Boétie. Loin d'être un pamphlet d'inspiration libérale et démocratique, comme l'a cru à tort la postérité, ce livre reste à découvrir ; Pierre Clastres et Claude Lefort s'efforcent ici d'arracher La Boétie à la méconnaissance. N'est-il pas le grand antagoniste à la hauteur de Machiavel ? Comme si leurs deux noms symbolisaient le paradoxe du politique : Machiavel pensait le pouvoir avec la liberté ; La Boétie pensait le pouvoir contre la liberté.
Lu par:Manon
Durée:7h. 25min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:28438
Résumé: A partir de confidences, bons mots et anecdotes, la journaliste politique brosse le portrait de F. Hollande entre cruauté et indulgence, et analyse les évolutions du personnage public et privé depuis son élection à la présidence de la République.
Durée:9h. 47min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67520
Résumé: L'historienne raconte la révolution portugaise en mettant l'accent sur le rôle essentiel des luttes anticoloniales antérieures et sur l'importance de la mobilisation des ouvriers et des habitants pendant dix-neuf mois face au pouvoir en place. Elle montre que ce processus révolutionnaire reste vivace jusqu'au coup d'arrêt du 25 novembre 1975, où se met en place un régime libéral