Contenu

Les enfants du dernier salut

Résumé
En 1942, Colette a 22 ans et elle est étudiante en médecine à l'hôpital Rothschild de Paris. En fait d'hôpital, c'est plutôt l'antichambre de l'enfer puisque les Juifs qui passent par cet établissement sont ensuite envoyés dans les camps de la mort. Face à l'atrocité de la situation, Colette intègre un réseau d'évasion qui permet aux enfants de l'hôpital d'échapper à la déportation. Car, si personne ne sait vraiment ce qui les attend, on connaît l'horreur du transport, entassés pendant des jours dans des wagons sans eau et sans vivres. Pour sauver ces enfants, le réseau truque les registres ou déclare décédés des nourrissons que l'on fait sortir en passant par la morgue... Malgré les soupçons des Nazis et plusieurs arrestations, des centaines d'enfants sont ainsi sauvés. Dernier membre vivant de ce réseau, Colette témoigne dans ce document bouleversant et essentiel. L'histoire de l'extraordinaire réseau d'évasion d'enfants Juifs.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 7h. 34min.
Édition: Bernay (Eure), City, 2017
Numéro du livre: 37397
ISBN: 9782824611044
Collection(s): Témoignage
CDU: 944

Documents similaires

Durée:8h. 21min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:30877
Résumé: C'est un des premiers romans historiques à s'intéresser aux passeurs durant la Deuxième Guerre mondiale. L'auteur, Gisèle Tuaillon-Nass, suit pas à pas, à travers les méandres des montagnes du Jura franco-suisse, les activités de résistante de la jeune Flora. Issue d'un monde rural, ayant une connaissance parfaite de son territoire jouxtant la frontière, elle est le dernier maillon d'un réseau qui, de la France vers la Suisse, fait passer non seulement des renseignements, mais encore ceux que l'occupant nazi pourchasse : pilotes abattus, agents de renseignements, juifs, résistants et autres. Cette fiction s'inspire de faits authentiques qui ont eu lieu dans la zone frontière franco-suisse entre 1940 et 1945
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:13321
Résumé: Quatrième de couverture : "Je suis né en 1922. On dit en Allemagne que c'est la classe qui a le plus saigné, pendant la Deuxième Guerre mondiale. C'est peut-être vrai. Nous étions six jeunes volontaires dans mon régiment en décembre 1939 ; deux seulement sont revenus... J'avais cinq ans quand je dus retirer, dans ma Rhénanie natale, ma casquette devant le drapeau tricolore. Onze ans, lorsque Hitler prit le pouvoir. Quatorze, quand les soldats allemands revinrent sur notre rive gauche du Rhin. Dix-sept, lorsque j'entrai au régiment de cavalerie de Bamberg. Dix-huit, quand je pénétrai en Russie comme lieutenant de Panzers. Vingt-trois, lorsque la guerre me recracha sur le sol de la paisible ferme de mon père, dans l'Eifel..."
Durée:2h. 32min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:13458
Résumé: Hitler lui a tapoté la joue à Berchtesgaden en 1938 quand il avait 15 ans. En 1942, de Gaulle l'a reçu personnellement à Londres. Et en 1945, le maréchal Joukov l'a chaleureusement salué, croyant qu'il s'appelait La Rochejoukov et était de sa famille. Né en 1923, Robert La Rochefoucauld ne songea qu'à en découdre dès la défaite de 1940. En novembre 1942, il parvient à gagner Londres et, avec la bénédiction de De Gaulle, entre dans les services spéciaux britanniques. Après six moi d'entraînement intensif de commando il est parachuté dans le maquis du Morvan et détruit à l'explosif une très importante centrale électrique près d'Avallon. Arrêté sur dénonciation, assis sur son cercueil dans une camionette qui l'emmène au poteau d'exécution, il en saute alors qu'elle traverse Auxerre et échappe à toutes les recherches. Rembarqué en Grande-Bretagne par sous-marin, il est de nouveau parachuté en mai 1944, cette fois près de Bordeaux, et réussit l'exploit de faire sauter une poudrerie sévèrement gardée par les Allemands. Capturé peu après, incarcéré au fort de Hâ (Bordeaux), il s'en évade en quelques minutes après avoir étranglé le gardien, revêtu son uniforme, pris son arme, et abattu les deux plantons du poste de garde ! Tout cela à 21 ans.
Durée:1h. 25min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:10870
Résumé: Que fut réellement la Résistance au temps de l'occupation allemande ? Comment fut-elle vécue, au jour le jour, par ces hommes et ces femmes que réunissait un même refus de la défaite et de la servitude ? Comment parvinrent-ils à créer des réseaux actifs, à diffuser une presse clandestine, à entreprendre des actions militaires ? Au-delà des polémiques et des légendes, c'est la quotidienneté d'un combat que raconte ici Lucie Aubrac. Sur un ton direct, avec clarté et patience, elle répond aux questions de ses propres petits-enfants, mais aussi à celles des milliers d'écoliers ou lycéens qu'elle rencontre chaque année.
Durée:12h. 3min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:12793
Résumé: Ces lettres de la dernière heure constituent un acte de résistance. Elles sont destinées à être lues, répétées, au sein de la famille, et dans un cercle plus large. Ces hommes se tiennent debout, sans regrets, face à la mort. Ils redisent inlassablement leur amour à ceux qui resteront. Ceux-là, surtout, les préoccupent : de quoi vivra leur femme, leurs enfants feront-ils de bonnes études, trouveront-ils un bon métier ? Ils parlent philosophie, foi, sacrifice, ils apprivoisent la mort. Souvent, ils nous étonnent. Fertet, un gamin fusillé à Besançon, répartit bouquins et soldats de plomb. Beck, un communiste polonais, s'étend sur l'ordonnancement posthume de son jardin. À quelques heures du trépas, ces combattants de la liberté livrent une inoubliable leçon de ténacité, de courage, de dignité.
Durée:6h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30932
Résumé: "Nous avions peur. De tout, de rien, des autres, de nous-mêmes. De la petite comme de la grande histoire. Des honnêtes gens qui, selon les circonstances, peuvent se muer en criminels. De la réversibilité des hommes et de la vie. Du pire, car il est toujours sûr. Cette appréhension, ma famille me l'a transmise très tôt, presque à la naissance. "Que se passe-t-il quand on tête au biberon à la fois le génie et les névroses d'une famille pas comme les autres, les Boltanski ? Que se passe-t-il quand un grand-père qui se pensait bien français, mais voilà la guerre qui arrive, doit se cacher des siens, chez lui, en plein Paris, dans un "entre-deux", comme un clandestin ? Quel est l'héritage de la peur, mais aussi de l'excentricité, du talent et de la liberté bohème ? Comment transmet-on le secret familial, le noyau d'ombre qui aurait pu tout engloutir ? « La Cache » est le roman-vrai des Boltanski, une plongée dans les arcanes de la création, une éducation insolite "Rue-de-Grenelle", de la Seconde Guerre mondiale à aujourd'hui. Et la révélation d'un auteur.
Durée:3h. 4min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:31623
Résumé: L'humoriste livre le journal de guerre de son grand-père Georges, jeune conscrit en 1939, et évoque son parcours. Confronté à la débâcle de l'armée française, ce soldat est emprisonné en Allemagne avant de réussir à s'évader et de rejoindre la Résistance.
Lu par:Suzanne Lilla
Durée:9h. 4min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:10324
Résumé: Sabine Zeitoun relate et analyse le combat d'une minorité de la population française - où se retrouvaient protestants, catholiques et incroyants - pour soustraire les enfants juifs persécutés à la déportation.
Durée:1h. 7min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67368
Résumé: Plusieurs témoins ayant côtoyé Marek Edelman dressent un portrait du militant socialiste polonais qui, à 24 ans, fut l'un des dirigeants du soulèvement du ghetto de Varsovie en 1943. Il incarna la résistance juive armée contre l'oppresseur nazi et fit partie des rares à avoir survécu en s'échappant par les égouts du ghetto.
Durée:5h. 33min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:13527
Résumé: Quatrième de couverture : Sous l'Occupation, en plein coeur d'une Corrèze verdoyante, un château a marqué l'Histoire... A vingt ans, Pauline n'a peur de rien, ni du danger, ni des hommes. Aux sons des premières bottes allemandes, elle s'est engagée dans la Résistance avec courage et détermination. Mais un jour, une tragédie frappe sa famille entière qui périt sous les feux de la Wehrmacht. Seule au monde avec sa petite sueur Luce, rescapée, elle se réfugie dans le château de Castelfranc, un lieu unique et incroyable qui a bel et bien existé. Là, la jeune fille côtoie d'autres résistants, et non des moindres : André Malraux, Louis Aragon, André Cayatte et un célèbre couple de comédiens.
Durée:9h. 14min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36847
Résumé: Bernard Bouveret n’a pas encore seize ans lorsque, en 1940, il voit les Allemands s’installer dans son village frontalier de la Suisse et, d’emblée, c’est une sourde révolte qu’il ressent devant cette occupation. Aussi, s’engage-t-il sans tarder sur la voie de la résistance à l’ennemi en devenant l’un des agents les plus actifs de Fred Reymond, un membre des Services de Renseignements Suisses et du réseau «Vélite-Thermopyle». A chaque mission par-dessus le massif du Risoux, il sait qu’en passant des documents ou des personnes pourchassées par les nazis il risque gros, mais rien ne l’arrête. Jusqu’à ce jour d’avril 1944 où c’est lui qui est arrêté par la Gestapo. Et commence alors une angoissante attente dans la prison de Dijon. Son enfance, ses amis, sa famille, ses «passages»: c’est sa vie qui défile dans son esprit tandis qu’il attend d’être interrogé. Qu’il attend aussi que son père soit libéré. Car la Gestapo a d’abord arrêté le père pour mieux se saisir du fils qui devrait faire des révélations sur ses activités clandestines. Mais Bernard ne parlera pas. Alors, pour eux deux qui, par tous les moyens, tentent de rester ensemble, commencera l’enfer: celui de Dachau…
Durée:5h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38965
Résumé: Chaque été, Antoine invite Charles, son meilleur ami, à venir chez ses grands-parents en Dordogne. Là-bas, ils tombent tous les deux amoureux de Séverine. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, les deux amis intègrent le Service Operation Executive de Churchill. Obsédé à l'idée de revoir Séverine, Charles convainc son instructeur de créer un réseau de résistance en Dordogne.