Contenu

Le premier verre: alcoolique à 12 ans

Résumé
Pour Elodie, la transition entre l'enfance et l'âge adulte ne ressemble pas vraiment à une adolescence ordinaire. A douze ans, en sixième, elle partage quelques bières avec des camarades pour s'amuser, pour faire comme les grands. L'alcoolisme, dès lors, s'empare de sa vie. Boire devient son seul et unique centre d'intérêt : dérober de l'argent à ses parents pour acheter des boissons, planquer des bouteilles à proximité de tous les lieux qu'elle fréquente quotidiennement, lutter pour cacher sa dépendance à ses proches, défier l'institution scolaire en inventant des stratagèmes pour boire jusque dans la salle de cours... Et Elodie s'enlise. Elle opte pour les grands moyens, s'injecte l'alcool par intraveineuse. Elle s'enfonce aussi dans le mensonge, dans la violence, dans le mal-être. Guérie à force de volonté, Elodie met aujourd'hui son expérience au service des autres et se rend régulièrement dans les lycées pour témoigner, expliquer, prévenir.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 5h. 7min.
Édition: Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), M. Lafon, 2009
Numéro du livre: 74322
ISBN: 9782749910246
Collection(s): Témoignage
CDU: 301

Documents similaires

Durée:3h. 18min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:37336
Résumé: Le point sur l'alcoolisme en France. L'auteur aborde les dommages sanitaires, notamment l'addiction, l'agressivité, la dépression et la mortalité, ainsi que les coûts économiques pour la société, évalués à 120 milliards d'euros par an. Il fournit des outils pour évaluer son rapport à l'alcool et reprendre le contrôle de sa consommation.
Durée:6h. 50min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:20035
Résumé: Amour, attachement, dépendance, culpabilité, frustration, peur de l'abandon : les relations affectives et amoureuses sont tissées de sentiments ambivalents. La dépendance physique et psychique du nouveau-né se transforme à l'âge adulte en dépendance affective, qui conduit parfois à se sacrifier pour conserver l'amour de l'autre. Mais il est essentiel de faire la différence entre l'amour, le don de soi et le renoncement, qui entraîne frustration et rancoeur. Car tout sacrifice a un coût. Celui qui se sacrifie a besoin que les autres aient besoin de lui. La relation fondée sur le sacrifice est source d'un profond déséquilibre créateur d'une souffrance qui rejaillit sur l'ensemble des personnes impliquées dans la relation, provoquant des dommages multiples. Examinant les différentes variantes du sacrifice, au sein du couple, de la famille ou encore en société, Gene Ricaud-François révèle les schémas inconscients, les bénéfices cachés, les souffrances collatérales et propose des voies pour s'affranchir de cette forme d'aliénation.
Durée:4h. 23min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:75912
Résumé: L'alcoolisme touche aujourd'hui 10% de la population française et ne cesse de gagner du terrain en particulier chez les jeunes. Deux femmes qui connaissent bien cette maladie, la première, médecin alcoologue et la seconde, comédienne, qui a vécu pendant des années avec une personne aimée et malade, échangent leurs points de vue et confrontent leurs expériences.
Durée:5h. 14min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:69232
Résumé: Médecin alcoologue, l'auteur apporte des explications pour comprendre le phénomène de l'addiction et son arrière-plan existentiel. Il délivre des conseils à la personne dépendante et à son entourage pour mettre en place un parcours de libération qui passe par trois étapes : l'indépendance vis-à-vis du produit, l'indépendance affective et le dépassement de l'ego.
Durée:4h. 19min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75705
Résumé: Il n'existe pas de méthode universelle pour sortir des addictions. Si elle existait, ça se saurait ! J'ai malmené mon corps, je l'ai privé et saturé de nourriture, je suis tombée dans le crack, j'ai survécu quatre ans dans les zones les plus dangereuses de Paris. Je m'en suis sortie ou peut-être que, tout simplement, je suis redevenue libre... Avec ce livre, je vous invite à suivre la voie la plus exigeante pour apprivoiser vos limites. Quel chemin suivre ? Quelles techniques adopter ? Qu'attendre de ses proches ? ... Le processus est complexe, mais l'histoire de mon combat, de mes doutes, de mes certitudes, celle des multiples rencontres d'addicts qui ont réussi ou échoué peuvent vous aider à trouver votre propre chemin. Peut-on apprendre à cohabiter sereinement avec ses pulsions addictives pour ne plus les subir ? La méthode peut paraître iconoclaste mais ce n'est qu'au fond de soi que l'on trouvera sa liberté.
Lu par:Annie Belet
Durée:3h. 46min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:66600
Résumé: A la mort de son père, unijambiste alcoolique et poète sensible, la narratrice doit vider la maison familiale de Carrières-sous-Poissy. Ce capharnaüm devient un réseau de signes et de souvenirs éclairant la personnalité de ce colosse fragile. Comme venue du passé, une lettre arrive qui dit toute la vérité sur ce père aimé malgré la distance sociale.
Durée:11h. 36min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:14843
Résumé: Quatrième de couverture : Pourquoi les hommes et les femmes se sentent-ils souvent obligés d'avoir un verre à la main lorsqu'ils se rencontrent ? Pourquoi le nombre de femmes qui boivent trop est-il en augmentation ? La dépendance à l'alcool est-elle vraiment la cause de l'alcoolisme ? Et que veut dire une société qui, d'une main, combat l'alcoolisme tandis que, de l'autre, elle encourage l'ivresse ? Dans ce livre lucide, subtil et courageux, le psychiatre Jean Maisondieu détruit nombre d'idées reçues sur les causes réelles de l'alcoolisme et dénonce l'hypocrisie ambiante, y compris celle des alcoologues. Prenant à rebrousse-poil tous les discours tenus sur le sujet, il explique, exemples à l'appui, que des hommes et des femmes, de plus en plus nombreux, sont contraints de se brouiller artificiellement l'esprit, de s'enivrer encore et encore pour aller vers l'autre, aimer l'autre. Et ils y sont contraints parce que la peur de l'amour est l'une des caractéristiques majeures de notre société, qui privilégie la maîtrise de soi, la raison et le pouvoir sur l'autre, plutôt que les sentiments, l'abandon. Bref, ils boivent trop pour l'unique raison qu'ils auraient voulu aimer et qu'ils en ont eu peur.
Durée:6h. 48min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70610
Résumé: En France, on s’avoue rarement alcoolique. Quand on boit on est festif, irrévérent, drôle. Français. Un jour pourtant, Claire arrête de boire. Elle prend conscience que cet alcool, prétendument bon-vivant, est en vérité en train de ronger sa vie. Il noyaute ses journées, altère sa pensée, abîme ses relations. En retraçant son passé, elle découvre à quel point l’alcool a été le pilier de sa construction et de son personnage de femme. Sans alcool est le journal de son sevrage. Un chemin tortueux, parfois rocambolesque, à travers son intimité. Une quête de libération complexe, dans un pays qui sanctifie le pinard. L’autrice affronte son passé, l’héritage familial, le jugement des autres. Son récit interroge, au-delà de son expérience. Pourquoi boire est une telle norme sociale ? Alors qu’on lui a toujours vendu la sobriété comme le choix des cons et des culs bénis, elle réalise qu’on l’a sans doute flouée. Être sobre est bien plus subversif qu’elle ne l’imaginait.
Durée:3h. 5min.
Genre littéraire:Littérature érotique
Numéro du livre:67212
Résumé: Jeanne fréquente les sex-shops et collectionne les amants dans des chambres d'hôtels. De ses rencontres avec les hommes, elle ne retient que la forme de leur organe et se laisse envahir par son obsession jusqu'à la folie.
Lu par:Lucien Weiss
Durée:6h. 29min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38231
Résumé: Sept personnages addicts (alcoolisme, sport, jeux d'argent, sexe, cocaïne, etc.) sont réunis par Clarisse, la psy qui les suit, pour des séances de thérapie de groupe. Mais la cure ne les aide pas et ils décident tous les sept de s'associer pour gagner des tournois de poker en trichant et avoir enfin les moyens financiers pour nourrir leurs addictions.
Durée:10h. 57min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:39328
Résumé: Grande, fine, intrépide et avide de passion, elle vacille, tel un petit navire dans la tempête, elle hésite entre deux destins : se laisser emporter vers le sud, vers ce Londres qui brille, dans la nuit violente qui fait oublier le jour où l’on est trop seul, où tout est trop cher, où le travail manque. Ou se fracasser contre les falaises de l’île natale, dans cet archipel des Orcades battu des vents dont la vie rude lui semble vide et lui fait peur. Elle l’ignore encore mais il existe une troisième voie : écouter résonner l’appel qui la hante, qui vient toucher cette part d’elle assoiffée de grand large, de grand air, de grande beauté. Non pas rester mais revenir. Choisir. Troquer la bouteille assassine contre une thermos de café fort, troquer l’observation narquoise et éperdue de la faune des nuits de fêtes tristes pour la contemplation des étoiles et des nuages, et l’inventaire des derniers spécimens de râle des genêts, un oiseau nocturne comme elle, menacé comme elle, farouche comme elle. Sa voie s’appelle l’Écart. C’est l’humble nom d’une bande côtière où les animaux sauvages et domestiques peuvent se côtoyer loin des regards, où folâtrent des elfes ivres d’embruns.
Lu par:Claude Yersin
Durée:9h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65866
Résumé: La veille de Noël, à la soirée du club sportif où fréquente l’aristocratie industrielle de Gibbsville, Julian English lance son verre à la figure de Harry Reilly…pour rien, simplement parce que Julian en a assez de la figure de Harry. Et, par ce geste, apparemment dénué de sens, Julian a fixé sans le savoir ce rendez-vous qui ne saurait s’annuler. Il mettra deux jours à s’y rendre, pas plus. Et tout ce qu’il fera, la moindre de ses paroles, au cours de ces 48 heures, le rapprochera de l’inexorable inconnue. Rendez-vous à Samarra est considéré aujourd’hui encore comme un incontestable chef-d’œuvre.