Contenu

Le regard féminin: une révolution à l'écran

Résumé
Iris Brey théorise le regard féminin, ou "female gaze", une façon de filmer les femmes sans en faire des objets, de partager la singularité des expériences féminines avec tous les spectateurs, quel que soit leur genre, et de renouveler notre manière de désirer en regardant sans voyeurisme. Des joyaux du cinéma à certaines oeuvres plus confidentielles, en passant par quelques séries et films très contemporains, Iris Brey nous invite à nous interroger sur le sens caché des images.
Genre littéraire: Essai/chronique/langage
Durée: 5h. 29min.
Édition: Paris, Ed. de l'Olivier, 2020
Numéro du livre: 68186
ISBN: 9782823614077
Collection(s): Les feux

Documents similaires

Lu par:Michel Méron
Durée:1h. 36min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:35588
Résumé: Les 8 films de Pierre Etaix, qui n'étaient plus visibles depuis une vingtaine d'années en raison d'un imbroglio juridique, ont été enfin restaurés et diffusés en 2010. A partir de témoignages et d'analyses, l'ouvrage présente ce projet de restauration, décrit ces oeuvres tournées entre 1961 et 1971 et fait un point sur leur accueil critique. ©Electre 2017
Durée:5h. 32min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:16096
Résumé: " "Ballaciner" signifie adresser une ballade au cinéma... Pour moi le cinéma a d'abord été un contact avec le monde extérieur. Je suis né pendant la guerre, j'étais enfant dans une période de rationnements et d'enfermement. Grâce au cinéma... les projections que nous faisions sur un écran improvisé dans le corridor de l'appartement de ma grand-mère à Nice ..., j'ai découvert ce que c'était que la rue, les villes, la guerre, les incendies, l'avion et les sous-marins, et aussi les moments de peur ou de drôlerie, les comportements mystérieux et assez comiques des adultes. Par la suite, j'ai découvert ce que c'était que l'art et la culture. Les livres ne me proposaient pas les mêmes avantages (hormis les encyclopédies). Ils possédaient une voix intérieure et c'était le pouvoir des mots qui opérait, non le réel. " J.M.G. Le Clézio.
Lu par:Viviane Herry
Durée:14h. 34min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19979
Résumé: " Je ne suis pas un écrivain ", déclarait Alfred Hitchcock. Moins pour affirmer qu'il était un homme d'images, comme le présumait François Truffaut, que pour établir la souveraineté qu'il entendait exercer sur son langage. Sans complexe vis-à-vis de la littérature et sans vénération pour l'image. La sensation de liberté qui continue d'animer ses films est le fruit de cet usage souverain qu'Alfred Hitchcock a fait de la parole. Les écrits rassemblés ici pour la première fois en français en apportent la preuve éclatante. De " Gaz hilarant " à " Survivre ", en passant par " La femme qui en sait trop ", " L'élégance au-dessus du sexe ", " L'écran de mes souvenirs " et " Ferme les yeux et vois ! ", l'humour supérieur d'Alfred Hitchcock fait son oeuvre de ravage et de rédemption. Ravage sanglant des illusions communautaires que l'industrie du cinéma ne cesse de recycler. Rédemption comique, donc érotique, de quelques rares femmes (toutes gauchères, si vous regardez bien) et de certains hommes (plus rares encore). Au fil de ces écrits, dans ce mouvement de l'un à l'autre, Hitchcock ne cesse de penser aux raisons de tuer toute concurrence et aux moyens de sauver, un par un, ses films du déluge.
Durée:9h. 5min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:35414
Résumé: Elles sont toutes trois apparues sur les écrans français dans les années 1930, et leurs destinées cinématographiques et privées se mêlent et s'entremêlent. Dotées d'une palette expressive allant de la comédie à la tragédie, la vive et spirituelle Danielle Darrieux, la romantique et dramatique Michèle Morgan et la sophistiquée et fantaisiste Micheline Presle incarnent trois visages du cinéma.
Durée:5h. 12min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19600
Résumé: Qui était le véritable Steve McQueen ? Le héros solitaire et renfermé sur lui-même de La Grande Evasion, le soldat désincarné de L'enfer est pour les héros, l'homme fragile incapable d'assumer ses responsabilités face au mariage et à la paternité d'Une certaine rencontre, le " loser " du Kid de Cincinnati ou le PDG séducteur de L'Affaire Thomas Crown ? McQueen n'était pas un acteur caméléon. Ses personnages, apparemment très divers, reflétaient les facettes d'un même homme. Et si l'on en croit ses proches et collaborateurs, ce sont ses propres doutes que McQueen a exprimés à l'écran, sa propre vie qu'il a mise à nu, sans jamais se départir d'un humour ressemblant étrangement à de la pudeur. McQueen a quitté la scène à l'âge de cinquante ans, en 1980. Vingt ans après, il fait encore la une des magazines. Ce livre se propose de retracer son histoire.
Durée:7h. 33min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:29318
Résumé: Raymond Chandler (1888-1959) est aujourd'hui célèbre non seulement pour ses écrits policiers des années 1940 et 1950, mais aussi pour son rôle majeur dans l'émergence du filin noir comme genre, que ce soit en tant que scénariste ou en tant qu'auteur de "polars" qui furent très souvent adaptés au cinéma sous cette forme. Mais ce genre "noir", qu'il s'agisse du roman ou du film, Chandler a également contribué à le faire évoluer selon sa propre sensibilité, pour introduire certaines innovations visant à dépasser le cadre strict de la littérature populaire. Cet ouvrage propose de lire le traitement du genre par l'auteur comme le reflet non seulement de sa propre histoire personnelle binationale (britannique et américaine) mais aussi de sa vision de la société de l'époque et de la littérature. On verra ainsi comment Marlowe, le détective récurrent de Chandler, nous parle à travers ses enquêtes non seulement de l'énigme proprement dite mais aussi de l'Amérique des années 1930 et de la dépression économique, des conflits entre classes sociales, du genre policier lui-même et des rapports entre réalité et fiction. Le film noir, dans ses adaptations des romans, prolonge (et modifie parfois) la vision particulière de l'auteur, et l'on verra que le cinéma peut agir ici comme révélateur du texte policier et de ses présupposés. A travers ces thèmes récurrents, Chandler ne cesse de fustiger l'artificialité d'une société et d'un mode de vie qui, plus qu'une simple toile de fond pour ces énigmes criminelles, apparaissent souvent comme le sujet véritable de son oeuvre.
Durée:5h. 8min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:31426
Résumé: Présente la vie et le parcours d'Omar Sy, qui a débuté sa carrière avec Service après vente sur Canal +, a connu le succès avec Intouchables et qui enchaîne désormais les blockbusters américains : X-Men : Days of future, Jurassic World, Inferno, etc.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:10h. 28min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67521
Résumé: Le réalisateur de films d'horreur évoque sa vie privée, sa rencontre avec un fantôme, ses parcours artistiques, ses débuts dans la critique de cinéma. Il évoque ses relations avec S. Leone, B. Bertolucci, son goût pour les films de F. Lang, A. Hitchcock ou la Nouvelle Vague. Il fait également le récit de sa plongée dans le cinéma de genre, notamment le giallo dont il a renouvelé les codes.
Lu par:Eric Lebret
Durée:8h. 24min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:71366
Résumé: Yoda avait tort. Il n’y a que des essais. Encore plus quand on rachète la plus grande des sagas de l’histoire du cinéma, pour la modique somme de quatre milliards de dollars. Le 30 octobre 2012, Disney s’offrait l’intégralité de Lucasfilm. Mais de toutes les lignes d’un contrat que l’on imagine massif, Star Wars était évidemment la plus importante. Dès janvier 2013, l’ambition de Bob Iger, l’ancien président de The Walt Disney Company, se fait palpable. À n’en pas douter, l’entreprise inaugure ainsi l’un des plus gros chantiers de son histoire et des nouveaux longs-métrages qui resteront entourés de mystère malgré leur ampleur. Qu’ils soient issus de la nouvelle trilogie, composée du Réveil de la Force, des Derniers Jedi et de L’Ascension de Skywalker, ou de cette fameuse collection de spin-off, aujourd’hui faite de Rogue One : A Star Wars Story et Solo : A Star Wars Story, ces films entretiennent une relation complexe avec les trois premières aventures signées par George Lucas, qui semblent former le mètre étalon de Disney pour sa propre interprétation de la saga. Alors, comment Disney réinterprète-t-il la trilogie originale dans ses nouveaux films, séries et autres produits dérivés ? En cinq films et des centaines d’oeuvres en tout genre, l’entreprise s’est souvent limitée à la simple imitation. Mais elle a fini par trouver le courage de prolonger avec plus ou moins d’audace l’oeuvre originale, quitte à la réinventer, parfois radicalement. Et c’est ensemble que nous allons explorer les nouvelles histoires, les hybridations, voire les contradictions que Disney a pu créer en se frottant à l’oeuvre de George Lucas.
Lu par:Manon
Durée:14h. 25min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:28684
Résumé: Entre confidences et anecdotes, l'un des plus médiatiques directeurs de castings des années 1980, devenu producteur, raconte son parcours, marqué par son amour et sa fascination pour les personnalités du monde du spectacle. L'histoire commence dans les années 1960 par sa rencontre avec S. Vartan au casino d'Houlgate. Il découvrira par la suite nombre de vedettes, dont J. Binoche et B. Dalle.
Lu par:Manon
Durée:6h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34681
Résumé: Eté 1948, Arizona. Trois jeunes acteurs, Joan Ellis, Paul Young et Bob Lockhart, tournent un western. Sur la pellicule, Paul et Bob se disputent le coeur et le corps de Joan. Mais horschamp, les choses sont bien différentes... Les garçons se rapprochent inexorablement et Joan assiste, fascinée et impuissante, à la naissance d'une passion. Mais à l'époque, la pression des studios, les ligues de décence, les comités de censure et les attaques de la presse auront raison de leur histoire d'amour. Après des années de " colocation " et de rumeurs, les deux hommes se séparent… Automne 2004, Manhattan : le film de 1948 ressort colorisé et restauré. Les acteurs sont invités à la projection événement en avant-première. Plus de cinquante ans après, des retrouvailles – ou des réconciliations – peuvent-elles avoir lieu ?
Durée:13h. 15min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:67697
Résumé: Les séries télévisées sont aujourd'hui plus fascinantes que jamais, capables de déployer des intrigues au long cours et des mondes fictionnels denses et sans limites. Ce livre explore les évolutions narratives qui ont façonné les oeuvres contemporaines, et cherche à percer les secrets de l'écriture des séries les plus feuilletonnantes. Comment une série peut-elle tenir sur la durée ? De quelles façons s'organisent les multiples fils de l'intrigue ? Comment les scénaristes parviennent à jongler entre improvisation et planification du récit ? Au-delà des débuts souvent hésitants et des fins difficiles à prévoir, c'est toute l'immensité de ces oeuvres hors-normes qui est analysée à partir de séries culte des années 1990 à nos jours. Ce livre montre qu'une série doit trouver son chemin, et que le scénariste cherche la boussole qui lui révélera le "vrai nord". Au programme : Lost, Babylon 5, Battlestar, Breaking bad, X-Files, Buffy contre les vampires, Game of thrones, How I met your mother, The Mentalist, Black Mirror...