Contenu

La Méditerranée: lien plus que barrière, [donnée] le 14 avril 1986 à Lausanne

Genre littéraire: Essai/chronique/langage
Durée: 1h. 25min.
Édition: Lausanne, Rencontres de la Rotonde, 1986
Numéro du livre: 17318
Collection(s): Les rencontres de la Rotonde
CDU: 390

Documents similaires

Durée:1h. 14min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:17348
Résumé:
Durée:1h. 16min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:17347
Résumé:
Durée:1h. 14min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:17380
Résumé: Jean Starobinski, né à Genève (Suisse) le 17 novembre 1920, est un historien des idées et théoricien de la littérature. Il est en outre médecin, ayant étudié les lettres classiques et la médecine, à l'université de Genève (Suisse), où il a obtenu un doctorat ès lettres et un doctorat en médecine. (wikipedia)
Lu par:Alain Decaux
Durée:1h. 7min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:17317
Résumé: Alain Decaux donne une conférence sur Alexandre Dumas et le rapport qu'il entretenait avec la région méditérannéenne...
Durée:1h. 37min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:17386
Résumé:
Lu par:Jehan Despert
Durée:1h. 20min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:17311
Résumé:
Durée:1h. 23min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:17407
Résumé:
Durée:22h. 2min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:66262
Résumé: L’île où les hommes implorent s’attache, le temps de quatre saisons, à inventorier les éléments constitutifs d’une rapide dégradation des conditions de vie sur la planète Terre. Mû par une inquiétude que justifient, jour après jours, des faits irrécusables, l’auteur n’en ressent que plus fort l’urgence d’explorer la palette des prodiges recelés par le monde qui s’étiole – ce à travers quatre entités géographiques : le territoire traditionnel des Innus du Québec-Labrador, l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande, l’île cycladique de Sifnos et la campagne vaudoise, où l’ancien Parisien a choisi de s’établir. De lieux en peuples aimés, Jil Silberstein dit la splendeur d’un rituel particulier aux Nuu-chah-nulth de l’île de Vancouver, les prouesses d’un Pholque phalangide, les enjeux du Pléistocène, l’exploration du Pacifique. Il s’initie à la dérive des continents, sonde les motifs d’un marbre antique du sanctuaire de Delphes, retrouve au cœur de la forêt subarctique le peuple innu dépossédé par le colonialisme, célèbre l’écrivain américain Annie Dillard, le Tao te king et son cher Joachim Du Bella
Durée:9h. 9min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:33582
Résumé: Sur un mur à côté de l'étrange mausolée qui domine le val de Bisenzio, le promeneur ou le touriste en Toscane peut lire peut lire : "Je voudrais avoir ma tombe là-haut, au sommet du Spazzavento (le pointu et rageur), pour lever de temps en temps la tête et cracher dans le courant froid de la tramontane". Cette phrase, dont Malaparte avait demandé qu'elle soit gravée en guise d'épitaphe, témoigne de son attachement ambigu pour la Toscane qui lui a donné le jour et qui est le sujet de ce livre. Sacrés Toscans est l'un des livres les plus célèbres et des plus savoureux de Malaparte, écrit tardivement, en 1955.Ces qualités qui font des Toscans les meilleurs fils de l'Italie, Malaparte va les définir, traçant par contraste et comme en creux le portait des autres Italiens... Maniant avec verve l'érudition et l'ironie, nous menant de Pérouse chez ces fous de Florentins en passant par Prato, sa ville natale, écorchant les pisans, moquant les siennois, vantant les belles Livournaises, nous initiant au vol des poulets à Campi, Curzio Malaparte nous donne une chronique étourdissante de gaieté.
Durée:15h. 37min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:70369
Résumé: Quiconque a lu Joseph Conrad n'a pas manqué d'être frappé par sa vision du monde. L'orphelin d'origine polonaise, devenu marin à l'âge adulte, ne s'est pas contenté de parcourir les océans avant de s'installer en Angleterre et de devenir l'écrivain à succès que nous connaissons, il a su lire les ténèbres de son époque et en faire un tableau aussi cruel qu'actuel. Subtil mélange d'histoire, de biographie littéraire et de récit de voyage, cette enquête nous invite à embarquer, avec pour boussole et cartes maritimes les ouvrages mêmes de Joseph Conrad, sur des bâtiments de la marine marchande qui nous conduisent, comme Conrad naguère, aux quatre coins du globe. En retraçant les périples de l'auteur de Lord Jim, de la Malaisie au Congo en passant par les Caraïbes, Maya Jasanoff s'interroge sur la naissance d'une globalisation politique et cynique, expression de la domination sociale et économique d'un Occident prédateur, dont Conrad fut le témoin privilégié à la fin du XIXe siècle. L'impérialisme et le colonialisme, le capitalisme exacerbé, les flux migratoires, le racisme d'Etat et le racisme de l'homme blanc, la révolution des communications... sont autant de sujets abordés par le célèbre écrivain dans une oeuvre véritablement visionnaire, dont Maya Jasanoff nous montre qu'elle reflète avec force les problématiques et les défis du monde moderne. Professeure d'histoire à Harvard (Empire britannique et Histoire globale), Maya Jasanoff a reçu de nombreuses distinctions pour son oeuvre. Classé parmi les "meilleurs livres de l'année 2017" par le New York Times, Le Monde selon Joseph Conrad a notamment reçu le prestigieux prix de Littérature historique Cundill 2018 et a été sélectionné la même année pour le grand prix britannique, "The James Tait Black Prize" .
Durée:6h. 58min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:74771
Résumé: Daniel de Roulet a rassemblé vingt-trois portraits d’écrivaines et écrivains des trois derniers siècles puisés dans notre patrimoine littéraire occidental. Abordés par des angles inédits, souvent comparatifs, entre l’oeuvre ou la vie de l’auteur et notre réalité, ces portraits dérivent le plus fréquemment d’une anecdote. Ces courts essais évoquent des vies dans lesquelles l’écriture a joué un rôle décisif si ce n’est exclusif: de Marcel Proust à Annemarie Schwarzenbach, en passant par Robert Walser, James Baldwin ou encore Agota Kristof. Clandestins ils le sont parce qu’il s’agit de portraits écrits sans se prévaloir d’aucune autorité. Les auteurs présentés ne sont pas eux-mêmes irréguliers, bien que certains d’entre eux, tel Cendrars, aient feint de ne pas connaître le tarif du voyage.
Durée:1h. 31min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:71777
Résumé: Homme aux talents multiples - éditeur, journaliste et activiste, encyclopédiste, essayiste, traducteur, romancier -, Bertil Galland, né en 1931, a transformé le paysage littéraire de la Suisse romande. Mais son plus haut mérite est d'avoir revivifié la littérature romande, dès 1960. Homme aux talents multiples - éditeur, journaliste et activiste, encyclopédiste, essayiste, traducteur, romancier -, Bertil Galland, né en 1931, a transformé le paysage littéraire de la Suisse romande tout en se faisant le témoin de cinquante ans d'Histoire, globale et locale. Vaudois par son père, Suédois par sa mère, il a arpenté tant le globe que la Suisse, imaginé deux collections à visée encyclopédiques, publié des Ecrits en huit volumes. Mais son plus haut mérite est d'avoir revivifié la littérature romande, dès 1960. Editeur de génie fédérant ses auteurs en un réseau amical, il a fait éclater dans la francophonie des talents restés dans l'ombre (Corinna Bille, Maurice Chappaz) et nombre d'écrivaines et écrivains découverts par sa revue Ecriture. Jacques Chessex lui doit le Goncourt, Georges Borgeaud le Renaudot, Ella Maillart la renommée grâce à ses rééditions.