Contenu

Le cahier interdit

Résumé
Rome, années 1950. Le jour où Valeria Cossati entre chez un buraliste pour acheter des cigarettes à son mari, elle ne se doute pas qu’elle en ressortira avec un cahier qui changera sa vie. Ce petit carnet noir, dissimulé à sa famille, accueille ses confidences. Elle y livre ses réflexions, scrute son quotidien, s’offre un temps d’introspection qu’elle ne s’était jamais autorisé jusqu’alors. Peu à peu, il devient l’outil d’émancipation d’une femme de la classe moyenne prise au piège des conventions, étouffée par son sens du devoir envers son mari et ses enfants. Testant les limites sans parvenir tout à fait à les dépasser, Valeria remet en question les règles qui régissaient son monde. Émouvante chronique intime dans l’Italie de l’après-guerre, Le cahier interdit reflète la soif de liberté de toute une génération. En interrogeant le pouvoir de l’écriture, Alba de Céspedes dépeint avec finesse et sensibilité la discrète audace d’une femme dans une société en mutation.
Durée: 9h. 12min.
Édition: Paris, Gallimard, 2023
Numéro du livre: 74796
ISBN: 9782072941849

Documents similaires

Lu par:André Jol
Durée:9h. 33min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68034
Résumé: « Six pouces de neige sur vingt pieds de lave », a-t-on dit de moi, et non sans justesse, écrivait Marie de Flavigny, comtesse d’Agoult (1805-1876), surtout connue pour avoir été la compagne de Franz Liszt durant 9 ans. Pour cela, elle quitta du jour au lendemain son mari et ses filles pour vivre librement sa passion amoureuse avec le pianiste et compositeur le plus adulé de son époque. Le couple – non marié – eut trois enfants dont Cosima, la future épouse de Wagner. Ces Souvenirs (le premier de ses écrits autobiographiques) décrivent son enfance, son adolescence et sa vie de jeune épouse et mère de famille, avec une foule d’anecdotes, de détails très vivants. Fine observatrice de la l’aristocratie et de son mode de vie finissant, elle jette un regard souvent ironique sur les mœurs de l’époque.
Durée:4h. 45min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75978
Résumé: Téhéran, 1955. A la suite d’une lecture de ses poèmes, le regard de Forough Farrokhzad (1934-1967), égérie des milieux littéraires iraniens qui n’a que vingt ans, est accroché par celui d’un jeune homme. Elle s’apprête à repousser les avances de Cyrus, ou la Tortue, comme elle le surnomme, et ignore qu’il va bouleverser son existence. Erudit, francophile, Cyrus lui traduit en persan les poèmes de Pierre Louÿs tout en lui racontant la vie du poète et celle de son grand amour, Marie de Régnier. A travers celle de Marie, Forough entrevoit la vie dont elle aurait rêvé. Grâcieuse, intelligente, perverse, la fille du grand poète José-Maria de Heredia est une des reines de la très libre Belle Epoque, tout Paris se l’arrache. Elle collectionne amants et maîtresses, publie sans cesse et s’amuse dans les salons les plus prestigieux. La poétesse iranienne, elle, mariée à 16 ans à un artiste sans fantaisie, est bridée par sa famille, son militaire de père et les mœurs de son pays. Tout le monde s’épie, tout se sait. Mais Forough ne sait qu’être libre et provoque scandale sur scandale au fil de la parution de ses recueils. Elle célèbre la chair, la vie, l’émancipation et ne se renie pas. Toute son existence, Forough cheminera avec l’histoire de Marie de Régnier et de Pierre Louÿs au cœur, au point de venir à Paris avec Cyrus, sur les traces des deux amants et de leur cohorte d’amis, Claude Debussy, Marcel Proust, Léon Blum, Liane de Pougy et Nathalie Clifford-Barney. Sa mort tragique, à 32 ans, mettra un terme à son œuvre d’une immense intensité, qui en fait sans aucun doute la plus grande poétesse de l’Iran contemporain. Dans ce roman puissant et subtil, au rythme effréné, Abnousse Shalmani met en regard les vies extraordinaires de ces deux écrivaines qui firent toujours le choix de la passion, amoureuse, poétique ou purement sensuelle, au risque de s’en brûler les doigts. Une ode très contemporaine à la liberté artistique et à celles qui ne renoncent jamais, en Occident comme en Orient.
Durée:11h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35523
Résumé: Récit de la relation entre Zelda et l'écrivain F. Scott Fitzgerald. Jeune fille du Sud, Zelda brave les conventions pour épouser ce jeune artiste rencontré lors d'un bal. Petit à petit, ce dernier la délaisse, sombre dans l'alcoolisme, publie les oeuvres de la jeune femme sous son propre nom et l'empêche de se consacrer à la danse, sa passion de toujours. Internée, elle continue à créer. ©Electre 2017
Lu par:Manon
Durée:33h. 25min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:35682
Résumé: Romancier, biographe, essayiste, C. Arnaud a pratiqué l'art du portrait sous diverses formes. Il présente ici un recueil de quelque 500 portraits de personnages ayant existé (de Saint Louis à Mao) ou qui ont été inventés (du Gargantua de Rabelais à la Léa de Colette). Il les a réunis par genre (autoportrait, portrait historique, portrait à clef...) et les introduit dans leur contexte littéraire. ©Electre 2017
Durée:3h. 8min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:66523
Résumé: Orpheline de père à quatre ans, élevée d'abord par sa mère puis par sa grand-mère paternelle, cahotée entre ces deux femmes que tout oppose, Aurore Dupin, qui sait lire très vite, rédige de petits billets qu'elle adresse à sa mère, à son aïeule, à ses camarades de jeux. Puis, elle prend l'habitude de noter au jour le jour les menus évènements de son existence et les émotions qu'elle ressent. Au couvent, on la surnomme Calepin à cause du petit carnet dont elle ne se sépare pas. Elle compose deux romans que ses condisciples trouvent très ennuyeux et qu'elle jette au feu. Toutefois, elle constate qu'elle écrit vite, facilement, sans fatigue, et le besoin de s'exprimer par l'écriture devient une passion : elle décide qu'elle sera écrivain. Après un roman rédigé à quatre mains avec son amant Jules Sandeau et signé J. Sand, elle écrit seule Indiana et choisit le pseudonyme de George Sand. Le succès de la publication l'encourage ; elle ne cessera plus d'écrire. Une vocation née très tôt, qui s'affirme au cours de son enfance et de son adolescence, jusqu'à faire dire à Victor Hugo qu'elle est le plus grand écrivain du siècle.
Lu par:Noëlle Gahon
Durée:2h. 1min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:72474
Résumé: 24 nouvelles dans un format court, percutant et incisif, par 24 autrices contemporaines. Chaque nouvelle s'inspire d'un moment marquant et emblématique, tiré d'un fait divers récent et ayant pour protagoniste des femmes anonymes. Actes de résistance, moments héroïques ou incidents banals, violence et joie... 24 manières d'évoquer le quotidien des femmes à travers le prisme d'histoires vécues. Des témoignages forts, qui appellent à l'insoumission et à la liberté.
Durée:8h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75707
Résumé: Notre famille n'avait jamais rien possédé d'autre que la force des bras des hommes et l'habileté des doigts des femmes. Ma grand-mère, ses filles et ses belles-filles étaient connues en ville pour leur habileté et leur précision en matière de couture et de broderie, pour leur honnêteté, leur propreté et leur fiabilité. " A la fin du xixe siècle, dans une petite ville italienne, une couturière passe ses journées à coudre auprès des plus riches familles de la région. Son travail est simple et honnête, enseigné par sa grand-mère pour lui garantir sa liberté. Au cours de ses visites dans ce monde qui lui était jusqu'alors inconnu, elle découvre les secrets et scandales qui se cachent derrière les rideaux chatoyants de ces belles demeures et se prend à rêver, elle aussi, à une vie de liberté et d'amour. Mais dans une société encore corsetée par de vieilles conventions sociales, la jeune femme va devoir lutter pour conquérir son indépendance. Bianca Pitzorno signe un conte moderne et féministe à la saveur des feuilletons littéraires du xixe siècle.
Durée:19h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72175
Résumé: Alessandra passe le début de son enfance à Rome, dans une famille modeste. Sa mère, pianiste de talent, a renoncé à son ambition de concertiste pour donner des leçons. Eprise d'un autre homme, elle veut quitter un mari vulgaire mais celui-ci l'en empêche. La jeune fille, envoyée par son père dans un village des Abruzzes dans l'espoir qu'elle se glisse dans le moule imposé par la tradition, grandit en refusant farouchement d'adhérer à ce modèle. Au début de la Seconde Guerre mondiale, elle rentre dans la capitale, déterminée à étudier et à exprimer sa personnalité. Elle y rencontre Francesco, un professeur antifasciste. Pensant trouver un homme capable de voir en elle une égale, elle l'épouse. L'espoir d'Alessandra est immense, et sa déception sera à la mesure de ses attentes. Avec en toile de fond la montée du fascisme, la guerre et la lutte résistante, Alba de Céspedes compose une grande fresque intime et puissante. A travers une plongée dans la psyché féminine d'une impressionnante modernité émerge la prise de conscience d'une femme qui, dans un monde dominé par les hommes, parvient à transformer la résignation en rébellion.
Durée:9h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35804
Résumé: Emma Bonelli, née en 1915, est issue d'une famille de paysans du Piémont. Mariée jeune au fils d'une riche famille locale, les Francesi, elle est exploitée par sa belle-mère et doit sans cesse repousser les avances de son beau-père. Sa fille, Luciana, se sent libre quelques mois seulement, en exerçant le métier de couturière. Seule sa petite-fille, Anna, connaîtra peut-être la véritable liberté. ©Electre 2017
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:16291
Résumé: Cet ouvrage s'ouvre sur la grande photographe Berenice Abbott, qui, pour fêter son diplôme de fin d'études secondaires, se fit couper les cheveux à la garçonne : " A peine furent-ils par terre que je me sentis plus légère et plus libre. " Ce geste d'indépendance pourrait être l'emblème de chacune des femmes dont l'histoire est racontée ici. jusque dans les souffrances qu'elles traversent, dans les luttes qu'elles doivent livrer, dans les moments les plus sombres de leur existence, ces vingt " Aventurières américaines " surent conserver un style plein de grâce et de légèreté et se montrer d'une séduisante insolence dans leur manière de s'affirmer.
Durée:7h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72559
Résumé: Dans les années 1960, Oliva Denaro a 15 ans et vit à Martonara, un petit village sicilien où elle se plaît à étudier et à rêver de liberté. Devenue femme, elle doit selon la tradition prendre un époux mais refuse d'épouser Paterno qui, furieux de son rejet, la viole. Pour sauver son honneur, la loi exige qu'elle se marie avec son agresseur mais, soutenue par son père, elle se révolte.
Durée:3h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67549
Résumé: Mimmo et Cristofaro sont amis à la vie à la mort, camarades de classe et complices d’école buissonnière. Cristofaro qui, chaque soir, pleure la bière de son père. Mimmo qui aime Celeste, captive du balcon quand Carmela, sa mère, s’agenouille sur le lit pour prier la Vierge tandis que les hommes du quartier se plient au-dessus d’elle. Tous rêvent d’avoir pour père Totò le pickpocket, coureur insaisissable et héros du Borgo Vecchio, qui, s’il détrousse sans vergogne les dames du centre-ville, garde son pistolet dans sa chaussette pour résister plus aisément à la tentation de s’en servir. Un pistolet que Mimmo voudrait bien utiliser contre le père de Cristofaro, pour sauver son ami d’une mort certaine. Il y a la mer, d’un côté du Borgo Vecchio, dont le vent apporte les parfums de viande chez ceux qui, de la viande, n’en mangent jamais. De l’autre, la plaine brûlante de la métropole, ses magasins, ses bourgeois, la loi et ses gardiens. Son marché aux balances truquées, ses venelles tortueuses et antiques, dans lesquelles n’ose pas s’aventurer la police. L’intrigue est semblable à celle d’un livret d’opéra : violence et beauté, bien et mal se mêlent pour nous tenir en haleine jusqu’au grand final