Contenu

Les épidémies: de la peste noire à la Covid-19

Résumé
Cet ouvrage retrace l'histoire des plus grandes épidémies : variole, choléra, peste, typhus, fièvre jaune, grippe espagnole et VIH. Chaque virus fait l'objet d'une fiche technique avec la biographie des savants qui ont oeuvré dans la lutte contre ces germes infectieux. Un chapitre aborde les épidémies émergentes, notamment celles de la grippe A-H1N1 et du SARS-CoV-2.
Genre littéraire: Psychologie/médecine
Durée: 9h. 43min.
Édition: Malakoff (Hauts-de-Seine), Dunod, 2021
Numéro du livre: 72733
ISBN: 9782100821921
Collection(s): Ekho
CDU: 610

Documents similaires

Durée:6h.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:31348
Résumé: En 1976, un virus mortel fait son apparition dans la forêt du Congo et disparaît aussitôt. Depuis quarante ans, Ebola se manifeste de façon dévastatrice, tuant 90% de ses victimes. Entre deux épidémies, il ne laisse aucune trace, se fond dans la jungle. Des milliers d'échantillons d'excréments de cadavres sont analysés à la recherche du réservoir hôte, sans résultats. David Quammen a suivi toutes les recherches sur le terrain et en liaison avec les laboratoires. C'est cette aventure qu'il nous raconte au jour où la seule certitude des scientifiques, tout comme pour la peste ou la rage, est que le virus se déclare lorsque l'écosystème a été bouleversé du fait de l'homme ou de la nature.
Durée:10h. 8min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:71698
Résumé: Le récit de la lutte menée par l'humanité contre la maladie. L'auteur débute par les maladies ordinaires et décrit des remèdes qui se sont montrés inefficaces. Il aborde chronologiquement la peste noire, la syphilis, la lèpre, la tuberculose, la variole, le typhus, les maladies tropicales et la grippe espagnole. Un chapitre est consacré aux maladies mentales, dont l'hystérie féminine.
Durée:1h. 33min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:69050
Résumé: Rares sont les phénomènes comme les épidémies et plus encore les pandémies susceptibles de provoquer l'extinction du genre humain et d'engendrer des peurs viscérales. Le "quatrième cavalier des chevaucheurs de l'apocalypse" parcourt le monde à intervalles irréguliers depuis des millénaires, répandant des contagions ayant marqué de manière indélébile l'histoire en modifiant les destins de nombreuses nations, en tuant des centaines de millions d'individus et en ravivant parmi les hommes des haines ataviques. La Suisse n'a évidemment pas échappé aux hécatombes au cours des siècles, subissant successivement les grandes pestes antiques, la mort rampante du XIVe siècle, la variole, le choléra, le typhus et les grippes : grippe russe, grippe espagnole, grippe asiatique jusqu'à la dernière mutation d'un virus qui nous est familier et qui, pourtant, en 2020, est parvenu à faire trembler le monde sur son socle.
Durée:2h. 37min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:14044
Résumé: La peste aviaire, qui sévit actuellement en Asie, sera-t-elle à l'origine de la future pandémie de grippe humaine annoncée ? Dans le contexte de psychose actuel, ce livre coupe court aux idées reçues et aux malentendus sur ce fléau, à partir d'informations vérifiées, claires et précises.
Durée:11h. 11min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71869
Résumé: Habitante de Wuhan, épicentre de l'épidémie de coronavirus, l'écrivaine chinoise, strictement confinée pendant plus de soixante jours, écrit son journal sur les réseaux sociaux chinois. Elle raconte le chaos du début, la mort, la peur, le chagrin, mais aussi le quotidien et la débrouille. Régulièrement censurés, ses écrits seront lus par des millions d'internautes et massivement partagés en privé.
Durée:10h. 54min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68882
Résumé: Cet ouvrage permet de jeter un regard unique sur la crise du coronavirus en Suisse. En plus de leurs recherches, les auteurs – quatorze journalistes d’investigation – ont accompagné pendant près de six mois une quinzaine de personnes, dont le conseiller fédéral Alain Berset, l’épidémiologiste de l’EPFL Marcel Salathé, Maria Pia Pollizzi, infirmière cheffe à la clinique la plus durement frappée de Suisse, ou encore le soldat Wille qui s’est ennuyé à mourir. Sans oublier une famille de Romont qui a vu partir plusieurs de ses membres en quelques jours ou une infirmière en maison de retraite qui a dû mettre toute seule plusieurs pensionnaires dans leur cercueil. Plus de deux cents heures d’entretiens et des centaines de pages de procès-verbaux confidentiels forment le socle de La première vague et se déploient dans un récit captivant.
Durée:4h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32035
Résumé: Une petite fille, Olympe, veut courir avec les garçons du village qui la sèment près de la forêt. Elle découvre au pied d'un manguier une chauve-souris qu'elle emporte avec elle. Chez les Boutouls, société de guerriers et de chasseurs, les garçons rapportent le cadavre d'un énorme gorille qu'ils prétendent avoir tué. Transportée au village, la bête est dépecée et cuisinée, et tous les voisins sont invités à prendre part au festin. Agrippine arrive de Belgique pour organiser des vaccinations dans la brousse. Elle rejoint une Mission où l'attendent une quinzaine de religieuses qui soignent la population. Le Docteur Désir, avec qui elle partage une pirogue, va de village en village pour vendre des colifichets. Il troque sa marchandise contre la peau du gorille. Virgile, jeune ethnologue en tournée scientifique pour étudier le réveil des maladies endémiques causées par les plantations d'hévéas, s'arrête à la Mission. Agrippine et Virgile diffèrent dans leurs hypothèses sur la propagation des maladies. Au dispensaire se présentent des villageois, car une étrange épidémie commence à décimer le village. Olympe, qu'on désigne comme ayant le mauvais oeil, est battue et abandonnée au bord du fleuve. Débarque alors une petite équipe de chercheurs en primatologie qui redescendent de la Montagne des singes. Soudain le lecteur comprend que l'histoire se passe au bord de la rivière Ebola et que s'est mis en marche le processus implacable de la diffusion d'une épidémie terrifiante.
Durée:25h. 35min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71994
Résumé: En avril 1901, il se murmure que la peste s’est déclarée à Mingher, une île au large de Rhodes sur la route d’Alexandrie. Deux éminents spécialistes des épidémies sont dépêchés sur place par le sultan Abdülhamid II. La maladie infectieuse est rapidement confirmée mais imposer des mesures sanitaires représente un véritable défi, en particulier lorsqu’elles se heurtent aux croyances religieuses. Dans cette île multiculturelle où musulmans et orthodoxes tentent de cohabiter, la maladie agit comme un accélérateur des tensions communautaires. Et si l’union était rendue possible par la construction d’une identité nationale Affaiblie par les contagions croissantes mais vive dans ses élans révolutionnaires, Mingher, « perle de la Méditerranée orientale », va connaître des mois décisifs pour son histoire et voir son destin bouleversé. Avec un talent de conteur hors pair, Orhan Pamuk fait de cette île imaginaire, minutieusement dépeinte, le théâtre d’une grande fresque historique où s’amorce la chute de l’Empire ottoman. Mêlant habilement fiction et réalité, atmosphères funestes et élans amoureux, Les nuits de la peste est un roman grave et tendre qui nous montre comment une situation de crise peut devenir le terreau d’une révolution politique.
Durée:26min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:70671
Résumé: Pourquoi on tombe malade ? Comment attrape-t-on les maladies ? Comment le docteur devine-t-il ma maladie ? Comment les médicaments peuvent-ils soigner ?… 16 questions sur le corps, ses défenses, les bobos et les petites maladies de l’enfance qui font qu’on est amené à consulter un médecin, à acheter des médicaments ou à se rendre à l’hôpital. Des réponses pour tout dédramatiser !
Durée:40min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:67816
Résumé: Un livre ludique mais sérieux pour expliquer le Covid-19 aux enfants.
Durée:11h. 1min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:69836
Résumé: Depuis les années 2000, des dizaines de scientifiques internationaux tirent la sonnette d'alarme : les activités humaines, en précipitant l'effondrement de la biodiversité, ont créé les conditions d'une épidémie de pandémies de maladies infectieuses et non transmissibles. C'est ce que montre dans cet essai rigoureusement documenté Marie-Monique Robin, qui y rassemble pour la première fois les informations issues de nombreux travaux scientifiques et d'entretiens inédits avec une trentaine de chercheurs. Informations jusqu'alors largement ignorées des politiques et des médias, du fait notamment de la balkanisation des connaissances entre disciplines spécialisées. En apportant enfin une vision d'ensemble, accessible à tous, elle contribue à dissiper le grand aveuglement collectif qui empêchait d'agir. Car le constat est sans appel : la déforestation, l'urbanisation et les réseaux routiers, l'agriculture industrielle et la globalisation économique ont entraîné une destruction des écosystèmes qui menace la santé planétaire. Cette destruction est à l'origine des zoonoses, maladies transmises par des animaux aux humains : du virus Ebola au Covid-19, en passant par le SRAS, le Nipah ou Chikungunya, elles font partie des nouvelles maladies émergentes qui se sont multipliées depuis un demi-siècle, par des mécanismes très clairement expliqués dans ce livre.
Durée:3h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69033
Résumé: Dans la Russie tsariste de la fin du XIXe siècle, les époux Orlov mènent une vie misérable. Grégoire est cordonnier et vit dans un sous-sol avec Martha, sa femme, depuis trois ans. Face à l’absence de perspectives­­­­­, leur amour s’est progressivement dilué dans le désespoir quotidien. De timides remords animent Grégoire Orlov qui, chaque jour, abdique au bistrot face à ses démons. Il finit par se résigner?: “Nous sommes comme qui dirait enterrés avant d’être morts.” Dans cette pesante atmosphère d’angoisse, une épidémie de choléra sévit.