Contenu

Fille

Résumé
FILLE, nom féminin 1. Personne de sexe féminin considérée par rapport à son père, à sa mère. 2. Enfant de sexe féminin. 3. (Vieilli.) Femme non mariée. 4. Prostituée. Laurence Barraqué grandit avec sa soeur dans les années 1960 à Rouen. "Vous avez des enfants ? demande-t-on à son père. - Non, j'ai deux filles" , répond-il. Naître garçon aurait sans doute facilité les choses. Un garçon, c'est toujours mieux qu'une garce. Puis Laurence devient mère dans les années 1990. Etre une fille, avoir une fille : comment faire ? Que transmettre ? L'écriture de Camille Laurens atteint ici une maîtrise exceptionnelle qui restitue les mouvements intimes au sein des mutations sociales et met en lumière l'importance des mots dans la construction d'une vie.
Durée: 6h. 11min.
Édition: Paris, Gallimard, 2020
Numéro du livre: 69108
ISBN: 9782072734007
Collection(s): Blanche

Documents similaires

Durée:1h. 19min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:66356
Résumé: "Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j'aimerais aujourd'hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement." Dans ce texte, à l'origine un discours prononcé en 2012 dans le cadre d'un programme dédié à l'essor du continent africain, l'écrivaine nigériane aborde avec lucidité et humour le sujet du féminisme. A travers des anecdotes issues de sa vie quotidienne, au Nigeria comme aux Etats-Unis, elle évoque les questions de l'inégalité des sexes et de l'image de soi des femmes.
Durée:6h. 23min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:20087
Résumé: Un enfant peut-il être "assiégé" dans son inconscient par ses ancêtres ? Comment se reconstruire un père intérieur quand on est en manque de masculin ? Pourquoi certaines femmes se fabriquent-elles en permanence un "prince charmant perdu" ? Ces questions sont au coeur de ce livre sensible qui, reliant psychanalyse et psychogénéalogie, nous invite à la découverte de l'étonnant pays des fantômes familiaux, là où tout ce qui n'est pas dit est répété...
Durée:5h. 23min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66524
Résumé: Une Parisienne âgée, Madeleine, décide de transmettre à son fils la riche histoire de sa famille depuis deux siècles. Ce faisant, elle évoque l'histoire de France et de Paris, notamment celle du quartier de la Montagne Sainte-Geneviève. Premier roman.
Durée:4h. 52min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:37670
Résumé: Des personnalités évoquent ce qu'elles ont appris par l'expérience, leurs proches, leurs maîtres, ce qui les inspire, ce qu'elles veulent transmettre. Deux psychologues analysent ce qui se joue dans la transmission, F. Lenoir parle de son enfance, C. Gueguen ce qui a changé sa vision du monde (les neurosciences affectives), C. Alvarez les convictions qu'elle entend partager.
Durée:5h. 18min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:67223
Résumé: Lucas, un jeune entrepreneur de 30 ans, aime venir se ressourcer auprès d'Emilien, son arrière-grand-père qui vit dans un petit appartement à Limoges. Lassé de la vie urbaine, il souhaite restaurer la maison familiale et demande en échange à son aïeul d'écrire son histoire depuis sa naissance en 1915 dans un petit hameau limousin. Un roman sur l'importance de la transmission intergénérationnelle.
Durée:1h. 48min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70396
Résumé: Magda Hollander-Lafon a témoigné devant près de 20 000 enfants de son expérience de la Shoah. Elle livre ici une magnifique méditation sur le sens de cette transmission : comment transmettre une mémoire qui ne soit pas douloureuse pour l'autre, mais qui l'appelle à la vie ? Le témoignage est une rencontre pour Magda Hollander-Lafon. Ainsi les jeunes l'ont aidée à accueillir la mémoire des camps et à la transformer en appel à la vie. Au fil des années, elle a construit une méthode qui ressemble à une philosophie de vie : poser des questions pour rejoindre l'autre au coeur de son expérience et l'appeler au meilleur de lui-même. Un texte vibrant d'humanité et de confiance dans les jeunes générations.
Durée:1h. 38min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:68216
Résumé: « Ceci est une adresse. Aux femmes en général, autant qu’à leurs alliés. Je vous écris d’où je peux. Le privé est politique, l’intime littérature. » En France, la quatrième vague féministe a fait son entrée : non plus des militantes, mais des femmes ordinaires. Qui remettent en cause les us et les coutumes du pays de la gaudriole, où une femme sur dix est violée au cours de sa vie, et où tous les trois jours une femme est assassinée par son conjoint. Dans ce court texte incisif qui prône la sororité comme outil de puissance virale, Chloé Delaume aborde la question du renouvellement du féminisme, de l’extinction en cours du patriarcat, de ce qu’il se passe, et peut se passer, depuis le mouvement #metoo.
Durée:7h. 2min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:68189
Résumé: Qu'est-ce que ça veut dire d'être un homme, en France, au XXIe siècle ? Qu'est-ce que ça implique ? Pour dépasser les querelles d'opinion et ne pas laisser la réponse aux masculinistes qui prétendent que "le masculin est en crise", Victoire Tuaillon s'est emparée frontalement de la question, en s'appuyant sur les travaux les plus récents de chercheuses et de chercheurs en sciences sociales Ensemble, au fil des épisodes de son podcast au titre percutant, elles et ils ont interrogé la masculinité et ses effets pourquoi, dans une immense majorité des cas, les harceleurs, les violeurs, les casseurs, sont-ils des hommes ? Pourquoi les petits garçons disent- ils tous que "l'amour c'est nul" ou encore que "l'amour c'est pour les filles" ? Comment la domination masculine affecte-t-elle aussi les hommes ? Réunissant les réponses à ces questions et à bien d'autres, ce livre démontre sans dogmatisme que la masculinité n'a rien de naturel, que c'est une construction sociale et qu'il faut la remettre en question si on veut atteindre une véritable égalité entre les femmes et les hommes. Un livre destiné à toutes celles et ceux qui se posent des questions sur eux-mêmes. Et à celles et ceux qui ne s'en posent pas encore.
Durée:2h. 53min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:13581
Résumé: Au début du siècle dernier, être fille-mère, c'est-à-dire, mère célibataire, ne suscitait que l'opprobre. Entre non-dits et mensonges, l'enfant non-désirée (la narratrice) s'arrange tout de même pour grandir, comme grandit la haine entre la mère et la fille. Jusqu'au dénouement fatal qui ouvre le débat sur l'euthanasie sans toutefois porter de jugement. Au-delà de fioritures inutiles, au-delà du mélodrame, ce texte transcrit avec force une réalité dure que seul une forme de détachement pouvait rendre supportable.
Durée:5h. 10min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:69038
Résumé: Eprouvez-vous parfois de l'ennui ou de l'agacement quand vous rendez visite à vos parents ? Si tel est le cas, c'est le signe qu'un changement devrait intervenir dans votre relation. Mais comment jouer votre rôle de fils ou de fille, une fois parvenu à l'âge adulte ? Et comment être parent d'adultes ? Sylvie Galland aborde ces questions en appuyant ses réflexions sur de multiples témoignages. Elle présente les adaptations nécessaires au cours des différents âges de la vie qui peuvent aller, avec le vieillissement des parents, jusqu'à l'inversion des rôles. Elle décrit les conditionnements qui freinent le cheminement des uns et des autres, et propose des voies possibles pour sortir de missions, de loyautés et de systèmes relationnels contraignants. Le but de l'évolution souhaitée ? Que les parents et leurs enfants devenus adultes trouvent ensemble la juste distance, celle qui permet une écoute et une reconnaissance mutuelle, des rencontres authentiques et une communication vivante.
Durée:17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36090
Résumé: 1910, Jeanne brode la nappe blanche qu'elle offrira à sa petite-fille pour son mariage. 1914, départ pour la guerre, la nappe reste pliée au fond de l'armoire. 1936, premiers congés payés, 1944, la guerre à nouveau... 2014, la petite Jeanne écoute l'histoire de la nappe : jours heureux, jours de peine, jours de peur, le linge brodé a accompagné les grands moments de la famille au fil du temps.
Lu par:Marion Martin
Durée:10h. 9min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:71533
Résumé: Comme pour retenir le temps qui passe, Eva Bettan a voulu garder « le goût de sa mère ». Recueillir ses recettes est devenu très vite un beau prétexte pour la faire parler de sa vie. Puis elle est allée vers ceux, connus ou inconnus, dont elle devinait qu'ils étaient aussi des « fils et des filles de leur mère ». Caroline, Daniel, Farideh, Roberta, Jean, Pedro, mais aussi Amin Maalouf , Jamel Debbouze, François Morel, Dominique Blanc, Sami Bouajila, Noémie Lvovsky, Michel Leclerc, Jean-Jacques Zilbermann, Claude Lelouch, Cristian Mungiu, Karine Tuil, Nathalie Léger, David Lopez, Valérie Zenatti, Lydie Salvayre, Akram Khan, Stéphanie Le Quellec, François-Régis Gaudry, Laure Adler, Ivan Levaï, Edgar Morin… À l'invitation d'Eva Bettan, tous se sont plongés dans leurs souvenirs et certains dans les vieux cahiers de recettes transmis. Ils lui ont livré l'enfance, la tendresse maternelle, le bonheur des rites familiaux, mais aussi parfois des pays que l'on a quitté, des vies bousculées. Et parce que souvent revenait, avec une sorte de stupéfaction, la phrase « Je n'ai pas gardé les recettes de ma mère ! », Eva Bettan a complété leurs récits par une recette retrouvée ou réinventée. Ce livre aura aussi une déclinaison radio cet été dans les matinales du week-end de France Inter.