Contenu

Le chant du poulet sous vide

Résumé
Au décès de sa mère, Paule retourne dans la ferme familiale, pourtant quittée avec bonheur quelques années plus tôt. Ce retour aux sources la voit alors, de manière inattendue – et non franchement souhaitée – reprendre l’exploitation. Mais marcher dans les pas de sa mère ne l’intéresse pas. Elle prend alors la décision de « personnaliser » les volailles qu’elle vend sur le marché du village en les affublant d’une notice nécrologique qui retrace leurs quelques jours d’existence et leurs traits de caractère. Cette façon de procéder la conduira petit à petit à éprouver une empathie pour ses poulets, à se sentir en symbiose avec eux… [Source : Payot]
Durée: 5h. 4min.
Édition: Paris, POL, 2020
Numéro du livre: 69059
ISBN: 9782818049426

Documents similaires

Durée:5h. 22min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:72075
Résumé: Le professeur Prospero se trouve dans une de ces émissions de télévision qui mêlent écrivains, chanteurs, politiciens, sportifs et public. Répondant à une question, il mentionne naïvement Spinoza. Scandale ! Du ton le plus grave, le présentateur lui répond : " Ceci est un programme qui s'adresse aux familles, et les gens qui ont trimé toute la journée ont le droit de se détendre sans se sentir inférieurs. " L'assistance hue, tape des pieds. Le ministre de l'Intérieur, invité lui aussi, ajoute que le Pr. Prospero devrait avoir honte de son élitisme. Twitter se déchaîne. " On t'aura, enfoiré d'intello de mes couilles ! @giolia 71 " Rentrant chez lui, il est tué à coups de batte de base-ball. De cet argument de départ s'ensuit l'aventure la plus tristement comique qui soit, celle du populisme contemporain. Cela se passe en Italie, cela pourrait se passer en France, aux Etats-Unis, en Hongrie, en Pologne, c'est-à-dire partout. Le ministre de l'Intérieur, devenu Premier ministre de l'Intérieur (car nous sommes dans une réalité augmentée) comprend tout de suite l'avantage électoral qu'il y a à honnir les écrivains, les intellectuels, les penseurs. Et il décide, face au danger évidemment terrible qu'ils représentent, du recensement national des intellos de gauche - puisque le mot " gauche " est devenu synonyme de " vice " . La première victime sera ce ministre même, filmé à son insu sortant d'un cinéma d'art et d'essai. Le populisme dévore ses enfants. Parallèlement à cet orage politique, on cherche qui a tué le professeur. La fille du professeur, Olivia, enquête. Avec un brio et un humour qui le situent dans la lignée des romans d'Italo Calvino, Giacomo Papi radiographie les passions tristes de la politique contemporaine. Le livre a été un grand succès en Italie.
Durée:6h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72568
Résumé: Kurt O’Reilly est expert en probabilités : il occupe un poste important dans un institut de statistiques à Londres. Or, depuis quelque temps, pas un jour ne s’écoule sans qu’une série d’événements lui apporte un lot d’avantages inespérés. Mais pour cet esprit cartésien l’improbable n’a pas de place, et cette chance irrationnelle qui s’abat sur lui est aussi agaçante qu’inquiétante. Bien décidé à comprendre ce qu’il lui arrive, il consulte des professionnels variés. Thérapeutes, chamanes, conseillers en tout genre vont mettre Kurt sur la voie d’un étrange complot céleste. Parviendra-t-il à se défaire de cet alignement des planètes et à retrouver la part d’inconnu qui lui semble être le fondement de toute humanité ? Derrière ses allures de fable usant de l’absurde, Une chance insolente offre une lecture fine de notre société. Distillant un suspense en sourdine et une ironie omniprésente, Fabio Bacà compose un roman singulier aux accents philosophiques. Il se moque de nos habitudes modernes, de nos obsessions de contrôle, et dessine un subtil éloge du risque, de l’imprévu.
Durée:5h. 51min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:66911
Résumé: Le personnage principal de ce Journal est Mr Charles Pooter. C’est un employé modèle d’une firme de la City avec ses gaucheries, ses susceptibilités, ses admirations naïves, ses indignations, ses scrupules, ses gaffes, sa modestie, son désir de bien faire, son respect des hiérarchies et son sens de la dignité. Quoiqu’il nous soit décrit des situations souvent absurdes ou ridicules, il s’efforce néanmoins, de façon maladroite mais ô combien touchante, d’agir en toutes circonstances selon son éducation et avec une scrupuleuse honnêteté. À l’instar des personnages de Dickens ou de Robert Walser, Charles Pooter appartient à la classe des gens d’en bas, ceux dont la vocation est de regarder avec admiration, mais sans envie, le monde d’en haut. Car le sel de la terre, contrairement à l’opinion romantique, n’est pas le héros, le roi, le prophète, le révolutionnaire, bref, le grand homme porteur de foudres et de tempêtes, c’est le petit, le tout petit bourgeois qui, rentré de son bureau, le soir, enfile ses pantoufles et débouche une bouteille de porto achetée chez l’épicier du coin pour fêter une augmentation de salaire.
Durée:3h. 34min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:39332
Résumé: Jeune homme de bonne famille élevé dans le culte du respect des parents, des grandes écoles et de la silhouette sportive, Martin de La Brochette est né affublé d'un physique grassouillet de bon vivant, un goût très limité pour les études et une ironie à toute épreuve envers son milieu. C'est au cours de l'annuel déjeuner de Pâques que Martin annonce son choix de vie professionnel.
Durée:7h. 10min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:36898
Résumé: "Kraft contemple la Silicon Valley, cette vallée mystique, lieux de culte étranges où naissent les créatures digitales". Richard Kraft, professeur de rhétorique allemand, malheureux en mariage et financièrement aux abois, est invité à participer à un concours de philosophie organisé dans la Silicon Valley. Sujet : prouver que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, grâce à la technologie. Kraft hésite, mais le prix est doté d'un million de dollars... Le voici donc qui s'envole pour le pays des start-up, des apps et des millionnaires excentriques. Plus qu'un nouveau monde, c'est une révolution intérieure qui l'attend. Après Le Printemps des barbares, ce nouveau roman aussi drôle que grinçant confirme le talent de Jonas Lüscher.
Durée:6h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36823
Résumé: Un peu plus vieux et, à sa façon, un peu plus sage qu'avant, Forrest n'a cessé de courir. C'est maintenant les années 1980 qu'il va devoir traverser, l'époque où le culte du moi, de la réussite et du libéralisme succède à tous les espoirs collectifs de la décennie précédente. Seul avec son fils à élever, Forrest voudrait bien, lui aussi, avoir sa part du gâteau. Après une tentative avortée dans le sport, de nouvelles tribulations l'attendent, depuis la vente d'encyclopédies jusqu'à quelques rencontres avec les grandes figures de l'époque Reagan et Bush, en passant par l'invention d'une recette miracle pour Coca Cola, la chute presque involontaire du mur de Berlin et la capture de Saddam Hussein. A la fin, n'en doutons pas, Forrest sera de nouveau entré dans l'histoire de son temps. A la fois touchantes et désopilantes, ces nouvelles aventures de Forrest Gump rappellent tout le charme du film et du roman précédent. Avis aux amateurs.
Durée:4h. 14min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71967
Résumé: Au château, il y a le père, vieux lion du cinéma français et gloire nationale. Il y a la jeune épouse, ex-Miss Provence-Alpes-Côte d’Azur, entièrement dévouée à sa famille et à la paix dans le monde. Il y a les jumeaux, la demi-sœur. Quant à l’argent, il a été prudemment mis à l’abri sur des comptes offshore. Au château, il y a aussi l’intendante, la nurse, le coach, la cuisinière, le jardinier, le chauffeur. Méfions-nous d'eux. Surtout si l’arrêt mondial du trafic aérien nous tient dangereusement éloignés de nos comptes offshore
Lu par:André Jol
Durée:3h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69689
Résumé: Au pays du Commandeur, nul ne peut ignorer qui est le maître: son image est partout, les lieux publics portent son nom, des livres sont écrits a` sa gloire. Au pays du Commandeur, tout le monde lui est redevable, chacun chante ses louanges, dans sa cuisine ou en public, mais sur les toits-terrasses des maisons il se raconte de drôles d’histoires. Au pays du Commandeur, on se méfie de l’aveugle au coin de la rue, de sa secrétaire, de son voisin, de son conjoint. Tiraille´ par des sentiments contradictoires, un écrivain venu d’un État voisin de l’Irassybie observe. Quelqu’un soufflera-t-il un jour sur les braises de la révolte?
Durée:5h. 7min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:69200
Résumé: M. Collopy, vieil Irlandais bavard et frondeur, élève deux orphelins, Manus et Finbar, entre des libations de whisky et de palabres. Manus se révèle une extraordinaire hommes d'affaires, il donne des cours de funambulisme par correspondance, fonde une florissante et douteuse Académie, Finbar est son témoin et son chroniqueur. M. Collopy, affligé de rhumatismes, suit un étrange traitement préconisé par Manus et, comme seul un miracle peut le guérir, ils partent tous en pélerinage à Rome. La Ville éternelle leur réserve plus d'une surprise.Toutes ces péripéties contées avec ironie et naïveté, les dialogues pittoresques donnent un charme très particulier à ce roman.
Lu par:Janick Quenet
Durée:3h. 28min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:69602
Résumé: Quête échevelée de la félicité dans un 32m² cerné par des voisins intrusifs, portrait attendri des délices de la société contemporaine, plongée en apnée dans les abysses de la littérature feel-good, Le bonheur est au fond du couloir à gauche est un roman qui vous aidera à supporter le poids de l’existence plus efficacement qu’un anti-dépresseur.
Durée:4h. 58min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:34527
Résumé: Prendre pour sujet d'une comédie, noire certes, une question aussi grave et sérieuse que les rites funéraires, il fallait oser : Evelyn Waugh, le génial écrivain britannique, catholique fervent et auteur de l'inoubliable Retour à Brideshead l'a fait. Sans doute cet humoriste à froid, laissant pour une fois en paix ses compatriotes de la blanche Albion, choisit-il ici comme cible l'Amérique, où les choses ont pris une dimension telle qu'elles en deviennent outrageusement cocasses. Aussi bien est-ce en se retenant- mal !-de pouffer de rire que l'on suit, dans ce roman aussi féroce que drôle, les mésaventures de Dennis Barlow. Le jeune homme quitte son poste aux Bienheureux Halliers, entreprise de pompes funèbres pour animaux, pour se rendre aux Celestes Pourpris de Los Angeles dans le but d'aider à l'organisation des obsèques de son ami Francis, employé modèle d'un studio de cinéma, qui s'est pendu après avoir appris son licenciement. Au-delà du cas d'espèce, Evelyn Waugh s'en prend avec une jubilation non dissimulée aux travers de la civilisation contemporaine. Comment ne pas l'accompagner ?
Durée:6h. 6min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:32691
Résumé: « Moi, Président, je demanderai à Patrick Rambaud de ne pas m'écrire de chronique du règne de François Ier? » C'était impossible en effet : François Ier était pris, tout comme le méconnu François II, l'impossible François III. Et François IV fut roi de Modène. Patrick Rambaud s'est donc choisi un roi de haut calibre : François le Petit. Nicolas Sarkozy était romanesque à souhait, contourné, faux, kärcherisé, entretenant une cour volatile et dorée. Avec sa montre en plastique et ses costumes bleu trempés, François le Petit est théâtral : en son palais de confetti, avec son casque à visière, au côté de ses femmes? Pour sauver la France et de l'ennui et du médiocre, votez Patrick Rambaud !