Contenu

L'embarquement

Résumé
" Sensible au poids des mots ", selon sa propre formule, François Debluë, né en 1950, est un poète dont la voix interrogative sait se teinter d'un humour subtil. Ce recueil met en résonance plusieurs textes. Il s'ouvre avec le soleil écrasant de " L'embarquement ", sous lequel un père regarde son enfant partir pour la première fois. Il se termine avec la nuit, les mystères du rêve et de la mémoire. A la charnière, trois poèmes disent le passage des heures et invitent à suivre les ombres de l'enfance.
Genre littéraire: Poésie
Durée: 59min.
Édition: Carouge-Genève, Ed. Zoé, 2000
Numéro du livre: 39313
ISBN: 9782881823640
Collection(s): Minizoé
CDU: 841

Documents similaires

Lu par:Céline Cerny
Durée:53min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:75998
Résumé: "Dans le monde d'après, nous chasserons les papillons sombres de la douleur à coup d'histoires à dormir debout". Dans une suite de fragments adressés à la personne aimée, la narratrice mêle des réflexions sur notre lien au règne animal et notre passé le plus lointain, sur l'espoir d'une fluidité des genres, sur la place de l'imagination et le pouvoir des histoires dans nos vies. En résonance aux textes, les peintures ouvrent un univers abîmé mais aussi rassurant et flamboyant, reflet du désir ardent d'offrir d'autres mondes possibles.
Durée:28min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:15731
Résumé: Textes courts, fragments de pensées, voire fragments de vie, tous teintés d'un certain sens du tragique, d'une fragilité indéniable... Les mots de Anne Perrier disent l'essentiel entre les lignes et crient leur désespoir en quelques lettres. Ce ne sont pas des textes tristes ou noirs, ce sont simplement des textes qui disent le vrai et traduisent des émotions brutes, en ce compris la souffrance qu'ils véhiculent. Des douleurs qui peuvent s'illuminer selon les instants, selon les humeurs, parce que le temps passe, parce que la vie est changeante.
Durée:33min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:73196
Résumé: Au rythme des annonces, des stations, du roulement, les entrailles de la terre soupirent, déversant flux et reflux de passagers. Les images, la lumière et les sons bercent les citadins qui passent, anonymes, se croisent et s’ignorent… Pourtant la routine les amène inlassablement sur ces mêmes lignes. Un voyage dans le métro berlinois.
Durée:21min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:69864
Résumé: Dans ce recueil d’une trentaine de poèmes, Philippe Jaccottet livre une version moderne des grands textes qui l’ont inspiré. Nous traversons le royaume des ombres sur les traces d’Orphée, d’Ulysse, célébrons les travaux et les saisons, prenons part à des fêtes chargées de mystère. On perçoit en filigrane des références aux traductions de l’auteur (Homère, Ungaretti, Dante) qui viennent flouter le cadre temporel pour donner toute sa nuance de madrigal au recueil, comme un écho à Claudio Monteverdi. Les Madrigaux apparaissent dans l’œuvre du poète comme le point d’orgue de son art �: sa virtuosité dans l’usage du vers libre, son extrême musicalité, le fil continu du jeu de l’ombre et de la lumière.
Lu par:Yves Cuendet
Durée:6h. 5min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71414
Résumé: Un choix qui reprend l’ensemble d’un parcours, mais qui apparaît surtout comme la reprise continue d’une suite de questionnements. Car si la voix de Philippe Jaccottet semble si naturelle, si évidente, elle n’a de cesse pourtant de contester ce surgissement, cet afflux de paroles, cette profération d’encre qui ne brûle pas le papier et rarement les songes. Quel risque y a-t-il à écrire ? Pourquoi tant d’exaltations, de fictions, de tourments à blanc ? N’y a-t-il pas dans le réel des espaces moins vains en marge de l’écume des mots et au coeur même des choses ? Face à son art, qui n’a que peu à voir avec une activité littéraire, mais qui voudrait éveiller, agir ou non-agir en connaissance de cause, l’attitude de Philippe Jaccottet est d’abord éthique. « J’aurais voulu parler sans images, simplement pousser la porte », confie-t-il. Comment, par le leurre de l’écriture lever le voile qui couvre le monde et le temps ? Philippe Jaccottet se veut un promeneur attentif, disponible, capable d’émerveillement aussi bien que d’effroi, et qui transmet son approche lucide, sombre ou éblouie, de la lumière en chacune de ses métamorphoses.
Durée:1h. 11min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71939
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quietter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, il a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvert plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leur pensée. Il a eu à son tour envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs.
Durée:1h. 42min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:71438
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quietter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, ila a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvet plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leru pensée. Il a eu à son tour envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs.
Lu par:Simon Corthay
Durée:31min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:76346
Résumé: estrait : Marie j’aurais sans doute aujourd’hui mieux fait de t’offrir des fleurs ou n’importe quoi qui soit en couleurs Mais l’hier n’est pas une saison de couleurs, et de fleurs en hiver tu es la seule. Alors …
Durée:1h. 40min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:68077
Résumé: Une vue déficiente a obligé Antoine Muller à quitter l'enseignement primaire en 2002. Depuis, il a eu le loisir "d'écouter" de nombreux livres. Il a découvert plein d'auteurs aux styles variés et s'est imprégné de leurs mots et de leur pensée. Il a eu envie d'écrire. Ses textes sont pleins de bruits, de senteurs, de saveurs. Ils sont plutôt descriptifs. C'est sûrement dû à son handicap. Quatrième de couverture "Elle paraît si frêle, la petite hirondelle, tsigane dans le vent"...
Durée:1h. 44min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:70148
Résumé: "Quand je suis né, coquin de sort, Mon oeil gauche était presque mort. L'autre n'étairt pas bien vaillant, Je m'en suis servi tout le temps..."
Durée:30min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:30325
Résumé: Sa vie durant, Narcisse Praz a écrit des poèmes d'amour à ses "bonnes amies" comme il se plaît à les nommer, sans jamais les leur envoyer. C'est ainsi que ses tiroirs se sont progressivement remplis au fil de ces histoires.Du fond du tiroir est une sélection... et un regroupement de quelques-unes de ces feuilles volantes qui n'ont jamais trouvé leurs destinataires premières. Écrits selon les carcans classiques, restaurant entre autres la forme du rondeau redoublé ou de la villanelle, illustrés par la lausannoise Jenay Loetscher, ces poèmes détonnent par leur force d'évocation ainsi que par leur simplicité. Ils mettent en scène une symphonie du désir et de la désillusion où le jeu avec les paradoxes et l'humour semble être une échappatoire.
Durée:19min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:30369
Résumé: Né en 1941, habitant près de Fribourg depuis 1973, Bertrand Baumann a enseigné le français à des jeunes adultes venant de tous les pays du monde. Depuis sa retraite, il s'est réapproprié sa langue pour son usage personnel, lisant, écrivant, traduisant, enregistrant des textes pour ceux qui ne peuvent lire des yeux et, ces dernières années, interprétant des rôles de théâtre. Les poèmes que voici ont vu le jour parallèlement aux textes en prose. Certains sont des instantanés, d'autres reprennent et condensent plusieurs moments, des émotions répétées.