Contenu

La Première Guerre de Charles de Gaulle: 1914-1918

Résumé
A partir de lettres à ses frères, de journaux et d'archives militaires, cet ouvrage retrace le parcours du jeune C. de Gaulle pendant la Première Guerre mondiale : ses combats au sein du 33e régiment d'infanterie, ses trente-deux mois de captivité en Allemagne à partir de 1916, ses tentatives d'évasion, etc.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Mots-clés: Guerre mondiale
Durée: 11h. 35min.
Édition: Paris, Tallandier, 2015
Numéro du livre: 32906
ISBN: 9791021010369
Collection(s): Texto
CDU: 944

Documents similaires

Durée:7h. 27min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:33689
Résumé: Dans le Paris de l'Occupation, ce livre brosse une galerie de portraits de femmes vénales et exotiques, qui ont fait grand bruit aux heures sombres de l'Occupation allemande. Elles ont vécu pendant quatre ans un étrange conte de fées qui se terminera souvent en cauchemar... Elles sont russes comme la comtesse Tchernycheff, mannequin et actrice de cinéma, qui devint la protégée du sinistre Lafont, chef de la Gestapo française, et la maîtresse d'officiers allemands influents... Ou grecques comme la princesse Mourousi, lesbienne et morphinomane qui faisait main basse sur le mobilier des juifs pourchassés. Ou espagnoles comme la marquise de San Carlos, franquiste de la première heure, qui s'acharnait sur les réfugiés républicains qu'elle dénonçait à son amie intime, la comtesse Seckendorff, laquelle, autrichienne, agent double connu sous le nom de Mercedes, réussira mystérieusement à échapper à la justice française et finira dans la peau d'une pairesse d'Ecosse... Dans ce sinistre carrousel où l'on croise également des courtisanes de haute volée telles que Sylviane d'Abrantès ou la comtesse Olinska naît et prospère un monde de trafics et de compromissions porté par la veulerie des hommes en place et les complaisances de l'occupant
Durée:9h. 2min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70825
Résumé: Agent secret de Churchill pendant la guerre, saboteur, père des nageurs de combat français, forestier et pétrolier en Afrique, acteur dans un film de Jean-Luc Godard : Robert, dit «Bob», Maloubier, 87 ans, a traversé le XXe siècle comme un aventurier. Bob Maloubier, c'est aussi une gueule. Une «grande gueule». Moustache blanche façon major des Indes, oeil pétillant, blazer bleu marine avec le blason du Special Boat Service (nageurs de combat britanniques) dont il est breveté, insigne des nageurs de combat français au cou. Il nous raconte aujourd’hui ses deux années épiques passées au sein de la section française du Special Operations Executive (SOE), créé par Winston Churchill, en juillet 1940, pour effectuer les sabotages et opérations spéciales contre les troupes allemandes en France occupée. Engagé dans le SOE à 19 ans, il a vécu l’Exode, les blessures, les prisons allemandes, une évasion de Bizerte envahi par l’Afrika Korps, l’assassinat de l’amiral Darlan par son ancien camarade de lycée Fernand Bonnier de la Chapelle... Il quitte l’armée britannique avec le grade de capitaine et la prestigieuse décoration Distinguished Service Order, accordée seulement à une soixantaine de Français pendant la guerre. Avec plein d’émotion, de verve et de faconde, il nous plonge dans le bain de l’époque, où coups tordus et héroïsme se mêlent, et dans la peau de ces combattants de l’ombre. On pourrait croire à un roman. C’est pourtant l’histoire vraie d’un héros de la guerre, l’un des deux derniers survivants du SOE.
Lu par:Edith Aurengo
Durée:9h. 13min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67929
Résumé: Recueil de 130 lettres, pour la plupart des archives du Centre de documentation juive contemporaine, qui témoignent de l'internement et de la déportation des Juifs de France entre 1941 et 1944. Des internés, leur famille, de simples témoins, chacun confie ses préoccupations quotidiennes et ses espoirs. "Ma très chérie. Nous voici en route pour X. Aucune idée. Tous les tuyaux circulent, Allemagne, Pologne aussi bien que Pyrénées. On verra bien... Ca peut être très long. Mais on reviendra. Je ne crains qu'une seule chose, c'est de vous voir nous rejoindre".
Durée:10h. 26min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:26897
Résumé: 21 février 1916 : un déluge de feu, craché par 1 300 obusiers, s'abat sur les trois divisions françaises tapies dans les forts de Verdun et dans les tranchées alentour. Après neuf heures de bombardement, les troupes d'assaut allemandes s'élancent et réalisent une percée presque décisive. Ainsi commence la plus grande bataille de la Première Guerre mondiale. Pendant huit mois, les jeunesses française et allemande vont se livrer une lutte sans merci : on dénombrera plus de sept cent mille victimes, morts, blessés et disparus. La guerre aboutit ici à un suicide des peuples. Ce livre nous plonge dans l'effroyable quotidien de Verdun : les gaz, les pilonnages toujours plus violents, les attaques au lance-flammes, les tranchées que l'on prend pour les reperdre aussitôt, la boue, et cette peur omniprésente qui étreint les combattants. Un point de non-retour est atteint : la mort, désormais, sera industrielle.
Durée:9h. 27min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:11932
Résumé: Selon Jean-Jacques Langendorf, écrivain et historien militaire, dont ce livre a fait parler de lui jusque dans la grande presse, " la plus grave menace pour la Suisse vient aujourd'hui de l'intérieur: c'est le dénigrement permanent et obsessionnel auquel se livrent les médias et l'intelligentsia de gauche. Par leurs écrits, leurs discours, le choix de leurs mots et de leurs images, des gens influents expriment leur haine du pays où ils vivent et salissent son présent et son passé aux yeux du monde. Il est dès lors salutaire que d'autres voix s'élèvent pour rectifier les faits, dénoncer les manipulations, défendre notre honneur ".
Lu par:Manon
Durée:5h. 27min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:35098
Résumé: Ardenne belge, 22 août 1914. En une seule journée, 27.000 soldats français vont mourir. L’auteur revient sur cette terrible journée et en explique tous les tenants et aboutissants. ©Electre 2017
Lu par:Daniel Martin
Durée:12h. 2min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68267
Résumé: La Seconde Guerre mondiale a été marquée par le développement des forces spéciales et des actions commandos chez tous les acteurs du conflit : cette guerre non conventionnelle faite de « coups de main » à l’intérieur des lignes ennemies a souvent joué un rôle crucial dans la guerre, jusqu’à renverser des rapports de force qui semblaient inéluctables. Pour la première fois, un ouvrage francophone offre un point de vue d’ensemble sur cette « guerre dans la guerre » à travers trente des plus spectaculaires opérations commandos conduites sur tous les fronts, analysant succès et échecs. Tous les groupes sont ici présentés, des plus connus (SAS britanniques, FFI français, spetsnaz soviétiques, hommes torpilles du prince Borghese, commandos paras allemands…) aux plus méconnus (commandos skieurs finlandais, norvégiens, résistants, commandos japonais, Chindits…).
Lu par:Jean Frey
Durée:10h. 52min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:15128
Résumé:
Lu par:Daniel Martin
Durée:13h. 6min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70282
Résumé: Trois historiens, spécialistes de la Résistance, ont décidé de conjuguer leurs expertises, de croiser leurs regards, de se soumettre à une critique réciproque et exigeante. S’appuyant sur une abondante littérature, les auteurs se sont attachés à dérouler un récit qui prend parfois à rebours, comme dans le cas de la mémoire de la Résistance, les thèses communément admises. Chacun des dix-sept chapitres du livre s’ouvre sur un document visuel – photo d’identité, reproduction d’une feuille clandestine, cliché d’une scène publique ou privée – qui illustre une facette de cette histoire, saturée de représentations mais si pauvre en illustrations. Ces documents variés font ainsi office de portes d’entrée vers un monde par nature difficile à saisir, celui de la lutte clandestine. Tout en suivant la trame chronologique de la période, depuis les premières manifestations du refus en 1940 jusqu’aux libérations du territoire à l’été et à l’automne 1944, c’est bien une approche anthropologique du phénomène qui a été privilégiée. Elle conduit à mettre l’accent sur la densité extrême du temps résistant, à scruter ses pratiques et ses sociabilités, à interroger aussi les liens qui se tissent peu à peu avec la société. Elle cherche à comprendre ce que vivre en Résistance pouvait concrètement signifier. Soumis à un danger permanent, sans modèle préalable auquel se référer, l’univers clandestin de la Résistance, enfoui et invisible, n’aura en réalité jamais cessé d’inventer sa propre action. Il a généré des expériences d’une extrême variété tout en exposant l’ensemble de ses protagonistes, où qu’ils aient oeuvré, à des risques identiques et mortels.
Durée:14h. 54min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66140
Résumé: Au moins 500 000 combattants, autant de morts, civils dans leur écrasante majorité, plus de 5 000 villages biélorusses incendiés, dont plus de 600 entièrement détruits avec toute leur population : derrière ces chiffres s'esquisse la tragédie du plus puissant mouvement de résistance armée à l'occupation nazie en Europe. Ce livre rend leur voix aux partisans soviétiques, combattants aguerris menant une guerre impitoyable, qui se levèrent dans les forêts et marécages de Biélorussie, d'Ukraine et de Russie pour défendre la liberté et la patrie de Staline. Grâce à un patient croisement des sources allemandes et soviétiques, l'auteur propose une plongée au coeur de cette apocalypse européenne méconnue. Dans leurs gestes, leurs mots, dans leurs violences, leurs souffrances, mais aussi leurs rêves, leurs fêtes, les partisans prennent corps. Ainsi s'esquisse le drame de Soviétiques ordinaires pris dans l'affrontement cataclysmique de deux totalitarismes. De l'utopie violente qu'ils portaient, il ne reste aujourd'hui que des deuils inachevés, cicatrices toujours ouvertes de guerres civiles dont on ne peut parler. Au-delà des mythes, le livre offre une réflexion sur les modalités de la radicalisation, de la brutalisation et de la spirale de violence qui ont déchiré ces " terres de sang " au milieu du XXe siècle. Masha Cerovic est maîtresse de conférences à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Elle travaille sur les violences de guerre et la guerre irrégulière en Russie et en URSS.
Durée:10h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:35544
Résumé: Un témoignage sur les années d'Occupation dans la ville de Sablé-sur-Sarthe, alors que l'auteur était enfant, à partir de documents familiaux et de recherches dans les archives. ©Electre 2017
Lu par:Paula Viala
Durée:15h. 57min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:32914
Résumé: Histoire du maquis du Vercors et de la bataille qui mit fin à cette base de la Résistance. Retrace la structuration des groupes de combattants, le soulèvement destiné à faire diversion pendant le Débarquement et leur résistance face à la riposte écrasante de l'armée allemande.