Contenu

Comment les Français ont gagné Waterloo

Résumé
Tout le monde sait qui a perdu la bataille de Waterloo. Même les Français doivent bien admettre que, le 18 juin 1815 au soir, sa Grande Armée en lambeaux, Napoléon Ier a capitulé. Il avait misé sur une grande confrontation avec ses ennemis et il a tout perdu. Personne ne peut le contester sérieusement. Enfin, presque... Avec un humour très british, Stephen Clarke, subtil observateur des particularités hexagonales, auteur du best-seller God save la France, interroge ces frondeurs d'hier et d'aujourd'hui qui refusent toujours d'admettre l'évidence. Analysant Waterloo du point de vue des grognards, des romanciers, des historiens et même des hommes politiques contemporains, il montre que, pour les Français, comme le dit Dominique de Villepin, la défaite française «brille d'une aura victorieuse». Comment expliquer que deux siècles après, Waterloo fasse encore débat ? Déni ? Excès de patriotisme ? Anomalie spécifiquement française ? Publié à l'occasion du 200e anniversaire de la bataille de Waterloo, ce livre aussi brillant que spirituel tente d'y répondre.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 8h. 57min.
Édition: Paris, Albin Michel, 2015
Numéro du livre: 30716
ISBN: 9782226316561
CDU: 944

Documents similaires

Lu par:Carole Beuron
Durée:12h. 21min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:68386
Résumé: Claire? Tout le monde vous dira qu'elle sait tout faire. Fonceuse, dynamique, organisée, elle n'a pas encore rencontré de challenge impossible. Apprentie comédienne, Lorna, quant à elle, attend son heure de gloire, se bat vaillamment contre les ignominies de son existence et ne trouve de réconfort qu'auprès de Claire, sa confidente de toujours. Mais pour une fois c'est Lorna qui doit soutenir son amie : Claire hérite d'un charmant cottage qui va devenir un cauchemar intégral. Brinquebalant, décrépi, occupé par un vieillard irascible - et son cochon de compagnie -, Paradise Cottage pourrait bien s'avérer le défi de trop. A moins que son beau voisin ne lui donne un petit coup de main.
Durée:7h. 30min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:27349
Résumé: Wilt n'aime pas les femmes, ni son boulot, ni d'ailleurs tout ce qui se met entre lui, sa bière et son pub. Mais voilà, il n'a pas encore réussi à se débarrasser d'Eva, sa chère épouse. Le destin lui a même joué un sacré tour. Il est désormais père de quadriplettes. Cinq à la maison. Trop pour ce misogyne ultra-acide et peu porté sur l'art subtil de la négociation. Alors Wilt se jette à corps perdu dans le travail. Suite à cette désaffection paternelle, Eva embauche Irmgard, une jeune fille au pair. Wilt, d'abord réticent à l'idée d'en avoir une sixième sur le dos, change vite d'avis lorsqu'il rencontre cette Allemande qui ne manque ni de charme, ni d'esprit.
Durée:10h. 40min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:17571
Résumé: Henry Pulling, banquier à la retraite, amateur de poésie lyrique et de jardinage, mène une paisible existence dans sa petite maison de banlieue. Bien ancré dans ses habitudes, il refuse obstinément la moindre interférence dans le courant de sa vie de célibataire. C'est compter sans l'irruption de sa tante Augusta, une femme excentrique de soixante-dix ans, charmante et volage, qui décide d'ouvrir les yeux de son neveu sur un monde résolument autre. Et celui de tante Augusta est sans tabous ni limites, entourée qu'elle fut d'hommes surprenants comme le révérend d'une église pour chiens ou M. Visconti, le grand amour de sa vie. Les voilà donc partis dans un tourbillon de voyages qui leur réserve bien des surprises.
Durée:9h. 15min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:32445
Résumé: Wilt est soupçonné d'avoir trempé dans l'overdose d'une des élèves du collège dans lequel il travaille. Des policiers truffent sa voiture de micros qui sont détectés par les services de sécurité de la base américaine voisine où il donne aussi des cours : il est pris pour un espion soviétique. Un livre qui fait une grande place à l'humour noir. ©Electre 2016
Durée:6h.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:21771
Résumé: Par un maître de l'humour british, le quatrième volet des aventures de Wilt, héros délicieusement raté, loser magnifique et éternelle victime. Situations cocasses, rebondissements multiples, quiproquos en tous genres Tom Sharpe nous revient, plus en verve que jamais. Le moins qu'on puisse dire, c'est que la perspective des vacances n'enchante pas Wilt : Eva, sa gargantuesque moitié, vient de lui annoncer qu'ils sont tous invités, quadruplées comprises, à passer l'été en Amérique, chez l'oncle Wally. Or les remarques racistes du vieil homme, ses insupportables souvenirs de guerre et son anticommunisme primaire ont laissé à Wilt un goût amer. Comment se sortir de ce piège ? En s'inventant un cours de théorie marxiste. Victoire ! Eva décolle avec les filles, et Wilt peut réaliser un vieux rêve : partir à l'aventure, sans carte, sans horaire, redécouvrir l'Angleterre, loin du bruit et de la fureur... Sauf que Wilt a le chic pour se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Et, pendant ce temps, de l'autre côté de l'Atlantique, les quadruplées sèment la terreur...
Durée:9h. 11min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:22903
Résumé: C'est en sortant son chien que Wilt réfléchit à la méthode la plus efficace pour se débarrasser de sa femme, devenue bien trop encombrante à son goût. Wilt est à la croisée des chemins : professeur de culture générale dans un lycée technique pour étudiants demeurés, sa carrière est au point mort. Marié depuis bien trop longtemps à une femme frustrée et complexée, Wilt est en quête d'absolu. Il rêve de gloire, une gloire que le monde lui refuse depuis trop longtemps, et de crime, un crime dont il est sûr qu'il ferait craquer les derniers verrous qui ligotent son existence. Bref, Wilt est en crise, la crise de la quarantaine, identitaire et profonde mais incapable de prendre une décision radicale. La rencontre de sa femme avec une (fausse) riche voisine, adepte des jeux du sexe et des mauvais coups, va plonger la famille Wilt dans une centrifugeuse d'événements des plus inattendus... Tom Sharpe est sans aucun doute l'un des écrivains anglais les plus drôles de sa génération. Et Wilt l'idéale créature de son imaginaire littéraire. Cette critique de la déraison pure, drôle à souhait, n'en est pas moins une hilarante mais brillante mise en cause de notre société de consommation et des valeurs de la bourgeoisie.
Lu par:Gérald Bloch
Durée:6h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16619
Résumé: « La première fois que Graham Hendrick surprit sa femme en flagrant délit d'adultère, il s'en moqua éperdument. Il se mit même à rigoler doucement. Il ne lui serait certes pas venu à l'esprit de tendre la main pour couvrir les yeux de sa fille. " De Shakespeare à Proust, de Molière à Robbe-Grillet et quelques autres, on sait que la jalousie est un bon ressort pour mettre en place les éléments d'un drame. Mais, dès cette première phrase du roman de Julian Barnes, on sent bien qu'il y a là quelque chose de nouveau, d'inattendu, et que l'auteur cherche à nous déstabiliser, à faire que le sol se dérobe sous nos pieds... Avait-on déjà écrit, avant Julian Barnes, sur la jalousie par écran interposé ?
Durée:11h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:12138
Résumé: Jerry Batson, qui se définit comme un «accoucheur d'idées », va en vendre une assez sensationnelle à sir Jack Pitman, un excentrique milliardaire: créer sur l'île de Wight une sorte de gigantesque parc d'attractions rassemblant tout ce qu'il y a de plus typique, de plus connu en Angleterre. Cela va des blanches falaises de Douvres à Manchester United, de Buckingham Palace à Stonehenge, du mausolée de la princesse Diana au théâtre de Shakespeare. Le projet est monstrueux, hautement risqué, et voilà qu'il se révèle être un énorme succès. La copie va-t-elle surpasser l'original? Et qu'adviendra-t-il si c'est elle que les touristes préfèrent visiter? Férocement drôle, drôlement impitoyable, impitoyablement au vitriol, voilà un portrait de l'Angleterre comme on n'en avait encore jamais vu.
Lu par:AVH
Durée:8h. 42min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29361
Résumé: Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu'un peu de shopping pour se remonter le moral... C'est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique ! Chaussures, accessoires, maquillage ou fringues sublimes... rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, pas même son effrayant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget ! Jusqu'au jour où, décidée à séduire Luke Brandon, un jeune et brillant businessman, Becky s'efforce de s'amender, un peu aidée, il est vrai, par son banquier, qui vient de bloquer ses comptes... Mais pourra-t-elle résister longtemps au vertige de l'achat et à l'appel vibrant des soldes ?
Durée:10h. 31min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:25957
Résumé: Bristol, 1985. L'université ! Brian Jackson s'y voyait déjà : une vie d'étudiant sans contrainte, une sexualité débridée, des amis par centaines, un diplôme en or, qui serait suivi d'une entrée fracassante dans la vie active. Oui, mais voilà, la réalité est loin d'être aussi idyllique. Une acné récalcitrante, des fringues informes chinées aux puces, une spécialisation dans la très moyenne et très populaire section de littérature anglaise, pas un sou en poche et une passion farouche pour Kate Bush. Un seul véritable talent : une culture générale qui ferait de lui le candidat idéal pour participer au « Questions pour un champion » local, le quiz télévisé « University Challenge ». Recruté dans l'équipe in extremis, Brian est bien décidé à remporter le trophée et le cœur de la belle et riche Alice, aspirante actrice. Pour l'aider dans sa mission, Rebecca, punkette grande gueule, juive marxiste, improvisée conseillère en relations sociales et sentimentales. Enfin la chance semble lui sourire... Mais lorsque vous vous appelez Brian Jackson, la malchance finit toujours par se rappeler cruellement à vous.
Durée:8h. 19min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:65833
Résumé: "Il n'y a que deux sortes de lecteurs de Wodehouse, affirmait un critique anglais, ceux qui l'adorent et ceux qui ne l'ont pas lu." Gageons que la France va redécouvrir avec enthousiasme ce monde éternel rempli de filles énergiques, d'oncles dociles, de tantes redoutables, de pairs excentriques et de baronnets transis que domine la figure inoubliable de Jeeves, le butler irremplaçable, le gentleman du gentleman, à la puissance cérébrale sans limites... et aux cocktails infaillibles contre les chagrins d'amour et les gueules de bois.
Durée:6h. 20min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:32016
Résumé: Augustus Carp est l'histoire d'un petit-bourgeois puritain qui se prend pour un noble vertueux appelé par la Providence et l'exemple de son cher papa à pourfendre les moeurs dissolues du siècle, un redresseur de torts, un donneur de leçons (to carp = critiquer). C'est en fait un don Quichotte grotesque qui a hérité d'une abyssale bêtise imparablement transmise à sa descendance. Les Carp sont plus que conservateurs : ils incarnent l'éternelle bigoterie britannique, variété très particulière de l'universelle hypocrisie religieuse. Le byzantinisme ahurissant du personnage qui se raconte le dispute à l'indigence de ses propos. Combattant de la vertu et d'une pudibonderie intégrale, il narre des aventures où il sombre dans le ridicule sans jamais le reconnaître. Hypocrite au dernier degré, Tartuffe de haute volée, phallocrate crasse (qui traite mère et épouse en domestiques non payées), il ourdit des complots contre les pécheurs dont il finit malgré lui par épouser les vices (donnant lieu par exemple à une scène désopilante d'ivresse). L'auto-glorification tourne court à chaque chapitre, peignant le portrait d'une famille où l'imbécilité est un étendard dans lequel on se prend les pieds. C'est sans conteste une des satires les plus géniales écrite sur le sol anglais.