Contenu

Le chapeau de Vermeer: le XVIIe à l'aube de la mondialisation

Résumé
Le Chapeau de Vermeer est un livre brillant et singulier. Derrière ce titre mystérieux se cachent sept histoires passionnantes, sept voyages à travers le globe, que Timothy Brook déroule à partir de six tableaux de Vermeer et une faïence. Éminent sinologue s'offrant une incursion dans la Hollande de l'âge d'or, Brook nous convie en effet à une autre lecture des oeuvres de Vermeer. Non pas celle d'un historien d'art qui s'attacherait à l'usage de la lumière ou de la couleur, mais bien celle d'un historien qui focalise son attention sur un détail, un objet, une figure, autant de portes qu'il ouvre sur le vaste monde en mutation du xvue siècle, nous dévoilant l'ampleur des échanges culturels et commerciaux entre Est et Ouest, qui furent l'amorce de notre mondialisation actuelle. Ainsi, une simple jatte de fruits dans La Liseuse à la fenêtre (Dresde, Gemldegalerie) nous entraîne sur les routes du commerce maritime de la fameuse porcelaine bleu et blanc en provenance de Chine, tandis qu'un somptueux chapeau de feutre dans L'Officier et la jeune fille riant (New York, Frick Collection) nous mène au Canada, jusqu'aux fourrures de castor que Samuel Champlain soutire à ses alliés hurons. Une fascinante et convaincante approche d'histoire culturelle, fondée sur une érudition sans failles, qui insiste, avec un sens consommé du récit, sur les rapprochements et les interactions entre les différentes parties du globe.

Pas disponible en CD.

Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 9h. 25min.
Édition: Paris, Payot, 2010
Numéro du livre: 25495
ISBN: 9782228904933
Collection(s): Histoire
CDU: 930

Documents similaires

Durée:16h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67103
Résumé: Dans les premières décennies du XXe siècle, Shanghai est la Babylone de l’Extrême-Orient : elle attire de nombreux aventuriers, écrivains et artistes du monde entier pour son atmosphère de glamour et de fête. Emily Hahn, dite « Mickey », est une célèbre journaliste du New Yorker. Après la crise de 1929, elle arrive à Shanghai et descend au somptueux Cathay Hotel ; elle est immédiatement emportée par le tourbillon mondain de la ville, croisant notamment Ernest Hemingway, Harold Acton, des aristocrates italiens et des officiers anglais. Mais c’est lorsqu’elle rencontre Zau Sinmay, un poète chinois issu d’une illustre famille, qu’elle découvre la véritable Shanghai : la ville des riches coloniaux, des agents triples, des fumeurs d’opium, des paysans déplacés depuis leurs provinces misérables, des réfugiés juifs et russes blancs. C’est grâce aux chroniques et aux reportages de Mickey que le public américain découvrira les réalités de la vie en Chine. Cependant, la brutale occupation japonaise détruira la Shanghai d’avant-guerre, et la Chine entrera dans une nouvelle période de son histoire.
Durée:12h. 1min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:35476
Résumé: Par l'auteur du «Chapeau de Vermeer.» De l'Extrême-Orient jusqu'à l'Angleterre de Jacques Ier Stuart, ce livre nous emmène sur les traces d'une mystérieuse carte de la Chine de 1608 dont John Selden, orientaliste convaincu, fut le dernier propriétaire. L'ayant découverte dans une bibliothèque où elle dormait depuis plus de trois siècles, Timothy Brook décide d'en percer les secrets. Et c'est ainsi qu'à partir d'une insolite rose des vents, de deux papillons du désert de Gobi, d'un ambitieux capitaine de Chine et d'un faisceau de routes commerciales, nous suivons les majestueuses jonques chinoises, ces "navire du trésor" qui, de Goa, Nagasaki, Quanzhou ou Manille à Amsterdam, Anvers ou Londres, convoyaient précieuses épices, délicates porcelaines et estampes pornographiques japonaises…
Durée:12h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21857
Résumé:
Durée:8h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21844
Résumé: Près de cent ans se sont écoulés depuis qu'Adeline et Phi1ip Whiteoak ont fait bâtir dans l'Ontario la maison qu'ils ont baptisée Jalna. Rien ne plairait plus à l'actuel maître du domaine, leur petit-fils Renny, que de savoir Jalna de nouveau entre les mains d'une Adeline et d'un Philip après sa mort. Il suffirait pour cela que sa fille épouse son cousin, le fils de son demi-frère Piers. Leur union serait un moyen de célébrer dignement le centenaire déclare-t-il aux autres Whiteoak qui cachent mal leur scepticisme car ils connaissent le caractère indépendant des intéressés. Ceux-ci leur réservent une surprise : ils annoncent leurs fiançailles. L'atmosphère serait donc de perpétuelle liesse pendant l'aimée qui précède la double célébration du centenaire et du mariage s'il n'y avait dans la famille un petit démon aux yeux verts et au coeur jaloux, nommé Dennis. Mais les Whiteoak sont assez forts et assez unis pour surmonter tous les drames qui les assaillent par sa faute - et cette année mouvementée s'achève sur l'apothéose rêvée par Renny.
Durée:8h. 6min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15264
Résumé: Une passion, une maison, un mystère. Comme dans Le Patient anglais, Michel Ondaatje nous surprend et nous envoûte avec ce roman à la chronologie bousculée, aux résonances infinies. Anna et Claire vivent avec leur père dans une ferme en Californie. Après l'assassinat d'une famille du voisinage, ils recueillent Cooper, seul rescapé du massacre. Le garçon, fort et mystérieux, devient le fils, le grand frère, l'idole. A l'adolescence, l'admiration laisse place à la passion : Anna et Cooper tombent amoureux l'un de l'autre. Une nuit d'orage, le père d'Anna découvre cette liaison interdite. Cooper s'enfuit ; le destin des trois personnages bascule. Vingt ans plus tard, chacun a tracé une route différente. Cooper joue au poker dans les casinos du Nevada ; Claire travaille dans un cabinet d'avocats à San Francisco ; Anna est professeur d'université et s'installe en France, à Dému, pour faire des recherches sur Lucien Segura, poète et romancier du début du XXe siècle. Elle vit dans la maison de l'écrivain et exhume son enfance, son expérience de la guerre... Petit à petit, cette existence marquée aussi par des cassures et des bouleversements fait écho à sa propre histoire.
Durée:8h. 44min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:23077
Résumé: Qu'elle soit constituée de quelques livres ou de volumes par milliers, qu'elle obéisse à une classification rigoureuse ou aléatoire, qu'elle soit de Montaigne ou d'Alexandrie, qu'on veuille la détruire (comme, si près de nous, à Sarajevo, à Kaboul, à Bagdad) ou l'ériger, qu'elle soit mentale, comme chez Borges, ou institutionnalisée - avec heures d'ouverture et réglementations -, qu'elle ait pour résidence de vastes bâtiments aux allures de nefs ou de temples ou qu'elle joue les passagères clandestines dans des cartons, entre deux déménagements, que les livres qui la composent soient alignés sur des étagères de bois blanc ou d'acajou massif, qu'est-ce qu'une bibliothèque, sinon l'éternelle compagne de tout lecteur- son rêve le plus cher ? Pourtant, entre les plaisirs offerts par le chaos généreux d'une caverne d'Ali Baba ou ceux; plus austères, que procure le classement, entre infini et rayonnages, faut-il nécessairement choisir ? Et n'y a-t-il pas quelque présomption à vouloir sédentariser, non les livres mais les textes, par définition nomades ? Existe-t-il un ordonnancement idéal du grand thésaurus livresque de l'humanité ? Pour peu que, à l'instar d'Alberto Manguel, on ait affronté en combat singulier, et toute une vie durant, la nature profonde de la bibliothèque, telles sont bien les insondables questions que soulève, in fine, cet espace prétendument banal - voire, pour certains, parfaitement démodé ! Après Une histoire de la lecture, Alberto Manguel offre donc ici un essai " contigu ", au propos lumineusement complémentaire, d'où il appert que construire une bibliothèque, privée ou publique, n'est rien de moins qu'une mise à l'épreuve d'ordre philosophique dont l'avènement annoncé de la bibliothèque électronique ne saurait réduire la portée.
Durée:8h. 42min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18857
Résumé: Un fils retourne auprès de sa mère après l'avoir abandonnée. Deux ans sans la voir, sans l'entendre, sans la soutenir, sans l'aider, sans l'aimer ni la supporter. Sa mère souffre de démence sénile précoce. Elle oublie les choses, le sens des mots, celui des habits, qui sont les gens. Elle fait des recettes étranges et saupoudre la cuisine entière de farine ou de sucre. Aux moments de lucidité, elle sourit pour s'excuser, s'indigne qu'on la prenne pour folle. Par la voix du fils, elle se souvient : son enfance dans la Caraïbe à laquelle elle s'agrippe, son arrivée jeune adulte au Canada, sa solitude de Noire parmi les Blancs, son mari caribéen comme elle, mais originaire d'Asie, qui l'aimait passionément; mais elle mélange. Elle confond son fils bien aimé avec sa garde-malade ou le prend pour son mari et l'embrasse furieusement sur la bouche.
Durée:10h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71912
Résumé: Anne Shirley, qui a désormais 18 ans, poursuit ses rêves d'études supérieures et d'envolées créatives. Et c'est en compagnie de Gilbert Blythe, Charlie Sloane et Priscilla Grant qu'elle découvre Redmond, l'Université de Kingsport en Nouvelle-Ecosse. Au programme : cours, écriture, nouvelles rencontres et surtout, toutes sortes de mésaventures ô combien romantiques. Sans oublier les retours à Green Gables pour se ressourcer, entretenir les vieilles amitiés, garder sur le droit chemin un turbulent petit garçon... et recevoir sa première demande en mariage !
Durée:10h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71190
Résumé: Avec Anne d'Avonlea, Lucy Maud Montgomery continue de déployer sous nos yeux ébahis l'univers enchanteur qu'elle a créé autour d'Anne Shirley, l'orpheline aux cheveux de feu adoptée par erreur. Entre les amis de toujours et les nouveaux venus, les idées saugrenues et le bon sens qui pointe son nez, Anne nous entraîne dans les aléas de la vie douce et enchanteresse d'un village hors du temps. Avec ses yeux gris qui brillent comme les étoiles du soir et ses cheveux roux toujours aussi mordants que son tempérament, Anne, désormais âgée de seize ans, a su gagner l'affection des habitants d'Avonlea. A travers les joies et les peines qui font la trame du quotidien, le style si frais et poétique de Lucy Maud Montgomery porte la voix d'Anne dans les aventures, les rêveries et les moments de tendresse. Après Green Gables, quel plaisir de retrouver Avonlea !
Durée:14h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38017
Résumé: "Mary Wakefield" est le troisième épisode de la saga des Whiteoak Chargé de trouver une gouvernante pour les enfants de son frère Philip vivant au Canada, Ernest Whiteoak engage Mary Wakefield sur sa bonne mine. C'est en arrivant à Jalna que la jeune fille prend la mesure de son inexpérience mais, si ses élèves ne sont pas des anges faciles à mener, leur père n'a rien non plus du vieux veuf ventru qu'elle imaginait. A peine Mary commence-t-elle à se rasséréner que le reste de la famille revient d'Europe et s'alarme ; Mary ne répond guère à l'image rébarbative des gouvernantes traditionnelles. Un complot s'ourdit pour réparer la " gaffe d'Ernest " et faire partir Mary avant que Philip tombe amoureux d'elle. C'est compter trop sur la nonchalance de Philip et pas assez sur son entêtement. Il s'ensuit une période mouvementée d'une importance capitale pour l'avenir des Whiteoak de Jalna.
Durée:18h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34091
Résumé: Harry Steen, ingénieur des mines, est invité à participer à une conférence au Mexique. Lorsqu'un violent orage éclate, il trouve refuge dans une librairie de livres anciens. Il y fait une découverte lourde de sens. Un ouvrage daté du milieu du XIXe siècle, intitulé Le Nuage d'Obsidienne, relate un phénomène inexpliqué : un nuage noir aux propriétés réfléchissantes s'est immobilisé au-dessus de Duncairn, un bourg des Uplands écossais, où il a provoqué plusieurs décès mystérieux. Curieux hasard : Harry a bien connu ce village puisqu'il y a enseigné, jeune homme, après la mort de ses parents. C'est également à Duncairn qu'il avait rencontré Miriam Galt, qu'il aime depuis lors, malgré sa trahison. A son retour à Camberloo (ville imaginaire du Canada), Harry contacte un expert de livres rares à Glasgow, qui lui propose d'étudier l'ouvrage s'il lui envoie. Tandis que ce dernier l'analyse, Harry fait le récit de son parcours, depuis son enfance dans les taudis de Glasgow jusqu'à l'explosion d'une bombe, pendant la Seconde Guerre mondiale qui souffle son immeuble et tue ses parents, puis ses périples en Afrique, en Amérique du Sud et au Canada (dans l'Ontario), où il possède une usine. Ce roman est peuplé de personnages singuliers. Parmi eux, Jacob Nelson, un violoniste exhibitionniste qui devient le logeur de Harry après la mort de ses parents, et le recommande pour son premier emploi d'enseignant. Quant à Miriam, jeune femme impénétrable, elle vit dans un manoir, à l'écart de la société, en compagnie de son vieux père. Harry tombe éperdument amoureux d'elle et demande sa main. Mais elle refuse de l'épouser, révélant qu'elle est fiancée au patron de Harry. Enfin, Gordon Smith, un riche entrepreneur canadien rencontré en Amérique du Sud, propose à Harry de l'engager comme vendeur pour son entreprise de pompes industrielles. A son arrivée au siège de l'entreprise, à Camberloo, Gordon lui présente sa fille, Alicia. Il est alors évident que, plus qu'un vendeur, le père cherche un mari pour sa fille. Quoique secrètement toujours amoureux de Miriam, Harry épouse la jeune femme, avec qui il aura deux fils. Tout en continuant poursuivre ses recherches liées au Nuage d'Obsidienne et à son propre passé.
Lu par:Manon
Durée:11h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29131
Résumé: Cataract City est une petite ville touristique qui exerce une emprise sur celles et ceux qui y sont nés et où les apparences sont souvent trompeuses. Owen Stuckey et Duncan Diggs sont nés et ont grandi à Cataract City. Ils passent leur adolescence à rêver d'évasion, surtout depuis l'événement traumatisant qui a forgé leur amitié dès leur enfance. Mais à l'âge adulte, leurs chemins se séparent : Owen reste au-dessus de la loi, devenant agent de police, tandis que Duncan s'enfonce dans les bas-fonds de la ville. Inéluctablement, les deux hommes vont se retrouver opposés l'un à l'autre. Il en va bien sûr de leur survie et de leur possibilité de fuir, mais aussi de leur amitié durable, qui est une nouvelle fois mise à l'épreuve face à l'obsédante nature qui se dresse derrière les frontières de la ville.