Contenu

L'énigme éternelle: roman

Résumé
Randolph Colfax, dit Rann, est un adolescent surdoué. Au début des années 1950, ce jeune Américain à la curiosité insatiable abandonne ses études pour partir à l'aventure. En Angleterre, puis à Paris, deux femmes vont lui faire découvrir l'amour : Lady Mary, une aristocrate qui lui enseigne la sensualité, et Stéphanie Kung, une Sino-Américaine dont le père, marchand d'art, offre à Rann sa succession et la main de sa fille. Mais le monde est trop vaste, et Rann trop jeune encore pour ne pas souhaiter en sonder tous les mystères... L'Enigme éternelle, roman auquel travaillait Pearl Buck à la veille de sa mort, est sans doute son texte le plus personnel. Miraculeusement découvert quarante ans plus tard par Edgar Walsh, son fils adoptif, il explore les thèmes qui valurent à la romancière son immense renommée, notamment le fossé entre Orient et Occident.
Mots-clés: Roman CLASSIQUE
Durée: 10h. 11min.
Édition: Paris, L'Archipel, 2014
Numéro du livre: 20769
ISBN: 9782809814750

Documents similaires

Durée:4h. 57min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:34382
Résumé: Kwei-Lan vient d'être mariée, sans le connaître, à un homme de sa race mais qui revient d'Europe. Ce chinois n'est plus un chinois, il a oublié la loi des ancêtres, il ne reconnait, ne respecte ni les coutumes, ni les rites... Le frère de Kwei-Lan vient de passer trois ans en Amérique, l'héritier mâle, dépositaire du nom et des vertus de la race, annonce son mariage avec une étrangère ; il revient avec elle... A travers les réactions de cette famille de haute condition où l'attachement aux traditions, le culte des ancêtres, l'autorité du père et de la mère n'avait encore subi aucune atteinte, la grande romancière Pearl Buck nous fait vivre intensément le conflit souvent dramatique entre la jeune et la vieille Chine.
Lu par:Sylvie Genet
Durée:10h. 44min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:33465
Résumé: Premier roman d'une trilogie qui retrace de façon magistrale la vie et les mœurs de la Chine au XIXè siècle, La Terre chinoise est dominée par le personnage d'O-len, laide, taciturne et courageuse, tout entière dévouée à son devoir. Admirable personnage de femme au silence héroïque, à l'abnégation totale. Un grand roman, une figure inoubliable.
Lu par:Nelly Uzan
Durée:13h. 26min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32894
Résumé: Dans la Chine d'autrefois, le seul rôle dévolu aux femmes de riches était celui d'épouse et de mère. Ce rôle, la fine et intelligente Ailien Wu ne le supporte plus. Pour y échapper, elle se servira très adroitement des traditions, celles-là mêmes qui l'avaient liée pendant si longtemps.
Lu par:Henri Duboule
Durée:17h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18836
Résumé: Lolita est un roman en langue anglaise de l'écrivain russe naturalisé américain Vladimir Nabokov publié en septembre 1955 à Paris. Le récit, écrit à la première personne du singulier par Humbert Humbert, un narrateur qui se définit comme nympholepte1, relate sa passion amoureuse et sexuelle pour Dolores Haze, une nymphette âgée de douze ans et demi au début d'une relation qui se terminera tragiquement. En dépit de son sujet sulfureux qui provoqua à sa sortie scandale et censure, le roman est aujourd'hui reconnu comme un chef-d'oeuvre de la littérature moderne ; il est souvent cité comme l'une des oeuvres les plus marquantes du XXe siècle. Il apparaît2 ainsi dans la liste Les 100 livres du siècle proposée par Le Monde et dans des listes similaires établies dans d'autres pays. (wikipedia.org)
Durée:12h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:25530
Résumé: Babbitt est l'un des très rares héros de la littérature - comme Tartuffe, Don Quichotte, Don Juan ou Harpagon - dont le patronyme est devenu quasiment un nom commun. Outre-Atlantique, un "Babbitt" désigne communément cet Américain moyen, homme d'affaires besogneux, affilié à son club, fier de son niveau de vie et de son confort, tel qu'il pouvait fleurir durant les années 20, abeille bourdonnante et docile, habitant de ces ruches que Sinclair Lewis, dans ce classique des classiques de la littérature américaine, définit ainsi : "Tours austères d'acier, de ciment et de pierre, hardies comme des rocs et délicates comme des baguettes d'argent. Ni des citadelles, ni des églises mais franchement, magnifiquement des édifices pour bureaux."
Durée:6h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18276
Résumé: Au cours de l'été 1957, Hemingway commença à travailler sur les "vignettes parisiennes", comme il l'appelait alors "Paris est une fée."Il y travailla à Cuba et à Ketchum, et emporta même le manuscrit avec lui en Espagne pendant l'été 1959, puis à Paris, à l'automne de cette même année. Le livre, qui resta inachevé, fut publié de manière posthume en 1964. Pendant les trois années, ou presque, qui s'écoulent entre la mort de l'auteur et la première publication, le manuscrit subit d'importants amendements de la main des éditeurs. Se trouve aujourd'hui restitué et présenté pour la première fois le texte manuscrit original tel qu'il était au moment de la mort de l'écrivain en 1961. Ainsi," le poisson pilote et les riches", l'un des textes les plus personnels et intéressants, retrouve ici ces passages, supprimés par les premiers éditeurs, dans lesquels Hemingway assume la responsabilité d'une rupture amoureuse, exprime ses remords ou encore parle de l'incroyable bonheur qu'il connut avec Pauline, sa deuxième épouse. Quant à " Nada y pues nada", autre texte inédit et capital, écrit en trois jours en 1961, il est le reflet de l'état d'esprit de l'écrivain au moment de la rédaction, trois semaines seulement avant une tentative de suicide. Hemingway y déclare qu'il était né pour écrire, qu'il "avait écrit et qu'il écrirait encore"...
Durée:14h. 19min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32737
Résumé: "Il avait seize ans. Pendant six ans, il avait écouté parler des hommes. Depuis six ans, il avait entendu la fine fleur de tout ce qu'ils disaient (...) de la brousse, des grands bois, plus vastes et plus anciens qu'aucun titre enregistré (...). Ce qu'ils disaient des hommes, ni blancs, ni noirs, ni rouges, mais des hommes, des chasseurs (...) t des chiens, de l'ours et du cerf (...) le plus beau de tut ce qu'on entendait, les voix que l'évocation du passé, le souvenir, le souci d'exactitude rendaient contenues, graves, circonspectes... Puis il eut vingt et un ans. "
Durée:31h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31693
Résumé: " Pour décrire notre enfance dans les basses terres de Caroline du Sud, il me faudrait vous emmener dans les marais, un jour de printemps, arracher le grand héron bleu à ses occupations silencieuses, disperser les poules d'eau en pataugeant dans la boue jusqu'aux genou, vous ouvrir une huître de mon canif et vous la faire gober directement à la coquille en disant : " Tenez. Ce goût-là. Ce goût-là, c'est toute la saveur de mon enfance ". Sur l'île de Melrose, Tom, Savannah et Luke Wingo ont grandi entre un grand-père qui se prenait pour le Christ, une grand-mère féministe, un père patron de pêche, violent et imprévisible, et une mère mythomane dévorée d'ambition. Bien des années plus tard, la belle psychiatre Susan Lowenstein demande à Tom de l'aider à sauver Savannah d'une folie suicidaire. Par amour pour sa jumelle, il va accepter de se rendre à New York pour dire les blessures d'une enfance dure et chaotique, mais illuminée par la merveilleuse complicité qui unissait frères et sœur. Tout en distillant cette histoire exceptionnelle pleine de tendresse, d'humour et de violence, Tom va faire resurgir le souvenir d'un drame inavouable qui a brisé à jamais les liens du sang.
Durée:3h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14832
Résumé: La mer abrite des millions de poissons, mais le vieux pêcheur n'a rien pris depuis quatre-vingt-cinq jours. Elle s'étend à l'infini, les côtes cubaines s'éloignent inexorablement, et pourtant, il s'agit d'un roman de l'enfermement. Le Vieil Homme et la mer, durant trois jours entiers, se retrouvent face à face. Rare élément féminin dans ce récit qui oppose deux volontés viriles et où la douceur maternelle provient d'un gamin, la mer est le lieu du lien. Lien entre le vieil homme et l'espadon, entre le pêcheur et la vie, lien entre le retour et le départ, l'eau est un lieu de séjour transitoire entre la vie et la mort. A peine un purgatoire, car l'on imagine mal cet homme à l'âme sublime avoir commis aucun péché, la mer fait surgir en lui des sentiments d'amour profond, de respect pour la vie, mais aussi de manque et de lassitude. Les expressions reviennent sans cesse, les images sont récurrentes et la voix parle à l'esprit dont elle émane. Les poissons volent, comme mus par la tension incessante de l'esprit, qui ne tient plus qu'à un fil ténu, corde de ligne bandée jusqu'à la limite. Dans cet univers de répétition, le langage irisé de reflets d'argent semble naître d'un pathétique besoin d'émancipation.
Durée:13h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35690
Résumé: Un escroc sème le désordre sur l'un de ces grands bateaux à aubes qui faisaient autrefois la liaison entre Saint Louis et La Nouvelle-Orléans, sur le Mississippi. Jouant tous les rôles successivement, sous les déguisements les plus variés, il gagne la confiance des uns et des autres, n'ayant qu'un but : dévoiler à leur tour la cupidité et l'effroyable égoïsme des passagers. Herman Melville, l'auteur de ‘Moby Dick’ et de ‘Pierre ou les ambiguïtés’, voyageur et écrivain, donne avec ce grand roman foisonnant et bigarré son dernier livre de fiction (publié en 1856 aux Etats-Unis), désenchanté, presque amer, mais dans le ton véhément qui sied quelquefois aux testaments littéraires.
Durée:6h. 39min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:8746
Résumé: Mason traversa la rue. Derrière lui, il entendit le moteur tousser, cogner, et le pot d'échappement pétarader tandis qu'elle faisait virer l'auto tant bien que mal. Puis la clarté des phares illumina les portes du garage. Mason repoussa celle de droite, puis sa main chercha le verrou qui fixait celle de gauche, mais, soudain, il s'immobilisa. La clarté des phares révélait les jambes d'un homme étendu par terre. L'ombre de la porte cachait le reste du corps. Le moteur ralentit, toussa une dernière fois, s'arrêta. Lucille fit un pas en avant, puis recula brusquement. Mason put l'entendre retenir sa respiration. - Eh bien ? fit-il. - Quel genre de traquenard est-ce là ? demanda-t-elle . Qu'avez-vous fait ? Qu'essayez-vous de me coller sur le dos ? Mason s'approche de façon à pouvoir regarder le visage du mort et dit : - Je crois, Lucille, que nous pourrions renverser la question. Que cherchez-vous à me coller sur le dos ? ...
Durée:4h. 52min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:7867
Résumé: - T'as les flics aux fesses. - Eh bien, dis-leur que je suis en conférence. - Tu vas m'écouter, oui ? Ce coup-ci, il s'agit pas de vagabondage. C'est plus grave que ça. - Tu charries. J'ai rien fait. Je roupillais. - Depuis quand ? - Et bien depuis... j'en sais foutre rien. « Nous voilà bien ! songeait Cora. Il ne se souvient plus... Il s'est saoulé à mort et il sait plus ce qu'il a fait ! »