Contenu

Fouquet ou Le Soleil offusqué

Résumé
« L'histoire n'est pas avare de ministres malhonnêtes » affirme Paul Morand. La séduction, la culture et la magnificence de Nicolas Fouquet captive Mazarin qui en fait son surintendant général des Finances, le complice de toutes ses acrobaties financières. « Cet être sans passion va être traqué par deux passionnés. » Homme le plus habile, le plus expérimenté et le mieux informé, il amoncelle une fortune considérable. Mécène des plus illustres écrivains et artistes de son temps, il se fait construire le magnifique château de Vaux-le-Vicomte. Tout ce faste déplait au Roi. D'Artagnan arrête l'intendant avec quinze mousquetaires. Fouquet sera jugé et condamné au bannissement, une peine commuée en prison à vie, pour crime de lèse splendeur.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 5h. 36min.
Édition: Paris, Gallimard, 2006
Numéro du livre: 14423
ISBN: 9782070323142
Collection(s): Folio. Histoire
CDU: 944.92

Documents similaires

Durée:13h. 20min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:16099
Résumé: Charles-Joseph de Ligne (1735-1814), sensible très jeune aux récits des batailles de Charles XII, Turenne ou Condé, s'engage précocement dans la carrière militaire. Avec l'armée impériale autrichienne, il participe à la guerre de Sept Ans ; il prend part à la guerre de succession de Bavière (1777-1779) ; en 1789, aux côtés de Catherine II, il joue un rôle majeur dans la prise de Belgrade. Aussi à l'aise sur un champ de bataille que dans les salons des cours de Vienne, de Versailles ou de Moscou, le prince est l'ami des puissants de son époque : Marie-Thérèse d'Autriche, Marie-Antoinette, Joseph II, Frédéric de Prusse, Catherine de Russie, Mme du Barry.
Durée:6h. 13min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:70389
Résumé: Pluriel singulier... Ils sont deux, Venise et l'auteur. Soixante ans, et plus, d'une union sans nuages. Venise fut toujours fidèle, et lui à Venise. Venises n'est pas un portrait de ville ; c'est le portrait d'un homme, dans mille Venises : un homme qui n'est pas seulement un auteur. " Le mérite de ces pages, dit Morand, c'est d'être vécues, leur réunion, c'est une collection privée, sinon mon musée secret ; chacune présente un jour, une minute, un enthousiasme, un échec, une heure décisive ou une heure perdue. Cela pourra être revécu, récolté par d'autres, par moi jamais plus. "
Durée:2h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16420
Résumé: En 1915, Dimitri a quitté la Russie. Il vit à Paris, marié. Le reste de sa famille a été massacré. Dimitri a oublié sa langue natale, ses enfants seront français. Il n'a plus rien de slave. Mais un pari perdu va troubler l'ordre de sa vie tranquille. Affirmant qu'on ne peut joindre Bucarest par avion en une seule journée, Dimitri promet, s'il a la preuve du contraire, d'aller chercher et de rapporter le lendemain un kilo de caviar frais. Dimitri perd son pari et s'embarque sur l'heure. Mais l'anecdotique expédition va bientôt se transformer en un véritable périple. Dimitri, confronté à sa culture originelle, aux images, aux couleurs, aux accents de son enfance, va être emporté dans le tourbillon d'une nouvelle vie, comme à contrecourant, remontant le cours du temps jusqu'à sa propre source.
Durée:8h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13495
Résumé: Vite plus vite ? c'est le leitmotiv de Pierre Nioxe. Attendre le torture, dormir lui paraît du gâchis. Pour gagner une seconde, il se démène comme un diable. Et qu'en fait-il ? Rien : il est déjà reparti pour en gagner une autre. A ce jeu, quand on est antiquaire, on risque de perdre de l'argent. Il en a perdu. Qu'importe. On perd aussi des amis. Tant pis. Cet homme pressé freine pourtant sa hâte le temps de se prendre au charme créole d'Hedwige de Boisrosé. Le mariage va-t-il le calmer ? Oui, jusqu'au jour où s'annonce un enfant. Garçon, fille ? Il veut savoir, et tout de suite. Harcelée, exaspérée, Hedwige le chasse. Quel aura été le bilan de l'existence de cet homme aux aboi ? Zéro. Constat ironique sur lequel s'achève cette satire menée à bride abattue, où Paul Morand raille la folle dévotion au nouveau dieu du XXe siècle, la Vitesse. Nous sommes à l'âge de l'infarctus et le héros de Morand en fut la première victime littéraire.
Durée:13h. 18min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:14688
Résumé: Les nouvelles regroupées dans ce volume illustrent la diversité de l'inspiration de Paul Morand et la maîtrise de sa facture. Milady, que l'on considère généralement comme son chef d'oeuvre, est tiré du recueil Les Extravagants, paru en 1936...
Durée:10h. 45min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:12731
Résumé: Il est temps de sortir de la guerre de grand-papa, d'un 14-18 pieux et édifiant. La recherche, ces dernières années, a investi ce champ d'études et en a renouvelé sensiblement la vision sommaire que les petits-enfants et arrière-petits-enfants des combattants avaient gardée sur la foi de leurs témoignages et de vieux films. «Retrouver la guerre», c'est tourner le dos à une guerre dont un rituel commémoratif, tous les 11 novembre devant les monuments aux morts, a longtemps occulté la vérité. Dans cet essai roboratif, d'une belle écriture, Stéphane Audoin-Rouzeau et Annette Becker ouvrent les nouvelles pistes de réflexion dans lesquelles se sont engagés, en Europe et aux Etats-Unis, des chercheurs décidés à exhumer le refoulé d'une mémoire déficiente ou mutilée. 14-18, c'est d'abord l'émergence d'une violence inouïe qui n'est pas liée seulement à la capacité dévastatrice de l'armement mais aussi aux hommes eux-mêmes et qui, en tout état de cause, rompt avec tout ce qui a précédé. Une violence qui se chiffre (900 Français et 1 300 Allemands meurent chaque jour). Combien de populations occupées, déportées, mises dans des camps, réduites au travail forcé, déjà! Combien de peuples victimes de ce qu'ils sont, tels les Arméniens qui inaugurent, avec un million de morts, l'ère des génocides... Tout aussi incompréhensible, la durée de ce sacrifice. Comment le front et l'arrière ont-ils tenu et comment le pacifisme s'est-il délité dès la déclaration de guerre? Les deux auteurs insistent particulièrement sur la «croisade» qui anime les acteurs, politiques et militaires, mais également les civils, tous prêts à honnir la «barbarie» de l'ennemi déshumanisé par les atrocités qu'ils lui prêtent. Le consentement à la guerre nourrit la radicalisation des discours. Retrouver la guerre, c'est donc ça, retrouver la part de mystique qui a habité des millions de gens, retrouver la part de souffrance de tous au plus près de la mort, retrouver aussi - c'est l'un des chapitres les plus sensibles de ce livre - le deuil de ceux qui restent (600 000 veuves en France, 525 000 en Allemagne) et qui n'ont pas pu toujours récupérer les corps.
Lu par:Michel Joyet
Durée:11h. 37min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:12172
Résumé: Événement majeur de notre siècle, le nazisme demeure également une énigme majeure posée aux historiens. Entre l'omnipotence diabolique de Hitler et la description de son pouvoir comme celui d'un « dictateur faible » face à un appareil d'État tout-puissant, Ian Kershaw risque une vision nouvelle. Ce qui devient objet d'histoire, ce n'est plus Hitler, mais sa position exceptionnelle qui excédait la mesure d'un individu sans qualité, tribun de brasserie, déclassé social, artiste raté. Hitler exerçait une autorité charismatique, fondée sur la perception, toujours renouvelée, par la masse de qualités, d'une mission, d'un héroïsme supposés du chef. Le charisme permet enfin de tenir ensemble tous les traits que les interprétations précédentes avaient jusqu'alors séparément soulignés: le pouvoir de Hitler résultait de la collaboration, de la tolérance, des faux espoirs ou de la faiblesse de tous ceux qui, en Allemagne, occupaient une position de pouvoir ou d'influence tous reportèrent leurs attentes ou leurs ressentiments dans la personne du dictateur. Il devint l'emblème de l'activisme, la source de l'autorité légitime, l'instance de confirmation ou de sanction des faits et gestes de quiconque agissait selon les intentions qu'il prêtait au Führer. De cela résultait une combinaison sans précédent d'instabilité institutionnelle et de dynamisme hors du commun, qui, incapable de stabilisation dans des formes légales, finit dans l'autodestruction.
Durée:16h. 41min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:17067
Résumé: Voici un texte qui, par la controverse qu'il suscita dès sa parution chez les historiens, eut le mérite essentiel de contraindre ceux-ci à entreprendre des recherches nouvelles sur le génocide des Juifs par les nazis. En effet, le reportage d'Hannah Arendt, envoyée spéciale du New Yorker au procès de Jérusalem, philosophe américaine d'origine juive allemande, auteur d'un ouvrage célèbre sur les origines du totalitarisme, fit scandale à New York et à Londres, en Allemagne comme en Israël. Dans son procès du procès, l'auteur - qui ne fait siens ni tous les motifs de l'accusation ni tous les attendus du jugement - est entraîné d'abord à faire apparaître un nouvel Eichmann, d'autant plus inquiétant qu'il est plus " banal " ; puis à reconsidérer tout l'historique des conditions dans lesquelles furent exterminés des millions de Juifs. Et à mettre en cause les coopérations, voire les " complicités ", que le lieutenant-colonel S.S. a trouvées dans toutes les couches de la population allemande, dans la plupart des pays occupés, et surtout jusqu'au sein des communautés juives et auprès des dirigeants de leurs organisations.
Durée:15h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:22905
Résumé: À la charnière de deux siècles, entre 1880 et 1914, s'est produit l'un des événements majeurs de l'histoire des temps modernes le partage de l'Afrique. Sept puissances européennes ont participé à ce que l'on a appelé « la course au clocher », menée jusqu'au coeur d'un continent alors très mal connu : avec la France qui y établit une grande part de son empire colonial, l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, la Grande-Bretagne, l'Italie et le Portugal. Sept sphères d'influence, plus ou moins vastes, pour cette Afrique qui, plus d'un siècle après, malgré des décennies d'indépendance, en porte durablement l'empreinte, à commencer par les frontières héritées de la colonisation et toujours plus contestées. Pour la première fois sont rassemblés dans un récit global tous les épisodes d'une histoire complexe où s'intriquent diplomatie et économie, où se croisent hommes d'État, chefs militaires, aventuriers chercheurs d'or ou de diamants : Brazza et Stanley, Bismark et Ferry, Rhodes, Goldie et Léopold II, le roi qui se veut entrepreneur au Congo; mais aussi Samori, Ménélik, le khédive égyptien, le sultan chérifien ou encore, au large du continent, la reine de Madagascar.
Lu par:Guy Landelle
Durée:18h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36535
Résumé: Une biographie de l'impératrice russe qui a su imposer sa volonté tout au long de sa vie que ce soit en politique ou en amour.
Durée:7h. 45min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36497
Résumé: Portrait de la chanteuse et comédienne, de ses débuts scandaleux sur grand écran à son rôle de muse de S. Gainsbourg en passant par la naissance de son statut d'icône, ses engagements politiques...
Durée:12h. 7min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:37335
Résumé: La vie privée et publique de l'homme de radio et de télévision : l'histoire de sa famille, sa jeunesse dans les années 1940, ses débuts dans une société de production radiophonique, des premiers succès dans les années 1950, les émissions célèbres qu'il a animées et produites, etc.