Contenu

L'homme pressé

Résumé
Vite plus vite ? c'est le leitmotiv de Pierre Nioxe. Attendre le torture, dormir lui paraît du gâchis. Pour gagner une seconde, il se démène comme un diable. Et qu'en fait-il ? Rien : il est déjà reparti pour en gagner une autre. A ce jeu, quand on est antiquaire, on risque de perdre de l'argent. Il en a perdu. Qu'importe. On perd aussi des amis. Tant pis. Cet homme pressé freine pourtant sa hâte le temps de se prendre au charme créole d'Hedwige de Boisrosé. Le mariage va-t-il le calmer ? Oui, jusqu'au jour où s'annonce un enfant. Garçon, fille ? Il veut savoir, et tout de suite. Harcelée, exaspérée, Hedwige le chasse. Quel aura été le bilan de l'existence de cet homme aux aboi ? Zéro. Constat ironique sur lequel s'achève cette satire menée à bride abattue, où Paul Morand raille la folle dévotion au nouveau dieu du XXe siècle, la Vitesse. Nous sommes à l'âge de l'infarctus et le héros de Morand en fut la première victime littéraire.
Durée: 8h. 32min.
Édition: Paris, Gallimard, 1990
Numéro du livre: 13495
ISBN: 9782070720651
Collection(s): L'imaginaire

Documents similaires

Durée:6h. 13min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:70389
Résumé: Pluriel singulier... Ils sont deux, Venise et l'auteur. Soixante ans, et plus, d'une union sans nuages. Venise fut toujours fidèle, et lui à Venise. Venises n'est pas un portrait de ville ; c'est le portrait d'un homme, dans mille Venises : un homme qui n'est pas seulement un auteur. " Le mérite de ces pages, dit Morand, c'est d'être vécues, leur réunion, c'est une collection privée, sinon mon musée secret ; chacune présente un jour, une minute, un enthousiasme, un échec, une heure décisive ou une heure perdue. Cela pourra être revécu, récolté par d'autres, par moi jamais plus. "
Durée:5h. 36min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:14423
Résumé: « L'histoire n'est pas avare de ministres malhonnêtes » affirme Paul Morand. La séduction, la culture et la magnificence de Nicolas Fouquet captive Mazarin qui en fait son surintendant général des Finances, le complice de toutes ses acrobaties financières. « Cet être sans passion va être traqué par deux passionnés. » Homme le plus habile, le plus expérimenté et le mieux informé, il amoncelle une fortune considérable. Mécène des plus illustres écrivains et artistes de son temps, il se fait construire le magnifique château de Vaux-le-Vicomte. Tout ce faste déplait au Roi. D'Artagnan arrête l'intendant avec quinze mousquetaires. Fouquet sera jugé et condamné au bannissement, une peine commuée en prison à vie, pour crime de lèse splendeur.
Durée:13h. 20min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:16099
Résumé: Charles-Joseph de Ligne (1735-1814), sensible très jeune aux récits des batailles de Charles XII, Turenne ou Condé, s'engage précocement dans la carrière militaire. Avec l'armée impériale autrichienne, il participe à la guerre de Sept Ans ; il prend part à la guerre de succession de Bavière (1777-1779) ; en 1789, aux côtés de Catherine II, il joue un rôle majeur dans la prise de Belgrade. Aussi à l'aise sur un champ de bataille que dans les salons des cours de Vienne, de Versailles ou de Moscou, le prince est l'ami des puissants de son époque : Marie-Thérèse d'Autriche, Marie-Antoinette, Joseph II, Frédéric de Prusse, Catherine de Russie, Mme du Barry.
Durée:2h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16420
Résumé: En 1915, Dimitri a quitté la Russie. Il vit à Paris, marié. Le reste de sa famille a été massacré. Dimitri a oublié sa langue natale, ses enfants seront français. Il n'a plus rien de slave. Mais un pari perdu va troubler l'ordre de sa vie tranquille. Affirmant qu'on ne peut joindre Bucarest par avion en une seule journée, Dimitri promet, s'il a la preuve du contraire, d'aller chercher et de rapporter le lendemain un kilo de caviar frais. Dimitri perd son pari et s'embarque sur l'heure. Mais l'anecdotique expédition va bientôt se transformer en un véritable périple. Dimitri, confronté à sa culture originelle, aux images, aux couleurs, aux accents de son enfance, va être emporté dans le tourbillon d'une nouvelle vie, comme à contrecourant, remontant le cours du temps jusqu'à sa propre source.
Durée:13h. 18min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:14688
Résumé: Les nouvelles regroupées dans ce volume illustrent la diversité de l'inspiration de Paul Morand et la maîtrise de sa facture. Milady, que l'on considère généralement comme son chef d'oeuvre, est tiré du recueil Les Extravagants, paru en 1936...
Durée:7h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31598
Résumé: L'Interzone. Un territoire qui ne figure sur aucune carte, situé quelque part entre New York et Tanger, dédale infini de rues semblable aux méandres du cerveau d'un drogué. Un lieu fantomatique, où se réfugie William Lee après avoir accidentellement tué sa femme.
Durée:10h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70009
Résumé: Mildred Pierce, petite femme aux cheveux blonds mousseux et aux yeux bleus limpides, décide de se séparer de son mari ; c'est, dit-elle, parce qu'il court après une certaine Mrs. Biederhof, mais surtout parce que, victime de la crise de 1929, il est sans travail et en prend trop aisément son parti. Elle doit pourtant gagner sa vie, et celle de ses filles, alors, pour s'en sortir, elle vend les «pies» fait maison, et travaille comme serveuse dans un restaurant. Mais cela ne suffit pas, du moins pas aux yeux de sa fille aînée, Véda, alors Mildred se lance dans les affaires et ouvre son propre restaurant «Mildred Pierce, Poulet – Gaufres – Pies», suivi d'un deuxième, puis d'un troisième. Elle fait aussi la connaissance de Monty Beragon, un jeune et élégant oisif, devient sa maîtresse, puis, lorsqu'il est ruiné, l'entretient. Or, pendant ces années de lutte, Véda grandit et devient une rivale redoutable au caractère orgueilleux, cupide et méprisant, et Mildred, rejetée et bafouée, se retrouve, après un drame affreux provoqué par sa propre fille, pauvre et vieillie... James Cain a écrit principalement des romans noirs et a acquis sa notoriété comme auteur de romans policiers. Mildred Pierce tient une place particulière dans son œuvre : c'est un roman de mœurs, une critique sociale et un portrait de femmes particulièrement réussi, émouvant et drôle.
Durée:9h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:9809
Résumé: Le titre original de ce roman est : The sheltering sky. Et ce ciel masque l'angoissant néant qui hante les personnages de cette histoire. Trois Américains venus se perdre dans le grand Sahara pour fuir les atrocités perpétrées par les occidentaux pendant le seconde guerre mondiale. Ils vont découvrir un monde fascinant, mais ils vont aussi se découvrir eux-mêmes, points minuscules perdus face à l'immensité du ciel. L'angoisse de la mort va les accompagner tout au long de leur aventure. Ce roman recèle une mort de personnage rarement égalée dans une oeuvre de fiction. Bowles maîtrise son sujet de bout en bout, et nous inocule son angoisse devant la mort.
Durée:6h. 59min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:16921
Résumé: Pour fêter le centenaire de Jules Verne, Jean Cocteau et Marcel Khill, surnommé pour l'occasion Passepartout, projettent de partir sur les traces des héros de Jules Verne. Le journal Paris-Soir ayant accepté le projet, nos deux voyageurs constatent que ce périple, que Jules Verne fait faire à Philéas Fogg en 1873, n'a rien perdu de sa difficulté soixante-trois ans plus tard, en 1936...
Durée:8h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16455
Résumé: Villa Oasis raconte l'histoire d'un ménage de "faux bourgeois", gens simples qui se sont enrichis en tenant un hôtel louche...ils oublient le monde d'où ils sont sortis et croient que leur richesse va leur apporter le bonheur.
Lu par:Richard Lemal
Durée:6h. 46min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:65526
Résumé: Le Libertinage réunit les contes et les (deux) pièces de théâtre composés par Aragon entre 1918 et 1923. Le premier conte ("Quelle âme divine") date - d'après les indications de l'auteur - de 1903-1904 quand Aragon avait six ans. Le terme de "libertinage" employé dans le titre fait allusion aux "libertins" du XVIIe siècle1 et signifie chez Aragon transgression des valeurs, règles ou normes en vigueur dans les domaines moral et social, dans le domaine de l'écriture. À l'exception de "Quelle âme divine", chacun des textes du Libertinage offre un ou plusieurs exemples d'une telle transgression.
Lu par:Vincent Amiel
Durée:6h. 10min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75541
Résumé: On s'émerveillera de constater qu'après un demi-siècle à peu près les thèmes de ces médiations n'ont guère perdu de leur actualité. On continue de raisonner sur les usages et les dangers de l'automobile, sur les périls de la pollution - bien que ce fléau fût encore sans nom en 1925 - sur les indications sociologiques fournies par le développement, l'architecture et l'urbanisme, sur les utopies qu'entretiennent les tenants de la cité future, sans oublier les morceaux de bravoures d'un comique intemporel sur les bons usages des belles-mères.