Contenu

L'oeuvre au noir

Résumé
En créant le personnage de Zénon, alchimiste et médecin du XVIe siècle, Marguerite Yourcenar, l'auteur de Mémoires d'Hadrien, ne raconte pas seulement le destin tragique d'un homme extraordinaire. C'est toute une époque qui revit dans infinie richesse, comme aussi dans son âcre et brutale réalité ; un monde contrasté où s'affrontent le Moyen Age et la Renaissance, et où pointente déjà les temps modernes, monde dont Zénon est issu, mais dont peu à peu cet homme libre se dégage, et qui pour cette raison même finira par le broyer. L'oeuvre au noir a obtenu en 1968 le prix Femina à l'unanimité. Ce livre a été traduit dans quinze langues.
Durée: 13h. 28min.
Édition: Paris, Gallimard, 2005
Numéro du livre: 14159
ISBN: 9782070367986
Collection(s): Folio

Documents similaires

Durée:11h. 47min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:1836
Résumé: Les Mémoires d'Hadrien sont une oeuvre très particulière : Marguerite Yourcenar se met à la place de l'empereur Hadrien, maître de l'Empire romain au moment de son apogée, au IIème siècle après Jésus Christ. Le sage Hadrien est au soir de sa vie : le livre commence par une lettre au jeune Marc-Aurèle, dix-sept ans, son petit-fils et successeur. Une lettre qui devient vite un prétexte pour raconter sa vie : sa jeunesse d'abord et sa lente ascension vers le pouvoir. Puis son règne avec la volonté de privilégier les émotions.
Durée:2h. 6min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:14366
Résumé: Trois courtes nouvelles (1927-1930) appartenant à la jeunesse de l'auteur et comme le souligne la préfacière "à la fois esquisses et gammes d'avant l'écriture".
Durée:2h. 42min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:13705
Résumé: Orientales, toutes les créatures de Marguerite Youcenar le sont à leur manière, subtilement. L'Hadrien des Mémoires se veut le plus grec des empereurs, comme Zénon, dans la quête de son Oeuvre au Noir, paraît souvent instruit d'autres sagesses que celles de l'Occident. L'auteur elle-même, cheminant à travers Le Labyrinthe du Monde, poursuit une grande méditation sur le devenir des hommes qui rejoint la pensée bouddhiste. Avec ces Nouvelles, écrites au cours des dix années qui ont précédé la guerre, la tentation de l'Orient est clairement avouée dans le décor, dans le style, dans l'esprit des textes. De la Chine à la Grèce, des Balkans au Japon, ces contes accompagnent le voyageur comme autant de clés pour une seule musique, venue d'ailleurs. Les surprenants sortilèges du peintre Wang-Fô, " qui aimait l'image des choses et non les choses elles-mêmes ", font écho à l'amertume du vieux Cornelius Berg, " touchant les objets qu'il ne peignait plus ". Marko Kralievitch, le Serbe sans peur qui sait trompait les Turcs et la mort aussi bien que les femmes, est frère du prince Genghi, sorti d'un roman japonais du XIe siècle, par l'égoïsme du séducteur aveugle à la passion vraie, comme l'amour sublime de sacrifice de la déesse Kâli, " nénphar de la perfection ", à qui ses malheurs apprendront enfin l'inanité du désir... " Légendes saisies en vol, fables ou apologues, ces Nouvelles Orientales forment un édifice à part dans oeuvre de Marguerite Yourcenar, précieux comme une chapelle dans un vaste palais. Le réel s'y fait changeant, le rêve et le mythe y parlent un langage à chaque fois nouveau, et si le désir, la passion y brûlent souvent d'une ardeur brutale, presque inattendue, c'est peut-être qu'ils trouvent dans l'admirable économie de ces brefs récits le contraste idéal et nécessaire à leur soudain flamboiement.
Lu par:Jean de Rham
Durée:3h. 49min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:1483
Résumé: Le 24 novembre 1970, Mishima prépare avec un soin minutieux sa mort. Il est âgé de quarante-cinq ans. Son oeuvre est ample. Il connaît la gloire mondiale. Il veut que son suicide obéisse en tous points aux rigueurs du rite exigé depuis des siècles par la tradition de son pays, le milieu dans lequel il a choisi de vivre religieusement, socialement, littérairement, politiquement : il s'ouvre le ventre avant de se faire décapiter par la main d'un ami. Mort à la fois terrible et exemplaire parce qu'elle est en quelque sorte le moyen de rejoindre en profondeur le vide métaphysique dont le romancier poète japonais subit la fascination depuis sa jeunesse.
Durée:5h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:8519
Résumé: Comme tous les héros de Marguerite Yourcenar, Alexis s'interroge pour mieux comprendre le monde et mieux se comprendre lui même. Il cherche à sortir d'une situation fausse qui est l'échec de son mariage. Une longue lettre forme tout le récit où il prend sa femme à témoin du vain combat qu'il a mené contre son penchant naturel et sa vocation véritable.
Durée:2h. 18min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16287
Résumé: Anna, soror... est une oeuvre de jeunesse. C'est aussi l'esquisse d'un roman-fleuve (d'un "roman-océan", ironise l'auteur) qui ne vit jamais le jour, Marguerite Yourcenar optant finalement pour la brièveté de la nouvelle... En quelques pages seulement, donc, s'embrase et se consume l'amour entre Anna et Miguel. Leur passion porte aussitôt les stigmates du péché et de l'enfer car Anna et Miguel sont frère et soeur. Dans cette Naples de la Contre-Réforme, "la notion sociale de l'interdit se double de la notion chrétienne de la faute". Pourtant, nul regret ne tourmente Miguel, et Anna éprouve jusqu'à sa mort un amour irrepentant, voire religieux pour son frère.
Durée:4h. 31min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:13792
Résumé: Carnets de voyage et philosophie. Quatorze textes, récits ou réflexions, relatifs aux dernières périgrinations de l'auteur, principalement au Japon. Ce recueil fait la part belle au théâtre de ce pays. Un livre inachevé d'inspiration bouddhique.
Durée:3h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31013
Résumé: " La Monette avait tout, savait tout ; moi, rien. Elle m'a pris sous son aile, m'a roulé dans ses draps puis dans la farine. Puis foulé aux pieds, puis jeté dehors. J'avais douze ans à peine ; elle, trente de plus. "
Durée:11h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16526
Résumé: Sylvain Chantournelle, compagnon charpentier, rentre au pays (à Visentine dans les Vosges) après son tour de France. Il rencontre en chemin Absalon, Espagnol et luthier qui décide, sur l'invitation de Sylvain, de passer l'hiver auprès de lui. Mais arrivés au but de leur voyage, ils découvrent une maison familiale désertée et abandonnée : pendant l'absence de Sylvain, bien des malheurs ont frappé la famille...
Durée:3h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13677
Résumé: Dominique fait le deuil de son mari lorsqu'elle rencontre Jim. Lui aussi est écrivain. Plus jeune qu'elle, et plus inspiré. Dominique tient le journal de cet amour libéré des contingences du temps et des modes. Elle raconte aussi ses difficultés d'auteur asséché par l'épreuve. Elle provoque le lecteur, refuse de lui raconter ce qu'il attend dans ce récit traversé d'oiseaux qui indiquent la voie à suivre, pour dire crânement à la mort d'attendre encore un peu. Admirablement composée et rythmée, cette chronique d'un amour libérateur et d'un retour progressif à une confiance de l'écriture se révèle un véritable hymne à la vie.
Durée:4h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13750
Résumé: Le lit, écrit en 1960, raconte la mort du sculpteur Bernard Milleret que Dominique Rolin avait rencontré en 1946, lorsqu'elle s'était installée à Paris. Après quelques années de vie commune passées dans la misère, elle reçoit le prix Fémina en 1952. Ils achètent une maison à Villers-sur-Morin mais Milleret meurt en 1957. Dix années de bonheur total; dit-elle, cassé par la mort au bout de six mois de maladie. Dominique Rolin a conçu l'écriture de ce roman comme une véritable thérapie interne et personnelle, et une parfaite soumission aux mots.
Durée:10h. 19min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:21896
Résumé: De 1764 à 1767, une bête mystérieuse sème la terreur dans le Gévaudan et le sud de l'Auvergne, tuant plus de cent personnes, hommes, femmes et enfants. Elle échappe à toutes les battues, déjoue tous les pièges. Quel était cet animal fabuleux ? Sous le mythe, se cachait-il de sadiques meurtriers ? L'envoyé spécial de Louis XV a-t-il trompé les notables et le peuple ? Michel Louis livre de cette affaire un récit passionnant : les attaques, les grandes chasses, les actions héroïques, les intrigues, les récompenses promises... Fondé sur des documents officiels, la tradition orale et les acquis de la zoologie moderne, cet ouvrage est le plus complet qui ait été écrit sur une des plus fameuses énigmes de notre histoire.