Contenu

La haine n'aura pas le dernier mot: Maggy, la femme aux 10000 enfants

Résumé
Dans ce Burundi où une guerre civile de dix ans fit au moins 200.000 morts, il se passe quelque chose d'inouï, qui touche à l'universel. Marguerite Barankitsé a réussi à créer au sein de son ONG 'Maison Shalom' une nouvelle génération de jeunes citoyens qui se veulent et se vivent ni Hutu, ni Tutsi, ni Twa, mais 'Hutsitwa', plaçant leur humanité au-delà de toute généalogie et de toute haine. Des orphelins retrouvent un avenir et un métier, des femmes violées sont soignées et entourées, d'anciens massacreurs apprennent à se réintégrer dans une société viable, où ils côtoient parfois les enfants de leurs victimes... La grande originalité de son action réside en ce que les enfants vivent à quatre ou cinq dans des maisons individuelles, où ils sont pris en charge par des aînés, recréant une cellule familiale ; quand ils grandissent, ils deviennent propriétaires des maisons. L'objectif est de les responsabiliser et de reconstituer un tissu social.
Durée: 6h. 58min.
Édition: Paris, Albin Michel, 2005
Numéro du livre: 14081
ISBN: 9782226158581
CDU: 323

Documents similaires

Durée:3h. 55min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75126
Résumé: Juin 1967, une victoire empoisonnée pour Israël ? Que faire avec le Hamas ? Les Etats-Unis, un acteur partial ? La solution des deux Etats est-elle encore possible ? Le conflit israélo-palestinien soulève beaucoup de débats, de passions et de fantasmes. Il doit cette place singulière à son exceptionnelle durée, à la terre chargée de symboles religieux où il se déroule et aux protagonistes qui s'affrontent. Chacun peut avoir une opinion sur ce conflit, encore faut-il qu'elle repose sur une approche raisonnée de ses origines, de ses logiques et de ses dynamiques. Pour ne plus se contenter d'idées reçues, l'auteur répond ici à 22 questions essentielles
Durée:8h. 53min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:76009
Résumé: La création d’un État binational où Israéliens et Palestiniens seraient citoyens du même État a jadis été l’aspiration de nombreux intellectuels juifs critiques, de gauche comme de droite. Les prises de position en faveur du binationalisme, d’Ahad Haam dès la fin du xixe siècle à Léon Magnes en passant par Hannah Arendt et beaucoup d’autres, pour qui le désir de créer un État juif exclusif sur une terre peuplée en majorité par des Arabes entraînerait un conflit violent et insoluble, se sont révélées tout à fait exactes. Avec l’arrivée aux affaires de l’extrême droite en Israël, les massacres perpétrés par le Hamas et les bombardements de la bande de Gaza, la question d’un État binational est devenue une urgence pour toute la région. Lui tourner le dos n’y changera rien. Le binationalisme ne relève pas seulement du vœu pieux, mais aussi de la réalité présente : 7,5 millions d’Israéliens-juifs dominent, par une politique d’expulsion, de dépla­cement, de répression et d’enfermement, un peuple palestinien-arabe de 7,5 millions de personnes, dont une grande partie est privée de droits civiques et des libertés politiques élémentaires. Il est évident qu’une telle situation ne pourra pas durer éternellement.
Durée:2h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73396
Résumé: A l'approche de l'élection présidentielle de 2022, l'auteur aborde la question du vote. Il évoque l'abstentionnisme, la démocratie ainsi que les discours des votants et ceux des non-votants.
Durée:8h. 15min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74795
Résumé: Le Livre de Daniel, c'est l'histoire tragique d'un homme de quatre-vingt-quatre ans assassiné à coups de fourche dans sa ferme isolée, par des jeunes paumés de Roubaix qui veulent de l'argent, le filment avec leurs téléphones portables et font circuler la vidéo de sa mise à mort sans aucune empathie. Le Livre de Daniel, c'est aussi l'histoire de Chris de Stoop, le neveu de Daniel, qui, après avoir enquêté dans le village de son oncle, en Belgique, décide de se porter partie civile au procès des bourreaux de son oncle. Il ne cherche pas réparation ; ce qu'il cherche, c'est à comprendre ce qui a mené cinq jeunes désœuvrés au meurtre. Avec ce quatorzième livre devenu un best-seller aux Pays-Bas et en Belgique, Chris de Stoop, maître du journalisme littéraire incontesté et multiprimé, signe un chef-d'œuvre de non-fiction dans la lignée de De sang-froid de Truman Capote.
Durée:13h. 13min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73246
Résumé: Bellicistes mais pas combattants, propagandistes actifs des «?guerres justes?», même si le remède s’avère pire que le mal?: les plateaux de télévision sont peuplés «?d’experts?», qui mandatent l’Occident en gendarme international, médiatisent telle ou telle crise, désignent le méchant, fustigent l’inaction des politiques et convainquent que telle guerre est légitime et gagnable. Dans le passé, des intellectuels, militants politiques, journalistes ou personnalités ont pris les armes pour défendre leurs idées. Aujourd’hui, les acteurs du complexe militaro-intellectuel ne se battent plus que par médias interposés. Comment fonctionne ce complexe? Comment est-il né? Comment a-t-il bâti son propre pouvoir? Risque-t-il de nous entraîner dans des conflits inutiles et tragiques?
Durée:13h. 16min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75428
Résumé: Une boussole indispensable à qui veut comprendre les grands enjeux du monde contemporain. Une guerre dévastatrice vient d’éclater au cœur de l’Europe, qui ravive les pires traumatismes du passé. Comment en est-on arrivé là ? Amin Maalouf remonte, dans ce livre, aux origines de ce nouvel affrontement entre l’Occident et ses adversaires, en retraçant l’itinéraire de quatre grandes nations : d’abord le Japon de l’ère Meiji ; puis la Russie soviétique, qui constitua, pendant trois-quarts de siècle, une formidable menace pour l’Occident, son système et ses valeurs, avant de s’effondrer ; ensuite la Chine, qui représente en ce vingt-et-unième siècle, le principal défi à la suprématie de l’Occident ; et enfin les Etats-Unis, qui ont tenu tête à chacun des trois « challengers », et qui sont devenus, au fil des guerres, le chef suprême de l’Occident et la première superpuissance planétaire. L’ensemble de ces récits constitue une grande fresque historique qui éclaire, comme on ne l’avait jamais vu jusqu’ici, les enjeux des conflits en cours, les motivations des protagonistes, et les étranges paradoxes de notre époque.
Durée:10h. 41min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:37660
Résumé: Dans nombre de pays développés, les Sourds ne sont pas considérés comme des handicapés, mais comme des personnes dotées d’une langue singulière – la langue des signes – et donc d’une culture propre. En France, malgré quelques avancées, c’est encore très loin d’être le cas : l’approche médicale de la surdité prévaut toujours sur la reconnaissance de la langue et de la culture du peuple sourd. Les classes bilingues pour enfants sourds restent très peu nombreuses et l’éducation qui leur est majoritairement proposée s’accommode facilement des résultats scolaires désastreux liés à l’hégémonie des thérapies « oralistes ». C’est que la majorité des entendants ignorent encore les inhibitions et les souffrances provoquées par l’injonction faite aux Sourds de parler comme eux, dans une langue – le français oral – qu’ils ne maîtrisent jamais. Et ils ignorent aussi que la langue des signes est pour les Sourds la voie royale vers une communication épanouie avec les autres, entendants ou non. C’est précisément ce que permet de découvrir ce livre hors normes, réunissant les étonnants récits de vie de six adultes sourds, formulés et enregistrés en langue des signes puis traduits en français. Toutes et tous témoignent de l’éblouissement et de la « libération » qu’ils ont éprouvés en accédant à la pleine maîtrise de la langue des signes. À travers ces parcours aussi divers qu’attachants, les auteurs affirment le même espoir : celui d’être reconnus dans leur normalité, dans leur droit à vivre avec leur différence, avec leur langue et leur culture. Patrick Belissen, Philippe Angèle, Nadia Chemoun, Ode Punsola, Jacques Sangla et Jeanine Vergès font partie du collectif OSS 2007 (Opération de sauvegarde des Sourds), qui a organisé en 2013 la « marche du siècle sourd », plus de mille kilomètres à pied, de Paris à Milan, pour faire reconnaître la culture sourde.
Lu par:Anita Renard
Durée:9h. 28min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:67364
Résumé: La journaliste retrace l'histoire de la pratique du yoga et explique comment la discipline s'est adaptée et a délibérément cherché à conquérir l'Occident dès le début du XXe siècle pour ne pas tomber en désuétude. Le yoga contemporain n'a en effet plus rien à voir avec celui pratiqué par les ascètes hindous il y a plusieurs milliers d'années.
Durée:14h. 54min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:66408
Résumé: Lobby des pesticides. Lobby du tabac. Lobbies de la chimie, de l'amiante, du sucre ou du soda. On évoque souvent les « lobbies » de façon abstraite, créatures fantastiques venues du mystérieux pays du Marché, douées de superpouvoirs corrupteurs et capables de modifier la loi à leur avantage. Pourtant, les firmes qui constituent ces lobbies ne sont pas anonymes et leur influence n'a rien de magique. Leurs dirigeants prennent en toute conscience des décisions qui vont à l'encontre de la santé publique et de la sauvegarde de l'environnement. C'est cet univers méconnu que Stéphane Horel, grâce à des années d'enquête, nous fait découvrir dans ce livre complet et accessible. Depuis des décennies, Monsanto, Philip Morris, Exxon, Coca-Cola et des centaines d'autres firmes usent de stratégies pernicieuses afin de continuer à diffuser leurs produits nocifs, parfois mortels, et de bloquer toute réglementation. Leurs responsables mènent ainsi une entreprise de destruction de la connaissance et de l'intelligence collective, instrumentalisant la science, créant des conflits d'intérêts, entretenant le doute, disséminant leur propagande. Dans les cercles du pouvoir, on fait peu de cas de ce détournement des politiques publiques. Mais les citoyens n'ont pas choisi d'être soumis aux projets politiques et économiques de multinationales du pétrole, du désherbant ou du biscuit. Une enquête au long cours, à lire impérativement pour savoir comment les lobbies ont capturé la démocratie et ont fait basculer notre système en « lobbytomie ».
Lu par:Claude Yersin
Durée:7h. 7min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:67170
Résumé: Israël va vivre en 2019 des élections d’une importance capitale. Les pères fondateurs du sionisme auraient pourtant bien de la peine à se retrouver dans l’actualité israélienne, marquée par les scandales à répétition et des polémiques d’une brutalité inouïe. Le grand artisan de ce détournement est Benyamin Netanyahou, en passe de battre le record de longévité de David Ben Gourion à la tête du gouvernement de l’État hébreu. Jean-Pierre Filiu éclaire ce processus de régression démocratique par une réflexion historique sur le sionisme. Dans ce livre qui fera date, il démontre la manière dont les thèses longtemps minoritaires de Zeev Jabotinsky (1880-1940) se sont imposées en lieu et place du travaillisme des pionniers d’Israël. Il décrit comment cette main basse sur Israël s’accompagne aujourd’hui de la fin du rêve sioniste : Netanyahou a choisi de s’appuyer sur les religieux ultraorthodoxes contre toutes les autres familles du judaïsme ; il n’hésite pas à jouer aux États-Unis les fondamentalistes chrétiens contre la communauté juive ; il va jusqu’à encourager, comme en Hongrie, des campagnes à relent antisémite. Un autre Israël demeure néanmoins possible, mais il lui faudra se réconcilier avec lui-même et avec la diaspora avant de rouvrir l’horizon de la paix avec ses voisins arabes.
Durée:7h. 37min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65369
Résumé: Qui est Mohammed ben Salman, qui bouscule l'Arabie Saoudite et séduit les Occidentaux ? Un visionnaire, un réformiste ou un opportuniste brutal ? À 32 ans, Mohammed ben Salman, dit MBS, est le prince héritier d'Arabie Saoudite. Il est le premier petit-fils d'Ibn al-Saoud – le fondateur du royaume qui porte son nom – à accéder au pouvoir. Richissime descendant d'une dynastie féodale, il veut transformer son pays en profondeur en réduisant sa dépendance au pétrole, en mettant les Saoudiens au travail et en accordant aux femmes le droit de conduire. Mais derrière cette façade progressiste, le mystère et les contradictions demeurent. MBS gouverne l'une des sociétés les plus oppressives de la planète, où la liberté de penser et l'espace public se réduisent de jour en jour. Obsédé par la menace iranienne, prêt à se rapprocher d'Israël par l'entremise de Washington, il mène depuis 2015 une guerre sans fin au Yémen, où sévit l'une des plus graves crises humanitaires contemporaines. Le roi, son père, a 82 ans. S'il lui succède comme prévu, Mohammed ben Salman pourrait régner un demi-siècle. Où va-t-il conduire cette Arabie aux réserves pétrolières illimitées, au pouvoir militaire et économique immense et au rôle politique croissant dans un Moyen-Orient en plein chaos ? À la tête de la plus grande puissance sunnite du monde arabe, pourra-t-il purger l'islam du terrorisme ?
Lu par:Janick Quenet
Durée:6h. 55min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75066
Résumé: Dans l’opacité du plus grand système totalitaire de la planète, sacré pour la troisième fois à la tête du Parti communiste, de l’armée et de l’État, Xi Jinping est le maître absolu de la Chine, aujourd’hui deuxième économie mondiale. Un développement extraordinaire qui, en deux générations à peine, a sorti de la misère des centaines de millions de personnes, et assuré leur immense fortune à des entrepreneurs hors pair. Comme aux États-Unis, 1 % des Chinois les plus fortunés contrôlent plus du tiers de la richesse nationale. On les connaît à peine, les Jack Ma d’Alibaba, Pony Ma de Tencent, Ren Zhengfei de Huawei, Zhang Yiming qui a créé TikTok, Yang Huiyan, la patronne de Country Gardens, ou la reine du botox Zhao Yang… Trop d’influence, trop d’arrogance – au risque de casser les ressorts de l’économie, Xi Jinping les a mis sous tutelle et a maintenu pendant près de trois ans 1,4 milliard de personnes dans le carcan du zéro Covid. La croissance fléchit, le chômage grimpe, des manifestations surgissent. Début 2023, changement radical, priorité à l’économie. Ukraine, Taïwan, haute technologie?: la confrontation avec les États-Unis durcit. Xi Jinping peut-il réussir son pari sans les milliardaires rouges, et imposer au monde la suprématie chinoise?