Contenu

Daphnis et Chloé [extraits de Romans grecs et latins]

Résumé
Le roman de Longus, Daphnis et Chloé, dont la naïveté ne serait qu'apparence selon certains, présente aujourd'hui un grand intérêt parce qu'il est une réponse à cette question : quel cas ferions-nous de l'amour si nous n'en avions jamais entendu parler? Daphnis et Chloé ne savaient rien de la physiologie ni de la psychologie de l'amour au moment où ils ont éprouvé ce mal étrange qui les rapprochait l'un de l'autre. Les jeunes qui, avant même de l'avoir éprouvé, ont des raisons de se méfier de l'amour, tant ils savent de choses à son sujet, tireront grand profit de la lecture de cette oeuvre.
Lu par: Jean Frey
Genre littéraire: Roman d'amour
Durée: 3h. 43min.
Édition: Paris, Gallimard, 1976
Numéro du livre: 12241
Collection(s): Bibliothèque de la Pléiade
CDU: 875

Documents similaires

Durée:9h. 11min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:7555
Résumé: Thérèse, vendeuse dans un grand magasin, rencontre Carol qui est belle, fascinante, fortunée. Elle va découvrir, auprès d'elle ce qu'aucun homme ne lui a jamais inspiré : l'amour. Une passion naît, contrariée par le mari de Carol, lequel n'hésite pas à utiliser leur petite fille comme un moyen de chantage . Second roman de Patricia Highsmith, "Carol" fut refusé, en 1951, par son éditeur américain en raison de la hardiesse du sujet. Il parut sous un pseudonyme, Claire Morgan...
Durée:7h. 9min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:70362
Résumé: Rédigé sur commande vers 1350 à l’occasion d’une promesse de mariage, ce roman chevaleresque destiné à une princesse est un témoin ambitieux de la littérature de la fin du Moyen Age. Nourri d’un idéal courtois mis en danger par la guerre, les rivalités politiques et les épidémies, le livre ne se contente pas de raconter une histoire d’amour, modelée sur tant d’autres : la poésie, la musique, la danse et la qualité des images y célèbrent une culture complète des sens, bien avant le très célèbre cycle de six tapisseries de La Dame à la Licorne, auquel il a sans doute servi d’inspiration. Il avance, autour de la figure rêvée de la licorne, devenue féminine, une image renouvelée de la féminité, en récit, en poésie et en images. Pour une jeune femme, ce livre-coffret se présentait autant comme un manuel de conduite éthique et érotique, que comme une promesse de divertissements secrets, pour égayer les heures passées dans les chambres aux tentures multicolores - non loin des rumeurs, et momentanément à l’abri des catastrophes du monde. Seule, ou avec un amant parfait, et pour le meilleur face au pire.
Durée:11h. 33min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:27089
Résumé: Dès son arrivée à Manderley, somptueuse deumeure de l'ouest de l'Angleterre, la jeune épouse de Maxim De Winter se sent écrasée par le souvenir de sa première femme. Rebecca, morte noyée, continue d'exercer sur tous une influence à la limite du morbide. La nouvelle Mme De Winter, timide, effacée, inexperimentée, se débat de son mieux contre l'angoisse qui l'envahit, mais la lutte contre le fantôme de Rebecca est par trop inégale..
Lu par:Monique Gay
Durée:3h. 58min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:20819
Résumé: Lorsque débute leur vie commune, Alain et Camille sont deux amis d'enfance que tout en apparence rapproche. Mais leurs secrètes rêveries les divisent. " Mon mariage, reconnaît Alain, contente tout le monde et Camille, et il y a des moments où il me contente aussi, mais... " Ce qu'Alain aime en Camille, c'est une beauté idéalisée, faite d'immobilité et de silence. Aussi est-il déconcerté par son exubérance. Comme l'arrivée d'une saison nouvelle, la découverte de leur intime division le met à la merci d'autres rêves. Et c'est alors que le drame se noue. La chatte Saha sera désormais pour Alain la chimère sublime qui domine sa vie et pour Camille la rivale détestée contre laquelle aucun procédé n'est trop brutal. Avec une maîtrise et une sobriété sans égales, Colette a composé, en suivant les règles de l'art classique, une véritable tragédie d'amour à trois personnages.
Durée:3h. 40min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:17945
Résumé: " Toute leur enfance les a unis, l'adolescence les sépare. " Phil, 16 ans, et Vinca, 15 ans, amis de toujours, passent leurs étés en Bretagne. Tout naturellement, l'amour s'installe entre ces deux complices inséparables, un amour qui grandit plus vite qu'eux. Et cet été-là, Vinca et Phil découvrent leurs différences et leurs incompréhensions. L'insouciance et la confiance font alors place à la souffrance et à la trahison. Ces amours adolescentes révèlent à Vinca et à Phil ce qu'ils sont désormais et ne seront jamais plus. Et ces vacances s'achèvent sur un adieu à l'enfance, amer et nostalgique Avec délicatesse, Colette excelle à évoquer l'éveil de la sensualité, la douloureuse initiation à l'amour et à la vie.
Durée:4h. 3min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:16784
Résumé: « Avez-vous déjà, ne fût-ce qu'une seule fois, vu un homme épouser celle qu'il aurait dû ? » Elle est la fille du châtelain ; il est le fils du meunier. Ils s'aiment et tout les sépare, leur famille comme leur statut social. Dans une Norvège petite-bourgeoise et piétiste, deux êtres s'aiment et se déchirent sous le joug de leur indomptable orgueil. Traversé de rêveries exaltantes, ce roman d'un amour impossible fut écrit en 1898. Knut Hamsun y dresse un portrait splendide et cruel d'amants romantiques dévorés par le malheur d'aimer.
Durée:2h. 34min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:75598
Résumé: Gilbert, lieutenant de marine, bénéficie d'une permission pour se rétablir après une maladie. Triste et désenchanté, il rencontre Isoline et en tombe amoureux. Celle-ci vit isolée dans un château et est négligée par son père. Leur relation se transforme vite en passion amoureuse mais le père d'Isoline décide de l'enfermer dans un couvent. Publié pour la première fois en 1882.
Lu par:Jean Frey
Durée:6h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:12419
Résumé: Le roman mêle vers et prose, latin classique et vulgaire. Le titre est d'ailleurs une dérivation du latin satura, qui signifie « mélange, pot-pourri ». En outre, on note clairement le jeu de mots entre « satyre » (ceux qui le liront comprendront pourquoi) et « satire » (n'oublions pas qu'il s'agit d'un roman en partie picaresque). Il conte les aventures, dans une Rome décadente de deux jeunes débauchés, Encolpe et Ascylte, ainsi que du jeune amant de ce dernier, Giton. Au cours de leurs pérégrinations, ils sont invités par un riche affranchi, Trimalcion, qui les invite à un splendide festin. Les convives discutent d'eux-mêmes et de la vie en général. Le roman inclut également d'autres péripéties comme un naufrage ou un voyage en Italie du Sud. Le fil conducteur du récit est probablement la colère de Priape, suscitée par Encolpe après qu'il a tué une oie, oiseau sacré du dieu..
Durée:7h. 21min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:39111
Résumé: Le jeune Bruno, le narrateur de cette histoire, est présenté à Jacqueline Beaufort, meilleure amie de sa sœur. Jacqueline est mariée, mais s’épanouit peu dans cette union qui lui a été imposée. Une histoire d’amour se tisse entre les deux protagonistes, bien que la jeune femme ne puisse pas divorcer. Margerit rend dans Le Dieu nu un vibrant hommage à Charles Baudelaire et tisse une atmosphère sensuelle aérienne suggérée par la chaleur d’une nuque dévoilée ou le froissement d’une étoffe, alimentée par la frustration qui imprègne les objets comme les paysages. Chez Margerit, tout est érotisme, ce qui rend plus acerbe encore sa dénonciation d’une société d’avant-guerre engoncée de façon tout à fait hypocrite dans sa morale de façade.
Durée:25h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:11984
Résumé: Le volume entier de la Pléiade contient : L'adolescent ; Les nuits blanches ; Le sous-sol ; Le joueur ; L'éternel mari .
Durée:13h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:6100
Résumé: La nuit est d'une telle beauté là-haut, sur le plateau Grémone, que Jourdan ne résiste plus à l'envie de labourer à la clarté des étoiles. Oh ! pas pour avancer les travaux, non, mais pour goûter cette nuit exceptionnelle, pour répondre à un vague désir nostalgique qui l'oppresse et qui est peut-être le regret d'être attaché à un coin de glèbe alors que le monde si vaste reste inconnu. Et tandis qu'il creuse ses sillons il pressent que quelque chose va se produire qui arrachera à la tristesse les quelque vingt habitants de ce coin isolé de Haute-Provence. A l'orée de la forêt survient le «guérisseur de lèpre» qu'il attend instinctivement : Bobi l'acrobate rendra la joie aux gens du plateau en leur apprenant la nécessité de l'inutile, du temps passé à flâner, à regarder la nature - par l'installation du cerf qui provoque le grand banquet spontané, par la plantation des narcisses, par les gestes simples et comme oubliés... Une fraternité naît, une «commune» se fonde. Cependant, pour que la joie demeure, il faut que chacun parvienne à la paix intérieure. C'est là qu'achoppe l'oeuvre de Bobi et c'est là que trouve son dénouement le roman-poème où Jean Giono chante la vie proche de la terre, la gloire des champs et des bois, la sagesse des bergers.
Lu par:Jean Frey
Durée:6h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18700
Résumé: Hoffmann rêva toute sa vie du ciel doré de l'Italie : un ciel qu'il ne put jamais apercevoir qu'en songe. Raison pour quoi, sans doute, il logea Princesse Brambilla dans le décor le plus italien qui se puisse imaginer : le carnaval de Rome. Raison pour quoi, surtout, ce roman bref se trouve être le plus vibrant appel qu'il ait adressé de sa vie à la fuyante beauté : occasion de conjuguer sa fantaisie la moins retenue et le meilleur de cette ironie mélancolique qui est son élixir secret. Baudelaire voyait là la quintessence de l'imaginaire romantique : " Il faut lire Hoffmann, et surtout, avant tout, Princesse Brambilla, qui est comme un catéchisme de haute esthétique. "