Contenu

Ton coeur a la forme d'une île

Résumé
Mêlant histoire, entretiens, fiction et passages autobiographiques, cet ouvrage évoque les Corses, leurs racines, leur langue et leur culture. L'auteure explique notamment les origines du stéréotype du Corse fraudeur et violent depuis la Seconde Guerre mondiale.

Pas disponible en CD.

Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 5h. 33min.
Édition: Paris, Grasset, 2021
Numéro du livre: 76135
ISBN: 9782246826170
Collection(s): Littérature française

Documents similaires

Lu par:Manon
Durée:2h. 46min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30688
Résumé: «C'est une sorte de migraine colossale nourrie aux OGM et qui aurait bu toute l'eau de Fukushima. Un monstre déchaîné que vous ne voulez vraiment pas fréquenter. Elle touche une à trois personnes pour mille. L'un de ses surnoms sympathiques est "la migraine du suicide"«. Sans nier son statut d'épreuve, il s'agit de vivre la maladie comme une aventure, de toucher à la douleur sans pathos mais avec la plus intense douceur : elle est, après tout, le dénominateur commun aux êtres vivants. Ou comment se réapproprier son corps dans sa magnifique imperfection. Et si, à la suite d'un Montaigne, nous redéfinissions la santé comme acceptation souveraine de la maladie ?» L. L. Loin du témoignage ou du récit nombriliste, une équipée qui virevolte de la poésie à la science, de l'humour à l'amour, corps à corps vibrant qui s'achève par ces mots : aujourd'hui, tout va bien.
Durée:5h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75332
Résumé: Huma, née en Corse en 1976, grandit dans une villa perchée sur un rocher, entourée d'une mère énigmatique et d'un père cachant sa sensibilité derrière une allure brutale. Pour s'isoler, ses parents placent la jeune fille chez une grand-mère acariâtre dont elle partage le lit et qui la maltraite. Peu à peu, elle prend conscience du secret qui empoisonne sa famille depuis trois générations.
Durée:7h. 6min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74946
Résumé: A partir d'archives et de témoignages inédits, l'auteur met en lumière les ressorts cachés de la révolution russe à travers les histoires de deux couples : Lénine, fondateur de l'URSS et Inès Armand, une femme d'origine française, et leur antithèse, le tsar Nicolas II et son épouse, Alexandra Fiodorovna.
Durée:6h. 13min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75776
Résumé: L'auteur, qui a été en charge de la conservation du Panthéon pendant dix ans, retrace l'histoire de ce monument et sa place dans le paysage politique, dans la société et dans l'identité collective des Français. Il évoque notamment l'entrée au Panthéon d'une personnalité, l'organisation des cérémonies, la place des femmes, la renommée des personnes qui y sont enterrées, entre autres.
Durée:2h. 11min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70261
Résumé: Arrêtée en juillet 1942 avec sa mère sur la ligne de démarcation, Francine Christophe est encore une enfant. Elle a presque neuf ans, l'âge des jours heureux, quand elle est rattrapée par la folie nazie. Interrogée par la Gestapo, enfermée de prison en prison, ballottée de camp en camp, en France d'abord, elle est déportée en mai 1944 à Bergen-Belsen. A son retour, quand elle essaye d'expliquer à ses camarades de classe ce que la guerre lui a fait, celles-ci la regardent, gentiment, mais tournent l'index sur la tempe, l'air de dire : elle est folle. La jeune Francine ne parle plus du cauchemar. Aujourd'hui, les mots refont surface. Francine Christophe raconte ce qu'elle a vu et connu. Les coups, le froid, la faim. Les enfants qu'on entasse dans des wagons à bestiaux. La maladie et la mort. Les travées boueuses où les cadavres pourrissent. La cruauté. Mais aussi l'amour, celui d'une mère et de sa fille, indéfectible, qui résiste à la guerre. Et des miracles, comme ce bébé qui voit le jour dans l'enfer de Bergen-Belsen et survit grâce à l'entraide des femmes. Pour que tous nous sachions et n'oublions pas ce que fut la Shoah.
Durée:13h. 3min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73307
Résumé: Voici le récit d'un morceau de l'histoire française. Au lendemain du désastre militaire et civil de juin 1940, exaspéré par al résignation ambiante, George Leygat, jeune étudiant en droit âgé de 19 ans, quitte clandestinement la France pour le Maroc, sans billet de retour possible. En novembre 1942, les Anglo-Américains, débarquant enfin en Afrique du Nord, il va participer à leurs côtés, en première ligne, au sein d'un régiment d'artillerie de l'armée d'Afrique, " sans jamais une défaillance et avec un merveilleuse bonne humeur ", comme le dira le général Guillaume, aux campagnes de Tunisie, d'Italie, de France, d'Allemagne et d'Autriche. Dans une indifférence quasi générale de la métropole, ces " Africains " de toutes origines vont s'y couvrir de gloire. Rappelons simplement que grâce à cette épopée victorieuse " oubliée ", la France va retrouver in extremis son rang au sein du nouveau Conseil de sécurité des Nations unies et le " droit de veto " réservé aux cinq vainqueurs de ce conflit. Un témoignage vivant, raconté par son fils, d'une " jeunesse française " sans compromission, d'une " certaine idée de la France ", aussi, à mille lieues de toutes idéologies et de toute haine de soi.
Lu par:Jacques Frot
Durée:8h. 50min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72471
Résumé: Un monde à part. Ils s'appellent Mathieu, Greg, Aïssa, David, Jean-Jacques... Jean Michelin est leur capitaine, leur compagnie s'appelle Jonquille. Nous sommes en Afghanistan, à l'été 2012, alors qu'à la mission de lutte contre les talibans se mêlent déjà les préparatifs du rapatriement annoncé par la France. Comment raconter la guerre à ceux qui ne la voient que de loin ? Comment parler des hommes et des femmes, de ce qu'ils sont, de ce qu'ils vécurent ? Jean Michelin a choisi de dire leur histoire, portrait après portrait, souvenir après souvenir, sans grand spectacle, à hauteur d'homme. La mort est au rendez-vous, c'est un air que l'on respire. Tout, ici, est vu à travers le prisme d'un quotidien où les urgences du moment ne cessent de croiser l'attente, les liens familiaux, la fraternité, cette part intime qui ne disparaît jamais.
Durée:11h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71038
Résumé: Une étude de nombreuses affaires liées à la Libération entre 1944 et 1945 à travers l'analyse d'archives et de témoignages : les derniers convois de déportés, l'affaire Guingouin, les derniers crimes de la Gestapo ou encore les tirailleurs abandonnés.
Durée:22h. 46min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75081
Résumé: En 1940, fuyant l'avancée des nazis, des milliers de Juifs affluent en Lituanie, pays dont l’URSS s’empare, mais que le Reich lui arrachera bientôt. Dans ce climat de catastrophe imminente, le Néerlandais Jan Zwartendijk, directeur de la filiale lituanienne de Philips et nouveau consul honoraire à Kaunas, parvient à ouvrir aux Juifs une dernière issue pour échapper au pire. À l’insu de presque tous, Zwartendijk travaille jour et nuit pendant trois semaines afin de délivrer des visas pour Curaçao, dans les Antilles néerlandaises, tandis que son collègue Sugihara, consul du Japon, signe des visas de transit. Ainsi commence une extraordinaire entreprise clandestine qui sauvera des milliers de vies. En recueillant à travers le monde les témoignages des survivants et de leurs enfants, Brokken reconstitue l'histoire de « l’Ange de Curaçao », comme l'appelaient les réfugiés. Voici l'odyssée de familles entières qui ont traversé la Russie en Transsibérien, atteint Kobe et trouvé refuge dans le ghetto juif de Shanghai. Les Justes est une fresque monumentale, une mosaïque de vies, de lieux et d'événements où la réalité prend des teintes épiques et romanesques, mais surtout une leçon sur le courage et la responsabilité de l'individu face à la catastrophe.
Durée:9h. 25min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66208
Résumé: Témoignage d'un soldat russe sur l'Armée rouge et la Seconde Guerre mondiale sur le front de l'Est. Il évoque la hiérarchie brutale, les ordres absurdes, la mort, la solidarité, la lâcheté, la désolation, les pillages et décrit les conditions de vie des soldats : la misère, le froid intense, les souffrances terribles et l'absence totale de considérations pour les pertes humaines.
Lu par:René Bonnin
Durée:5h. 33min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69474
Résumé: L'histoire de Jutta Gallus qui fut séparée de ses filles lors de leur tentative de fuite de RDA. A cause du Mur de Berlin, Jutta se rend chaque jour au Checkpoint Charlie pour protester, allant jusqu'à s'enchaîner devant le bâtiment d'Helsinki et oeuvrer dans les réseaux de passeurs et les associations pour dénoncer les dérives du régime est-allemand.
Lu par:David Ferré
Durée:17h. 12min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:65796
Résumé: Phnom Penh, mars 2009. Kaing Guek Eav, plus connu sous le nom de Douch, responsable de la torture et de la mort de plus de 12 000 victimes à la prison de Tuol Sleng (S-21), est seul derrière une vitre insonorisée : seul face à la justice internationale, seul face aux familles de ses victimes, seul peut-être plus que tout face à lui-même, à l’étendue d’un crime impossible à sonder, impossible à pardonner. Le maître des aveux est une saisissante évocation de son destin, mais aussi de l’étonnante "comédie humaine", tour à tour bouleversante et déroutante, qui s’est déroulée autour de son procès. Thierry Cruvellier est le seul journaliste français qui a assisté à la totalité de ce procès, du premier au dernier jour, qui a vu un événement remarquable et peu noté : pour la première fois devant un de ces tribunaux, un accusé qui reconnaissait sa responsabilité personnelle dans des crimes innommables, plaidait coupable et demandait pardon aux victimes, était à la barre pendant six mois à essayer d’expliquer et de s’expliquer. Ce procès allait-il se dérouler à contre-courant des attentes et apporter enfin, pour la première fois, apaisement aux victimes ? Allait-il dessiner la figure d’un bourreau "différent" ? Allait-il jouer ce rôle toujours attendu et jamais réalisé de "procès pour l’histoire" ? C’est la tragédie particulière, jusqu’à son coup de théâtre final, du procès du génocide khmer rouge qu’il n’en ait, en fait, rien été, et que le bouleversement des rituels attendus ait provoqué des moments d’une intensité exceptionnelle, des scènes d’une émotion considérable, des joutes médiocres et magnifiques – et au final une amertume profonde chez tous les acteurs de cette pièce. Il fallait pour écrire ce livre un ensemble de qualités presque impossible : une connaissance, une expérience, une discrétion, mais surtout, tout simplement un talent doublé d’une humanité profonde.