Contenu

Ogresse

Résumé
La mère d’Hippolyte, alias H, a un comportement étrange depuis que le père de cette dernière a quitté le domicile conjugal : elle force sa fille à ne manger que de la viande, alors qu’elle-même ne se nourrit plus qu’en cachette. En parallèle, leur voisine disparaît. H tente de ne pas se faire trop d’idées, mais lorsqu’un soir, sa mère se jette férocement sur elle et la mord, elle doit se rendre à l’évidence, quelque chose ne va pas… Aidée de ses amis Lola, Benji et Kouz, la jeune fille tentera de découvrir de quoi il s’agit. Une ambiance lourde mais poétique, une écriture parfois crue mais toujours juste et enivrante, ce roman est un petit bijou. Les relations qu’entretient Hippolyte avec les autres personnages sont bouleversantes, en particulier celle avec Kouz, qui deviendra son petit ami et, bien sûr, celle avec sa mère, fusionnelle, à l’amour littéralement dévorant et pourtant toxique sur des airs de syndrome de Stockholm, puisque malgré les tentatives de la mère de mordre sa fille, celle-ci ne cessera de la défendre. L’ouvrage propose donc un discours déchirant sur la culpabilité que peuvent ressentir les victimes d’abus, qui ne peuvent sortir de l’état hypnotique dans lequel elles sont plongées que grâce à une aide extérieure, ici incarnée par Lola, ayant connu une situation similaire avec sa mère. La relation d’H à ses parents est explorée sous le prisme du fantastique, grâce à des réflexions sur certains traits caractéristiques des contes, comme la figure de l’ogresse – qui donne son nom au roman – ou l’idée qu’un des parents va se transformer en monstre et qu’Hippolyte devra choisir lequel. L’histoire présente également avec brio les troubles qui marquent l’adolescence (premiers émois amoureux, séparation des parents, amitiés qui se font et se défont, cruauté mais aussi loyauté sans bornes que peuvent se témoigner les adolescents) en mettant en scène un quatuor de personnages principaux à la dynamique très intéressante. Le rapport de l’héroïne à son corps, au désir sexuel (qui se mêle au désir carnassier) et à la nourriture (tous les chapitres portent le nom de ce que H mange) est parfois presque dégoûtant mais examiné avec justesse. Le lien qui se tisse entre féminité (et le fait d’apprendre à l’apprivoiser) et cannibalisme rappelle des œuvres cinématographiques comme Ginger Snaps, Jennifer’s Body ou encore plus récemment Grave. On pourrait alors penser que ce roman surfe sur une vague et manque d’originalité, mais on aurait bien tort : il tape dans le mille en se montrant touchant, violent, captivant et passionnant, tellement riche dans la variété des thèmes qu’il aborde. À mettre sous toutes les dents !
Durée: 6h. 34min.
Édition: Paris, J'ai lu, 2022
Numéro du livre: 76097
ISBN: 9782290360958
Collection(s): Exprim'

Documents similaires

Durée:1h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33852
Résumé: Une correspondance par Post-it sur le frigo entre une mère et sa fille. Chaque jour, elles se parlent par messages interposés, de la simple note jetée pour rappeler de ne pas oublier d'acheter le lait au message personnel et intime. Lorsque la mère tombe gravement malade, le temps presse mais l'espoir demeure jusqu'à la fin.
Durée:2h. 53min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:13581
Résumé: Au début du siècle dernier, être fille-mère, c'est-à-dire, mère célibataire, ne suscitait que l'opprobre. Entre non-dits et mensonges, l'enfant non-désirée (la narratrice) s'arrange tout de même pour grandir, comme grandit la haine entre la mère et la fille. Jusqu'au dénouement fatal qui ouvre le débat sur l'euthanasie sans toutefois porter de jugement. Au-delà de fioritures inutiles, au-delà du mélodrame, ce texte transcrit avec force une réalité dure que seul une forme de détachement pouvait rendre supportable.
Durée:6h. 49min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:15806
Résumé: Alors que les phénomènes de violence paraissent de plus en plus prégnants dans l'actualité quotidienne, cet ouvrage cherche à en comprendre les logiques et à en préciser les limites. Parler de la violence n'a guère de sens tant ce vocable réunit des phénomènes très différents et des manifestations plurielles. L'auteur ambitionne de les passer en revue. Pour autant, il s'agit de mettre à nu les logiques communes d'adhésion à la violence (pourquoi devient-on violent ?), de déroulement des violences (comment s'opère le passage à l'acte ?) et de transformation de ces phénomènes (la violence évolue-t-elle ?).
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67448
Résumé: Philippe, entouré d'une mère qui le déteste, d'un père effacé et d'un frère aussi beau que bête, vit dans une cité où il passe ses journées à traîner, à fumer et à voler des bières au supermarché. Dans un quotidien marqué par des violences ordinaires mais qui ne l'atteignent pas, il rêve d'ailleurs au côté de son ami Bruno, un baroudeur vantard et destroy, jusqu'à ce qu'un drame bouleverse sa vie.
Lu par:Anne Tardy
Durée:5h. 33min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:72687
Résumé: Le Léviathan est un cinéma de quartier où une faune bigarrée et interlope se donne rendez-vous pour un moment d'oubli et de répit dans le quotidien. Dans les profondeurs de ce lieu, règne Jacob, un mystérieux personnage qui dirige une organisation criminelle. Une nuit, plusieurs bandes rivales tentent de le renverser pour s'approprier son pouvoir sans limites.
Lu par:Jean Frey
Durée:13h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66300
Résumé: Après les événements tragiques qui clôturent Piranhas, Nicolas, dit Maharaja, a juré de se venger. Il ne reculera devant rien pour conquérir Naples, enterrer les vieux parrains et être couronné roi. Entouré de son baby-gang, Nicolas n'a jamais semblé aussi proche de son rêve. Le coût du sang est élevé et la course au pouvoir infinie ; les alliances ne durent qu'aussi longtemps que l'argent coule à flots. Désormais craints et respectés, Nicolas et ses frères brûlent leur vie par les deux bouts, au risque de sacrifier ceux qu'ils aiment le plus. Pourtant, ils devront apprendre à perdurer. Après le succès de Piranhas, Roberto Saviano parachève son immersion dans l'univers criminel napolitain par une apothéose digne des plus grands films de gangsters. Grâce à une narration toujours aussi percutante, il nous plonge dans un monde brutal que l'on peut voir comme le reflet de notre société actuelle. C'est bouleversé par la force du récit et des personnages que l'on referme ce roman palpitan
Durée:4h. 40min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:68016
Résumé: 1920, dans l’Ouest américain. Garett, 16 ans, fils d’un pasteur violent, est kidnappé par Ab Stenson, une hors-la-loi en cavale. Il est d’abord terrifié par cette femme repoussante au caractère rude et à l’aspect sale qui incarne tout ce qu’on lui a appris à détester. Toutefois, petit à petit, il s’émerveille de son courage et de sa liberté. Ainsi, il apprend l’affirmation de soi et s’interroge sur les lois – celles des hommes comme celles de Dieu. Nous voici plongés dans un univers peu évoqué dans la littérature jeunesse, celui des westerns et de la conquête de l’Ouest. Cela se révèle passionnant!
Durée:16h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38547
Résumé: A quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu'elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s'ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d'un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu'au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu'elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d'échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie. My Absolute Darling a été le livre phénomène de l'année 2017 aux Etats-Unis. Ce roman inoubliable sur le combat d'une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d'un nouvel auteur au talent prodigieux.
Durée:7h. 3min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:67260
Résumé: Inspiré d’un fait divers, La saison des ouragans s’ouvre sur la découverte d’un cadavre. Dans le canal d’irrigation, aux abords du petit village de La Matosa, un groupe d’enfants tombe sur le corps sans vie de la Sorcière. À la fois redoutée et respectée, elle habitait une maison pleine de mystères où les femmes de la région venaient lui rendre visite pour lui demander de l’aide : maladies, mauvais sort, mais aussi avortements discrets. À l’instar de Chronique d’une mort annoncée de Gabriel García Márquez, nous découvrons au fil du roman les événements qui ont mené à son assassinat, les histoires des bourreaux qui sont autant de mobiles expliquant les raisons du meurtre de cette envoûtante Sorcière de La Matosa. Grâce à cette intrigue policière à rebours, Fernanda Melchor dresse un formidable portrait du Mexique et de ses démons. Sa langue est crue, musicale, elle retranscrit la brutalité avec beaucoup de talent. Il s’agit d’un livre sur les pulsions et la violence mais également sur l’une des figures du féminisme – souvent fantasmée, toujours persécutée –, qu’on a cherché à abattre depuis la nuit des temps : la sorcière
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66641
Résumé: Adolescente revêche et introvertie, Jenny Marchand traîne son ennui entre les allées blafardes de l’hypermarché de Sucy-en-Loire, sur les trottoirs fleuris des lotissements proprets, jusqu'aux couloirs du lycée Henri-Matisse. Dans le huis-clos du pavillon familial, entre les quatre murs de sa chambre saturés de posters d’Harry Potter, la vie se consume en silence et l’horizon ressemble à une impasse. La fielleuse Chafia, elle, se rêve martyre et s’apprête à semer le chaos dans les rues de la capitale, tandis qu’à l’Élysée, le président Saint-Maxens vit ses dernières semaines au pouvoir, figure honnie d’un système politique épuisé. Lorsque la haine de soi nourrit la haine des autres, les plus chétives existences peuvent déchaîner une violence insoupçonnée.
Lu par:Maryline Kaim
Durée:5h. 12min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:39054
Résumé: Dans un quartier pavillonnaire d'une petite ville du Luberon, Céline et Jo, deux soeurs adolescentes, essaient de tromper l'ennui entre un père alcoolique et une mère cantinière qui ne leur prête pas attention. Lorsque Céline tombe enceinte, la famille éclate. Seule Jo essaie de s'extraire de son carcan familial et social.Premier roman.
Lu par:Anne Borrielo
Durée:3h. 46min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:74718
Résumé: Issa, un adolescent surnommé Elvis pour son amour du rock et de Jimi Hendrix, vit dans la cité des Cerisiers, à Nantes, auprès de son frère aîné et de Tony l'arbitre, figure des lieux. Un jour, un dealer disparaît du quartier. L'événement rappelle la disparition d'un autre trafiquant quelques années plus tôt. Un journaliste curieux mène l'enquête. Pour Issa, une descente aux enfers commence.