Contenu

La Syrie au-delà de la guerre: histoire, politique, société

Résumé
L'ouvrage donne à voir un autre visage de la Syrie, loin des clichés liés à la guerre. S'appuyant sur une analyse de l'histoire et de la société syriennes, l'auteure met en lumière la puissance et la richesse passées de cet acteur majeur du Moyen-Orient. Elle évoque notamment le pays pendant l'Antiquité et les accords Sykes-Picot de 1916.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 4h. 46min.
Édition: Paris, le Cavalier bleu, 2022
Numéro du livre: 75341
ISBN: 9791031804354
Collection(s): Idées reçues

Documents similaires

Durée:4h. 52min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73498
Résumé: Depuis le début des années 2010, l'Ukraine est devenue le théâtre d'une nouvelle guerre froide, cristallisant les tensions existant entre la Russie et l'Occident. Derrière les clichés d'un état berceau de la Russie, terre des cosaques et grenier à blé du géant voisin, l'auteure dresse un portrait précis et documenté du pays.
Lu par:Nicole Depraz
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:24791
Résumé: "Partant de l'idée qu'il ne peut y avoir de croissance infinie dans un monde fini, la décroissance exige de repenser radicalement notre manière de travailler, de consommer, de vivre ensemble. De plus en plus de personnes se révèlent sensibles à ces nouvelles pratiques, et en particulier celle de la "simplicité volontaire" qui milite pour la fin de la consommation de masse et du gaspillage qui y est associé."
Durée:4h. 6min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:24934
Résumé: Bohêmes, maudits, solitaires, paresseux ou avides de gloire... les idées reçues sur les artistes sont légion. Pour autant, définir l'artiste, son travail, son statut, n'est pas chose aisée. Isabelle de Maison Rouge a enquêté auprès d'une quarantaine de personnalités du monde de l'art, parmi lesquelles Christian Boltanski, Annette Messager, Bernard Pras, Yann Kersalé, Orlan, Ernest Pignon-Ernest, Miss Tic, Jean-Pierre Raynaud, Zao Wou-Ki... et recueilli leur témoignage précieux et unique. Elle casse ainsi une vision éculée et faite de clichés pour approcher la réalité de l'artiste d'aujourd'hui.
Durée:3h. 38min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:24878
Résumé: Pas une journée sans que leurs chansons soient diffusées sur les ondes. Qu'on les aime ou qu'on les déteste, chacun croit connaître les Beatles : ce sont les " quatre garçons dans le vent ", l'hystérie de la Beatlemania, la rivalité avec les Rolling Stones, le refrain enfantin de " Yellow Submarine ", les vestes psychédéliques, etc. C'est aussi l'irruption de Yoko Ono, les procès qui n'en finissent pas et l'assassinat de John Lennon qui met définitivement fin aux rêves de reformation du groupe.
Durée:4h. 59min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:34661
Résumé: Les nanotechnologies sont des technologies de pointe très récentes qui pourtant nous accompagnent déjà au quotidien (cosmétiques, vêtements, automobile, médecine, etc.). En quelques décennies, elles sont devenues un enjeu mondial dans lequel sont impliqués non seulement chercheurs, industriels et Etats, mais aussi les citoyens que nous sommes. Les nanotechnologies ne sont en effet pas uniquement une affaire de physique ou de chimie, elles sont un défi posé à la société quant à la manière de réussir leur inscription sociétale. C'est l'objet de cet ouvrage que d'essayer de comprendre ceux qui font des nanotechnologies, pourquoi ils le font, quelles sont celles qui sont déjà commercialisées et celles qui font débat. Cette connaissance est essentielle car, en fonction de ce que nous ferons de ces nanotechnologies, l'humanité prendra des tours bien différents.
Lu par:Manon
Durée:2h. 24min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:32475
Résumé: L'édition, les auteurs, le circuit du livre à travers une réfutation des principales idées reçues sur le prix du livre, la protection des droits d'auteur, le secteur de la librairie et le prix unique, etc. ©Electre 2016
Durée:4h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36192
Résumé: Saviez-vous qu'il a existé un 30 février 1712 en Suède ? Qu'à l'inverse, aux îles Samoa, le 30 décembre 2011 a été supprimé ? Qu'aux îles Diomède, dans le Pacifique, on peut "voir" demain et "regarder" hier ? Que la France s'est mise à l'heure allemande en 1940, pour ne plus en changer ? Que Thérèse d'Ávila est morte dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582 ? Car le temps est comme l'air qu'on respire : invisible et impalpable. Et si sa mesure obéit aujourd'hui à des règles rigoureuses qui nous semblent évidentes, elles sont loin d'être parfaites, universelles ou immuables... Dans ce recueil d'histoires courtes riches en anecdotes, Olivier Marchon nous guide dans l'histoire de la mesure du temps et de ses bizarreries, à travers une multitude de calendriers et de mesures horaires exotiques, fruits d'une science exacte au contact d'un monde qui ne l'est pas.
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71012
Résumé: "Le 10 mai 1981, nous vivons intensément, rue de Solférino, ce qui va devenir un moment très particulier pour la France : le premier gouvernement de gauche depuis 1936. Je suis pris dans l'euphorie de l'instant que j'espère depuis bientôt dix ans, dont d'autres rêvent depuis bien plus longtemps... Serons-nous à la hauteur des espoirs des quinze millions d'électeurs qui ont voté pour François Mitterrand ? Pour beaucoup, le 10 mai 1981 évoque davantage qu'une simple alternance : un ensemble considérable de réformes institutionnelles, culturelles, sociales et économiques. Comme on n'en avait pas vu en France depuis 1945, grâce au Programme commun de la gauche. Des réformes dont le pays bénéficie toujours. En ce jour très sombre de février 2021, où tant de drames et de menaces s'accumulent sur le destin de tant de gens, sur mon pays, sur l'Europe, sur l'humanité, sur la vie même, je commence à écrire ce récit. Les idéaux d'autrefois ont explosé ; en France en tout cas, l'espérance de la gauche s'est, au moins provisoirement, effondrée. C'est aujourd'hui, au crépuscule de ma vie, que l'envie me vient de me retourner vers le joli mois de mai 1981. Non par nostalgie, quarante ans plus tard, mais parce qu'il faut se souvenir de ce dont on a de bonnes raisons d'être fier. Et parce que le fil de cette histoire retrouvée nourrit la promesse de jours plus heureux encore. Je vous invite à une promenade dans mes souvenirs, à une chevauchée au gré des moments qui marquent un parcours. Pour éclairer le présent et l'avenir". J. A. Ami de François Mitterrand, proche collaborateur du candidat puis du Président, Jacques Attali nous transporte, en toute franchise et avec pudeur, dans l'intimité de la conquête puis de l'exercice du pouvoir. Au coeur d'événements décisifs ou en apparence anecdotiques qui ont contribué à forger l'Histoire. En chemin, il partage ses réflexions sur la mémoire, l'art de gouverner, la responsabilité et le sens à donner à sa vie.
Lu par:Pascale Naux
Durée:3h. 48min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71528
Résumé: Savez-vous que Pythagore a créé la gamme à douze notes en s’inspirant des pyramides d’Egypte ? Que le loup est l’inventeur du chant choral ? Ou que Bach brillait pour ses battles d’impro ? À travers quarante chroniques, André Manoukian retrace une histoire fascinante et méconnue de la musique, un art qui puise sa source en Orient, dans les raffinements des civilisations indiennes, perses ou égyptiennes. Ces influences ont irrigué la musique occidentale, qui évolue au fil des siècles sous l’impulsion de personnages extraordinaires, musiciens, penseurs, religieux ou scientifiques. Des instruments préhistoriques au chant des planètes, des philosophes antiques au rap, André Manoukian nous initie à cet art et nous dévoile par touches les petites histoires qui ont fait la grande musique.
Lu par:Pascale Naux
Durée:15h. 27min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70061
Résumé: « Stress », « burn out » ou « charge mentale » : les XXe et XXIe siècles ont vu une irrépressible extension du domaine de la fatigue. Les épuisements s’étendent du lieu de travail au foyer, du loisir aux conduites quotidiennes. Une hypothèse traverse ce livre : le gain d’autonomie, réelle ou postulée, acquis par l’individu des sociétés occidentales, la découverte d’un « moi » plus autonome, le rêve toujours accru d’affranchissement et de liberté ont rendu toujours plus difficile à vivre tout ce qui peut contraindre et entraver. Que nous est-il arrivé ? Ce livre novateur révèle une histoire encore peu étudiée, riche de métamorphoses et de surprises, depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours. Les formes « privilégiées » de fatigues, celles qui mobilisent les commentaires, celles qui s’imposent en priorité aux yeux de tous, évoluent avec le temps. Les symptômes de la fatigue se modifient, les mots s’ajustent (« langueur », « dépérissement », « pénibilité »…), des explications se déploient, des degrés se précisent, des revendications se font jour. Un parcours passionnant qui croise histoire du corps et des sensibilités, des structures sociales et du travail, de la guerre et du sport, jusqu’à celle de notre intimité. Pour éclairer tout autrement notre présent.
Lu par:Daniel Martin
Durée:25h. 55min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67778
Résumé: Après la révolution de Février et le coup d’État bolchevique d’octobre 1917, l’ancien Empire russe continue à se déchirer. Les rouges et les blancs, certes, mais aussi les verts, les paysans, les Alliés et les Allemands sont alors autant d’acteurs de cette tragique guerre civile, de ce chaos indicible dont Alexandre Jevakhoff cerne les implications profondes et les raconte, fort de sa connaissance intime de l’âme russe. Le résultat de ce travail redonne à ce moment méconnu mais essentiel de l’histoire du XXe siècle la place qui lui revient : assurément l’une des toutes premières.
Lu par:Nicole Roche
Durée:5h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:22362
Résumé: Entre 1880 et 1897, Eça de Queiroz envoie depuis Paris, des Lettres ou des Billets à la Gazeta de Noticias, journal brésilien. La verve, l'esprit caustique, la plume acide mais qui vise juste du grand écrivain, rendent ces textes sur la politique, les événements, les personnalités de son temps et les mœurs des Français, à proprement parler irrésistibles. Le regard de Eça de Queiroz n'a rien perdu de sa force. " M. Casimir-Perier a donné sa démission de président de la République comme un commis maltraité et fâché qui, un jour de crise commerciale, prend brusquement congé et s'en va, en s'épanchant sur les turpitudes du magasin et en claquant les portes. "