Contenu

L'affaire Girard: compte rendu sténographique

Résumé
Henri Girard est né le 16 Juillet 1917 à Montpellier. En Octobre 1941 il est accusé du meurtre de son père (archiviste du Ministère des affaires étrangères et historien), de sa tante et de leur servante. Ce triple crime à lieu dans le Château de sa tante au Périgord. Après 19 mois de prison il passe en jugement le 27 mai 1943, son avocat et ami de la famille est Maurice Garcon. Il est acquitté le 2 Juin 1943. Le juge signe une ordonnance de non-lieu le 15 septembre 1944.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Mots-clés: Procès
Durée: 9h. 18min.
Édition: Paris, Albin Michel, 1945
Numéro du livre: 20555
Collection(s): Collection des grands procès contemporains
CDU: 340

Documents similaires

Durée:4h. 16min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:68010
Résumé: Une jurée d'assises qui influence malgré elle l'issue d'un procès, un groupe d'enfants qui s'acharne sur un vieil homme isolé, un homme dont la poupée gonflable est attaquée, une jeune avocate qui doit défendre le chef d'un réseau de prostitution... Dans ces douze nouvelles appartenant à l'univers de la justice, la plume incisive de Ferdinand von Schirach saisit des existences banales à l'instant précis où elles basculent, et interroge la part sombre qui sommeille en chacun de nous.
Lu par:Manon
Durée:2h. 59min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:28261
Résumé: Le récit du procès Douch, ancien patron du camp 21 au temps des Khmers rouges, par un des avocats des victimes. Entre 1975 et 1979, le génocide a tué près de deux millions de personnes au Cambodge. L'ouvrage raconte les mécanismes de ce procès, l'accusé et sa psychologie, et tente de comprendre le silence des familles des victimes, dont peu se sont constituées parties civiles.
Lu par:Colin Hubert
Durée:10h. 1min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:70328
Résumé: Au sud de Londres, quelques jours avant Noël, est retrouvé le cadavre d’une jeune femme étranglée. Le narrateur, Ander, officier de police, enquête sur le crime avec son assistant le grassouillet Gary. Suspect : M. Wolphram, voisin de la victime, ancien professeur de lycée en retraite. Il se dit innocent. Au fur et à mesure que les interrogatoires se multiplient, Ander est pris d’un sentiment de déjà-vu. Il se remémore sa propre éducation dans un pensionnat privé connu pour ses problèmes de harcèlement : M. Wolphram y avait été un de ses professeurs. Solitaire et marginal, passant ses journées à écouter de la musique, il devient la proie de la presse à scandale et des réseaux sociaux. Ils le harcèlent d’injures. Le voici assassin, pédophile, à lyncher. Une journaliste sans scrupules alimente le scandale en publiant des témoignages biaisés sur celui qu’on surnomme désormais « le loup de Chapelton ». Dans ce subtil mélange d’enquête et de remémoration, Ander en vient à se rappeler une autre affaire où Wolphram avait été mêlé, et où il s’était révélé bienveillant. Défaut majeur dans ce temps où les chiens des réseaux sociaux aboient et réclament la mort d’hommes vite désignés à leur vindicte. Au fait, coupable, l’est-il ou non, le gentil professeur ? Dans la lignée du mystérieux et puissant Cent derniers jours, un faux livre policier, un vrai livre littéraire, dans la lignée de Graham Greene. Le roman du harcèlement.
Durée:11h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39122
Résumé: Le personnage principal lutte contre un Tribunal omniprésent et pourtant insaisissable. Cependant, la faute, ou le crime, dont on l'accuse ne lui est en rien révélé.
Durée:7h. 25min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73153
Résumé: Le procès des attentats du 13 Novembre 2015 (130 morts et 350 blessés) s’est tenu entre septembre 2021 et juin 2022. Plus de 300 témoins ont été entendus, dont des rescapés de cette nuit d’horreur. Les 20 accusés ont été jugés, dont Salah Abdeslam, le seul survivant des commandos de l’organisation du groupe État islamique. Emmanuel Carrère a assisté à l’intégralité du procès et tenu une chronique hebdomadaire, publiée dans 4 grands journaux européens, L’Obs en France, El País en Espagne, La Repubblica en Italie, Le Temps en Suisse. V13 (pour vendredi 13 novembre) rassemble l’intégralité de ces chroniques, mais relues et augmentées pour cette édition. C’est une descente aux enfers dans laquelle l’écrivain parvient à saisir l’humanité des uns et des autres, qu’elle soit bouleversante, admirable, ou abjecte. Il saisit l’ironie terrible des propos, des situations. Il livre son écoute magnifique des paroles et des silences de ce procès. Il en fait notre histoire. Il donne à cet écheveau complexe d’horreur, d’idéologie, de folie et de détresse, une dimension universelle, profondément humaine, qui atteint chacun d’entre nous
Lu par:Yves Renaud
Durée:8h. 17min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:3940
Résumé: A cinquante ans, il se considère comme un dissident néolibéral, car il a été mis en prison, vers ses 25 ans, pour refus de grader à l'armée, après avoir fait son école de recrue à Losone, dans les grenadiers. Cet emprisonnement, très mal ressenti, fut fondateur d'une rébellion tenace qui entraîna la formation d'une mouvance anarchisante - la bande à Fasel - qui pour soutenir financièrement des formes alternatives de vie pratiquait le banditisme social, comme Farinet au siècle passé en Valais et dont les actes illégaux défrayèrent la chronique dans les années 80, à la suite de cambriolages de postes de police, d'administrations communales et de nombreux hold-ups.
Lu par:Manon
Durée:9h. 42min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:28319
Résumé: L'historien retrace le parcours de Douglas Kelley, à partir de ses notes et documents de travail sur la psychologie nazie. Le jeune psychiatre américain avait été chargé après-guerre de faire le profil psychologique de H. Göring et d'autres chefs en nazis avant leur comparution au procès de Nuremberg.
Durée:12h. 33min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:37031
Résumé: Une jeune juriste de Wall Street découvre l'Amérique profonde et de graves enjeux écologiques
Durée:1h. 28min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74958
Résumé: La mère de Jonathann Daval, condamné pour le meurtre de son épouse, raconte le procès de son point de vue, son quotidien rythmé par les visites au parloir de la prison d'Ensisheim où son fils est incarcéré et les conditions de détention de ce dernier.
Durée:15h. 11min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72538
Résumé: Berlin, 1945. Le destin de la capitale allemande a été scellé en février, durant la conférence de Yalta : les puissances victorieuses – États-Unis, Grande-Bretagne, France et Union soviétique – divisent les ruines en quatre zones d’occupation. Sur le papier, cela semblait une solution pragmatique. En réalité, une fois que les Alliés n’ont plus été unis par l’objectif commun de vaincre l’Allemagne, ils n’ont pas tardé à retrouver leur hostilité d’avant-guerre. Le vernis de civilité entre Occidentaux et Soviétiques devait voler en éclats de manière spectaculaire à Berlin. Des systèmes rivaux, des idéologies contraires et des personnalités antagonistes ont fait de la capitale allemande un champ de bataille explosif. Berlin année zéro raconte la première bataille de la guerre froide comme jamais elle ne l’a été auparavant. Récit d’une rivalité terrible, c’est avant tout l’histoire d’individus imparfaits qui étaient déterminés à gagner. Giles Milton fait un travail magistral en nous donnant à comprendre les motivations et la pensée de tous les acteurs clés à chaque moment crucial. Une histoire d’une tension inouïe, qui a eu une influence profonde, et souvent sous-estimée, sur le monde contemporain.
Durée:3h. 17min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71663
Résumé: "Dans les camps, il y a ceux qui survivent et ceux qui ne survivent pas. Il y a ceux qui reviennent et ceux qui ne reviennent pas. Personne ne sait pourquoi. C'est quelque chose qui vient du ciel. Il y a des anges, forcément. Je le crois. J'ai toujours eu deux anges avec moi. Je les ai toujours. Pourquoi ? Pourquoi moi ? Peut-être parce qu'il fallait que je revienne. Il fallait que je dise ce que d'autres ne diraient pas, que j'écrive ce que personne n'écrirait. Je ne sais pas. Je n'y suis pour rien." Quelques semaines avant de mourir, Marceline Loridan-Ivens, déportée à Auschwitz-Birkenau à quinze ans dans le même convoi que Simone Veil, s'est confiée à David Teboul et Isabelle Wekstein-Steg. Ceci est son dernier récit.
Durée:16h. 24min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73220
Résumé: Novembre 401 avant notre ère, nord de Babylone. Dix mille mercenaires armés comme les trois cents aux Thermopyles. Tous leurs chefs ont été massacrés par les Perses. Isolés au cœur de l’empire perse, ils décident de survivre à tout prix. Pour cela, ils vont devoir s’ouvrir un chemin au travers de territoires hostiles, harcelés par des ennemis dix fois plus nombreux, du nord de l’Irak à l’Arménie, pour rejoindre la mer Noire, à mille cinq cents kilomètres de là. Ces « hommes de bronze » avancent dans la neige, transis de froid, avec leurs équipages et leurs concubines. Ils n’ont cependant aucun mépris pour leurs adversaires : ils découvrent, émerveillés, les richesses de cette immense contrée. Le récit héroïque de leur expédition prend ainsi l’allure d’une épopée mais aussi d’un extraordinaire voyage d’exploration et de découverte. Elu général par ceux qu’on appelle désormais les Dix-Mille, magistral écrivain d’action, Xénophon livre le premier reportage de guerre au Moyen-Orient, doublé d’un récit ethnographique.