Contenu

Comme des chevaux qui dorment debout

Résumé
«Les vainqueurs des guerres modernes ont la mémoire courte, pour ne pas dire ossifiée. Faite d’arcs de triomphe, d’ossuaires glacés, de levers du drapeau, de trompettes, tambours et commémorations. Les vaincus, souvent obligés par l’histoire de commémorer leurs morts dans un silence craintif ou de remâcher un sentiment de culpabilité, conservent au contraire un souvenir intime et tenace. « Parti sur les traces de son grand-père, officier triestin engagé durant la Grande Guerre sous le drapeau austro-hongrois, Paolo Rumiz nous entraîne vers le front de l’Est, ces terres glacées de Galicie, où coulèrent les premières rivières de sang de ce conflit meurtrier. C’est là, aux frontières de l’Ukraine et de la Pologne, qu’il recueille les témoignages des disparus. Allemands, Autrichiens, Italiens et Russes y murmurent la même langue, celle du sacrifice et de la mort brutale. Du silence des plaines enneigées aux bruissements des cimetières de Galicie couverts de myrtilles, Paolo Rumiz livre un récit bouleversant, plein de compassion qui nous appelle avec un siècle de distance à décréter un armistice entre vainqueurs et vaincus.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 14h. 32min.
Édition: Paris, Arthaud, 2018
Numéro du livre: 74489
ISBN: 9782081408302

Documents similaires

Durée:9h. 43min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:70605
Résumé: «Une vraie frontière, avec des barreaux, des barbelés, la police qui fouille tes bagages et contrôle tes papiers avec suspicion : à l'heure où les frontières tombent, où les rideaux de fer se désagrègent et où le "global" atténue le sens de l'ailleurs, j'ai cherché la limite de l'Europe, les confins de l'Union dans la terre des fleuves, des forêts et des lacs, où nombre de peuples ont été balayés et où affleurent encore les ruines des grands empires. J'ai fait un voyage "vertical" de l'Arctique à la Méditerranée, des pâles terres du Nord aux contrées brûlantes du Minotaure. Un voyage dans l’autre Europe. Un voyage en sac à dos et transports en commun – des cars aux fabuleux trains russes. Un voyage avec et parmi les petites gens, le long d'une route qui s'est tracée d'elle-même, de rencontre en rencontre». Paolo Rumiz a entrepris en 2008 un voyage de 7 000 km, de l’Océan Arctique à la mer Noire. Il traverse des postes de douanes, des grillages, des barrières avec des miradors et des projecteurs, il vit des confiscations de marchandises, des attentes interminables, des arrestations, des rackets, des règlements de compte entre mafieux, des contrôles de visas, mais aussi de la générosité des simples gens. Un livre saisissant, lucide et généreux, mêlant le cocasse et le tragique, d’une superbe écriture, hantée par la mélancolie d’une Europe dévastée par trop de guerres.
Durée:19h. 27min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:66904
Résumé: "...ce voyage a été le plus terre à terre et en même temps le plus visionnaire de tous ceux que j’ai faits". Dans cette bible voyageuse, Paolo Rumiz ressuscite la Via Appia, vingt-trois siècles après sa construction. Après six cent douze kilomètres et vingt-neuf jours de marche, Rumiz dégage cette voie légendaire des toiles d’araignées sous lesquelles l’oubli et l’incurie l’avaient ensevelie. Pas après pas, il nous conduit vers les merveilles cachées de la mère de toutes les routes, plus ancienne et plus variée que le chemin de Compostelle. Ce récit passionnant propose, pour la première fois, une cartographie complète de ce parcours mythique reliant Rome à la Méditerranée.
Durée:17h. 23min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:36757
Résumé: "Parti pour m'échapper du monde, j'ai fini, au contraire, par en trouver un autre." Huit mille kilomètres au fil des Alpes et des Apennins, cette colonne vertébrale de l'Europe. Paolo Rumiz nous embarque pour un voyage au long cours... De la baie de Kvarner en Croatie jusqu'au Capo Sud italien, il chevauche les deux grands ensembles montagneux de l'Europe, passant par les Balkans, la France, la Suisse et bien sûr l'Italie. Parti de la mer, il arrive à la mer. Son récit navigue sur les cols et sommets dont les flancs plongent dans les ondes. Rumiz, devenu capitaine, nous élève vers ces montagnes qui naviguent. Il nous fait découvrir des vallées sans électricité, des gares de chemin de fer habitées par des mouflons, des bornes routières de légende, des bivouacs sous la pluie au fond de cavernes ; et puis des curés braconniers, des gardiens de refuge, des chanteurs à la recherche de leurs racines.
Durée:3h. 57min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:69902
Résumé: L'auteure retrace son séjour de trois semaines dans un phare, sur une minuscule île de la Méditerranée dont il tait le nom, sans aucune connexion avec le monde extérieur. Il décrit la nature, la faune domestique et la faune sauvage, le temps qui s'arrête, les tempêtes, les orages, et partage le quotidien des deux gardiens du phare, seuls habitants du rocher.
Durée:1h. 2min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:14557
Résumé: Cet ouvrage réunit des textes en forme d'éditoriaux percutants "du jeune homme révolté au vieillard en colère" : sur la guerre, les secours après les combats, l'exil des prisonniers, l'arbitrage international, le service militaire obligatoire.
Lu par:Manon
Durée:5h. 56min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:38862
Résumé: Bien souvent, les nations se souviennent des victoires militaires qui ont fait la grandeur de leur pays, et occultent les défaites. En France, on connaît tous la date de la bataille de Marignan (1515) qui a vu François Ier terrasser les mercenaires suisses en Italie, mais bien moins celle d'Azincourt (1415) qui a infligé à l'armée française une défaite cuisante face aux Anglais. Pourtant, les débâcles militaires ont, elles aussi, fait la France. Sans la déroute de Vercingétorix à Alésia en -52, la Gaule n'aurait jamais été unifiée. Sans la défaite de la France qui mit fin à la guerre franco-prussienne en 1870, la IIIe République n'aurait pu voir le jour. Dans cet ouvrage, Carl Aderhold retrace l'histoire de huit défaites emblématiques : Alésia, Azincourt, la guerre de Sept Ans, Waterloo, Sedan, le Chemin des Dames, la bataille de France et Diên Biên Phu. Délaissant l'analyse simpliste qui voit la défaite militaire comme une catastrophe et la victoire comme un triomphe, l'historien redonne à ces événements la place qu'ils méritent dans le roman national français.
Lu par:Manon
Durée:6h. 47min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:38056
Résumé: La Goranie était jadis une terre de conquérants, elle n’est plus aujourd’hui qu’un pays occupé, avec à sa tête un roi fantoche. Dix ans déjà que les Traceurs, peuple guerrier descendu des montagnes pour « pacifier » le pays, règnent en maîtres sur le royaume. Discipline, terreur, corruption, tout semble fonctionner sans le moindre accroc jusqu’au jour où tout bascule. Une noce qui tourne au drame, un massacre tenu secret… et un homme qui se dit revenu d’entre les morts, pour lever le peuple contre l’occupant. On l’appelle le Fantôme, et pour animer la lame de fond qui renversera le régime, il a besoin de combattants – des mercenaires de haut niveau, capables d’encadrer, de former, et d’affronter les terribles guerriers de la Trace. [Source: Babelio, 2018]
Lu par:Manon
Durée:16h. 40min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:37608
Résumé: Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine.... C'est une époque de guerre civile. À bord de vaisseaux spatiaux opérant à partir d'une base inconnue, les Rebelles ont remporté leur première victoire sur l'abominable Empire Galactique. Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussi à dérober les plans secrets de l'arme absolue de l'Empire : L'Étoile Noire, une station spatiale dotée d'un armement assez puissant pour annihiler une planète tout entière. Poursuivie par les sbires sinistres de l'Empire, la Princesse Leia regagne sa base dans son vaisseau cosmique, porteuse des plans, volés à l'ennemi, qui pourraient sauver son peuple et restaurer la liberté dans la galaxie... Que la Force soit avec nous.
Lu par:Guy Landelle
Durée:21h. 34min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73789
Résumé: L'auteur multiplie les récits individuels de personnages différents, chrétiens, juifs, musulmans, hommes ou femmes, célèbres ou anonymes, pour dresser un tableau vivant des croisades. Lorsque l'empereur byzantin Alexis Ier Comnène demande l'aide des chrétiens d'Occident, le pape Urbain II exhorte ses fidèles à délivrer la Terre sainte de l'emprise islamique. C'est le début d'une guerre sans fin.
Lu par:Jean Frey
Durée:17h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36388
Résumé: Dans ce roman violent, tendre et passionné, Claudio Magris se confronte à l’obsession de la guerre, quels que soient l’époque et le pays, une guerre universelle, indissociable de la vie même, rouge de sang, noire comme les cales des navires négriers, sombre comme la mer qui engloutit les trésors et les destins, grise comme la fumée des corps brûlés dans le four crématoire nazi de la Rizerie de San Sabba à Trieste, blanche comme la chaux qui recouvre le sépulcre et les noms des bourreaux. Classé sans suite est l’histoire d’un grotesque Musée de la Guerre pour l’avènement de la Paix, de ses salles et de ses armes dont chacune est une archive de passions et de délires ; c’est l’histoire de l’homme qui sacrifie sa vie à son projet maniaque, puis se rachète enfin dans la recherche acharnée d’une atroce vérité cachée ; c’est l’histoire d’une femme, Luisa, héritière de l’exil juif, de l’esclavage des Noirs et des vicissitudes d’une foule d’autres personnages en des temps et dans des pays les plus divers. À travers les éclats d’une narration totale, à la fois précise et visionnaire, Claudio Magris explore l’enfer impitoyable de nos fautes et raconte une épopée implacable traversée par les tragédies et les silences de l’amour et de l’horreur. [Source 4ème de couverture]
Durée:8h. 23min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:19570
Résumé: Le hasard a placé Paolo Rumiz dans les pas d'Hannibal (247-183 av. J.-C.), ses armées et ses éléphants. En traversant les Apennins, la montagne dorsale de l'Italie, l'écrivain est frappé par la répétition des références au passage du Carthaginois: noms des bourgs, des sentiers, des viaducs, des auberges... La familiarité des habitants avec des événements remontant à plus de deux mille ans l'intrigue un peu plus et le décide à emprunter la route du prince africain. Le périple embrasse la Méditerranée: côtes andalouses et catalanes, Pyrénées et Alpes, Italie des quatre points cardinaux, Tunisie, Syrie, Arménie... jusqu'à la Bithynie, ce royaume antique situé autour des villes turques d'Izmit et de Bursa, ultime exil d'Hannibal. Bardé de cartes -elles manquent cruellement dans ce livre-, rassasié des lectures de Polybe, Tite-Live et des commentaires d'un compagnon de voyage intermittent, l'érudit et baroque historien Giovanni Brizzi -il se prend pour Hannibal!-, Paolo Rumiz se lance dans un passionnant jeu de piste sur fond d'histoire antique, de mythologie et de géopolitique.
Durée:7h. 59min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73023
Résumé: Une plongée dans la vie quotidienne des militaires romains, soldats ou officiers, au camp, autour de ce dernier et en campagne. L'auteur s'appuie sur de multiples sources, telles que les écrits de Tacite ou Dion Cassius, l'épigraphie et les découvertes archéologiques, notamment des papyrus et des ostraca.