Contenu

La légende des montagnes qui naviguent

Résumé
"Parti pour m'échapper du monde, j'ai fini, au contraire, par en trouver un autre." Huit mille kilomètres au fil des Alpes et des Apennins, cette colonne vertébrale de l'Europe. Paolo Rumiz nous embarque pour un voyage au long cours... De la baie de Kvarner en Croatie jusqu'au Capo Sud italien, il chevauche les deux grands ensembles montagneux de l'Europe, passant par les Balkans, la France, la Suisse et bien sûr l'Italie. Parti de la mer, il arrive à la mer. Son récit navigue sur les cols et sommets dont les flancs plongent dans les ondes. Rumiz, devenu capitaine, nous élève vers ces montagnes qui naviguent. Il nous fait découvrir des vallées sans électricité, des gares de chemin de fer habitées par des mouflons, des bornes routières de légende, des bivouacs sous la pluie au fond de cavernes ; et puis des curés braconniers, des gardiens de refuge, des chanteurs à la recherche de leurs racines.
Genre littéraire: Voyage/exploration
Durée: 17h. 23min.
Édition: Paris, Arthaud, 2017
Numéro du livre: 36757
ISBN: 9782081408296

Documents similaires

Durée:9h. 43min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:70605
Résumé: «Une vraie frontière, avec des barreaux, des barbelés, la police qui fouille tes bagages et contrôle tes papiers avec suspicion : à l'heure où les frontières tombent, où les rideaux de fer se désagrègent et où le "global" atténue le sens de l'ailleurs, j'ai cherché la limite de l'Europe, les confins de l'Union dans la terre des fleuves, des forêts et des lacs, où nombre de peuples ont été balayés et où affleurent encore les ruines des grands empires. J'ai fait un voyage "vertical" de l'Arctique à la Méditerranée, des pâles terres du Nord aux contrées brûlantes du Minotaure. Un voyage dans l’autre Europe. Un voyage en sac à dos et transports en commun – des cars aux fabuleux trains russes. Un voyage avec et parmi les petites gens, le long d'une route qui s'est tracée d'elle-même, de rencontre en rencontre». Paolo Rumiz a entrepris en 2008 un voyage de 7 000 km, de l’Océan Arctique à la mer Noire. Il traverse des postes de douanes, des grillages, des barrières avec des miradors et des projecteurs, il vit des confiscations de marchandises, des attentes interminables, des arrestations, des rackets, des règlements de compte entre mafieux, des contrôles de visas, mais aussi de la générosité des simples gens. Un livre saisissant, lucide et généreux, mêlant le cocasse et le tragique, d’une superbe écriture, hantée par la mélancolie d’une Europe dévastée par trop de guerres.
Durée:19h. 27min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:66904
Résumé: "...ce voyage a été le plus terre à terre et en même temps le plus visionnaire de tous ceux que j’ai faits". Dans cette bible voyageuse, Paolo Rumiz ressuscite la Via Appia, vingt-trois siècles après sa construction. Après six cent douze kilomètres et vingt-neuf jours de marche, Rumiz dégage cette voie légendaire des toiles d’araignées sous lesquelles l’oubli et l’incurie l’avaient ensevelie. Pas après pas, il nous conduit vers les merveilles cachées de la mère de toutes les routes, plus ancienne et plus variée que le chemin de Compostelle. Ce récit passionnant propose, pour la première fois, une cartographie complète de ce parcours mythique reliant Rome à la Méditerranée.
Durée:3h. 57min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:69902
Résumé: L'auteure retrace son séjour de trois semaines dans un phare, sur une minuscule île de la Méditerranée dont il tait le nom, sans aucune connexion avec le monde extérieur. Il décrit la nature, la faune domestique et la faune sauvage, le temps qui s'arrête, les tempêtes, les orages, et partage le quotidien des deux gardiens du phare, seuls habitants du rocher.
Durée:14h. 32min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74489
Résumé: «Les vainqueurs des guerres modernes ont la mémoire courte, pour ne pas dire ossifiée. Faite d’arcs de triomphe, d’ossuaires glacés, de levers du drapeau, de trompettes, tambours et commémorations. Les vaincus, souvent obligés par l’histoire de commémorer leurs morts dans un silence craintif ou de remâcher un sentiment de culpabilité, conservent au contraire un souvenir intime et tenace. « Parti sur les traces de son grand-père, officier triestin engagé durant la Grande Guerre sous le drapeau austro-hongrois, Paolo Rumiz nous entraîne vers le front de l’Est, ces terres glacées de Galicie, où coulèrent les premières rivières de sang de ce conflit meurtrier. C’est là, aux frontières de l’Ukraine et de la Pologne, qu’il recueille les témoignages des disparus. Allemands, Autrichiens, Italiens et Russes y murmurent la même langue, celle du sacrifice et de la mort brutale. Du silence des plaines enneigées aux bruissements des cimetières de Galicie couverts de myrtilles, Paolo Rumiz livre un récit bouleversant, plein de compassion qui nous appelle avec un siècle de distance à décréter un armistice entre vainqueurs et vaincus.
Lu par:Bernard Petit
Durée:4h. 16min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:38584
Résumé: Parcourir ce pays sauvage et secret, presque inchangé depuis le voyage de l’écrivain écossais en septembre 1878, du Monastier (près du Puy, en Haute-Loire) jusqu’à Saint-Jean-du-Gard (non loin d’Alès), c’est partager une approche sensuelle et poétique de la nature où le voyage dans le monde se double d’un itinéraire intérieur. Stevenson ramena de cette marche sur le chemin des bergers, dans l’ombre encore de la guerre des Camisards, un texte devenu mythique.
Durée:11h. 3min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:12978
Résumé: Tantôt clients « luxe », tantôt campeurs modestes, les Mahuzier vous feront vivre leurs expériences pittoresques à Moscou et Leningrad, en Sibérie, vers la Volga et la Mer Caspienne, dans les Carpathes, en Ukraine, et sur les plages de Crimée. En vous décrivant aussi bien le séminaire orthodoxe de Zagorsk et les églises redorées de Kiev que les immenses chantiers de villes qui semblent ne vouloir jamais se terminer, le chef de famille a voulu vous faire découvrir un peuple qu'il faut connaitre et qu'il juge possible d'aimer, quelque opinion que l'on puisse avoir.
Durée:2h. 2min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:14719
Résumé: Le voyage en Italie est un genre littéraire. Il nous a valu, de Montaigne à Larbaud, quelques jolies méditations sur les arts, les transports et la gastronomie. C'est conscient de cette tradition qu'Henri Calet, en 1949, effectue le sien. D'emblée, il ne joue pas le jeu. Il enfile bien la Botte, ville après ville, mais, dès qu'approche l'instant élu des friandises culturelles, Calet fait mine de rien, regarde ailleurs, s'absente. Car il vise l'Italie " au-dessous de la peinture ", se refusant à la voie royale des sites et des musées, à son cortège de béatitudes convenues. Mais que surviennent une suite de " petits faits vrais ", maints détails savoureux, un rêve possible, alors Calet consent, sa fringale s'éveille et sa phrase pétille. Enthousiasme momentané. Le seul vrai voyage serait de s'oublier un temps. Mais on se colle à la peau. Que ce soit pour Venise ou les Buttes-Chaumont, on ne part pas. Telle est la leçon.
Durée:12h. 2min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:13689
Résumé: Pas mal d'écrivains se sont un jour ou l'autre réfugiés en Suisse, pour diverses raisons. Ce fut le cas de Byron et de Tolstoï, dont Mikhaïl Chichkine emboîte le pas le temps d'un voyage. Entre les différents périples, le temps a passé et ce n'est pas un carnet que Chichkine utilise pour noter ses impressions de voyage mais un ordinateur portable. Adieu charme et romantisme... Qu'à cela ne tienne, le procédé n'en demeure pas moins intéressant! Tant Byron que Tolstoï ont effectué la promenade entre Montreux et Meiringen et ont consigné tous leurs souvenirs de voyage dans des carnets de notes dont s'inspire allègrement l'auteur de cet essai. Chichkine a l'avantage de bien connaître la Suisse, il y réside depuis uen dizaine d'années. Aux récits de Byron et Tolstoï, il ajoute ses propres notes et accompagne le tout de gravures et de photographies de paysages romantiques.
Durée:7h. 35min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:13813
Résumé: "Je veux voir des Cours et des peuples que peu de femmes ont vus " : voici l'explication que donne Elizabeth Berkeley (1750-1828), plus connue sous son nom de femme mariée, Milady Craven, à son voyage qui, de juin 1785 à août 1786, lui fit faire le tour de l'Europe de Paris à Vienne, en passant par Marseille, Venise, Varsovie, Saint-Pétersbourg, Moscou, la Crimée, Constantinople, les îles grecques, l'Asie mineure, la Bulgarie, la Valachie, la Transylvanie et la Hongrie. C'est-à-dire plus de 8 000 kilomètres en 14 mois, en carrosse, à cheval, en bateau, en caïque, à kibitka, en traîneau et à pied, en emmenant partout sa harpe à roulettes, sa machine à faire du thé, une selle à cheval spécialement conçue pour les femmes et, enfin, deux pistolets cachés à la ceinture. Cette femme de lettres, épouse d'un pair d'Angleterre, amie de Horace Walpole et des écrivains et peintres de son époque, est la deuxième grande voyageuse au Levant après une autre compatriote, Lady Montagu.
Lu par:Yves Renaud
Durée:7h. 51min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:3448
Résumé: Voyage aux Amériques raconte les premières années du voyage d'Antoine. Sur les canaux de France, au travers de l'Atlantique jusqu'au Brésil, puis jusqu'aux Antilles ; vers les États-Unis et le Québec, pour retrouver ensuite les tropiques aux Bahamas. Traversées sans problèmes, escales savoureuses, rencontres attachantes : en ce temps-là, au sortir des années 70, l'horizon s'ouvrait, immense et libre, devant l'étrave de quantité de navigateurs qui partaient, souvent en famille, souvent pour la vie entière ! Bien qu'épris de solitude, voire la recherchant - seul ou à deux - Antoine dit : "J'ai aimé chacune de ces rencontres et cherché à leur rendre hommage dans ce livre."
Durée:6h. 12min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:11471
Résumé: Francis de Croisset put un jour réaliser un rêve : visiter l'Inde des Rajahs. On trouvera dans ce livre la relation enthousiaste, pittoresque, pleine d'humour, de ce très beau voyage aux jardins de Bombay, aux fêtes éblouissantes de Kapurthala, aux splendeurs de Lahore, à Delhi, la capitale, à Udaipur l'Imprenable, aux chasses fantastiques et frénétiques de Bikana, à Bénarès, la ville sainte.
Durée:11h. 36min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:12154
Résumé: L'auteur, qui refuse les interviews, raconte la longue marche de sept prisonniers échappés du goulag russe, durant l'hiver 1941. Cette cavale de plus de 6 000 km à pied mènera les fugitifs du cercle polaire à l'Inde, à travers la Sibérie, la Mongolie, la Chine, le Tibet et le Bhoutan, en passant par le désert du Gobi et l'Himalaya. Ils mettront deux ans à atteindre l'Inde anglaise. Durant leur folle équipée, ils croiseront même deux « abominables hommes des neiges », des yetis qu'ils pourront observer pendant deux heures ! À sa première publication en 1956, certains s'interrogèrent sur la véracité du récit, tant les invraisemblances y sont nombreuses, comme ces incongrus palmiers au milieu du désert de Gobi. Réalité ou fiction ? Peu importe, comme l'avait souligné Bouvier, « c'est peut-être mieux que ça ».