Contenu

L'ombre d'Hannibal

Résumé
Le hasard a placé Paolo Rumiz dans les pas d'Hannibal (247-183 av. J.-C.), ses armées et ses éléphants. En traversant les Apennins, la montagne dorsale de l'Italie, l'écrivain est frappé par la répétition des références au passage du Carthaginois: noms des bourgs, des sentiers, des viaducs, des auberges... La familiarité des habitants avec des événements remontant à plus de deux mille ans l'intrigue un peu plus et le décide à emprunter la route du prince africain. Le périple embrasse la Méditerranée: côtes andalouses et catalanes, Pyrénées et Alpes, Italie des quatre points cardinaux, Tunisie, Syrie, Arménie... jusqu'à la Bithynie, ce royaume antique situé autour des villes turques d'Izmit et de Bursa, ultime exil d'Hannibal. Bardé de cartes -elles manquent cruellement dans ce livre-, rassasié des lectures de Polybe, Tite-Live et des commentaires d'un compagnon de voyage intermittent, l'érudit et baroque historien Giovanni Brizzi -il se prend pour Hannibal!-, Paolo Rumiz se lance dans un passionnant jeu de piste sur fond d'histoire antique, de mythologie et de géopolitique.
Durée: 8h. 23min.
Édition: Paris, Hoëbeke, 2012
Numéro du livre: 19570
ISBN: 9782842304362

Documents similaires

Durée:19h. 27min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:66904
Résumé: "...ce voyage a été le plus terre à terre et en même temps le plus visionnaire de tous ceux que j’ai faits". Dans cette bible voyageuse, Paolo Rumiz ressuscite la Via Appia, vingt-trois siècles après sa construction. Après six cent douze kilomètres et vingt-neuf jours de marche, Rumiz dégage cette voie légendaire des toiles d’araignées sous lesquelles l’oubli et l’incurie l’avaient ensevelie. Pas après pas, il nous conduit vers les merveilles cachées de la mère de toutes les routes, plus ancienne et plus variée que le chemin de Compostelle. Ce récit passionnant propose, pour la première fois, une cartographie complète de ce parcours mythique reliant Rome à la Méditerranée.
Durée:17h. 23min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:36757
Résumé: "Parti pour m'échapper du monde, j'ai fini, au contraire, par en trouver un autre." Huit mille kilomètres au fil des Alpes et des Apennins, cette colonne vertébrale de l'Europe. Paolo Rumiz nous embarque pour un voyage au long cours... De la baie de Kvarner en Croatie jusqu'au Capo Sud italien, il chevauche les deux grands ensembles montagneux de l'Europe, passant par les Balkans, la France, la Suisse et bien sûr l'Italie. Parti de la mer, il arrive à la mer. Son récit navigue sur les cols et sommets dont les flancs plongent dans les ondes. Rumiz, devenu capitaine, nous élève vers ces montagnes qui naviguent. Il nous fait découvrir des vallées sans électricité, des gares de chemin de fer habitées par des mouflons, des bornes routières de légende, des bivouacs sous la pluie au fond de cavernes ; et puis des curés braconniers, des gardiens de refuge, des chanteurs à la recherche de leurs racines.
Durée:3h. 57min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:69902
Résumé: L'auteure retrace son séjour de trois semaines dans un phare, sur une minuscule île de la Méditerranée dont il tait le nom, sans aucune connexion avec le monde extérieur. Il décrit la nature, la faune domestique et la faune sauvage, le temps qui s'arrête, les tempêtes, les orages, et partage le quotidien des deux gardiens du phare, seuls habitants du rocher.
Durée:14h. 32min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74489
Résumé: «Les vainqueurs des guerres modernes ont la mémoire courte, pour ne pas dire ossifiée. Faite d’arcs de triomphe, d’ossuaires glacés, de levers du drapeau, de trompettes, tambours et commémorations. Les vaincus, souvent obligés par l’histoire de commémorer leurs morts dans un silence craintif ou de remâcher un sentiment de culpabilité, conservent au contraire un souvenir intime et tenace. « Parti sur les traces de son grand-père, officier triestin engagé durant la Grande Guerre sous le drapeau austro-hongrois, Paolo Rumiz nous entraîne vers le front de l’Est, ces terres glacées de Galicie, où coulèrent les premières rivières de sang de ce conflit meurtrier. C’est là, aux frontières de l’Ukraine et de la Pologne, qu’il recueille les témoignages des disparus. Allemands, Autrichiens, Italiens et Russes y murmurent la même langue, celle du sacrifice et de la mort brutale. Du silence des plaines enneigées aux bruissements des cimetières de Galicie couverts de myrtilles, Paolo Rumiz livre un récit bouleversant, plein de compassion qui nous appelle avec un siècle de distance à décréter un armistice entre vainqueurs et vaincus.
Durée:9h. 43min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:70605
Résumé: «Une vraie frontière, avec des barreaux, des barbelés, la police qui fouille tes bagages et contrôle tes papiers avec suspicion : à l'heure où les frontières tombent, où les rideaux de fer se désagrègent et où le "global" atténue le sens de l'ailleurs, j'ai cherché la limite de l'Europe, les confins de l'Union dans la terre des fleuves, des forêts et des lacs, où nombre de peuples ont été balayés et où affleurent encore les ruines des grands empires. J'ai fait un voyage "vertical" de l'Arctique à la Méditerranée, des pâles terres du Nord aux contrées brûlantes du Minotaure. Un voyage dans l’autre Europe. Un voyage en sac à dos et transports en commun – des cars aux fabuleux trains russes. Un voyage avec et parmi les petites gens, le long d'une route qui s'est tracée d'elle-même, de rencontre en rencontre». Paolo Rumiz a entrepris en 2008 un voyage de 7 000 km, de l’Océan Arctique à la mer Noire. Il traverse des postes de douanes, des grillages, des barrières avec des miradors et des projecteurs, il vit des confiscations de marchandises, des attentes interminables, des arrestations, des rackets, des règlements de compte entre mafieux, des contrôles de visas, mais aussi de la générosité des simples gens. Un livre saisissant, lucide et généreux, mêlant le cocasse et le tragique, d’une superbe écriture, hantée par la mélancolie d’une Europe dévastée par trop de guerres.
Durée:9h. 41min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:14794
Résumé: Dans l'Espagne de 1792 ou l'Inquisition fait encore rage. Inès, la jeune muse du célèbre peintre de la cour Francisco Goya, est accusée d'hérésie et emprisonnée. Lorenzo, moine manipulateur et ambitieux, proche de Goya, intervient à la demande de ce dernier en faveur d'Inès. Mais il succombe aux charmes d'Inès qu'il viole et abandonne à son sort. Vingt ans plus tard, Lorenzo confesse son crime.
Durée:6h. 32min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:17629
Résumé: "Tandis que mon père s'endort peu à peu contre moi, je lui parle une dernière fois : Plus tard, tu ne pourras pas vivre avec le secret des Jardin. Il te tuera... Tu feras un livre, Le nain jaune, pour le camoufler. Au même âge que toi, j'en ferai un, Des gens très bien, pour l'exposer. Et je vivrai la dernière partie de ta vie... La mienne. Dors mon petit papa, dors... Ce livre aurait pu s'appeler "fini de rire". C'est le carnet de bord de ma lente lucidité."
Lu par:Jean Frisch
Durée:17h. 19min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:11386
Résumé: De la guerre civile espagnole aux lendemains de la dictature de Franco, Dominique Lapierre brosse un portrait de l'Espagne à travers le destin d'un orphelin devenu milliardaire
Lu par:Paula Viala
Durée:10h. 4min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:31590
Résumé: L'histoire de la ville de Trieste, à travers le destin d'une famille. Elio est le fils d'un homme mort pendant la Première Guerre mondiale. Entraîné par son ami Marko, il participe aux expéditions punitives organisées par les Chemises noires. Enrôlé dans les bataillons italiens qui combattent en Espagne aux côtés de Franco, il revient brisé.
Durée:24h. 5min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:30796
Résumé: Un homme rêve de retrouver une femme qu'il a aimée. Un maître espion cherche à recruter une taupe. Leurs chemins se croisent. Cela s'est passé au XXe siècle. Des tranchées à la chute du mur de Berlin, Hédi Kaddour croise les destins d'un journaliste français, d'un écrivain allemand, d'une cantatrice américaine, d'un maître espion berlinois, d'une certaine taupe française... et entremêle avec maestria politique, vie intellectuelle et artistique, guerres et man?uvres diplomatiques. Une fresque d'Histoire, d'amitié et de passion, doublée d'un roman d'espionnage trépidant, au souffle poétique puissant. Élu meilleur roman français de l'année 2005 par Lire Bourse Goncourt du premier roman 2006
Durée:9h. 26min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:30646
Résumé: En 1943, le domaine de la Vernière à La Charité-sur-Loire est devenu le quartier général allemand. Emma, sa propriétaire, en a été dépossédée et son amie Marie en a épousé le commandant. Emma a repris un café et est entrée en résistance, tout en entretenant une relation amoureuse avec le chef du réseau. Mais à l'heure de la Libération, chacun devra rendre des comptes au regard de ses choix.
Durée:14h. 54min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:31122
Résumé: Agrippine, impératrice et mère de Néron, est sans doute la plus fidèle cliente d'une certaine Locuste. Dans les années 1600, aux confins de la Slovaquie, Erzsebeth Bathory veut préserver des atteintes du temps l'extraordinaire beauté qui est la sienne. Il lui faut pour cela le sang de centaines d'adolescentes... La marquise de Montespan, maîtresse de Louis XIV, va-t-elle réussir à empoisonner le Roi et la trop jeune et jolie Angélique de Scorailles, faite depuis peu duchesse de Fontanges par son royal amant ? Ainsi, au long des siècles, en tous lieux, un même fil rouge et sanglant unit ces femmes, et bien d'autres encore... Pour sauver un amour, assouvir une ambition, ou par pure et gratuite cruauté, aucune n'a craint d'avoir recours au fer ou au poison.