Contenu

Gamelin: la tragédie de l'ambition

Résumé
Biographie de l'officier Maurice Gamelin (1872-1958). L'auteur tente de comprendre pourquoi cet homme a conduit les armées alliées au désastre en 1940. Il analyse ses choix tactiques et stratégiques, son comportement et ses failles. Il examine également les motivations de ceux qui l'ont désigné à ce poste. Il évoque sa vie publique et privée, ainsi que ses expériences.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 10h. 46min.
Édition: Paris, Perrin, 2021
Numéro du livre: 73960
ISBN: 9782262080013
Collection(s): Biographies
CDU: 940

Documents similaires

Durée:27h. 4min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71725
Résumé: Une biographie de Churchill s'appuyant sur des articles de presse, des correspondances privées et des journaux intimes encore inédits, lesquels permettent d'ajouter aux citations classiques des paroles peu célèbres voire inconnues. L'auteur brosse son portrait en dénonçant de nombreux mythes à son sujet tout en relevant les critiques justifiées dont il est loin d'être exempt.
Durée:28h. 58min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71724
Résumé: Une biographie de Churchill s'appuyant sur des articles de presse, des correspondances privées et des journaux intimes encore inédits, lesquels permettent d'ajouter aux citations classiques des paroles peu célèbres voire inconnues. L'auteur brosse son portrait en dénonçant de nombreux mythes à son sujet tout en relevant les critiques justifiées dont il est loin d'être exempt.
Durée:6h. 40min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:65597
Résumé: Elles s'appellent Andrée Cotillon, Alice Mackert, Juliette Goublet, Rudolphina Kahan, Waltraute Jacobson, Hélène de Tranzé ou Maud Champetier de Ribes. Concubine, égérie, espionne, putain de bas-fonds, belle de jour, intellectuelle ou aristocrate fauchée : elles ont frayé avec la pègre, prêté main-forte à la Gestapo, trempé dans tous les mauvais coups de la Collaboration. Ces femmes ont pris part à des rafles d'enfants, servi de rabatteuses au sinistre docteur Petiot ou traqué les résistants dans le Vercors aux côtés de l'occupant. Cédric Meletta est parti sur les traces de ces aventurières, prédatrices ou criminelles oubliées, exhumant leur destin du secret des archives, comme dans un roman de Modiano. La plupart furent poursuivies et condamnées à la Libération, certaines fusillées lors d'exécutions sommaires. L'auteur ne refait pas leur procès. Il se plonge dans l'histoire de chacune, sonde leur âme noire, comme on rouvre des dossiers enfouis, et nous livre un tableau fascinant de cette période dont il restitue l'atmosphère et les intrigues avec une grande finesse psychologique et un sens aigu du détail et de l'anecdote. Son récit est tout autant d'un historien que d'un romancier, qui sait décrypter les ambiguïtés, les faux-semblants, les jeux d'ombres et de manipulations derrière la vérité des faits.
Durée:5h. 20min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70824
Résumé: Jeanne Brousse est employée à la préfecture d'Annecy lorsqu'elle voit arriver, à l'automne 1942, des centaines de réfugiés. De son poste privilégié, elle va faire un lieu de résistance. Elle fabrique de faux papiers, cache des enfants juifs, distribue des cartes d'alimentation, aide les réfractaires au STO et les jeunes maquisards des Glières. La médaille des Justes lui a été remise en 1973.
Lu par:Daniel Martin
Durée:12h. 2min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68267
Résumé: La Seconde Guerre mondiale a été marquée par le développement des forces spéciales et des actions commandos chez tous les acteurs du conflit : cette guerre non conventionnelle faite de « coups de main » à l’intérieur des lignes ennemies a souvent joué un rôle crucial dans la guerre, jusqu’à renverser des rapports de force qui semblaient inéluctables. Pour la première fois, un ouvrage francophone offre un point de vue d’ensemble sur cette « guerre dans la guerre » à travers trente des plus spectaculaires opérations commandos conduites sur tous les fronts, analysant succès et échecs. Tous les groupes sont ici présentés, des plus connus (SAS britanniques, FFI français, spetsnaz soviétiques, hommes torpilles du prince Borghese, commandos paras allemands…) aux plus méconnus (commandos skieurs finlandais, norvégiens, résistants, commandos japonais, Chindits…).
Lu par:Manon
Durée:5h. 27min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:35098
Résumé: Ardenne belge, 22 août 1914. En une seule journée, 27.000 soldats français vont mourir. L’auteur revient sur cette terrible journée et en explique tous les tenants et aboutissants. ©Electre 2017
Lu par:Jean Frey
Durée:10h. 52min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:15128
Résumé:
Durée:9h. 27min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:11932
Résumé: Selon Jean-Jacques Langendorf, écrivain et historien militaire, dont ce livre a fait parler de lui jusque dans la grande presse, " la plus grave menace pour la Suisse vient aujourd'hui de l'intérieur: c'est le dénigrement permanent et obsessionnel auquel se livrent les médias et l'intelligentsia de gauche. Par leurs écrits, leurs discours, le choix de leurs mots et de leurs images, des gens influents expriment leur haine du pays où ils vivent et salissent son présent et son passé aux yeux du monde. Il est dès lors salutaire que d'autres voix s'élèvent pour rectifier les faits, dénoncer les manipulations, défendre notre honneur ".
Durée:7h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25591
Résumé: Je viens de fêter mes 88 ans. Combien de fois ma vie n'a-t-elle tenu qu'à un fil ? A 19 ans, parce qu'un chef de réseau a cru en moi, j'ai été projeté dans l'aventure de la Résistance puis dans l'abîme de la déportation. A 44 ans, je suis sorti de prison, sans papiers, sans droit de vote, sans carnet de chèques. Entre-temps, pendant deux décennies d'une intensité sans pareille, j'ai été plongé dans l'Histoire. Je l'ai connue, comme Shakespeare dans Macbeth, " racontée par un idiot, pleine de bruit et de fureur et qui ne signifie rien ". J'ai pourtant choisi comme titre L'Aventure et l'Espérance à cette réédition qui retrace mon chemin à travers des extraits de livres et de conférences. L'aventure, parce que je n'ai pas passé ma vie en retrait. Thoreau a écrit qu'avant de s'asseoir pour écrire, il faut se lever pour vivre. J'inscris aussi le mot espérance. Au-delà de tout, il reste une flamme fragile, minuscule, chancelante, mais si bouleversante. L'espérance est une grâce, la seule peut-être qui compte à 88 ans. C'est celle que je veux confier aux lecteurs avant de quitter " le doux royaume de la terre ".
Lu par:Daniel Martin
Durée:13h. 6min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70282
Résumé: Trois historiens, spécialistes de la Résistance, ont décidé de conjuguer leurs expertises, de croiser leurs regards, de se soumettre à une critique réciproque et exigeante. S’appuyant sur une abondante littérature, les auteurs se sont attachés à dérouler un récit qui prend parfois à rebours, comme dans le cas de la mémoire de la Résistance, les thèses communément admises. Chacun des dix-sept chapitres du livre s’ouvre sur un document visuel – photo d’identité, reproduction d’une feuille clandestine, cliché d’une scène publique ou privée – qui illustre une facette de cette histoire, saturée de représentations mais si pauvre en illustrations. Ces documents variés font ainsi office de portes d’entrée vers un monde par nature difficile à saisir, celui de la lutte clandestine. Tout en suivant la trame chronologique de la période, depuis les premières manifestations du refus en 1940 jusqu’aux libérations du territoire à l’été et à l’automne 1944, c’est bien une approche anthropologique du phénomène qui a été privilégiée. Elle conduit à mettre l’accent sur la densité extrême du temps résistant, à scruter ses pratiques et ses sociabilités, à interroger aussi les liens qui se tissent peu à peu avec la société. Elle cherche à comprendre ce que vivre en Résistance pouvait concrètement signifier. Soumis à un danger permanent, sans modèle préalable auquel se référer, l’univers clandestin de la Résistance, enfoui et invisible, n’aura en réalité jamais cessé d’inventer sa propre action. Il a généré des expériences d’une extrême variété tout en exposant l’ensemble de ses protagonistes, où qu’ils aient oeuvré, à des risques identiques et mortels.
Durée:3h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68717
Résumé: Les auteurs nous racontent l'histoire mal connue de près de vingt mille civils qui durent se réfugier dans les diverses carrières souterraines de Caen et des communes voisines pendant la Bataille de Caen en juin et juillet 1944. Le livre dresse une vue d'ensemble de la vie souterraine des réfugiés en trois chapitres : le premier replace l'histoire dans le contexte du commencement de la bataille de Normandie et le début de l'exode vers les carrières souterraines. Le deuxième raconte la vie quotidienne des réfugiés illustrée par les photographies des objets encore en place et d'autres témoins archéologiques. Le troisième concerne les sites eux-mêmes. Après un rappel de l'histoire des carrières de pierre à bâtir, les sites à réfugiés sont présentés sous forme de fiches synthétiques. Pour finir, la démarche archéologique suivie pour l'étude des carrières-refuges est détaillée. En plus des photographie et de l'étude archéologique, l'ouvrage s'appuie sur des témoignages édités ou recueillis, des articles de journaux de la Libération et quelques ouvrages rédigés juste après guerre. Rassemblés, tous les souvenirs dessinent une nouvelle vision du déroulement de la bataille de Caen.
Durée:14h. 54min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66140
Résumé: Au moins 500 000 combattants, autant de morts, civils dans leur écrasante majorité, plus de 5 000 villages biélorusses incendiés, dont plus de 600 entièrement détruits avec toute leur population : derrière ces chiffres s'esquisse la tragédie du plus puissant mouvement de résistance armée à l'occupation nazie en Europe. Ce livre rend leur voix aux partisans soviétiques, combattants aguerris menant une guerre impitoyable, qui se levèrent dans les forêts et marécages de Biélorussie, d'Ukraine et de Russie pour défendre la liberté et la patrie de Staline. Grâce à un patient croisement des sources allemandes et soviétiques, l'auteur propose une plongée au coeur de cette apocalypse européenne méconnue. Dans leurs gestes, leurs mots, dans leurs violences, leurs souffrances, mais aussi leurs rêves, leurs fêtes, les partisans prennent corps. Ainsi s'esquisse le drame de Soviétiques ordinaires pris dans l'affrontement cataclysmique de deux totalitarismes. De l'utopie violente qu'ils portaient, il ne reste aujourd'hui que des deuils inachevés, cicatrices toujours ouvertes de guerres civiles dont on ne peut parler. Au-delà des mythes, le livre offre une réflexion sur les modalités de la radicalisation, de la brutalisation et de la spirale de violence qui ont déchiré ces " terres de sang " au milieu du XXe siècle. Masha Cerovic est maîtresse de conférences à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Elle travaille sur les violences de guerre et la guerre irrégulière en Russie et en URSS.