Contenu

Arpenter la nuit

Résumé
En Californie, une adolescente noire est décidée à survivre, coûte que coûte, dans un monde qui se refuse à la protéger. Un premier roman coup de poing.
Mots-clés: Roman SOCIAL
Durée: 10h. 4min.
Édition: Paris, Albin Michel, 2022
Numéro du livre: 72577
ISBN: 9782226456649

Documents similaires

Durée:9h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67824
Résumé: Hertz Minsker, pseudo-philosophe, pseudo-sociologue et véritable charlatan, vit aux crochets de son ami d'enfance, Morris Calisher, magnat de l'immobilier. Hertz, séducteur invétéré, a pour quatrième femme la ravissante Bronia, qui ne se remet pas d’avoir laissé derrière elle ses deux jeunes enfants, désormais prisonniers du ghetto de Varsovie. Morris, lui, est marié à la plantureuse Minna. Depuis des mois, Hertz et Minna entretiennent une liaison passionnée au nez et à la barbe de leurs conjoints respectifs. Quand l'ex-mari de Minna fait irruption dans leurs vies et décide de vendre à Morris des Picasso et des Chagall – tous faux, bien entendu –, le château de cartes s’écroule et les péripéties s’enchaînent. Avec ce nouveau roman inédit, Singer nous offre une formidable histoire menée tambour battant, mais aussi un grand livre sur l'exil, le déracinement, et la douleur de l’incertitude quant au sort de ceux qui sont restés en Pologne.
Durée:8h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39130
Résumé: Dans le Vieux Sud sauvage des années 40, Laura et Henry luttent pour élever leurs enfants sur une terre ingrate. Laura sait qu’elle ne sera jamais heureuse dans cette ferme isolée et sans confort. Lorsque deux soldats rentrent du front, elle se sent renaître peu à peu. Empoisonné par le racisme, cet univers de boue, de désirs et de mort verra la sauvagerie tout emporter... Un premier roman magistral sur fond de bruit et de fureur. « Un chant du Sud rauque et envoûtant. » Anne-Estelle Leguy,
Durée:18h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74108
Résumé: New York, au début du XXe siècle. Francie Nolan a neuf ans, un optimisme infernal et un rêve : écrire. Sur sa mère, fée du quotidien ; son père, héros ambigu ; son frère, un roublard qui court les rues ; sur ses tantes, la douce Evy et la pétulante Sissy, qui collectionne les "John" ; sur Williamsburg, son quartier. Mais Francie voudrait aussi pouvoir écrire la vérité, sans fard : la misère, la débrouille, le lot des immigrés. Fillette sensible, lectrice avide, cherchant sa voix, elle raconte leurs vies, la vie... OEuvre culte de la littérature américaine, parue en 1943 et portée à l'écran par Elia Kazan, ce superbe roman d'apprentissage vibre d'une fraîcheur et d'une imagination extraordinaires. Un trésor, à redécouvrir absolument.
Durée:26h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65813
Résumé: Un jardin de sable est le cri de rage des laissés-pour-compte et des âmes médiocres à qui on ne tend jamais la main, mais qu'Earl Thompson [1931-1978] embrasse dans la brume du sordide et de l'impur. Jacky, né au Kansas à l'aube de la grande dépression, porte le désespoir et la misère comme une seconde peau. Témoin malgré lui de toutes les turpitudes, il se nourrit d'un monde où prévalent la brutalité, le sexe et le mépris. Sa jeunesse est un combat dans les bas-fonds de l'humanité pour se libérer de son destin et remonter à la surface ! Un jardin de sable est une oeuvre puissante et sombre, traversée de violences et de transgressions. Une histoire peuplée d'êtres acariâtres, de gamins aux mentons croûtés, de truands, de vagabonds, de prostituées, de macs et de brutes - les ongles y sont sales, la peau, couverte de bleus, et les draps comme les âmes sont souillés au-delà de toute rédemption. Pourtant c'en est beau de douleur et de foi en l'avenir. C'est Steinbeck et Fante. C'est Bukowski et Zola. C'est de la dynamite et de la poésie. C'est la vie. Brutale, nauséabonde, fragile et magnifique.
Durée:6h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65162
Résumé: La petite ville d'Amgash, dans l'Illinois, est en émoi. Lucy Barton, fille de la ville devenue écrivain à succès, exilée à New York depuis de longues années, vient de publier un livre sur sa jeunesse. Le récit de son enfance, âpre et solitaire, suscite chez les habitants d'Amgash réminiscences, questions et révélations. Dans Tout est possible, Elizabeth Strout renoue avec les personnages singuliers et émouvants de Je m'appelle Lucy Barton, son précédent roman. Si Lucy demeure le fil rouge du récit, et fait une apparition impromptue dans sa ville natale après dix-sept ans d'absence, ce sont cette fois-ci les gens d'Amgash qui passent au premier plan, dont les vies entrelacées, saisies en un moment significatif, sont façonnées par les non-dits et des secrets enfouis qui finissent toujours par refaire surface. Célébrée comme une des plus grandes auteures américaines contemporaines, Elizabeth Strout nous offre un nouveau livre époustouflant de subtilité et de délicatesse sur l'amour, la résilience, et ce qui, au fond, nous unit.
Durée:9h. 1min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65497
Résumé: " Au plus profond de lui-même, là où il pouvait pressentir une vérité qui échappait aux formules, il se disait : ma culpabilité est tout ce qui me reste. Si je perds cela, alors tout ce que j'aurais pu être, tout ce que j'aurais pu faire aura été en vain ". Récompensé par le National Book Critics Circle Award en 1983 et par le prix Pulitzer en 1984, paru chez Belfond en 1956, un classique de la littérature américaine qui nous plonge dans les heures sombres de la Grande Dépression, sur les pas de Francis Phelan, vagabond éprouvé. Porté par une langue magnifique, flirtant avec la prose poétique. L'Herbe de fer interroge tour à tour culpabilité, pardon et rédemption.
Durée:12h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36108
Résumé: Corrine et Russell ont deux enfants et vivent dans un loft à Tribeca dans l'atmosphère très particulière de l'après-11 septembre 2001. Corrine fait du bénévolat à Ground Zero et y rencontre Luke avec lequel elle vit une passion qui va tout balayer sur son passage. Mais un jour, les habitudes et les convenances reprennent le dessus. Avec les personnages de Trente ans et des poussières. ©Electre 2017
Lu par:Manon
Durée:11h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35979
Résumé: Payot: Manhattan, ton univers impitoyable ! New York, 2006. Avant la démocratisation de Facebook et l'avènement des smartphones, avant Obama, avant la crise des subprimes. Evelyn accepte un job de recruteuse pour un nouveau réseau social réservé aux très riches. Heureusement, sa scolarité dans un pensionnat huppé de la côte est a bien rempli son carnet d'adresses. Autrefois critique vis-à-vis de ses parents parvenus, la jeune fille décide de reprendre contact avec les anciennes stars du lycée. Parmi elles, une it-girl règne en despote : la longiligne Camilla, virevoltant entre courses à la voile dans les Adirondacks et galas de charité sur la Cinquième Avenue. Auprès de l'héritière, Evelyn se met à espérer en un avenir royal. Mais gare à qui tentera de détrôner l'impératrice... Tandis qu'Evelyn se débat dans la jungle du gotha, le monde s'apprête à tomber entre les crocs du plus grand cataclysme financier du début du XXIe siècle. Mordant et drôle, sombre et parfaitement scandaleux, un roman à mi-chemin entre le récit d'apprentissage et la satire très documentée. Dans la veine de Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe, et de La Vallée des poupées, de Jacqueline Susann, Stephanie Clifford interroge la cruelle course aux apparences – et le dur parcours pour s'en affranchir.
Durée:12h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66945
Résumé: Alex, seize ans, vient de voler sa quatorzième voiture. Pas pour la revendre, non, juste pour conduire, s’évader d’un quotidien morne, coincé entre sa scolarité qui ne l'intéresse pas, un père alcoolique et une mère partie ailleurs en emmenant son petit frère. Publié aux États-Unis en 1972 et vendu à l’époque à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires, Le Voleur de voitures, largement inspiré de la jeunesse de l’auteur, est considéré comme un classique de la littérature américaine, cité comme une référence par de nombreux écrivains, notamment Joyce Carol Oates et Richard Yates.
Durée:18h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33756
Résumé: A l'orée de l'an 1980, Bob Dubois, réparateur de chaudières dans une petite ville du New Hampshire, convainc sa femme de plaquer travail, maison et amis pour rejoindre avec leurs deux filles son frère, qui a fait fortune en Floride. Nourri de rêves de réussite et de prospérité, Bob espère, à l'aube de ses trente ans, s'élever comme lui au-dessus de sa condition d'ouvrier. A quelques milliers de kilomètres de là, Vanise Dorsinville fuit Haïti, avec son bébé et son neveu Claude, afin de gagner elle aussi la Floride, où le père de Claude les attend. Elle a choisi de quitter la violence institutionnalisée, la pauvreté et le chaos de son pays natal pour atteindre l'Amérique de ses rêves. Quelles forces poussent ces êtres à s'exiler ? Crise existentielle pour l'un, exode contraint pour l'autre, Bob et Vanise aspirent à une seule et même chose : prendre un nouveau départ. Mais au cours de leur voyage, c'est une tout autre réalité qu'ils vont découvrir : celle de l'isolement affectif, de l'injustice, du déclassement social et de l'altérité. Deux égarés dont les destins finiront par se croiser. Dans cette odyssée contemporaine et métaphysique, Russell Banks nous livre une vision désabusée du rêve américain, en même temps qu'un tableau intemporel de la tragique condition humaine. Continents à la dérive est un roman âpre, éminemment politique et d'une justesse imparable, qui, trente ans après sa sortie, continue à entrer en résonance avec notre temps.
Durée:14h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70950
Résumé: « Nous aimons un lieu qui ne peut être sauvé par des digues. Nous sommes des losers de génie. Mais, bien sûr, ceux d'entre nous qui vivent à Uptown, sur Orchid Street, ne le savent pas encore. Nous n'avons rendez-vous avec Katrina que dans un an. »Placé sous le signe du chaos, le roman d'Amanda Boyden, traduite pour la première fois en français, restitue l'âme et l'atmosphère de la Nouvelle Orléans. À la manière d'un photographe, la romancière fixe son regard sur la rue d'un quartier populaire de la ville, Orchid Street, dont elle observe la vie pendant une année. À travers les voix de plusieurs habitants, c'est un paysage social et intime, mais aussi une Amérique fissurée par les différences de race et de classe qu'elle saisit. Cette étonnante capacité à s'emparer du réel tout en tissant une trame romanesque complexe est l'une des forces de ce magnifique roman dont la véritable héroïne demeure La Nouvelle-Orléans, à la fois superbe et décadente, débordante d'énergie et de sensualité. « Les voix d'Amanda Boyden sont celles d'une Babylone américaine qui bataille et prend la vie à bras le corps, les délices comme les désastres. »Publishers Weekly
Durée:22h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75082
Résumé: Corey Goltz, quinze ans, grandit dans la banlieue ouvrière de Boston. Il vit seul avec sa mère Gloria. Cette dernière a connu beaucoup de désillusions, mais elle a toujours été là pour son fils unique. Tout change quand un médecin lui apprend qu'elle est atteinte de la maladie de Charcot. Car à mesure que Gloria perd son autonomie et son énergie vitale, Corey doit s'organiser pour faire face. Son amitié avec Adrian, un étrange garçon fasciné par Nietzsche et la musculation, l'aide pendant un temps. Les arts martiaux lui permettent de sculpter son corps, comme un miroir inversé de celui de Gloria. Mais Corey doit aussi trouver des petits boulots, payer les factures, aider sa mère à s'orienter dans un système de santé sans pitié pour les gens modestes et, surtout, affronter le comportement toxique de son père Leonard. Seul ou presque, dans une Amérique violente et gangrenée par le complotisme, Corey aura fort à faire pour trouver son chemin et devenir l'homme qu'il a envie d'être... Porté par une puissance narrative rare, le deuxième roman d'Atticus Lish, empruntant autant au roman de formation qu'à la chronique sociale, est simplement bouleversant