Contenu

Fille noire, fille blanche

Résumé
Dans les années 1970, Genna, descendante du fondateur du collège huppé où elle étudie, fait la rencontre de Minette Swift, fille de pasteur, boursière afro-américaine venue d'une école communale de Washington. Elle se donne pour mission de la protéger de la discrimination raciale des autres étudiantes, comme pour expier son origine sociale supérieure, mais sa pitié bien intentionnée l'aveugle.
Durée: 9h. 50min.
Édition: Paris, P. Rey, 2019
Numéro du livre: 72409
ISBN: 9782848767499
Collection(s): Fugues

Documents similaires

Durée:8h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13007
Résumé: 102 ans, George Dawson écrit son premier roman. C'est déjà en soi un phénomène rare. Mais cet auteur noir américain, non content de son exploit, nous révèle qu'il a appris à lire à 98 ans ! On en reste sans voix. Life is so good est une très belle revanche sur la condition difficile des communautés noires en Amérique du Nord.
Durée:7h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36411
Résumé: Il y a Mattie, la matriarche, Etta Mae, invincible au volant de sa Cadillac, Kiswana, la révoltée, baby Cora Lee, Ciel, et les deux filles du n° 312. Toutes échouées à Brewster Place, ghetto noir du nord des Etats-Unis, au coeur des 70's. Sept femmes qui résistent - à la misère, à la violence, à l'intolérance. Sept destins, unis par un espoir farouche. Roman culte de la littérature afro-américaine, saluant Toni Morrison et Alice Walker, ce portrait choral vibrant d'émotions brutes est une ode aux héroïnes de la marge. Magnifique.
Durée:10h. 12min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37639
Résumé: Diana Cooke est née dans l'une des plus belles maisons du Sud. Mais cette maison, comme son nom, est plombée par deux dettes abyssales. La première est financière, car Diane doit se marier sous le signe de l'argent. La seconde est plus profonde : la maison Cooke a été fondée sur le péché de l'esclavage. Et cette dette se rembourse sous forme de malédiction.
Durée:2h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35513
Résumé: Il a crié "fils" et il lui a tiré dessus, en plein tribunal. Puis le vieux Brady a demandé que le shérif lui laisse deux heures, et il est parti. Si tout le monde connaît les faits ici, à Bayonne, en Louisiane, ils sont peu nombreux à pouvoir les expliquer. Sauf peut-être les vieux du salon de coiffure qui passent leur journée à discuter... Eux connaissent Brady, l'homme qui fouettait les enfants, et savent bien pourquoi il agissait ainsi autrefois. Pour eux tout est clair, mais il faudra que le narrateur, jeune reporter au journal local, passe la journée à les écouter pour comprendre. Et pour que se dessine le portrait d'un homme au passé et à la personnalité complexes, et d'une communauté noire confrontée depuis toujours aux mêmes difficultés... Un récit plein de verve et d'humanité.
Durée:24h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65005
Résumé: J'ai su alors qu'un homme pouvait aimer. Avec sa musique, avec ses doigts, un homme peut aimer. Un homme peut être bon, il n'est pas forcé de vous faire du mal ": quand elle rencontre le pianiste Chef Gallagher, Rebecca ose à peine y croire. Enfant de, juifs allemands réfugiés dans une petite ville américaine, elle a grandi dans la terreur et la misère. Sa fuite éperdue i travers l'Amérique triomphante de l'après-guerre semble ne, lamais devoir s'arrêter. A moins que l'amour ne la rattrape...
Durée:9h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33795
Résumé: 1987, dans un quartier noir délabré du New jersey, une mère cherche partout sa fille, Sybilla, disparue depuis trois jours. L'adolescente sera retrouvée ligotée, le corps barbouillé d'excréments et d'injures racistes, dans les sous-sols d'une vieille usine abandonnée. Emmenée aux urgences, elle accuse des "flics blancs" de l'avoir enlevée, battue et violée. Ce terrible acte de violence choque profondément sa communauté et exacerbe les tensions raciales bouillonnant depuis des décennies. Un pasteur et son frère, avocat militant des droits civiques, récupèrent l'affaire qu'ils exploitent au mieux de leurs intérêts ; imités rapidement par le Prince noir, leader du Royaume de l'islam, plus redoutable encore. La vérité n'importe guère à ces leaders religieux, les médias s'en soucient tout aussi peu, et pourtant les faits se révèlent de plus en plus troubles. Dans un choeur de voix et de points de vue des enquêteurs aux médias en passant par la victime et sa famille, l'auteure offre une compréhension des mécanismes du pouvoir et de l'oppression, de l'innocence et de la culpabilité, de la vérité et du spectacle médiatique, de la justice et du châtiment. S'inspirant d'un fait divers, Joyce Carol Oates explore les lignes de faille d'une société toujours troublée par la question de la race et signe un roman profond et incendiaire.
Lu par:Manon
Durée:28h. 49min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:38042
Résumé: Ancien procureur devenu maire de Natchez, Mississippi, sa ville natale, Penn Cage a appris tout ce qu’il sait de l’honneur et du devoir de son père, le Dr Tom Cage. Mais aujourd’hui, le médecin de famille respecté de tous et pilier de sa com­munauté est accusé du meurtre de Viola Turner, l’infirmière noire avec laquelle il travaillait dans les années 1960. Penn est déterminé à sauver son père, mais Tom invoque obstinément le secret professionnel et refuse de se défendre. Son fils n’a alors d’autre choix que d’aller fouiller dans le passé du méde­cin. Lorsqu’il comprend que celui-ci a eu maille à partir avec les Aigles Bicéphales, un groupuscule raciste et ultra-violent issu du Ku Klux Klan, Penn est confronté au plus grand di­lemme de sa vie : choisir entre la loyauté envers son père et la poursuite de la vérité. Imprégnées de l’atmosphère poisseuse du Sud, tendues par une écriture au cordeau et un sens absolu du suspense, les mille pages de ce Brasier Noir éclairent avec maestria la ques­tion raciale qui continue de hanter les États-Unis. Dans ce volume inaugural d’une saga qui s’annonce comme l’un des projets les plus ambitieux du polar US, Greg Iles met à nu rien de moins que l’âme torturée de l’Amérique. [Soure. Babelio, 2018]
Durée:6h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30988
Résumé: Un portrait de l'Amérique avant la guerre de Sécession, évoquant la question de la ségrégation raciale au sein d'une famille, partagée entre les traditions esclavagistes et le progressisme abolitionniste.
Durée:12h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73216
Résumé: St. Louis, Missouri, post Seconde Guerre mondiale. Jack Boughton, un vagabond blanc épris de poésie, fait la rencontre de Miss Della Miles, professeure d'anglais noire, et fille de pasteur comme lui. L'évidence de leur amour, le risque qu'il leur fait courir dans une ville divisée par la ségrégation, le regard que porte la famille de Della sur une telle union et les penchants destructeurs de Jack convergent pour donner à ce roman auréolé de spiritualité la tension, la beauté et la grandeur d'un chef- d'oeuvre. Marilynne Robinson écrit ici la plus bouleversante des histoires d'amour, d'une profondeur vibrante d'émotion, qui met en jeu deux belles âmes, deux pensées, deux postures morales, deux coeurs purs.
Durée:24h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66880
Résumé: 2 novembre 1999. Luther Dunphy prend la route du Centre des femmes d’une petite ville de l’Ohio et, se sentant investi de la mission de soldat de Dieu, tire à bout portant sur le Dr Augustus Voorhees, l’un des « médecins avorteurs » du centre. La puissance de ce livre réside dans l’humanité que l’auteure confère à chacun des personnages, qu’ils soient « pro-vie » ou « pro-choix ». Sans jamais prendre position, elle rend compte d’une réalité trop complexe pour reposer sur des oppositions binaires. Le lecteur est ainsi mis à l’épreuve car confronté à la question principale : entre les foetus avortés, les médecins assassinés ou les « soldats de Dieu » condamnés à la peine capitale, qui sont les véritables martyrs américains ? Joyce Carol Oates offre le portrait acéré et remarquable d’une société ébranlée dans ses valeurs profondes face à l’avortement, sujet d’une brûlante actualité qui déchire avec violence le peuple américain.
Durée:25h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71971
Résumé: Un grand roman de Joyce Carol Oates sur la destruction d'une famille par la violence du racisme de la société américaine Octobre 2010. John Earle McLaren - " Whitey " - a soixante-sept ans. Homme blanc et puissant, père d'une famille de cinq enfants, il est connu comme l'ancien maire respecté de la petite ville de Hammond, dans l'Etat de New York. Alors quand il aperçoit un matin sur le bord de la chaussée un individu à la peau foncée brutalisé par des officiers de police, il fait de son intervention un devoir moral. Il tente de ramener les policiers à la raison, mais des coups de Taser l'envoient au sol, de violentes impulsions électriques auxquelles il ne survivra pas. Selon la version officielle, Whitey est décédé dans un accident de la route, des suites d'une crise cardiaque. Que peut-il rester à une famille quand son seul point de ralliement était ce père aujourd'hui subitement enterré ? Il y a d'abord Jessalyn, qui a toujours vécu dans l'ombre de son mari. Au-delà d'être un roman bouleversant de vérité sur le trauma psychologique d'une famille, La nuit. Le sommeil. La mort. Les étoiles aborde aussi le racisme des forces de police aux Etats-Unis et la lutte des classes. Joyce Carol Oates ose ainsi faire le portrait complexe d'une nation en pleine crise identitaire, et place le lecteur face aux contradictions de la société américain
Durée:26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37993
Résumé: Dans la Louisiane des années 1960, Blancs et Noirs ne se mélangent pas. Ruby ne peut pas étudier à l’école près de chez elle, réservée aux Blancs : elle doit se rendre dans une autre école, bien plus loin de sa maison. Mais la ségrégation vit ses dernières heures et, à la rentrée de ses 6 ans, Ruby est la première enfant noire à intégrer une école de Blancs. L’hostilité de la population est immense et, arrivée en classe, Ruby est la seule élève… C’est le début d’une année terrible qui marquera sa vie. Ruby Bridges a été érigée en symbole de la lutte pour les droits civiques, notamment en devenant le sujet du célèbre tableau de Norman Rockwell, The Problem We All Live With, où on la voit sur le chemin de l’école escortée par quatre marshalls fédéraux. [Source: Ed. des éléphants, 2018]