Contenu

L'insoumis: l'Amérique de Mohamed Ali

Résumé
« Le nom de Mohamed Ali semble désormais évoquer à lui seul le combat des hommes, l’insoumission. Comme si la vie était un ring. C’est pourquoi il fascine tant jusqu’aux générations qui n’étaient pas nées, et jusqu’au bout du monde. Il y a deux ans, France Culture me demandait de le raconter sous la forme d’une Grande Traversée, une série documentaire de dix heures. Je me suis mise en quête de témoins directs et nous sommes partis sur les routes américaines à la rencontre d’un journaliste sportif du New York Times en retraite, d’un Imam d’Indianapolis, ancien de Nation Of Islam et grand ami d’Ali, du vieux Captain Sam qui l’entraîna tout jeune à la mosquée de Miami, de la famille de son manager, des copains d’enfance restés à Louisville... Leur voix sont puissantes, tout droit sorties d’une époque folle, dangereuse, clivée et rêveuse, elles jubilent de chacune de ses victoires comme si elle avait eu lieu hier, elle souffrent encore de la mort de Malcolm X, reviennent au fondement de la foi musulmane chez une partie des Noirs Américains, se rappellent son déchirement au moment de la guerre du Vietnam, son lien au tiers-monde en plein réveil, puis comment l’amnésique Amérique se mit à l’aimer, malade et condamné au silence. J’ai aimé ces gens, me frotter à leur expérience, leur croyance. Il fallait faire un livre de cette série radio. Pour mieux revisiter ce voyage dans le temps et l’espace américain. Mieux lire ces voix. Et s’immiscer dans les oublis volontaires de nos mémoires. »
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Mots-clés: Boxeurs
Durée: 8h. 13min.
Édition: Paris, Grasset :, 2019
Numéro du livre: 68522
ISBN: 9782246820895
Collection(s): Littérature française

Documents similaires

Lu par:Paula Viala
Durée:3h. 23min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:31550
Résumé: Aya Cissoko raconte ses souvenirs d'enfance à Ménilmontant, dans des conditions de vie difficiles. Frappée par une série de deuils familiaux, Aya trouve refuge dans la boxe et devient championne du monde en 2006. A cause d'une blessure, elle doit mettre un terme à sa carrière sportive et entreprend des études à l'Institut d'études politiques de Paris.
Durée:2h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34644
Résumé: C'est le dernier jour sur terre d'un des hommes les plus remarquables du siècle dernier : Jack Johnson fut le premier Noir américain champion du monde de boxe des poids lourds, le premier millionnaire, et la première superstar fils d'esclaves. Hâbleur, complexe, étranger à la peur, Johnson fut pendant des années l'homme à abattre aux USA, au début du xxe siècle. Côtoyant ouvertement des femmes blanches (et allant jusqu'à en épouser trois), portant des costumes sur mesure, conduisant des bolides au mépris des limitations de vitesse, Jack Johnson choqua la population blanche tout en faisant naître chez les Noirs le fol espoir qu'ils pourraient un jour connaître eux aussi des succès faramineux...
Durée:4h. 59min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:76173
Résumé: Le parcours de Louise Michel (1830-1905), figure de la Commune, militante féministe et anarchiste, et condamnée au bagne. L'auteure s'appuie sur les archives officielles (procès, rapports, courriers) pour brosser son portrait et rendre compte d'une époque de luttes idéologiques et politiques, voire de guerre civile, qui conduit à la fondation de la République française à la fin du XIXe siècle.
Durée:7h. 6min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34815
Résumé: Liborio a seize ans et rien à perdre. Il est maigre comme un clou, parle comme un charretier et balance de sacrées droites. Enfant des rues, il a fui son Mexique natal et traversé la frontière au péril de sa vie à la poursuite du rêve américain. Quand il arrive enfin aux états-Unis, ce n'est pas une existence de tout repos qui l'y attend. Clandestin en galère, il croise sur sa route des gens qui lui ressemblent, d'autres qui veulent sa peau, se trouve un petit boulot dans une librairie, lit tout ce qui lui tombe sous la main, rencontre l'amour, et finit par devenir champion de boxe. Son récit, tissé de flashbacks, est mené tambour battant et porté par une écriture brillante mêlant argot, spanglish et mots inventés.
Lu par:Manon
Durée:6h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34844
Résumé: Quand Roy est né, il s'appelait Raymond. C'était à Clermont. Il y a quarante-deux ans. Il avait une sale tronche. Bâti comme un Minotaure, il s'est taillé son chemin dans sa chienne de vie à coups de poing : une vie de boxeur ratée et d'homme de main à peine plus glorieuse. Jusqu'au jour où il rencontre Guillemette, une luciole fêlée qui succombe à son charme, malgré son visage de "tomate écrasée"... Et jusqu'au soir où il croise Xavier, l'ex jaloux et arrogant de la belle - lequel ne s'en relèvera pas... Roy et Guillemette prennent alors la fuite sur une route sans but. Une cavale jalonnée de révélations noires, de souvenirs amers, d'obstacles sanglants et de rencontres lumineuses.
Durée:5h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36576
Résumé: Angèle est née en 1967 dans une prison de femmes parisienne, détruite en 1973 et qui a laissé la place à un square. Helena, sa mère, vient de mourir en laissant des lettres reçues en prison, un article de presse racontant son procès et le nom de l'homme qu'elle aimait. Le passé ne demande pourtant qu'à ressurgir et à réclamer des explications pour raconter l'histoire d'Helena. Premier roman.
Lu par:Manon
Durée:3h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30691
Résumé: «La nouvelle court les rues, les pas de porte et les métiers, on entend l'autre dire qu'il est mort le poète. Vient alors cette étrange collision des mots et de la vie, qui produit du silence puis des gestes ralentis au travail. L'homme qui leur a tendu un miroir n'est plus là. Tout s'amplifie, tout s'accélère. On dirait qu'en mourant, qu'en glissant vers l'abîme, il creuse un grand trou et y aspire son temps, sa ville...» La mort de Victor Hugo puis les funérailles d'Etat qui s'annoncent déclenchent une véritable bataille. Paris est pris de fièvre. D'un événement historique naît une fable moderne, un texte intime et épique où tout est vrai, tout est roman.
Durée:3h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:28138
Résumé: Il a l'air d'un roi, le fleuve. Il est là depuis toujours, rouge à force de creuser l'argile, rivière Rouge, c'est son nom. La nuit, il brille. Le jour, il est plat comme le verre et ne reflète que le ciel, les nuages et les arbres. Il semble ne pas nous voir. Nous sommes une quinzaine, nous venons ici presque chaque jour depuis deux semaines tant la chaleur semble vouloir nous punir, mais il passe, indifférent à nos enfants qui s'élancent, à leurs mères qui disent, Attention au courant, et aux vieilles, comme moi, qui se retranchent à l'ombre sur leurs sièges pliants. Rien ne trouble le fleuve. Il connaît son sort, il descend l'Amérique et s'en va se noyer dans le Mississippi puis dans la mer. Il est tout petit là-bas dans la mer, mais si grand devant nous. J'ai peur de lui. J'ai l'impression qu'il rit, qu'il rit du pont un peu plus loin qui rouille en ayant cru l'enjamber, qu'il rit de nous aussi, de nos mains et nos pieds incapables de nager, de nos sueurs froides quand passe la police, j'ai l'impression que nous sommes comme les feuilles mortes qui dans quelques mois se détacheront des arbres, poussières dans l'eau.
Durée:9h. 31min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15906
Résumé: Toute vie est une évasion. A chaque instant, nous devons scier des barreaux, lancer des cordes faites des draps où nous avons trop longtemps dormi, briser le silence des alcôves, des cabines d'essayage, des confessionnaux... Chaque jour, crier, casser des habitudes : s'évader. A-t-on envie de s'évader lorsqu'on a pour mère Nicole Poiret, couturière talentueuse et aimée, pour père un décorateur célèbre (meubles de Galuchat et de laque de Chine), et pour marraine Marie Laurencin ? Lorsque vos parents ont pour amis Picasso, Morand, Jouhandeau et quelques autres ? Pourtant, oui. Si Benoîte Groult a longtemps considéré la jeunesse « comme un long noviciat avant le mariage », elle a su peu à peu conquérir ses libertés, dont elle connaît le prix, et la douceur : elle nous conte ici ses hommes et ses mariages, Pierre Heuyer, Georges de Caunes, Paul Guimard...
Durée:6h. 50min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15969
Résumé: L'enfance et l'adolescence de Malek, petit Algérien ballotté par l'histoire : son père meurt pendant la guerre d'Algérie, son grand-père se trouve dépossédé de ses terres, lui et son frère sont placés en orphelinat. Il comprend que le savoir lui permettra de se sauver. Son bac en poche, il étudie à Constantine puis à Paris avant de revenir en Algérie où il doit faire face à l'intégrisme.
Durée:4h. 47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:77008
Résumé: L'auteur raconte l'histoire de son père Christian. Alors que sa mère meurt jeune, celui-ci est élevée par sa famille maternelle et par un père rude et lointain. Il apprend alors le métier de radio-électricien et rêve d'accéder à la bourgeoisie.
Durée:13h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:29266
Résumé: Entre ce qu'en disait Odessa Clay : "J'ai jamais compris pourquoi Dieu m'avait choisie pour être sa mère" et ce qu'en dit Khalia Ali : "Il n'est plus rien, juste un objet", soixante-dix ans ont passé, Cassius Marcellus Clay Junior est devenu Muhammad Ali, le plus grand sportif de tous les temps. Entre Richard Nixon qui dansait la gigue dans le bureau ovale à l'idée que ce "trou-du-cul de déserteur" ait perdu pour la première fois et Barack Obama qui travaille sous une photo du jeune Clay victorieux, le parcours de Muhammad Ali épouse celui de l'histoire des États-Unis et des conditions modernes de sa représentation. Comme son personnage et son destin valent mieux qu'un essai sur l'évolution des rapports raciaux des années 1950 à nos jours ou qu'une biographie conventionnelle, il a fallu, pour en faire un roman, démonter et remonter quelques milliers de points de vue, souvent contradictoires. Comme si, en un certain ordre (r)assemblées, les révélations à son sujet, les anecdotes inédites, les controverses et les sentences lapidaires formaient la seule épopée à la hauteur de celui qui a reflété son époque, crevé les écrans, et qui déborde encore les cadres.