Contenu

Mon évasion: autobiographie

Résumé
Toute vie est une évasion. A chaque instant, nous devons scier des barreaux, lancer des cordes faites des draps où nous avons trop longtemps dormi, briser le silence des alcôves, des cabines d'essayage, des confessionnaux... Chaque jour, crier, casser des habitudes : s'évader. A-t-on envie de s'évader lorsqu'on a pour mère Nicole Poiret, couturière talentueuse et aimée, pour père un décorateur célèbre (meubles de Galuchat et de laque de Chine), et pour marraine Marie Laurencin ? Lorsque vos parents ont pour amis Picasso, Morand, Jouhandeau et quelques autres ? Pourtant, oui. Si Benoîte Groult a longtemps considéré la jeunesse « comme un long noviciat avant le mariage », elle a su peu à peu conquérir ses libertés, dont elle connaît le prix, et la douceur : elle nous conte ici ses hommes et ses mariages, Pierre Heuyer, Georges de Caunes, Paul Guimard...
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 9h. 31min.
Édition: Paris, B. Grasset, 2008
Numéro du livre: 15906
ISBN: 9782246534822
Collection(s): Littérature française
CDU: 840.92

Documents similaires

Lu par:Agnès Hatt
Durée:8h. 33min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:38259
Résumé: Le journal de l'auteure tenu pendant plusieurs années durant ses étés passés en Irlande avec son mari. Elle y a consigné sa vie quotidienne et les particularités locales, le tiraillement de sa vie amoureuse entre son mari et son amant américain mais aussi les portraits de sa famille et de ses amis tels que François Mitterrand, Régis Debray, les Badinter ou encore ses propres filles.
Durée:5h. 5min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70469
Résumé: « J’ai toujours su que ce Journal amoureux existait ; même si je ne l’avais jamais lu ni même vu… Ma mère m’en avait parlé. C’est Paul qui en a eu l’idée pour l’aider à prendre confiance en elle, et en son talent, auquel elle ne croyait guère à l’époque. Pourtant, elle vivait depuis toujours, dans et par les mots : elle tenait son journal intime et entretenait une nombreuse correspondance, amicale puis amoureuse, dans une famille où tout passait et se réglait par des lettres… De là à penser publier, il y avait un pas qu’elle ne se décidait pas à franchir. Alors Paul a eu cette idée épatante d’écrire ce journal, chacun prenant la parole à tour de rôle pour raconter leur quotidien. C’était d’autant plus généreux de sa part qu’il n’a jamais tenu un journal de sa vie et que c’était même contraire à sa nature. Maman lui rendait souvent hommage pour cette initiative – et elle n’avait l’hommage facile pour personne ! » Blandine de Caunes À travers ce jeune couple amoureux, qui manie la plume avec dextérité, le talent des deux écrivains reconnus qu’ils deviendront est déjà là, qui constitue aussi un formidable témoignage des années 1950 et du féminisme naissant d'une femme engagée qui participera à tous les combats de son époque.
Durée:4h. 6min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:19242
Résumé: "Parce qu'elle a été la première en France en 1791 à formuler une "Déclaration des droits de la femme" qui pose dans toutes ses conséquences le principe de l'égalité des deux sexes. Parce qu'elle a osé revendiquer toutes les libertés, y compris sexuelle ; réclamer le droit au divorce et à l'union libre ; défendre les filles-mères et les enfants bâtards, comprenant que la conquête des droits civiques ne serait qu'un leurre si l'on ne s'attaquait pas en même temps au droit patriarcal. Parce qu'elle a payé de sa vie sa fidélité à un idéal." Olympe de Gourges demeure une figure fondatrice du combat contemporain pour l'égalité des sexes.
Durée:6h. 24min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:15326
Résumé: On a longtemps pris la parole de l'homme pour la vérité universelle et la plus haute expression de l'intelligence, comme l'organe viril constituait la plus noble expression de la sexualité. Il faut que les femmes crient aujourd'hui.- Et que les autres femmes - et les hommes - aient envie d'entendre ce cri. Qui n'est pas un cri de haine, à peine un cri de colère, car alors il devrait se retourner contre elles-mêmes. Mais un cri de vie. Il faut enfin guérir d'être femme. Non pas d'être née femme mais d'avoir été élevée femme dans un univers d'hommes, d'avoir vécu chaque étape et chaque acte de notre vie avec les yeux des hommes et les critères des hommes. Et ce n'est pas en continuant à écouter ce qu'ils disent, eux, en notre nom ou pour notre bien, que nous pourrons guérir. B. G.
Durée:7h. 9min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:16624
Résumé: De l'adolescence à la mort, c'est le récit d'une passion amoureuse hors du commun, car George (sans S comme George Sand, Sanzès pour ses camarades de classe !) et Gauvain feront tout leur possible pour se retrouver régulièrement et faire vibrer leur désir. Un amour que tout contrarie car les deux héros sont d'un milieu social très différent (une famille paysanne bretonne où tous les fils deviennent marins, absents au large 9 mois sur 12, et une prof d'histoire qui écrit une thèse), sont mariés chacun de leur côté, sont séparés par des milliers de kilomètres, mais voilà, ils n'y peuvent rien, dès qu'ils sont proches l'un de l'autre, leurs corps s'affolent et se cherchent, se savourent et se ressourcent.
Durée:4h. 41min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:17261
Résumé: Pour beaucoup d'entre nous, le féminisme a toujours été une affaire de femmes. Mais on oublie qu'il s'est trouvé, à toutes les époques de l'Histoire, des hommes éclairés ayant profité de leur influence pour défendre le deuxième sexe. Y aurait-il une loi de la nature réservant spécifiquement la cuisine, le ménage ou l'éducation des enfants aux femmes ? Comment accepter ce 'marché' qui fait des jeunes filles des objets exposés dans les bals jusqu'à leur acquisition par un mari ? Que faire pour que le mariage cesse d'être le tombeau de la femme, et le moyen légal de son asservissement ? Ces questions, de rares hommes les ont posées, et c'est à ces libres-penseurs courageux, écrivains ou hommes politiques des siècles passés, que Benoîte Groult rend hommage ici.
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14376
Résumé: Présentation de l'éditeur : Ni Dieu ni Diable, Moïra, dans la mythologie grecque, représente la destinée. Amoureuse de l'existence terrestre qu'elle ne connaîtra jamais, elle s'attache à faire advenir l'improbable chez ses protégés en brouillant les cartes quand elle les juge mal distribuées. Ainsi Marion, qui s'est mariée en espérant former un couple moderne, respectueux de la liberté de l'autre, découvrira qu'on souffre comme au temps de Racine même si on a signé le contrat de Sartre et Beauvoir. Mais Moïra lui fera vivre, en marge, une liaison passionnée avec un Irlandais un peu fou, un peu poète, comme les Celtes le sont si souvent.
Durée:6h. 50min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15969
Résumé: L'enfance et l'adolescence de Malek, petit Algérien ballotté par l'histoire : son père meurt pendant la guerre d'Algérie, son grand-père se trouve dépossédé de ses terres, lui et son frère sont placés en orphelinat. Il comprend que le savoir lui permettra de se sauver. Son bac en poche, il étudie à Constantine puis à Paris avant de revenir en Algérie où il doit faire face à l'intégrisme.
Durée:4h. 28min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:26689
Résumé: " Ce n'était pas la peine d'écrire tant de romans pour me voir dépassée dans l'imagination par la folie de la vie que tu mènes ! " assène un jour George Sand à sa fille. Solange naît en 1828, mais l'écrivain lui préfère son fils aîné, Maurice. Envoyée très jeune en pension, la fillette souffre de l'absence de sa mère, la réclame, lui écrit. Nohant lui manque. L'horizon s'éclaircit le temps d'un été, lorsque George décide d'emmener ses enfants en vacances en Suisse, où elle doit retrouver son ami Franz Liszt et la compagne du musicien, Marie d'Agoult. L'élégante se prend d'affection pour la petite Solange, qui le lui rend bien. À dix ans, elle est déjà très féminine - à l'opposé de sa mère qui fait scandale en portant des pantalons. Et lorsque Sandeau, Chopin, Delacroix, amis et amants de Sand sont à leur tour séduits par cette enfant pétillante et vive, les relations entre la mère et la fille s'enveniment... La rupture survient quand Solange met un terme à des fiançailles voulues par sa mère afin de l'éloigner de son cercle, et épouse le sulfureux sculpteur Clésinger. Commence alors pour la jeune femme une vie d'errance et de souffrances... Tous les intimes de George Sand, monument du féminisme, ont fait couler sur l'écrivain des torrents d'encre, mais jamais ils n'évoqueront sa fille. Fantaisiste, intelligente, fidèle en amitié comme en amour, Solange, comme le fut sa mère, sera en avance sur son temps. Entre ruptures et réconciliations, les deux femmes s'affronteront pourtant, jusqu'à la mort de George.
Durée:13h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:29266
Résumé: Entre ce qu'en disait Odessa Clay : "J'ai jamais compris pourquoi Dieu m'avait choisie pour être sa mère" et ce qu'en dit Khalia Ali : "Il n'est plus rien, juste un objet", soixante-dix ans ont passé, Cassius Marcellus Clay Junior est devenu Muhammad Ali, le plus grand sportif de tous les temps. Entre Richard Nixon qui dansait la gigue dans le bureau ovale à l'idée que ce "trou-du-cul de déserteur" ait perdu pour la première fois et Barack Obama qui travaille sous une photo du jeune Clay victorieux, le parcours de Muhammad Ali épouse celui de l'histoire des États-Unis et des conditions modernes de sa représentation. Comme son personnage et son destin valent mieux qu'un essai sur l'évolution des rapports raciaux des années 1950 à nos jours ou qu'une biographie conventionnelle, il a fallu, pour en faire un roman, démonter et remonter quelques milliers de points de vue, souvent contradictoires. Comme si, en un certain ordre (r)assemblées, les révélations à son sujet, les anecdotes inédites, les controverses et les sentences lapidaires formaient la seule épopée à la hauteur de celui qui a reflété son époque, crevé les écrans, et qui déborde encore les cadres.
Durée:5h. 14min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:28780
Résumé: En 1949, Albert Camus embarque pour le Brésil. La tuberculose, les violentes fièvres qui l'assaillent, l'ennui des longues journées en mer rendent ce voyage difficile, sombre. Chaque jour, dans sa cabine exiguë, il travaille au manuscrit des Justes quand une mystérieuse femme, Moira, fait son apparition. Avec elle, Camus se souvient alors de sa jeunesse à Alger. L'époque ensoleillée des premières amours et des combats politiques et littéraires a des allures de paradis perdu. Pourtant, Camus oppose à la nostalgie qui le ronge un féroce appétit de vivre. Salim Bachi nous livre, dans ce roman, le portrait d'un Camus inquiet, exalté, sensuel, brillant et fraternel.
Durée:6h. 25min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67041
Résumé: Le journaliste retrace une vie d'engagement au service de la culture : ses années dans des grands quotidiens, son expérience de réalisateur et de critique de cinéma. Il rend également hommage aux personnalités qu'il a côtoyées de près, notamment par le biais de son émission télévisée.