Contenu

Les guerres secrètes des fourmis: sexe, meurtres et invasions territoriales

Résumé
Organisées, disciplinées, dévouées... autant de termes que l’on retrouve fréquemment pour décrire les fourmis. Pas étonnant que des penseurs, philosophes et scientifiques de tous bords aient pris les fourmis comme des exemples parfaits de la société telle qu’ils l’envisageaient. Mais il y a un point fondamental que nous semblons tous ignorer: les sociétés de fourmis ne sont pas harmonieuses! Qui dit coopération, dit aussi conflits: entre mâles et femelles, enfants et parents, entre castes et entre colonies. Certains conflits sont violents, comme les guerres entre colonies, les fourmis y déployant de véritables stratégies militaires, la mise en esclavage de fourmis d’une autre espèce ou encore l’explosion de fourmis kamikazes lors d’attentats-suicides. D’autres conflits sont plus discrets. Par exemple, chez certaines espèces, le sperme du mâle éjecte le matériel génétique de la mère de son ovule... permettant au père d’être l’unique parent de sa progéniture. Ces différents conflits sont au cœur de la recherche actuelle sur les fourmis. Ce livre propose de partir à la découverte des sociétés de fourmis, des luttes qui les animent et des tromperies et manipulations subtiles qui les habitent.
Genre littéraire: Sciences/technologie
Durée: 6h. 40min.
Édition: Lausanne, Favre, 2019
Numéro du livre: 67550
ISBN: 9782828916152
CDU: 591.512

Documents similaires

Durée:10h. 39min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:16734
Résumé: L'amateur de théâtre trouverait son bonheur à observer la société des fourmis. De la tragédie grecque : une reine esclavagiste, surgissant dans une cité étrangère, commence par supprimer sa rivale, ou plutôt, comble de raffinement, semble inciter les ouvrières à tuer leur propre mère. Du Grand - Guignol : l'épouse coupe son mari en deux au paroxysme de leur étreinte. Du mélodrame : des ouvrières prennent goût à la liqueur toxique distillée par un parasite et, bientôt esclaves de cette drogue, négligent leurs rejetons pour s'occuper des neufs de l'intrus, dont les larves dévoreront ceux de la fourmilière, désormais condamnée.
Durée:4h. 13min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:70096
Résumé: Combattre, sauver, soigner Une histoire de fourmis En éclaireuse, l'espionne s'approche. Sans se faire remarquer, elle compte ses ennemis, puis retourne dans son camp et rassemble ses troupes. Les centaines de soldates sont entraînées jusqu'à la zone ennemie pour lancer l'assaut. Sans pitié, elles réduisent en pièces leurs adversaires, au prix de nombreuses blessées dans leurs propres rangs. Solidaires, les soldates épargnées ramènent au camp leurs camarades avant de les soigner. En un rien de temps, les blessées sont de nouveau prêtes au combat. Ce récit n'est pas une chronique de guerre. Non, il s'agit en fait d'un raid lancé par des fourmis contre leurs proies les termites. Et cela n'a rien d'une fiction. Il s'agit bien d'un phénomène observé par des biologistes du comportement, fascinés par la stratégie guerrière mise en oeuvre par ces fourmis, et leur capacité à sauver et soigner leurs co-équipières. Erik T. Frank est un de ces biologistes qui a passé des heures allongé sur le sol ivoirien à les observer. C'est son expérience de terrain au sein du Parc national de la Comoé qu'il nous restitue ici, dans un pays qui sort tout juste d'une guerre civile. L'organisation de ces fourmis Matabele tantôt guerrières, tantôt médecins, l'émerveille, tout autant que la résistance des termites. Mais surtout, ce qui a attiré l'attention de ce jeune scientifique, c'est l'efficacité du traitement apporté par les fourmis à leurs congénères. Et si cette recette secrète des fourmis pouvait être à l'origine d'une nouvelle classe d'antibiotiques ? Récit d'aventures tout autant qu'introduction à la biologie tropicale, ce livre est à mettre dans toutes les mains.
Durée:3h. 55min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:15307
Résumé: "Les fourmis sont généralement pacifiques. Elles évitent les violences inutiles. Mais la forme même de leur civilisation plus raffinée incite presque irrésitiblement les plus intelligentes d'entre elles à porter la guerre chez des races moins belliqueuses et plus accomodantes, dont l'association ou l'alliance leur est devenue à peu près indispensable. C'est en quoi elle se rapprochent étrangement des plus hautes civilisations humaines ; comme si la morale de cette terre, de la nature, de la Providence ou de l'esprit de l'Univers voulait, en attendant mieux, qu'il en soit ainsi..."
Durée:14h. 49min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:72182
Résumé: Il existe 13 000 espèces de fourmis identifiées sur terre, et 25 000 estimées. Ces insectes, apparus sur notre planète il y a 170 millions d'années, ont colonisé tous les continents, à l'exception de l'Antarctique. Les conquérants, ce ne sont pas Napoléon et Gengis Khan, mais les fourmis. Et leur diversité est impressionnante. Dans ce passionnant récit à partir de leurs voyages à travers le monde, Audrey Dussutour et Antoine Wistrach se concentrent en particulier sur une de leurs activités essentielles : la recherche de nourriture. Cette tâche peut occuper des millions d'individus au sein d'une même colonie. Pour l'effectuer, elles sont capables de réaliser des trajets de plusieurs dizaines de kilomètres dans les lieux les plus hostiles. La route est semée d'embûches et de prédateurs qu'il faut pouvoir combattre à chaque instant. L'art de la guerre semble décidément avoir été inventé par les fourmis, tellement les armes et les tactiques auxquelles elles font appel sont multiples. Incroyable mémoire, don de la stratégie, force physique herculéenne, on découvrira rien moins que le génie des fourmis. Mais aussi leur sens de la structuration sociale. Et voici devant nous des nageuses, des haltérophiles, des médecins, des éleveuses, des droguées, des kamikazes, des voleuses, des planeuses, des esclaves et bien d'autres, dans ce dans ce passionnant récit que le plus trépidant des romans d'aventures ne saurait égaler.
Durée:16h. 2min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:31715
Résumé: Depuis l'apparition de la vie sur Terre, il y a eu 5 extinctions massives d'espèces. Aujourd'hui, les scientifiques estiment que le monde est en train de vivre la sixième, peut-être la plus dévastatrice de toutes. Cette fois, l'homme en serait la cause. En sera-t-il la victime ? Pour prendre enfin la mesure du moment décisif que l'humanité est en train de traverser, Elizabeth Kolbert signe une vaste enquête sur l 'épopée de la vie terrestre. A la croisée du reportage de terrain et de l 'histoire des idées, elle donne à voir la science en train de se faire tout en donnant la parole à de grands savants tels Cuvier, Darwin et d'autres. Loin de tout dogmatisme, elle a arpenté la planète à la rencontre de scientifiques sur leurs lieux de travail, pour raconter le destin d'espèces disparues ou menacées (la grenouille dorée du Panama, le rhinocéros de Sumatra, une ammonite du Crétacé). Dans une prose limpide et percutante, aussi rigoureuse qu'accessible, Elizabeth Kolbert réussit à rendre compréhensibles et sensibles des concepts généralement difficiles à appréhender.
Lu par:Claude Yersin
Durée:12h. 22min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:68482
Résumé: En nous plongeant au cœur des révolutions de la biologie, Pier Vincenzo Piazza nous propose une lecture totalement inédite de l’humain, de ses aspirations et de ses excès. Et montre comment cet homo biologicus en décalage avec son époque pourrait enfin évoluer pour le meilleur.
Durée:9h. 41min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:70173
Résumé: Lab Girl est une multitude. Il est le témoignage autobiographique, intime et passionné d'une femme qui s'est battue pour devenir ce qu'elle est, et parvenir à s'imposer dans un milieu dominé par les hommes. Il est une célébration du génie végétal, du sol et de la nature qui changera à jamais votre façon de voir le monde. Il est enfin le portrait sensible et émouvant d'une amitié indéfectible. Lab Girl est le premier livre de la géobiologiste Hope Jahren. Nous la suivons depuis son enfance dans le Minnesota et ses premiers jeux dans le laboratoire de son père jusqu'à ses voyages sur le terrain, à travers les Etats-Unis, la Norvège et l'Irlande, accompagnée de Bill, son fidèle et brillant collègue. Les histoires qu'elle nous raconte sont une ode à la curiosité, à l'humilité et à la passion et autant de preuves que le travail et l'amour peuvent déplacer des montagnes. Lab Girl est une incitation à devenir maître de sa vie et à découvrir qui l'on est vraiment, ainsi qu'un plaidoyer pour la protection de notre environnement. Viscérale, lumineuse et souvent drôle, Hope Jahren nous invite à l'observation. Avec les yeux, mais aussi avec les mains et le coeur.
Durée:6h. 16min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:35740
Résumé: Quels secrets cachent nos cellules ? Comment fabriquons-nous l’énergie que nous dépensons ? Comment les gènes déterminent-ils notre hérédité ? Comment passe-t-on d’une cellule à un organisme entier ? Comment fonctionne notre cerveau ? Comment partageons-nous le monde avec les microbes ? Autant de questions fondamentales et actuelles face aux prodigieuses avancées de la science.
Durée:14h. 31min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:38091
Résumé: Le monde naturel apparaît encore trop souvent comme le règne de l’harmonie et de la concorde. En réalité, la tricherie et la tromperie sont monnaie courante et les animaux comme les plantes déploient des trésors de ruses d’une variété inimaginable pour se protéger, faire élever leurs jeunes, attirer des proies ou séduire un partenaire... Les coucous pondent dans le nid d’autres oiseaux ; des papillons inoffensifs arborent les mêmes motifs que des insectes toxiques et échappent ainsi à leurs prédateurs ; certains poissons mâles se « déguisent » en femelles, ce qui leur permet de devancer leurs rivaux et de se reproduire ; et, les végétaux n’étant pas en reste, des orchidées diffusent le même genre d’odeur que des insectes femelles, attirant ainsi les mâles qui les polliniseront en passant d’une fleur à l’autre… L’auteur décrit avec brio ces adaptations remarquables,..
Lu par:Madiana Roy
Durée:9h. 42min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:35124
Résumé: Les éléphants bénéficient d'une impressionnante mémoire spatiale, olfactive, visuelle et vocale, on le sait, mais sait-on que certains oiseaux peuvent cacher leur nourriture dans plus de mille emplacements différents ? Dans ce livre riche d'une quinzaine d'années d'expérience de terrain, Emmanuelle Pouydebat montre que l'intelligence est une fonction adaptative partagée par tous les animaux. Elle permet de répondre le mieux possible aux contraintes du milieu et du contexte, que l'on ait des plumes, des mains, une trompe, dix pieds, des écailles, de la fourrure, des tentacules, un squelette ou pas...
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:38199
Résumé: Comment une plante carnivore sait-elle quand se refermer sur sa proie ? Comment une fleur devine-t-elle que le printemps arrive ? Les plantes réagissent-elles différemment à une chanson de Led Zeppelin et à un concerto de Bach ? Pourquoi un saule sait-il que ses voisins sont attaqués par des insectes ? Contrairement à bien des idées reçues, les plantes disposent d'une large palette de perceptions sensorielles. Elles partagent avec nous, même si ce n'est pas de la même façon, différents sens : la vue, l'odorat, le toucher, l'ouïe, auxquels s'ajoutent la proprioception et la mémoire. Elles sont donc véritablement "conscientes" de leur environnement. S'appuyant sur les recherches les plus récentes en sciences végétales, Daniel Chamovitz nous donne de multiples raisons de nous émerveiller sur la complexité des mécanismes sensoriels des plantes et nous révèle que nous avons finalement énormément de points communs avec le mimosa et le peuplier !
Durée:8h. 35min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:67751
Résumé: Rose est une jeune biologiste. Elle fait des recherches sur une luciole, Lamprohiza splendidula, qui semble très prometteuse pour la recherche médicale. Si elle étudie avec grande maîtrise l’alchimie sexuelle des insectes et leur reproduction, elle se trouve totalement désemparée face à Léo quand elle en tombe amoureuse. La vie n’est pas comme dans un laboratoire. Et ce n'est pas sa mère (cachée derrière des lunettes noires) ni sa grand-mère (qui parle à Dieu et à ses doigts de pied) qui vont pouvoir l’aider.