Contenu

Homo Biologicus

Résumé
En nous plongeant au cœur des révolutions de la biologie, Pier Vincenzo Piazza nous propose une lecture totalement inédite de l’humain, de ses aspirations et de ses excès. Et montre comment cet homo biologicus en décalage avec son époque pourrait enfin évoluer pour le meilleur.
Genre littéraire: Sciences/technologie
Durée: 12h. 22min.
Édition: Paris, Albin Michel, 2019
Numéro du livre: 68482
ISBN: 9782226402530
CDU: 573

Documents similaires

Lu par:Yves Coppens
Durée:1h. 43min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:17403
Résumé:
Durée:5h. 30min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:14441
Résumé: L'espèce humaine provoque des bouleversements irréversibles de son environnement. Notre avenir est aussi bouché que celui des dinosaures ! Peut-on encore espérer que l'Homo sapiens acquière enfin la sagesse dont il se rengorge, alors que toutes les grandes questions (pollutions, saccages des terres et des mers, climats, nouveaux virus...) sont négligées ou méprisées ? D'où vient cette folie suicidaire ? De ce que l'homme est un grand singe égoïste. Il obéit à trois pulsions : sexuelle, territoriale et hiérarchique. Sa soif de domination le pousse à tous les crimes, y compris contre lui-même... Guerre nucléaire, climats en folie, empoisonnement de l'air et de l'eau, nouvelles maladies... Tout cela sera très drôle. Et après ? Rien... La vie créera de nouvelles espèces jusqu'à ce que le Soleil brûle définitivement la planète, dans environ un milliard d'années.
Durée:6h. 40min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:67550
Résumé: Organisées, disciplinées, dévouées... autant de termes que l’on retrouve fréquemment pour décrire les fourmis. Pas étonnant que des penseurs, philosophes et scientifiques de tous bords aient pris les fourmis comme des exemples parfaits de la société telle qu’ils l’envisageaient. Mais il y a un point fondamental que nous semblons tous ignorer: les sociétés de fourmis ne sont pas harmonieuses! Qui dit coopération, dit aussi conflits: entre mâles et femelles, enfants et parents, entre castes et entre colonies. Certains conflits sont violents, comme les guerres entre colonies, les fourmis y déployant de véritables stratégies militaires, la mise en esclavage de fourmis d’une autre espèce ou encore l’explosion de fourmis kamikazes lors d’attentats-suicides. D’autres conflits sont plus discrets. Par exemple, chez certaines espèces, le sperme du mâle éjecte le matériel génétique de la mère de son ovule... permettant au père d’être l’unique parent de sa progéniture. Ces différents conflits sont au cœur de la recherche actuelle sur les fourmis. Ce livre propose de partir à la découverte des sociétés de fourmis, des luttes qui les animent et des tromperies et manipulations subtiles qui les habitent.
Durée:6h. 16min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:35740
Résumé: Quels secrets cachent nos cellules ? Comment fabriquons-nous l’énergie que nous dépensons ? Comment les gènes déterminent-ils notre hérédité ? Comment passe-t-on d’une cellule à un organisme entier ? Comment fonctionne notre cerveau ? Comment partageons-nous le monde avec les microbes ? Autant de questions fondamentales et actuelles face aux prodigieuses avancées de la science.
Durée:9h. 41min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:70173
Résumé: Lab Girl est une multitude. Il est le témoignage autobiographique, intime et passionné d'une femme qui s'est battue pour devenir ce qu'elle est, et parvenir à s'imposer dans un milieu dominé par les hommes. Il est une célébration du génie végétal, du sol et de la nature qui changera à jamais votre façon de voir le monde. Il est enfin le portrait sensible et émouvant d'une amitié indéfectible. Lab Girl est le premier livre de la géobiologiste Hope Jahren. Nous la suivons depuis son enfance dans le Minnesota et ses premiers jeux dans le laboratoire de son père jusqu'à ses voyages sur le terrain, à travers les Etats-Unis, la Norvège et l'Irlande, accompagnée de Bill, son fidèle et brillant collègue. Les histoires qu'elle nous raconte sont une ode à la curiosité, à l'humilité et à la passion et autant de preuves que le travail et l'amour peuvent déplacer des montagnes. Lab Girl est une incitation à devenir maître de sa vie et à découvrir qui l'on est vraiment, ainsi qu'un plaidoyer pour la protection de notre environnement. Viscérale, lumineuse et souvent drôle, Hope Jahren nous invite à l'observation. Avec les yeux, mais aussi avec les mains et le coeur.
Durée:16h. 2min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:31715
Résumé: Depuis l'apparition de la vie sur Terre, il y a eu 5 extinctions massives d'espèces. Aujourd'hui, les scientifiques estiment que le monde est en train de vivre la sixième, peut-être la plus dévastatrice de toutes. Cette fois, l'homme en serait la cause. En sera-t-il la victime ? Pour prendre enfin la mesure du moment décisif que l'humanité est en train de traverser, Elizabeth Kolbert signe une vaste enquête sur l 'épopée de la vie terrestre. A la croisée du reportage de terrain et de l 'histoire des idées, elle donne à voir la science en train de se faire tout en donnant la parole à de grands savants tels Cuvier, Darwin et d'autres. Loin de tout dogmatisme, elle a arpenté la planète à la rencontre de scientifiques sur leurs lieux de travail, pour raconter le destin d'espèces disparues ou menacées (la grenouille dorée du Panama, le rhinocéros de Sumatra, une ammonite du Crétacé). Dans une prose limpide et percutante, aussi rigoureuse qu'accessible, Elizabeth Kolbert réussit à rendre compréhensibles et sensibles des concepts généralement difficiles à appréhender.
Durée:4h. 21min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:9864
Résumé: « D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Pourquoi sommes-nous là ? Voilà bien les seules questions qui valent d'être posées. Jusqu'à présent, seules la religion et la philosophie y répondaient. Aujourd'hui, la science, elle aussi, s'est fait une opinion : elle a reconstitué l'histoire du monde. C'est la même évolution qui, depuis 15 milliards d'années, pousse la matière à s'organiser, du Big Bang à l'intelligence. Nous descendons des singes, des bactéries, des galaxies. Et notre corps est composé de particules issues de la nuit des temps. Voici le premier récit complet de nos origines, à la lumière des connaissances les plus modernes. L'univers, la vie, l'homme ... Trois actes d'une même épopée racontés dans un dialogue sans jargon. Qu'y avait-il avant ? Comment la vie est-elle née de l'inanimé ? Cette évolution va-t-elle se poursuivre ? Est-elle compatible avec la foi ? C'est assurément la plus belle histoire qui nous est offerte ici. Puisque c'est la nôtre. »
Durée:4h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16433
Résumé: Ernest, un jeune homme préhistorique du Pléistocène moyen raconte les aventures de sa famille et en particulier de son père Édouard, féru de sciences et pétri d'idées généreuses. Pour échapper aux prédateurs de l'Afrique orientale, Édouard invente successivement le feu, les pointes durcies à la flamme, l'exogamie et l'arc. Seul l'" oncle Vania " (référence explicite à la pièce de théâtre d'Anton Tchekhov) voit cette débauche de progrès d'un mauvais... il et ne se prive pas de critiquer Édouard, en profitant toutefois de ses dernières trouvailles : si son cri de ralliement est " Back to the trees! ", il le pousse volontiers auprès d'un foyer rassurant. (wikipedia)
Lu par:Madiana Roy
Durée:9h. 42min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:35124
Résumé: Les éléphants bénéficient d'une impressionnante mémoire spatiale, olfactive, visuelle et vocale, on le sait, mais sait-on que certains oiseaux peuvent cacher leur nourriture dans plus de mille emplacements différents ? Dans ce livre riche d'une quinzaine d'années d'expérience de terrain, Emmanuelle Pouydebat montre que l'intelligence est une fonction adaptative partagée par tous les animaux. Elle permet de répondre le mieux possible aux contraintes du milieu et du contexte, que l'on ait des plumes, des mains, une trompe, dix pieds, des écailles, de la fourrure, des tentacules, un squelette ou pas...
Durée:14h. 31min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:38091
Résumé: Le monde naturel apparaît encore trop souvent comme le règne de l’harmonie et de la concorde. En réalité, la tricherie et la tromperie sont monnaie courante et les animaux comme les plantes déploient des trésors de ruses d’une variété inimaginable pour se protéger, faire élever leurs jeunes, attirer des proies ou séduire un partenaire... Les coucous pondent dans le nid d’autres oiseaux ; des papillons inoffensifs arborent les mêmes motifs que des insectes toxiques et échappent ainsi à leurs prédateurs ; certains poissons mâles se « déguisent » en femelles, ce qui leur permet de devancer leurs rivaux et de se reproduire ; et, les végétaux n’étant pas en reste, des orchidées diffusent le même genre d’odeur que des insectes femelles, attirant ainsi les mâles qui les polliniseront en passant d’une fleur à l’autre… L’auteur décrit avec brio ces adaptations remarquables,..
Lu par:Daniel Gross
Durée:3h. 23min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:32298
Résumé: Où est l'homme, perdu dans l'Univers immense ? Saura-t-il, un jour, y définir sa juste place ? Voici, peut-être, l'ouvrage le plus décisif et le plus lumineux d'un des penseurs essentiels de notre temps. On y trouve, lié avec une autorité magistrale, tout le faisceau des grands thèmes "teilhardiens" : prévie, vie avant l'homme, individua-tion, et situation de l'homme dans le cosmos.
Durée:5h. 44min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:20437
Résumé: Stendhal détestait la pluie. Mme de Sévigné s'en amusait, le roi Louis-Philippe l'utilisa en politique. Au XVIIIe siècle, on redoutait l'action néfaste du soleil ; deux siècles plus tard, sur les plages bondées, les corps bronzent avec insouciance... L'histoire du climat, qui a fait l'objet de recherches minutieuses, est désormais bien connue ; il reste à explorer comment les hommes, au cours du temps, ont perçu ce que nous appelons aujourd'hui prosaïquement "la météo". Autour d'Alain Corbin, pionnier de l'histoire des sensibilités, neuf chercheurs audacieux sont partis sur les traces des émotions soulevées par la neige, le vent, le brouillard et autres météores. C'est qu'il n'est, disait Barthes, "rien de plus idéologique que le temps qu'il fait" !