Contenu

Recherche par lecteur : Bernard Grandjean

76 résultats. Page 1 sur 4.

Durée:13h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:76098
Résumé: Août 1577. Installé depuis dix ans à Amsterdam où il tient une auberge, Beer vit avec sa fille adoptive Marie qui supporte de plus en plus mal son mutisme et sa mélancolie....Alors que le pays est en proie aux luttes religieuses et aux révoltes ourdies contre l'occupant espagnol, que les exécutions publiques, les tortures, les destructions d'églises, les incendies et les massacres se multiplient, un félon du nom de Jan Grauwels tente de manipuler Beer pour infiltrer la confrérie secrète nommée la Famille de l'Amour...
Durée:10h. 15min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:76043
Résumé: Dans un récit où les lieux et les temporalités cohabitent, entre la Mésopotamie de 5000 av. J.C., la ville de Keflavik dans les années 1980 et Londres en 2022, nous croisons aussi un chauffeur de taxi fou, un moniteur d’auto-école au cœur fragile, ou encore Ringo Starr transformé en évêque médiéval, et c’est seulement la folie créatrice du romancier qui permet d’en faire son roman le plus audacieux et sans aucun doute aussi le plus ouvertement autobiographique. Ce nouveau roman de Stefánsson nous offre une occasion de saisir la quintessence de toute son œuvre romanesque.
Durée:8h. 53min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:76009
Résumé: La création d’un État binational où Israéliens et Palestiniens seraient citoyens du même État a jadis été l’aspiration de nombreux intellectuels juifs critiques, de gauche comme de droite. Les prises de position en faveur du binationalisme, d’Ahad Haam dès la fin du xixe siècle à Léon Magnes en passant par Hannah Arendt et beaucoup d’autres, pour qui le désir de créer un État juif exclusif sur une terre peuplée en majorité par des Arabes entraînerait un conflit violent et insoluble, se sont révélées tout à fait exactes. Avec l’arrivée aux affaires de l’extrême droite en Israël, les massacres perpétrés par le Hamas et les bombardements de la bande de Gaza, la question d’un État binational est devenue une urgence pour toute la région. Lui tourner le dos n’y changera rien. Le binationalisme ne relève pas seulement du vœu pieux, mais aussi de la réalité présente : 7,5 millions d’Israéliens-juifs dominent, par une politique d’expulsion, de dépla­cement, de répression et d’enfermement, un peuple palestinien-arabe de 7,5 millions de personnes, dont une grande partie est privée de droits civiques et des libertés politiques élémentaires. Il est évident qu’une telle situation ne pourra pas durer éternellement.
Durée:9h. 35min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75989
Résumé: Le monde d’aujourd’hui ne manque pas de pays vulnérables qu’un coup d’État « clefs en main » pourrait livrer à des entreprises mille fois plus puissantes qu’eux. C’est l’aventure dans laquelle va nous entraîner Flora, jeune championne de plongée, fascinée par l’image de son grand-père, célèbre mercenaire qui a passé sa vie à renverser des pouvoirs établis. Le sultanat de Brunéi, pays d’or (noir) et de jungle, sera sa destination. Entraîné par Flora et d’innombrables personnages, vous allez vivre pas à pas la prise de contrôle d’un pays que rien, en apparence, ne destinait à se trouver projeté au cœur de l’actualité mondiale.
Durée:1h. 24min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75747
Résumé: JMG Le Clézio ouvre ici sa boîte noire, qui révèle ce qui l’a éveillé à l’écriture. D’abord l’image des murailles sur la Méditerranée, qu’avaient élevées les Allemands à Nice pour empêcher la population civile d’accéder à la mer. Pendant la guerre, la faim et la maladie étaient partout. De là est née une sensibilité singulière pour capturer tout ce qui se passe. Puis son premier roman, écrit à dix ans, qui imaginait l’histoire d’un enfant africain quittant l’Europe… C’était l’époque où il rejoignait le Nigéria, où vivait son père médecin. Un père qu’il n’avait jamais connu à cause de la guerre. Un père qui lui ferait découvrir un continent et un destin nouveaux. En vivant avec des enfants africains, en faisant l’expérience d’une nature si différente, si riche et si fragile, il a forgé son goût de la liberté. Sa liberté, c’est de pouvoir écrire. De ses ancêtres bretons échoués sur l’île Maurice, de sa famille mauricienne, (l’île appartient à l’Union africaine), de son père britannique (Maurice étant alors une colonie), de sa seconde enfance nigériane, JMG Le Clézio conclut qu’il a une « identité nomade ». Toute son œuvre vit de son rapport au monde si singulier. De son attention à l’autre, au déshérité, à l’indésirable. De sa volonté que l’écriture devienne action. L’utilité de la littérature semble utopique face aux désastres du monde. Dans ces pages, il essaye d’y répondre avec sa franchise, sa culture, sa vision.
Durée:8h. 59min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:75741
Résumé: L’estime de soi, c’est comment on se voit, comment on se juge, mais aussi, et surtout, comment on se traite. Construire une bonne estime de soi, c’est faire preuve à la fois d’exigence et de bienveillance à son égard. Cette attitude nous aidera à mieux vivre, à traverser intelligemment bonheurs et adversités, et à nous oublier, pour nous tourner tranquillement vers plus intéressant encore que nous-même : les autres, le monde, la vie. Car l’estime de soi n’est pas le but, elle est le chemin vers une présence au monde ouverte, sereine et épanouie. Un livre de chevet, à lire et à relire, pour trouver le bon usage de l’estime de soi et son juste équilibre, pour devenir bienveillant avec soi-même, puis s’oublier enfin et mieux s’ouvrir au monde.
Durée:5h. 23min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75713
Résumé: "Ce roman est constitué de faits et d'imaginaire comme un corps de chair et d'os". - Régis Jauffret De juillet 1888 à avril 1889, Klara Hitler porte dans son ventre celui qui est destiné à devenir l'incarnation du mal absolu. Pour la première fois, la mère du monstre prend la parole sous la plume magistrale de Régis Jauffret, et nous confie le récit de sa grossesse funeste. Neuf mois de violence et de religiosité étouffante, desquels naîtra celui qui incarnera le nazisme et la Shoah. Neuf mois durant lesquels Klara est traversée, habitée, possédée déjà par l'innommable, partagée entre l'amour pour son enfant à venir et les visions qu'elle reçoit malgré elle des crimes que ce foetus, une fois devenu homme, commettra contre l'humanité tout entière. Peu d'auteurs ont su explorer l'indicible avec le génie narratif dont fait preuve Régis Jauffret. Lui seul pouvait faire ce voyage dans les abysses, avec la conscienceque seule la littérature peut explorer profondément l'âme humaine. Un roman sombre, violent et magnifique.
Durée:6h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75681
Résumé: Albert Biollaz, officier instructeur de carrière de l'armée suisse, vit une retraite aisée et heureuse en compagnie de son épouse et de son fils, Vincent, étudiant en lettres. Atteint d'une maladie incurable, il prend contact avec une association nommée S.O.S. (Sterben Ohne Schmerzen). Il désire organiser son départ de ce monde, comme il a mené toute sa vie. Peu à peu, Albert Biollaz s'égare, perd ses certitudes et se retrouve seul face à la " Grande Faucheuse ". Pour son premier roman, totalement fictif, Frédéric Lamoth dresse un portrait très ironique de la société helvétique, entre armée, service à la Patrie et vie simple. Sans jamais être méprisant, l'auteur nous touche par la justesse de son regard sur une certaine Suisse, aujourd'hui en grande mutation. Le roman marque aussi en profondeur par son sujet délicat et douloureux : organiser sa propre mort et y faire face.
Durée:4h. 22min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:75667
Résumé: L'été venait de commencer quand je partis chercher les fées sur la côte atlantique. Je ne crois pas à leur existence. Aucune fille-libellule ne volette en tutu au-dessus des fontaines. C'est dommage : les yeux de l'homme moderne ne captent plus de fantasmagories. Au XIIe siècle, le moindre pâtre cheminait au milieu des fantômes. On vivait dans les visions. Un Belge pâle (et très oublié), Maeterlinck, avait dit : " C'est bien curieux les hommes... Depuis la mort des fées, ils n'y voient plus du tout et ne s'en doutent point. " Le mot fée signifie autre chose. C'est une qualité du réel révélée par une disposition du regard. Il y a une façon d'attraper le monde et d'y déceler le miracle de l'immémorial et de la perfection. Le reflet revenu du soleil sur la mer, le froissement du vent dans les feuilles d'un hêtre, le sang sur la neige et la rosée perlant sur une fourrure de mustélidé : là sont les fées. Elles apparaissent parce qu'on regarde la nature avec déférence. Soudain, un signal. La beauté d'une forme éclate. Je donne le nom de fée à ce jaillissement. Les promontoires de la Galice, de la Bretagne, de la Cornouailles, du pays de Galles, de l'île de Man, de l'Irlande et de l'Ecosse dessinaient un arc. Par voie de mer j'allais relier les miettes de ce déchiquètement.
Durée:6h. 56min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75660
Résumé: Le temps d’un récit, Daniel Abimi s’est mis dans la peau de Laurent, dit le Baron. Connu pour être l’ancien patron du Johnnie’s, temple de la vie nocturne lausannoise des années 1970 et 1980, où se mélangeaient les faunes de la nuit. Dans sa boîte, on croisait truands milanais, travestis parisiens, étudiants aux goûts incertains. Derniers dandys du siècle. Tous vivaient sans le savoir la ?n d’un monde, dans une débauche souvent élégante, parfois extrême. Ce récit retrace l’itinéraire d’un enfant gâté qui s’est brûlé à la lumière des stroboscopes avant de connaître la chute des oiseaux de nuit. Un livre de vie, mensonges et mort. Un livre de jouissance…
Durée:11h. 47min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75490
Résumé: "La guerre a une odeur et des bruits bien à elle, tout et tout le monde en sont imprégnés, les petits cheveux sur ta nuque se hérissent, l'air se raréfie et le peu qui en reste a des relents de sang et de sueur mortelle". 28 juin 1914. Tandis que l'archiduc François-Ferdinand arrive à Sarajevo en grande pompe, Rafael Pinto, Juif séfarade et apothicaire, concocte des remèdes aux herbes dans sa boutique. Pinto est loin d'imaginer qu'un conflit d'une vaste ampleur est sur le point d'embraser le monde. Envoyé dans les tranchées en Ukraine, Pinto rejoint un bataillon bosniaque et rencontre Osman, homme d'action et conteur d'histoires. Ensemble, ils s'embarquent pour une odyssée vers l'Est, des geôles de Tachkent au désert du Taklamakan, de Shanghai bombardée à Jérusalem, et vivent un amour qui transcende les bouleversements de la première moitié du XXe siècle. Aleksandar Hemon inscrit le destin de deux réfugiés dans la grande marche de l'histoire au fil de cette épopée romanesque.
Durée:18h. 34min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75481
Résumé: La directrice du lycée de Beer Sheva eut ce jugement définitif sur le petit Elie : "Ah, celui-là, c'est un bon à rien ! Il faudra lui dénicher une institution à poigne, sinon ça finira mal pour lui..." Le "bon à rien" a fait mentir la pythie du désert : il sera historien, essayiste, chroniqueur, journaliste, diplomate, professeur d'histoire de l'Occident moderne, intellectuel public et homme d'action. Il est l'enfant des deux tragédies du XXe siècle : un père né en Bessarabie, officier dans l'Armée rouge et combattant sur le front de l'Est, puis emprisonné par la Securi-tate en Roumanie pour "cosmopolitisme" ; une mère qui a survécu à la déportation mais y a perdu deux enfants et sa santé mentale... En 1961, son père reçoit enfin le "certificat de voyage" tant espéré. Une nouvelle vie commence : après un séjour d'un an dans un kibboutz au nord du Néguev, le jeune adolescent travaille pour payer ses études au collège français Saint-Joseph de Jaffa. Incorporé dans Tsahal comme parachutiste, il participe à la guerre des Six-Jours, puis, comme réserviste, à la première guerre du Liban. A l'Université Hébraïque de Jérusalem, puis à Tel-Aviv, il se passionne pour la séquence qui va de la fin du Moyen Age à la Révolution française et passe sa thèse de doctorat d'histoire à la Sorbonne. La France devient sa "seconde patrie intellectuelle et affective"...
Durée:10h. 1min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75397
Résumé: Une douce brise souffle sur Kiev, en ce mois d'avril 1919. Pourtant, l'époque est à l'anxiété, au danger et à la faim. La population est soumise au diktat de décrets promulgués quotidiennement par le nouveau pouvoir bolchevique, que le jeune Samson, membre de la milice, est chargé de faire respecter. Mais, en ces temps de disette, celui interdisant tout commerce de viande a du mal à passer. Difficile de résister à des pirojki aux abats vendus sous le manteau au Marché juif quand le régime quotidien se compose de fade gruau d'avoine ! Samson ne le sait que trop bien. Difficile aussi de se promener fièrement au bras de sa tendre amie sans se faire remarquer par les agents de la Tchéka. Sans parler des risques qu'il y a à errer, la nuit, aux abords de la gare où règnent les agents sans scrupule de la puissante direction des chemins de fer... Une peinture savoureuse d'une ville sous pression, aux résonances très actuelles.
Durée:4h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75119
Résumé: Un road movie gitan. "Ecoutez bien ce que je vais vous dire parce que dans l'instant c'est la nuit qui parle pas moi et c'est une voix pure, alors je serai pas capable de la refaire ensuite". Gio a vingt ans, peut-être un peu plus. Sa vie n'est plus la même depuis qu'un lâche lui a planté un tournevis dans le crâne. Désormais, Gio voit ce que peu de gens devinent. La beauté de la nuit. L'appel des chouettes. La grandeur de ses amis Papillon et Dolores. Etonnant road movie gitan, Le Chien des étoiles est le roman de leur destin, un périple cruel et doux dans le monde des humains.
Durée:5h. 8min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75077
Résumé: Hollywood Forever Cemetery, 20 août 1981. Un vieil homme cherche la tombe de son fils. L'homme est Jules Dassin, grand cinéaste américain qui, un an plus tôt, a enterré ici Joe Dassin, chanteur au succès planétaire emporté par un infarctus à l'âge de quarante ans. Au crépuscule de sa carrière, Jules a une idée de documentaire : pour rendre hommage à Joe, il évoquera tous les 20 août de sa vie trop brève. Portrait croisé de deux artistes farouchement indépendants, ce roman est avant tout une exploration poignante d'une relation père-fils et un voyage nostalgique à travers le XXe siècle.
Durée:3h. 16min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75024
Résumé: La Révolution française ne se limite pas à la prise de la Bastille et à la fuite du roi. Dès 1782, une révolution genevoise inspirée par Rousseau avait chassé les aristocrates. Plus tard, les mercenaires suisses au service du roi se sont révoltés contre leurs commandants. Durement châtiés et envoyés au bagne de Brest, ils ont été libérés par l'Assemblée nationale française et sont devenus de véritables héros populaires. Ce sont eux qui dans toute la France révolutionnaire ont popularisé le port du bonnet rouge, celui-là même que Louis XVI avait enfilé pour tenter de calmer les sans-culottes. Après les Dix petites anarchistes où Daniel de Roulet s'intéressait déjà à cette Suisse d'en bas peu présente dans la littérature et l'histoire nationales, il raconte cette fois le destin des mercenaires confédérés au service des rois et princes de l'Europe. Ils ont été deux millions sur la période et un quart d'entre eux ne sont jamais revenus, parce qu'ils étaient blessés, déserteurs ou morts. L'histoire des aristocrates helvétiques qui les enrôlaient est bien documentée, mais celle de la piétaille ne l'est pas. Ceux qui se révoltaient parce qu'ils avaient été grugés étaient sévèrement punis, souvent au mépris de la justice. C'est de leurs souffrances et de leur héroïsme que parle ce texte. Le bonnet rouge est écrit en prose coupée, ce qui lui donne une forme parfaitement adaptée à la concision du propos.
Durée:8h. 31min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74849
Résumé: Comment pouvons-nous résoudre la question climatique ? Peuton se fier à la technique ? Ou faut-il changer de style de vie ? Et quels sont les besoins énergétiques de la Suisse ? Dans quels domaines devons-nous investir ? Dans cet ouvrage, Roger Nordmann effectue un vaste tour d’horizon des enjeux. Il propose ensuite une stratégie globale, opérationnelle, qui permet à la fois de libérer l’industrie des énergies fossiles et de disposer en hiver de suffisamment d’électricité sans émettre de gaz à effet de serre. Le financement de la transformation et son impact social sont abordés de manière approfondie. L’auteur met ainsi en évidence le besoin de justice et les limites du principe du pollueur-payeur. Dans cet esprit, il présente le projet de Fonds pour le climat, destiné à soutenir l’investissement. Dans ce débat vital, le risque est de voir nos sociétés paralysées par l’opposition stérile entre les révoltés prédisant l’apocalypse et les résignés renonçant à l’action. Cet ouvrage montre de manière claire et documentée qu’il existe un chemin rationnel, équitable et pragmatique, pour sortir ensemble de l’impasse climatique.
Durée:12h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74800
Résumé: Au grand jeu du destin, Mimo a tiré les mauvaises cartes. Né pauvre, il est confié en apprentissage à un sculpteur de pierre sans envergure. Mais il a du génie entre les mains. Toutes les fées ou presque se sont penchées sur Viola Orsini. Héritière d'une famille prestigieuse, elle a passé son enfance à l'ombre d'un palais génois. Mais elle a trop d'ambition pour se résigner à la place qu'on lui assigne. Ces deux-là n'auraient jamais dû se rencontrer. Au premier regard, ils se reconnaissent et se jurent de ne jamais se quitter. Viola et Mimo ne peuvent ni vivre ensemble, ni rester longtemps loin de l'autre. Liés par une attraction indéfectible, ils traversent des années de fureur quand l'Italie bascule dans le fascisme. Mimo prend sa revanche sur le sort, mais à quoi bon la gloire s'il doit perdre Viola ? Un roman plein de fougue et d'éclats, habité par la grâce et la beauté. [Prix Goncourt 2023]
Durée:3h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74778
Résumé: Kahu grandit dans une tribu maori de Nouvelle-Zélande. Enfant prodige, elle se confronte très tôt à l'autorité du chef Koro Apirana, son arrière-grand-père, qui refuse l'idée qu'une femme puisse un jour lui succéder. Mais restera-t-il insensible au chant des baleines et à l'intrépidité de Kahu ? Jusqu'à quel point le respect des traditions doit-il rester figé dans une vision du monde qui ne reflète plus la réalité ? Witi Ihimaera tisse un conte contemporain captivant et plein d'humour sur le courage, l'espoir, la puissance des femmes et l'importance des liens entre les générations
Durée:1h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74760
Résumé: Monsieur Benoît dispose d'une chose que beaucoup de gens aimeraient avoir : il a du temps. Et il voudrait bien en offrir à ceux qui en ont besoin. Mais comment faire ? Une boutique abandonnée, un canapé de toutes les couleurs, et c'est la naissance de "Au temps pour moi" . C'est un lieu où lire, faire ses devoirs, créer une pièce de théâtre, confier ses problèmes ou même... ne rien faire. Un lieu dont la renommée ne tarde pas à traverser la petite ville grise qui va alors voir son quotidien prendre des couleurs.