Contenu

Un peuple en révolution: Portugal, 1974-1975

Résumé
L'historienne raconte la révolution portugaise en mettant l'accent sur le rôle essentiel des luttes anticoloniales antérieures et sur l'importance de la mobilisation des ouvriers et des habitants pendant dix-neuf mois face au pouvoir en place. Elle montre que ce processus révolutionnaire reste vivace jusqu'au coup d'arrêt du 25 novembre 1975, où se met en place un régime libéral
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 9h. 47min.
Édition: Marseille, Agone éditeur, 2018
Numéro du livre: 67520
ISBN: 9782748903775
Collection(s): Mémoires sociales
CDU: 940

Documents similaires

Lu par:Daniel Martin
Durée:25h. 55min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67778
Résumé: Après la révolution de Février et le coup d’État bolchevique d’octobre 1917, l’ancien Empire russe continue à se déchirer. Les rouges et les blancs, certes, mais aussi les verts, les paysans, les Alliés et les Allemands sont alors autant d’acteurs de cette tragique guerre civile, de ce chaos indicible dont Alexandre Jevakhoff cerne les implications profondes et les raconte, fort de sa connaissance intime de l’âme russe. Le résultat de ce travail redonne à ce moment méconnu mais essentiel de l’histoire du XXe siècle la place qui lui revient : assurément l’une des toutes premières.
Durée:9h. 6min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:25996
Résumé: De quoi ces révoltes et leurs conséquences inattendues sont-elles annonciatrices ? S'agit-il d'un désordre, d'une régression ou d'un changement profond ? Combien de temps faudra-t-il aux nouvelles élites pour créer, dans le monde arabe, une gouvernance démocratique viable ? En attendant, quels sont les vrais risques de guerre civile ou d'instauration d'un "émirat islamique" ? Et comment vont réagir les "trois voisins" : l'Iran, la Turquie et Israël ? Comme un tsunami, les révolutions arabes ont des causes lointaines, structurelles, qu'il faut identifier et hiérarchiser. Elles ont aussi une telle part d'impondérable, aujourd'hui comme demain, qu'il faut ausculter en permanence ces pays, comme Antoine Basbous, pour les comprendre et les faire comprendre.
Durée:14h. 49min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66427
Résumé: Les Chapellières : un domaine au nord de la Loire entre Ancenis et Châteaubriand. Deux hommes que la Révolution va opposer : le seigneur Jacques Defermon et son métayer Jean Terrien qui devient le redoutable chef chouan, Coeur de Lion. Une chronique historique qui court sur un siècle (1754-1855).
Lu par:Serge Cantero
Durée:1h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32869
Résumé: Un trentenaire désabusé traîne son spleen à La Havane, entre son bureau et le Malecón... L'espoir se fait rare, la vie est un disque rayé. Rhum, salsa, tabac, et parfois un détour chez la Russe du neuvième étage. Il fait une chaleur criminelle et la révolution semble s'être oubliée au milieu du gué. Seule la mer, au loin, promet encore quelque chose... Canek Sánchez Guevara, petit-fils du Che, fait vibrer Cuba comme jamais : le désenchantement s'écrit dans une langue intense, hypnotique, et la crise des balsas est prétexte à un formidable hymne à la liberté. [Source : Site de l'éditeur]
Lu par:André Rocher
Durée:4h. 51min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75642
Résumé: Le portrait de trente personnalités historiques françaises célèbres pour s'être révoltées au cours de l'histoire, de Jeanne d'Arc à Charles de Gaulle en passant par Voltaire, Olympe de Gouges, Victor Hugo ou Jean Jaurès.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:12h. 16min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:29401
Résumé: Reconnaissance des responsabilités de l'Etat dans la Shoah par Jacques Chirac, repentance des évêques de France, tentatives pour faire inscrire dans la loi les aspects positifs de la colonisation, pénalisation de la négation du génocide des Arméniens, etc. Plus que jamais les historiens d'aujourd'hui doivent faire avec l'interventionnisme des politiques, plus que jamais, ils doivent se protéger contre les tentatives d'instrumentalisation de leur travail. Facteur aggravant, ils sont profondément divisés : les uns rejettent le concept même de lois mémorielles, les autres adoptent des positions plus nuancées. Tous sont profondément perturbés à la fois comme chercheurs et comme citoyens. Avec rigueur et clarté, parfois avec humeur, Marc-Olivier Baruch, l'un de nos meilleurs spécialistes de Vichy, démêle la nébuleuse des problèmes qui se posent aux historiens aujourd'hui. Entre le droit, qui a beaucoup évolué depuis trente ans, les exigences de l'opinion et le poids du politique, leur voie est étroite. Eloge vibrant de la véritable liberté de la recherche, cet essai, brillant et stimulant, est le premier à poser dans leur ensemble les problèmes relatifs aux questions les plus brûlantes de l'histoire.
Durée:24h. 14min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25904
Résumé: Lorsque la Révolution commence, le marquis de Condorcet occupe une situation privilégiée dans la société. Mathématicien célèbre à vingt-cinq ans, secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences à trente-deux ans, il est membre de l'Académie française et inspecteur des Monnaies. Ami de Voltaire et d'Alembert, il apparaît comme le dernier des encyclopédistes. Il est célèbre dans toute l'Europe des Lumières et lié aux plus brillants esprits du temps. Disciple de Turgot, il a vécu à ses côtés ses réformes et sa disgrâce. Enfin il est le mari heureux de la belle et spirituelle Sophie de Grouchy. Cet homme comblé est aussi un homme passionné de justice. Il s'est élevé contre toutes les erreurs judiciaires de la fin de l'Ancien Régime. Ami des Noirs, il lutte contre l'esclavage et la traite. Ami des Protestants et des Juifs, il milite pour la reconnaissance de leur citoyenneté. Adversaire de la peine de mort, il soutient la cause de l'abolition. Et il est le seul à réclamer pour les femmes l'égalité entière des droits. Dès le début de la Révolution, cet intellectuel s'engage dans la lutte politique. Sous la Constituante, il se prononce parmi les premiers en faveur de la République. Député à la Législative, il propose son célèbre plan d'Instruction publique qui inspirera un siècle plus tard les fondateurs de l'Ecole républicaine. Député à la Convention, il refuse par conviction abolitionniste de voter la mort du Roi et rédige le projet de Constitution le plus démocratique qu'on ait élaboré jusqu'alors. Partisan de l'union des républicains, il se détache de ses amis Girondins sans pour autant rallier les Montagnards. Décrété d'accusation en juillet 1793, il se cache à Paris jusqu'en mars 1794. Il écrit alors l'Esquisse d'un tableau des Progrès de l'Esprit humain, son œuvre maîtresse. Pour ne pas compromettre la sûreté de celle qui l'héberge, il quitte son refuge. Arrêté, il est trouvé mort dans sa cellule le 29 mars 1794. Telle fut la vie de cet intellectuel engagé qui connut l'échec politique mais dont la pensée, selon le mot de Jean Jaurès, fait partie du patrimoine de la République.
Durée:14h. 20min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71411
Résumé: " Depuis longtemps nous pensions écrire une histoire de notre révolution qui embrasserait ses multiples aspects et facettes. Les chefs de cette épopée ont souvent évoqué - publiquement ou officieusement - leur désir de retracer les différents événements qui l'ont marquée, mais le temps leur fait défaut ; et le souvenir de la lutte insurrectionnelle se dissout au fil des ans dans les brumes du passé sans que les épisodes de cette aventure, qui fait pourtant partie de l'histoire de l'Amérique, soient clairement relatés dans un témoignage écrit. Nous avons donc entrepris de rassembler nos souvenirs personnels des attaques, escarmouches, combats et luttes que nous avons menés. Nous n'avons pas l'intention de reconstituer cette histoire à l'aide de fragments de souvenirs et de quelques notes prises par-ci par-là ; bien au contraire, nous voulons qu'elle soit relatée dans son intégralité par ceux qui l'ont vécue. " Du 2 décembre 1956 au 2 janvier 1959, le peuple cubain a combattu la dictature brutale de Batista. Ces " souvenirs " témoignent d'une guerre populaire qui transforma une nation tout entière autant que le Che lui-même.
Durée:6h. 32min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72304
Résumé: Conçu comme une éphéméride, cet ouvrage revient sur les principales dates liées aux grandes révolutions depuis 1789.
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:38202
Résumé: " Pour comprendre la portée du miracle, il faut commencer par l'effet qu'il a produit : la transformation du Che en héros éthique. Cette "décoration" résulte d'une comparaison entre lui et nous, le commun des mortels, qui n'aurions d'autre Dieu que notre intérêt individuel, notre égoïsme, la quête de notre propre plaisir. Tandis que le Che, mû par l'amour qu'il éprouvait pour l'humanité, sacrifia sa vie pour elle. Peu importe que ses idées aient été erronées, que le type de société qu'il cherchait à faire naître soit exécrable. Ce qui compte, c'est qu'il ait cru que le chemin pour la rédemption de l'humanité était celui-là et qu'il ait tout donné pour l'atteindre. " Cinquante ans après sa mort, Che Guevara reste une figure aussi mythifiée que controversée. Saint ou démon, criminel ou bienfaiteur de l'humanité ? L'auteur livre ici un portrait très personnel, lucide et sensible du dernier héros révolutionnaire. Elle raconte l'itinéraire et les combats, mais surtout l'invention par lui-même d'un personnage " assassin et martyr ", voué à un destin grandiose. Sans le juger ni l'absoudre, Marcela Iacub le saisit au plus vif de sa vérité.
Durée:12h. 17min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26278
Résumé: Ce livre développe la thèse d'une troisième révolution industrielle - que l'auteur appelle de ses vœux -, un nouveau paradigme économique qui va ouvrir l'ère post-carbone, basée notamment sur l'observation que les grandes révolutions économiques ont lieu lorsque de nouvelles technologies de communication apparaissent en même temps que des nouveaux systèmes énergétiques (hier imprimerie, charbon ou ordinateur ; aujourd'hui Internet & les énergies renouvelables). La Seconde Révolution Industrielle se meurt donc. Dans un futur proche, les humains génèreront leur propre énergie verte, et la partageront, comme ils créent et partagent déjà leurs propres informations sur Internet. Cela va fondamentalement modifier tous les aspects de la façon dont nous travaillons, vivons et sommes gouvernés. Comme les première et deuxième révolutions industrielles ont donné naissance au capitalisme et au développement des marchés intérieurs ou aux Etats-nations, la troisième révolution industrielle verra des marchés continentaux, la création d'unions politiques continentales et des modèles économiques différents. Le défi est triple : La crise énergétique, le changement climatique, le développement durable. Ces défis seront relevés par un changement de la mondialisation à la « continentalisation ». C'est-à-dire la fin d'une énergie divisée, pour une énergie distribuée.
Durée:5h. 46min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:31179
Résumé: Le 17 octobre 1793, les vendéens s'apprêtent à massacrer cinq mille soldats républicains enfermés dans l'église de Saint-Florentle-Vieil quand le général Bonchamps, blessé à mort, donne cet ordre : «Grâce aux prisonniers !» Le père de David d'Angers était parmi ces soldats bleus miraculeusement épargnés. Trente ans après, devenu un immense sculpteur, David, le franc-maçon d'Angers, en reconnaissance à Bonchamps, réalise son chef-d'oeuvre, cette statue de chouan saluée par tous les grands romantiques. Dans un récit croisé, Yves Viollier — ressuscitant l'épopée de ces hommes et de ces femmes emportés dans la guerre et la Révolution et racontant les sept ans de la création d'une sculpture qui a marqué son temps — nous livre le grand roman de la grâce et du pardon.