Contenu

Donner la vie, choisir sa mort: pour une bioéthique de liberté

Résumé
Une réflexion autour des questions de bioéthique contemporaines interrogeant principalement les restrictions visant la procréation médicalement assistée et le droit de choisir la modalité de sa mort pour les personnes en fin de vie. Dans ce cadre, l'auteur appelle à un respect accru de la volonté des personnes.
Genre littéraire: Psychologie/médecine
Durée: 4h. 13min.
Édition: Toulouse, Erès, 2019
Numéro du livre: 67306
ISBN: 9782749262376
Collection(s): Erès poche
CDU: 301

Documents similaires

Lu par:Manon
Durée:3h. 41min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:30263
Résumé: Les sujets débattus lors des États généraux de la bioéthique sont l'occasion de soulever les problèmes liés au commencement de la vie humaine, à la filiation et à notre rapport au corps. Corine Pelluchon, spécialiste de philosophie politique, s'est s'intéressée aux pratiques médicales et aux biotechnologies. Ce travail l'a conduite à rencontrer des soignants et des patients et à mener une réflexion originale qui reconfigure la plupart des catégories de l'éthique et de la pensée politique. L'euthanasie, les procréations médicales assistées, l'usage des nanotechnologies, mais aussi les traitements infligés aux animaux sont abordés de façon nouvelle et pertinente. La philosophe souligne la compatibilité ou l'incompatibilité des pratiques médicales avec les valeurs qui donnent à une communauté politique son identité. Elle précise également le sens de ce qu'elle nomme une éthique de la vulnérabilité. Ainsi, cet ouvrage contribue à articuler la bioéthique à un questionnement sur les conditions qui permettraient aux citoyens de participer davantage aux décisions collectives. Ces entretiens mènent aussi à une réflexion sur la place respective de la religion et de la philosophie au sein de ces débats.
Durée:4h. 3min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:18279
Résumé: Le sous-titre donne le ton à ce livre. Suite à un séminaire sur le même thème, une équipe d'animateurs chrétiens (Cosette Odier, Josette Morel, Thomas Ryan, Maurice Gardiol) nous invite à réfléchir à notre propre mort... quand on est encore bien et bon vivant. Mêlant exercices (méditation, réflexion et visualisations), commentaires, bibliographie (livres, films et versets bibliques) et textes littéraires, ce livre nous guide de passage en passage (vieillesse, maladie et souffrance, mort des autres...) pour savourer la vie quand elle est encore là, dans le lâcher-prise et la joie. A pratiquer seul ou en groupe, ce manuel est une ouverture à l'intensité, à la saveur de la vie, dans un éternel présent. D'étapes en étapes, on ne s'y ennuie jamais car il s'enracine dans la vie de chacun. La vie n'est pleinement vécue que dans l'intégration de la mort.
Durée:3h. 21min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:14538
Résumé: Présentation de l'éditeur : Bernard Debré affirme que le progrès médical majeur de ce début de XXIe siècle sera la généralisation du clonage thérapeutique - acquis aussi essentiel, ajoute-t-il, que la conquête spatiale. C'est à une passionnante réflexion sur la bioéthique que nous convie Bernard Debré dans ce remarquable essai. L'homme de science, l'homme de savoir, l'humaniste et le politique s'exprime ici sur des sujets aussi brûlants que l'eugénisme, par exemple. Cette révolution génétique est une véritable remise en cause de la réalité humaine telle que nous la percevions traditionnellement. Bernard Debré dresse d'étonnants parallèles entre science et mythes, montrant ce qui les relie. Il parle aussi de sciences à venir qui ouvrent des possibilités insoupçonnées, comme la paléogénétique.
Durée:8h. 49min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:66698
Résumé: "Je me souviens qu'à la fin de la séance vous ne vouliez pas lâcher ma main quand j'ai essayé de déguerpir de votre cabinet. Je vais vous dire une chose, je vous suis reconnaissante de ne pas avoir lancé d'ultimatum. Je vous aurais quitté." Quand Amelia, SDF accro à l'héroïne et prostituée, choisit d'entamer une nouvelle vie et rencontre le docteur Yalom, qu'arrive-t-il ? Avec cet essai pénétrant, Irvin Yalom propose une approche sensible à la question universelle de la mort. Se confronter à notre propre mortalité nous inciterait à réordonner nos priorités, à mieux communiquer avec nos proches, à apprécier davantage la beauté de la vie et à prendre les risques nécessaires à l'épanouissement personnel. Dans la lignée du Bourreau de l'amour ou de La Malédiction du chat hongrois, Le Jardin d'Epicure est le fruit de toute une vie passée à explorer l'existence humaine. Irvin Yalom a obtenu le Prix des lecteurs 2014 du Livre de Poche pour Le Problème Spinoza.
Durée:5h. 36min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:529
Résumé: «Un homme meurt, entend le constat du médecin, se voit sur son lit de mort, entouré de ses proches... Un bourdonnement retentit, et c'est la traversée d'un tunnel... jusqu'à un lieu de paix et de beauté. L'homme abandonnant son «ancien» corps marche vers un être de lumière. Soudain un mur ! Et c'est le retour à la vie terrestre...» A grands traits, peut ainsi se résumer, d'après Raymond Moody, l'extraordinaire expérience vécue par ceux qui ont accidentellement frôlé la mort ou qui ont connu une mort «clinique» de quelques minutes, de quelques heures parfois. Sur le mystère de la «vie après la vie», les travaux de Raymond Moody, médecin et docteur en philosophie, bouleversent les sciences humaines, la théologie et jusqu'à notre vie de tous les jours...
Durée:5h. 6min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:14479
Résumé: Ce livre, qui réunit de nombreux témoignages vécus, propose des réponses à la fois concrètes et spirituelles à une situation trop souvent affrontée dans la solitude et le silence. Acte de foi en l'homme et en son fantastique pouvoir de rédemption, il est aussi - et d'abord - un hymne à l'amour et à la vie. (Amazon.fr)
Durée:10h. 54min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:73411
Résumé: L'auteur a démontré que le vieillissement était un processus réversible. Avec son équipe, Jean-Marc Lemaître a réussi à rajeunir des cellules en les reprogrammant génétiquement. L'application de ses découvertes sur la souris donne déjà des résultats sidérants : celles qui sont traitées vivent 30 % plus longtemps que les autres et sont en bien meilleure forme. Jeff Bezos, le patron d'Amazon, vient d'investir 200 millions de dollars dans une start-up vouée entièrement à la reprogrammation cellulaire. Il est grand temps de s'intéresser chez nous aussi à ces recherches et de réfléchir sérieusement aux questions politiques, mais aussi éthiques que ces biotechnologies posent à l'Humanité.
Lu par:Marion Martin
Durée:8h. 32min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:25821
Résumé: Un garçon de 15 ans qui manque de se noyer après avoir voulu imiter le héros de son film favori. Une jeune maman présentant une hémorragie massive en fin d'accouchement, séparée dans l'urgence de son fils qui l'attend seul dans sa couveuse. Un vieux monsieur confus s'improvisant champion de trampoline sur son lit d'hôpital... Autant de situations d'urgence que vivent au quotidien les médecins des services de réanimation. Avec ce journal de bord, le docteur Thierry Jullien nous emmène dans le monde méconnu et très fermé de la réanimation et des soins intensifs. Au travers d'histoires vécues, il nous invite à vivre dans l'action ces " gestes qui sauvent ", à partager les joies, les peines, les succès et les échecs des équipes, à suivre le rythme trépidant et stressant d'un service où toute erreur se paie cash et où chaque cas est un combat contre la mort.
Durée:6h. 18min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:68772
Résumé: Dans leurs laboratoires, des biologistes espèrent aujourd’hui pouvoir « fabriquer la vie ». Grâce aux formidables avancées des sciences et des techniques, nous disent-ils, « tout est possible ». Et pourtant, dans nos sociétés postmodernes, cette vieille croyance qui fondait l’idéologie du progrès, garant du bonheur à venir, apparaît définitivement obsolète : la fin de cette idéologie a accouché en Occident de la domination sans partage de l’individualisme, qui mine désormais profondément le lien social. Comment expliquer ce paradoxe entre la technoscience triomphante et la profonde crise des fondements de la pensée qui caractérise notre époque ? En s’intéressant sérieusement aux défis philosophiques et scientifiques que soulèvent les récentes explorations des sciences du vivant, de la création de la vie en laboratoire aux recherches fondamentales en génétique : c’est ce que proposent dans cet ouvrage Miguel Benasayag et Pierre-Henri Gouyon, sous la forme d’un dialogue aussi vif qu’accessible. La philosophie et la biologie y croisent leurs problématiques, se complétant et s’enrichissant. Loin de se limiter au champ scientifique, expliquent les auteurs, le modèle organique permet de porter un autre regard, riche de surprises, sur les phénomènes sociaux. Soucieux de rendre compte de la complexité inhérente à la vie, en évitant le double écueil de l’irrationnel et du scientisme, ils croisent les questions qui leur tiennent à cœur, bousculant les idées pour qu’émergent de nouvelles clés de compréhension du monde. Et pour agir, individuellement et collectivement, afin de faire surgir une autre époque, plus joyeuse et constructive.
Lu par:Axel Kahn
Durée:1h. 39min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:17437
Résumé:
Durée:2h. 23min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:23171
Résumé: «Mourir est déménager dans une maison plus belle. C'est tout simplement abandonner son corps physique de même que le papillon sort de son cocon.» Ces mots de joie sont ceux que prononce chaque jour le docteur Elisabeth Kübler-Ross au chevet de ses patients. Docteur honoris causa de plusieurs universités dans le monde, ce médecin suisse est reconnu par ses pairs comme faisant autorité en matière de thanatologie. En effet, elle a compris que les êtres qui sont au seuil de la mort «n'hallucinent» pas quand ils voient des personnes décédées venir les chercher. Lors de leur expérience extra-corporelle, des aveugles recouvrent la vue, des enfants en cours de chimiothérapie se voient dotés d'une chevelure abondante et d'un corps en bonne santé. Les expériences scientifiques du docteur Kübler-Ross permettent de confirmer l'existence d'une vie après la mort. Celle-ci n'est que le passage à un autre état de conscience dans lequel on continue à sentir, à voir, à entendre, à comprendre, à rire, et où l'âme et l'esprit peuvent continuer à grandir. Ce livre nous prouve que la mort est renaissance et vie.
Durée:6h. 32min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:73564
Résumé: "Faire son deuil", tel est l'impératif qui s'impose à tous ceux qui se trouvent confrontés au décès d'un proche. Cela va-t-il de soi ? Se débarrasser de ses morts est-il un idéal indépassable auquel nul ne saurait échapper s'il ne veut pas trop souffrir ? L'auteure a écouté ce que les gens racontent dans leur vie la plus quotidienne. Et une histoire en a amené une autre. "J'ai une amie qui porte les chaussures de sa grand-mère afin qu'elle continue à arpenter le monde. Une autre est partie gravir une des montagnes les plus hautes avec les cendres de son père pour partager avec lui les plus beaux levers de soleil, etc." Elle s'est laissé instruire par les manières d'être qu'explorent, ensemble, les morts et les vivants. Elle a su apprendre de la façon dont les vivants se rendent capables d'accueillir la présence de leurs défunts. Depuis un certain temps, les morts s'étaient faits discrets, perdant toute visibilité. Aujourd'hui, il se pourrait que les choses changent et que les morts soient à nouveau plus actifs. Ils viennent parfois réclamer, plus fréquemment proposer leur aide, soutenir ou consoler... Ils le font avec tendresse, souvent avec humour. On dit trop rarement à quel point certains morts peuvent nous rendre heureux ! Ce livre a reçu le prix des Rencontres philosophiques de Monaco 2016