Contenu

C'était en mai, un samedi

Résumé
En mai 1987, une femme décide de faire de sa maison parisienne son tombeau. Mais avant cela, elle veut parler, raconter sa vie. Elle compose un numéro au hasard. Pendant deux heures, Sophie, madame Tout-le-monde, parlera avec Yolanda, mieux connue sous le nom de Dalida.
Durée: 4h. 7min.
Édition: Paris, Pocket, 2015
Numéro du livre: 67302
ISBN: 9782266234504
Collection(s): Pocket

Documents similaires

Durée:8h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73304
Résumé: Evan Hansen a toujours eu du mal à s'intégrer. Il n'a pas d'ami, ne parle à personne à part sa mère et son psy. Ce dernier lui confie un exercice quotidien : s'écrire des lettres. Seulement, Connor, un de ses camarades de classe lui en dérobe une. Quelques heures plus tard, il est retrouvé mort. Le jeune homme s'est suicidé. Découvrant la lettre dans sa poche, les parents de Connor pensent qu'elle a été écrite par Connor, pour Evan, et vont être ravis de découvrir que, malgré tout, Connor avait un ami, qui a tenté de le sauver. Cela fait du bien à Evan de se sentir utile et aimé, alors, bientôt, il s'enfonce dans une spirale de mensonges dans laquelle il ne peut plus sortir... Et en un instant, la vie solitaire d'Evan change. Il n'est plus invisible.
Durée:4h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72251
Résumé: Licencié par son employeur et quitté par son épouse, Paul Scarborough écoute la radio, le matin du 24 juin 2016, lorsqu'il entend que le vote en faveur du Brexit l'a emporté. Il décide alors soudainement de parler avec la reine d'Angleterre. Cette même nuit, il se rend dans la chambre d'Elisabeth II à Buckingham Palace, où cette dernière se confie sur la liberté des hommes.
Durée:1h. 29min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67734
Résumé: Le premier souvenir de solitude ? Un petit garçon coiffé en brosse qui réclame sa mère à l'accueil d'un grand magasin. Plus tard, c'est un enfant de 10 ans qui nage seul dans la mer du nord et qui lorsqu'il se retourne découvre la plage vide : personne ne l'a attendu. Puis c'est la première danse refusée, la première rupture, le premier deuil, mais c'est aussi tous ces moments choisis, voulus, espérés, goutés : seul avec un livre, avec une musique, seul à regarder les autres, seul en écrivant. Jean-Louis Fournier est toujours ce petit garçon, fils unique qui rêvait d'amitiés et d'une grande famille mais qui espérait aussi s'échapper, grandir, rester seul. Aujourd'hui dans un grand appartement, après la mort de sa femme, de ses amis, de son éditeur, ce désir des autres et ce besoin de solitude sont restés les mêmes et il passe de l'un à l'autre. Avec un mélange de douceur, de tristesse et d'espièglerie, il regarde les fenêtres toujours fermées de ses voisins (des gens seuls comme lui ?), il observe ce monde où les hommes sont ultra connectés et semblent n'avoir jamais été aussi seuls, il attend la visite d'une jeune femme qui l'emmène au musée, qui le distrait, lui apporte sa jeunesse : mais des deux qui est le plus seul ? Un livre tendre, délicat, mélancolique.
Durée:1h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65970
Résumé: Trente ans après les faits, un fils raconte le suicide de son père. L'histoire vraie d'une vie qui s'interrompt sans s'interrompre, tant qu'il en reste un qui aime. Un texte magnifique et poignant. On en sort heureux, heureux que la littérature permette pareille résurrection des morts.
Durée:11h. 50min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:17588
Résumé: Ce livre retrace l'épopée de la chanson française, de ses origines aux hits populaires d'aujourd'hui. Chaque chanson a sa petite histoire ; histoire d'amour, d'humour, de liberté, de révolution... Les secrets enfouis sont ici dévoilés.
Durée:6h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74290
Résumé: Gabrielle de Miremont, 90 ans, incarne à elle seule l'austérité de la vieille aristocratie catholique. Son monde s'écroule lorsqu'un gendarme lui annonce la mort du père Pierre-Marie, son fils cadet et enfant préféré. Quelques semaines plus tôt, un article de presse révélait une affaire de prêtres pédophiles dans sa paroisse. Révoltée, Gabrielle entreprend des recherches.
Durée:3h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67266
Résumé: Claude, la quarantaine rondouillarde, est spectateur de sa vie. Une mère excentrique – 70 ans, rouge à lèvres flamboyant et hauts talons girafiens – et possessive, qu’il a envie de tuer à mi-temps et une jolie amoureuse à temps très partiel. Claude travaille parfois : il trie, il classe et il remplace Donald, raconteur de fausses histoires pour touristes en goguette. Un jour en tombant dans la rue, sa vie bascule. Claude devient le jouet du hasard et son existence se transforme. Une chronique d’un petit monde de´cale´ qui fume des cigarettes, boit des bie`res et des zombies dans les cafe´s en essayant de survivre a` notre modernite´ agressive et conformiste.
Durée:3h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35786
Résumé: Le vieux Adelmo Farandola vit solitaire dans la montagne. Un chien, surgi de nulle part, s'attache à lui alors qu'il s'apprête à passer l'hiver. A la fonte des neiges, la découverte d’un pied humain près de son chalet augmente sa confusion. ©Electre 2017
Lu par:Annie Ley
Durée:2h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34666
Résumé: Gabriel trouve la trace de ses désirs, de ses colères, de ses humeurs sur la façade du mur en vis-à-vis : une immense fresque représentant le Docteur Pierre. Il avait vu l'usure du temps oeuvrer sur cette face. Auprès de ce visage, il avait appris la patience. La plus extrême des patiences : celle qui n'attend plus rien. Un jour on commence à démolir le mur. Son paysage mental alors se gangrène, puis se décompose. La pause éternelle s'annonce (Source : Editeur).
Durée:3h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69333
Résumé: « Il faut que je tente quelques pas dehors. Je dévale les escaliers. Par chance, je pourrais tomber, je pourrais me fracasser la tête sur les marches. Tac tac tac tac, mes bottines claquent, je fais même des petits sauts Hop, hop, tac, tac ! Non. Rien. Je descends et je ne tombe pas. » Elsa aimerait bien continuer à avancer, mais, depuis que Pierre l’a quittée, elle pense que sa vie est foutue. Elle tente les rencontres via internet, la psychanalyse, la chirurgie esthétique, la voyance, et finit par tout tourner en dérision, à commencer par elle. D’où vient ce sentiment d’avoir toujours été décalée ? Les souvenirs resurgissent alors, de la petite fille qui jouait seule avec sa poupée à l’adolescente qui sirotait des grenadines dans la boîte de nuit la plus folle de Paris. Fragile et obstinée, Elsa trébuche, mais se relève. Et si ce qui lui arrivait était une libération ? Même pas moi raconte les tribulations drolatiques d’une femme singulière.
Lu par:Karine Girard
Durée:2h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71166
Résumé: Elle s’appelle Jeanne, elle semble fuir quelque chose ou quelqu’un. Dans un hôtel, elle s’installe pour une durée indéterminée. Ces vacances improvisées n’en sont pas, elles ont le goût de la fugue. À la fenêtre de sa chambre, la vue n’est jamais la même. Sept fois, cette femme arrive dans cet hôtel. Sept fois, elle se heurte aux personnages qui gravitent autour d’elle. Ils se rencontrent, se rapprochent, se perdent. D’un paysage à l’autre, leurs histoires intimes se déplient, se déploient, se renouvellent chaque fois. Dans ce premier roman-kaléidoscope, Hélène Gaudy tisse la plus subtile histoire d’amour et de solitude. Son observation aiguë des rapports humains et son habileté à nouer une intrigue avec les éléments les plus simples ont fait de Vues sur la mer une véritable révélation, remarquée par la deuxième sélection du prix Médicis 2006.
Durée:3h. 12min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34028
Résumé: Farö est l'histoire d'un homme qui s'est retiré du monde et qui, presque malgré lui, devra sortir de l'isolement dans lequel il a vécu pendant plusieurs années. Amorcé par une rencontre, le retour à la vie se fait progressivement et l'amène à faire un choix inattendu. Marie-Christine Boyer signe ici un superbe premier roman dans lequel une Scandinavie imaginaire emprunte à l'atmosphère et aux couleurs des paysages maritimes d'Amérique du Nord. Au fil du récit, on rencontre des personnages porteurs d'une lumière diffuse. Les saisons passent au rythme des marées et des tempêtes qui transforment l'île et l'homme qui y vit.