Contenu

Figures de l'histoire

Résumé
Dans Figures de l'histoire, Jacques Rancière poursuit sa subtile réflexion sur le pouvoir de représentation des images de l'art. Comment fait l'art pour rendre compte des événements qui ont traversé une époque ? Quelle place attribue-t-il aux acteurs qui les ont faits – ou à ceux qui en ont été victimes ? D'Alexandre Medvedkine à Chris Marker, de Humphrey Jennings à Claude Lanzmann, mais aussi de Goya à Manet, de Kandinsky à Barnett Newman, ou de Kurt Schwitters à Larry Rivers, ces questions ne sont pas seulement celles que posent les spectateurs aux oeuvres qu'ils rencontrent. Elles sont celles de l'histoire de l'art elle-même. S'interroger sur la manière avec laquelle les artistes découpent le monde sensible pour en isoler ou en redistribuer les éléments, c'est s'interroger sur la politique au coeur de toute démarche artistique. Telle est la démarche de Jacques Rancière, pour qui il n'est pas d'image qui, en montrant ou en cachant, ne dise quelque chose de ce qu'il est admis, dans tel lieu ou à tel moment, de montrer ou de cacher. Mais aussi pour qui il n'est pas d'image qui ne puisse, en montrant ou en cachant autrement, rouvrir la discussion à propos des scènes que l'histoire officielle prétendait avoir figées une fois pour toutes. Représenter l'histoire peut conduire à l'emprisonner – mais aussi à en libérer le sens.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 2h. 17min.
Édition: Paris, PUF, 2019
Numéro du livre: 67191
ISBN: 9782130817314
Collection(s): Quadrige
CDU: 930

Documents similaires

Durée:1h. 3min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:32805
Résumé: Historien médiéviste, P. Boucheron commente, dans cette leçon inaugurale, le sens de son travail et l'utilité de sa discipline pour affronter les défis du monde contemporain.
Durée:6h. 46min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:65198
Résumé: " Je déteste tout ce qui ne fait que m'instruire, sans augmenter mon activité ou l'animer directement ". Placée sous l'invocation de ces paroles de Goethe, la Seconde Considération intempestive de Nietzsche est une violente adresse polémique contre la société de son temps, où il voit une époque et une culture vouées à la " maladie historique ". Nous vivons une époque en danger de mort ; pour la raison majeure qu'elle idolâtre l'histoire. Nous débarrasser de ce culte, c'est retrouver l'exigence pressante de la vie et lui faire droit, c'est plaider encore pour une conception artistique de la vie. Analysant l'histoire d'un triple point de vue -monumental, antiquaire ou critique -, la réflexion de Nietzsche esquisse et déploie les thèmes majeurs de l'œuvre à venir : la lutte contre la " maladie de la civilisation ", le nihilisme, le contentement de soi, l'exigence de créer de nouvelles valeurs ... Dirigé contre la société allemande en 1875, ce véritable procès de l'esprit du XIXe siècle n'a pas perdu de son actualité. L'histoire, " l'information ", la médiatisation ne sont-elles pas aussi la maladie de notre temps ?
Durée:8h. 19min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:67180
Résumé: Retour à l'insécurité, retour au réconfort de la tribu, retour aux inégalités et, enfin, retour à un narcissisme marqué par la féroce compétition de tous contre tous : tels sont les quatre grands mouvements rétrogrades qui, selon Zygmunt Bauman, l'un des plus grands penseurs de ces dernières décennies caractérisent nos sociétés contemporaines. Retrotopia, publié quelques mois après sa disparition, peut être considéré comme une manière de testament - et comme une mise en garde de poids. Partout, en effet, on observe l'avènement d'une forme de nostalgie, la volonté d'en revenir à un passé plus ou moins mythifié. Soit le meilleur moyen d'éluder les questions les plus brûlantes tout en entamant un processus de régression possiblement catastrophique. Bauman, avant de disparaître, s'inquiétait du refus général de se confronter véritablement aux grands défis de ce XXIe siècle naissant. Avec Retrotopia, le père du concept de "société liquide" tente de remédier à cette cécité et éclaire brillamment les périls auxquels sont confrontées nos sociétés modernes.
Durée:3h. 23min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:70393
Résumé: À 100 ans, Edgar Morin demeure préoccupé par les tourments de notre temps. Ce penseur humaniste a été témoin et acteur des errances et espoirs, crises et dérèglements de son siècle. Il nous transmet dans ce livre les enseignements tirés de son expérience centenaire de la complexité humaine. Leçons d’un siècle de vie est une invitation à la lucidité et à la vigilance.
Durée:5h. 28min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:67387
Résumé: Une méditation de jeunesse du philosophe abordant en une douzaine de sections quelques grands thèmes philosophiques comme l'art, la liberté, la vérité ou encore la religion, dans un style proche de l'aphorisme. L'oeuvre se présente comme un exercice d'admiration (Montaigne, Pascal, etc.) mais relève aussi d'une déprise radicale avec la modernité intellectuelle (Foucault, Deleuze, etc.).
Lu par:André Necker
Durée:9h. 38min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:6734
Résumé: "Faits divers", une expression française qui désigne ce que nous appelons les faits d'une chronique quotidienne, au fond noir souvent passionnel ou criminel, mais toujours d'une certaine étrangeté et d'un certain mystère. On trouvera dans ce recueil de nombreuses incursions dans l'histoire, récente ou moins récente, de la Sicile, des vols de diamants, des justices expéditives, des fresques fascistes pour décorer une préfecture ; incursions aussi dans la bibliothèque de Sciascia : Masoch et Verga, G. Tomasi di Lampedusa, Longanesi, Borges et Borgese, D'Annunzio, Barthes ou Aragon, où chaque texte est l'occasion d'une réflexion sur le présent, dans les rapports que toute écriture littéraire entretient avec la société civile ; pour terminer par une exploration des liens qui unissent l'homme Sciascia attaché à sa terre au voyageur touriste, à Stendhal. Et plus que jamais la Sicile est métaphore, observatoire privilégié d'où questionner le monde qui nous entoure et celui qui nous attend.
Lu par:Demange
Durée:10h. 28min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:22298
Résumé: La vérité brûle. La vérité fait peur. Les hommes politiques ont peur de la vérité. Les diplomates et les militaires leur fournissent parfois les alibis qui leur permettent de ne pas prendre les décisions. Les peuples paient alors le prix fort - celui du sang. De l'affaire Dreyfus - dont il suggère une étonnante réinterprétation où le capitaine est non seulement un martyr, mais un héros - à la Grande Guerre, de Munich à mai 1940, des opérations d'intoxication qui permirent le succès du débarquement pendant la Seconde Guerre mondiale à, aujourd'hui, la Bosnie : c'est toujours le même refus de voir la vérité. Jean François Deniau l'illustre de quelques histoires exemplaires de notre temps, à la fois exaltantes et inquiétantes. Au-delà du talent du conteur, un hymne au courage en politique.
Durée:31h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36437
Résumé: Cet ouvrage fait la synthèse des événements les plus importants de l'histoire de France, illustré d'anecdotes, de portraits, etc. Vous allez, entre autres, fréquenter Cro-Magnon, Clovis, Louis XIV, Napoléon, de Gaulle ; perdre ou gagner Alésia, Azincourt, Austerlitz, Verdun ; tomber sous le charme d'Aliénor d'Aquitaine...
Lu par:Jean Frey
Durée:2h. 3min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:18731
Résumé: Ce recueil de trois textes est consacré aux débuts de l'histoire humaine et à la naissance de la création artistique. Jean Rouaud tente d'imaginer la vie quotidienne durant l'ère préhistorique, avec cette question à la clé: après la chasse, qui est chargé de dessiner l'exploit? Il évoque Lascaux, Rouffignac, etc. Pour l'auteur des Champs d'honneur, c'est le porteur de flèches, le ramasse-miettes, le petit estropié... celui qui ne pourrait pas faire de l'ombre au «grand caïd» apporteur de viandes. Pourquoi? Ne cherchez pas à comprendre, c'est la préhistoire revisitée par l'écrivain, qui a visiblement une sympathie pour les perdants de la vie. Les perdants? Pas si sûr, car des siècles après, c'est le ramasse-miettes, «dompteur de formes» qui a laissé sa trace dans l'Histoire. (Le Figaro Livres)
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:31105
Résumé: C'est presque passé inaperçu. Janvier 2014, en Russie, les hauts fonctionnaires, les gouverneurs des régions, les cadres du parti Russie unie reçoivent un singulier cadeau de Nouvel An de la part de l'administration présidentielle : des ouvrages de philosophie ! Des oeuvres de penseurs russes du XIXe et du XXe siècle. Si Gogol revenait, il décrirait ces imposants personnages, habitués aux restaurants chics et aux belles voitures, en train de peiner sur la lecture de pages emplies de spéculations sibyllines. Car il faut s'y mettre, et passer des soirées à s'arracher les cheveux. Le président lui-même a récemment cité ces auteurs dans des discours décisifs, et il faut essayer de comprendre ce qu'il a voulu dire. Les plus persévérants trouvent d'ailleurs dans ces livres des formules qui résonnent étrangement, et sentent comme une concordance des temps : le rôle du guide de la nation dans une démocratie authentique, l'importance d'être conservateur, le souci d'ancrer la morale dans la religion, la mission historique du peuple russe face à l'hostilité millénaire de l'Occident. Dans cet essai, Michel Eltchaninoff tente de répondre à la question que chacun se pose depuis l'annexion de la Crimée, magnifiée en Russie comme un acte fondateur : qu'est-ce que Poutine a dans la tête en ce début de siècle imprévisible ?
Lu par:Manon
Durée:19h. 39min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:37228
Résumé: Publié à l'origine dans Histoire de France contemporaine sous la direction d'Ernest Lavisse, ce volume retrace l'histoire de la monarchie de Juillet. Laissant dans la mémoire collective l'image d'un régime conservateur gâté par l'affairisme, l'auteur met au jour une expérience fondatrice et originale dans les domaines politique et diplomatique.
Lu par:Manon
Durée:7h. 23min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:35912
Résumé: Une histoire méconnue de la Bretagne revenant sur le rêve impérial d'Anne de Bretagne, le désir de fondation d'un duché breton en Espagne par Du Guesclin, la guerre de succession de Bretagne de 1341 à 1381. ©Electre 2017